Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Fin de parcours pour Nissan en Supercars australien
La marque japonaise met un terme à son engagement pour 2019
AuthorNicolas
Time15/05/2018 17:15
Image News
Tenace depuis plusieurs mois, la rumeur d’un retrait de Nissan du Supercars australien revêt aujourd’hui un caractère officiel, après la publication ce mardi d’un communiqué annonçant le départ de la marque à l’issue de la saison 2018. Le constructeur japonais a ainsi confirmé ne pas renouveler son contrat sponsoring avec Kelly Racing, et met par conséquent fin à une aventure entamée en 2013. Une présence à titre privée sera toutefois maintenue pour 2019.

L’annonce était attendue avec une certaine fébrilité. Fin avril, nous évoquions la position fragile de Nissan en Supercars. Confrontée à une nette baisse de ses performances, la marque japonaise devait également composer avec un remaniement managérial interne, à une voiture en fin de vie et une échéance contractuelle avec son équipe partenaire.

De nombreux observateurs, supporters et même organisateurs ont rêvé d’un maintien du programme à travers le retour de la légendaire GT-R – surfant sur l’initiative de Ford et l’arrivée de la Mustang en 2019 – mais Nissan n’a pas répondu favorablement à cette idée. Après cinq années d’activité, quelques victoires et plusieurs podiums, l’aventure s’arrête ici.

" Nissan a décidé de quitter le championnat Supercars afin de se concentrer sur les intérêts et besoins de nos clients actuels et futurs ", commente Stephen Lester, le nouveau Managing Director de Nissan Australia. " Je voudrais remercier Todd and Rick Kelly, Michael Caruso, Simona de Silvestro et tout le monde à Nissan Motorsport pour tout le travail difficile réalisé au cours de l’engagement de Nissan Australia en Supercars. "

" Je voudrais aussi remercier les fans de Nissan Motorsport, nous avons véritablement apprécié leur soutien et nous allons continuer à travailler durement pour obtenir les meilleurs résultats possibles au cours de cette saison ", ajoute celui qui a succédé à Richard Emery, l’un des fervents défenseurs du programme.


Nissan ne devrait toutefois pas totalement disparaître du paysage en Supercars. Les Altima seront encore engagées en 2019, à titre privé, par celle qui était en charge du projet et soutenue financièrement par le constructeur japonais, Kelly Racing.

" C’est ‘comme d’habitude’ pour nous en 2019 car nous continuerons de courir avec des Altima l’année prochaine ", annonce Todd Kelly. " Nous sommes extrêmement fiers du travail réalisé dans le développement de la déclinaison course de cette voiture. Cette annonce ne va pas ralentir notre développement avec la volonté de pousser pour grimper dans la hiérarchie. "

De son côté, l’organisation du Supercars regrette bien évidemment le départ de Nissan mais se réjouit de voir des Altima privées poursuivre l’aventure la saison prochaine.

" Nissan a été un excellent partenaire du Kelly Racing et nous les remercions pour leur implication au cours de ces cinq années ", affirme Sean Seamer, le CEO du Supercars. " Todd, Rick et l’équipe ont fait un super boulot pour développer l’Altima, qui a été une voiture très compétitive avec un double podium à Phillip Island [cette saison, ndlr] et des top 10 réguliers. "

" Ils vont maintenir ce niveau de performance jusqu’à la fin de la saison et nous sommes impatients de voir à nouveau l’Altima se battre contre les Ford Mustang et Holden Commodore à Adelaide l’année prochaine ", ajoute-t-il.


Kelly Racing va maintenir une flotte de quatre Altima pour la saison prochaine, avec des pilotes et des sponsors à définir. La confirmation du retrait de Nissan intervenant relativement tôt, la structure se montre sereine pour finaliser correctement ses engagements.

" Nous ne voulons rien changer d'autre. Nous aurons quatre voitures l'année prochaine et nous ferons exactement ce que nous faisons en ce moment ", confirme Todd Kelly.

" C’est bon de clarifier ce sujet maintenant [l’avenir de Nissan, ndlr] et de nous donner du temps, ce qui va limiter les impacts sur nous, que ce soit sur le développement que nous menons ou comment nous abordons le reste de l’année ", ajoute-t-il.

Kelly Racing et Nissan vont désormais s’attacher à terminer sur une bonne note leur collaboration, avant de laisser place aux Altima privées qui auront à cœur de démontrer qu’elles n’ont pas dit leur dernier mot.
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
ScrollUp
Actualités - V8 Supercars
Image Newslist
La présence de la marque japonaise sur les grilles en 2019 n'est pas assurée
Time22/04/2018
Image Newslist
Le programme V8 Supercars prolongé de deux ans | Engagement confirmé en Australian GT
Time25/09/2016

Grand Prix de Monaco
Next GP
Jeudi 24 Mai
11:00 - 12:30
Essais Libres 1
15:00 - 16:30
Essais Libres 2
Samedi 26 Mai
12:00 - 13:00
Essais Libres 3
15:00 - 16:00
Qualifications
Dimanche 27 Mai
15:10 - 17:10
Course
Next ePrix

ePrix de Zurich
Dimanche 10 Juin

Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par Fuego le 28/05/2018 à 01:03
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par asnl le 28/05/2018 à 00:29
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par Fuego le 28/05/2018 à 00:20
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par Fuego le 28/05/2018 à 00:15
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par E.T29 le 28/05/2018 à 00:13
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par mariolotus le 28/05/2018 à 00:09
message non-lu
Pronostics
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2018
Tous droits réservés