Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Alpine décroche le podium aux 6 Heures du Nürburgring
Un dernier relais décisif pour la marque tricolore | ByKolles Racing loin du compte
AuthorEmmanuel Laurent
Time16/07/2017 22:02
Image News
Raison de l’absence de Sébastien Buemi à New-York, le championnat du monde d’Endurance était en Allemagne ce week-end pour disputer les Six Heures du Nürburgring, quatrième épreuve de la saison 2017. Comme à son habitude, l’Alliance Renault-Nissan était représentée par deux Alpine A470 dans la catégorie LMP2 et une ByKolles-Nismo en LMP1 privé. Six heures de course disputées au cours desquelles Alpine décroche la troisième place de sa catégorie.

Une performance satisfaisante en ligne avec les objectifs affichés par la formation française pour le week-end et ses résultats en qualifications. L’écurie tricolore a en effet marqué le pas sur l’exercice du tour rapide, avec les cinquième et septième chronos de la catégorie LMP2, à l’avantage de la #35. Cette dernière est cependant pénalisée d’un Stop&Go de 30 secondes pour la course après avoir gêné une Toyota. Une situation contrariante pour celle dont la journée de dimanche ne va absolument pas se passer comme prévu.

Dès les premiers tours, l’Alpine A470 pilotée par Nelson Panciatici, Pierre Ragues et André Negrão se retrouve en effet en tête-à-queue et perd dans la manœuvre un temps précieux. Un peu plus tard, c’est la boîte de vitesses qui fait des siennes, et contraint le sympathique équipage à l’abandon. Une issue triste et rapide pour un week-end compliqué.

Heureusement, la seconde Alpine A470 #36 partagée entre Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Matt Rao réalise une solide prestation jusqu’à livrer une dernière heure de toute beauté, en prenant l’ascendant sur la Vaillante Rebellion #13 pour le gain de la troisième position. Cet ultime relai est l’œuvre d’un Nicolas Lapierre survolté, qui offre à la marque tricolore un résultat d’ensemble convaincant, même si la victoire est encore hors de portée.

Dans la catégorie supérieure, ByKolles Racing a connu un nouveau calvaire, avec une qualification loupée marquée par le quinzième chrono du général, derrière de très nombreuses LMP2. En course, le bilan n’est guère plus flatteur, avec une arrivée certes, mais loin, très loin des LMP1 officielles, puisque l’Enso CLM P1/01-Nismo franchit la ligne à la 14e place…

La suite du WEC, c’est au mois de septembre avec les Six Heures de Mexico. D’ici là, Alpine va pouvoir prendre des vacances méritées et poursuivre le travail en coulisse pour améliorer toujours plus les performances de l’A470. Quant à ByKolles Racing, la question de la poursuite de la saison 2017 se pose, puisque l’écurie autrichienne pourrait décider de se tourner définitivement vers la préparation de la campagne 2018.
ScrollUp
Commentaires
stefco34
19 Juillet 2017 09:38

comme prévu par tout le monde sauf l'ACO le wec risque de ce retrouver dans le trou
Porsche serait sur le depart . et personne en remplacement en hybrid .
et que fait l'aco ? ils nous pondent un réglement encore plus compliqué et couteux. ils sont trop fort
pendant ce temps les américains avec leur Dpi ( des lmp2 avec des moteur des différentes marques impliqués ) ce retrouvent avec 4 constructeurs cadillac(dallara) , Nissan(ligier) , mazda (multimatic/joest) et avenir Acura(Oreca) .
et on parle d'autre arrivé .

c'est sur que quand c'est moins cher c'est plus facile de convaincre le grand patron du bien fondé du sport automobile . mais l'aco veut toujours prouter plus haut que son séant ...

bon Alpine en DPI ça serait cool

DPI = Daytona prototype international .

Lotus 62
25 Juillet 2017 15:36

Tout à fait d'accord avec Stefco. La FIA (c'est leur championnat le WEC) et l'ACO font preuve d'un manque d'anticipation invraisemblable.

Le nouveau règlement ne va certainement pas attirer de nouveau grand constructeur. Donc, après le départ de PORSCHE (qui, sauf miracle, n'est qu'une question de temps) que va-t-il arriver? Toyota quitte aussi le championnat et il n'y a plus aucun grand constructeur. L'ACO aura alors deux choix: soit accepter les DPI en espérant voir arriver les voitures et constructeurs engagés aux USA mais personne ne viendra si le LMP1 privé subsiste (car les DPI n'auraient pas beaucoup de chance face à ces voitures) ou interdire le LMP1 privé avant même la première course...et provoquer des graves difficultés financières aux sociétés qui se sont lancées dans l'aventure et ont déjà beaucoup dépensé... Deuxième choix, on ne change pas une équipe qui perd et on garde le cap...et le championnat de verra au départ que quelques équipes privées sans aucun grand constructeur!!!

Je ne comprends décidément pas les choix de l'ACO:
1. Si le LMP2 n'était pas devenu un championnat monotype, on aurait pu, le temps de relancer un nouveau championnat LMP1, faire du LMP2 la catégorie reine
2. Ils ont voulu un rapprochement avec les USA, pourquoi ne pas avoir adopté le même règlement que le DPI pour le LMP2? A part un égo mal placé, je ne vois vraiment pas l'intérêt d'avoir refusé le règlement DPI.

ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
ScrollUp
Actualités - 6H du Nürburgring 2017
Image Newslist
Un dernier relais décisif pour la marque tricolore | ByKolles Racing loin du compte
Time16/07/2017
Image Newslist
L'écurie autrichienne a gagné de la performance au Mans | Dernière course de la saison ?
Time28/06/2017

Grand Prix d'Abu Dhabi
Next GP
Vendredi 24 Novembre
10:00 - 11:30
Essais Libres 1
14:00 - 15:30
Essais Libres 2
Samedi 25 Novembre
11:00 - 12:00
Essais Libres 3
14:00 - 15:00
Qualifications
Dimanche 26 Novembre
14:00 - 16:00
Course
Next ePrix

ePrix de Marrakech
Samedi 13 Janvier

Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
Renault affiche ses ambitions pour 2018...
Par mariolotus le 12/12/2017 à 08:54
message non-lu
Priorité à la fiabilité pour Renault...
Par esartinulo le 12/12/2017 à 08:52
message non-lu
Priorité à la fiabilité pour Renault...
Par yellowteapot le 12/12/2017 à 08:46
message non-lu
Renault affiche ses ambitions pour 2018...
Par Mateodu13 le 12/12/2017 à 08:38
message non-lu
Priorité à la fiabilité pour Renault...
Par esartinulo le 12/12/2017 à 08:34
message non-lu
Renault affiche ses ambitions pour 2018...
Par mariolotus le 12/12/2017 à 08:34
message non-lu
Pronostics
Planete Renault
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2017
Tous droits réservés