Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
L'alliance McLaren-Renault au coeur des discussions en Italie
À Monza, on ne parle que de ça !
AuthorEmmanuel Laurent
Time02/09/2017 18:12
Image News
Ce qui semblait peu probable il y a encore quelques semaines prend une tournure toute particulière ces dernières heures avec la possibilité de voir l’alliance McLaren-Renault se former, au détriment de Honda, toujours plus dans une position délicate pour 2018. Plus personne ne se cache désormais avec des rencontres en haut lieu entre les cadres de McLaren, Renault, Honda et même la FIA. Cette dernière, inquiète de l’avenir du constructeur japonais en Formule 1, s’invite dans la table des négociations pour trouver une solution idéale pour tous.

McLaren est désormais décidé. Lassée de Honda et de ses développements toujours en-deçà des attentes, l’écurie de Woking ne cache plus sa volonté de changer de motoriste pour 2018 et d’abandonner un contrat d’usine pour un deal client. En marge du Grand-Prix d’Italie, les rencontres avec les dirigeants de Honda et Renault se sont accélérées. Pendant qu’une réunion d’urgence se tenait vendredi au Japon au siège du constructeur nippon, l’état-major de Renault Sport Formula One Team - Jérôme Stoll, Cyril Abiteboul et Alain Prost – était lui aperçu dans le motorhome McLaren. Depuis, les réunions s’enchaînent avec une évolution heure par heure des négociations et de la définition d’un épilogue attendu dans les prochaines heures, ou jours tout au plus.

Car le temps presse ! La conclusion de ces pourparlers n’est pas sans conséquence pour l’avenir de Honda et, de façon plus générale, de la Formule 1. McLaren mais également Toro Rosso doivent également anticiper la préparation de la prochaine campagne, sans parler des contrats pilotes. Un certain Fernando Alonso a mis en attente sa décision, bien plus favorable à l’idée de retrouver un bloc Renault dans son dos. La presse, elle, ne cesse d’aborder le sujet et les acteurs de commenter la nouvelle sans la démentir, loin de là. Clairement, voir Renault motoriser des McLaren en 2018 est aujourd’hui plus qu’une possibilité, mais plusieurs conditions doivent être respectées pour y parvenir, et c'est tout l'enjeu des négociations.

Pour le constructeur français, fournir quatre équipes est possible techniquement mais cela pourrait menacer la qualité de ses prestations et ainsi mettre à mal la compétitivité de sa propre structure usine. Une situation inacceptable pour laquelle Renault s’oppose. Motoriser McLaren est possible uniquement si l’un de ses clients cède son moteur. Toro Rosso est tout désigné.

Arrêtées au cours de l’été, les négociations ont finalement repris entre la structure italienne, McLaren et Honda. Il faut dire que la formation de Woking pousse pour offrir au motoriste japonais une porte de sortie honorable, avec un nouveau contrat. Cela offre aussi à McLaren la possibilité de récupérer les blocs Renault. Après s’y être opposée, la formation britannique pourrait finalement accepter de fournir une boîte de vitesses à Toro Rosso, qui ne souhaite pas s’aventurer dans le développement d’un tel mécanisme, d’autant plus si tardivement.

Pour Red Bull, débuter une collaboration avec Honda par l’intermédiaire de son écurie junior peut être une opportunité d’un accord plus global dans le futur, en évaluant son motoriste dans un cadre moins pressurisé. En revanche, cela signifie une minimisation des synergies avec Faenza, et l’arrivée d’un concurrent redoutable équipé du même moteur. Une perspective loin d’effrayer Christian Horner, le Team Manager de Red Bull.

" Nous serions vraiment heureux de donner le moteur Renault à McLaren ", commente-t-il sur Sky Sport. " Un bloc Honda dans la Toro Rosso pourrait être une option intéressante. "

La FIA pourrait en outre encourager cet accord, si d’aventure Honda ne parvient pas à convaincre McLaren de ne pas divorcer. La perte du constructeur japonais serait en effet une terrible nouvelle pour la Formule 1.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la situation pourrait évoluer dans un sens comme dans l’autre. Chaque minute apporte son lot d’information tandis que le monde retient son souffle, dans une affaire où la conclusion est espérée dans les prochaines heures ou, au plus tard, d’ici le Grand-Prix de Singapour. Le mariage McLaren-Renault n’a toutefois jamais été aussi proche et pourrait constituer à n’en pas douter une association victorieuse. Rendez-vous très rapidement pour découvrir l’épilogue de cet intense dossier.
ScrollUp
Commentaires
Mateodu13
02 Septembre 2017 18:38

Il y aurait aussi l'aspect pilote à priori qui est à prendre en compte (?)

http://m.canalplus.fr/?vid=1460145

paul
02 Septembre 2017 19:42

j'ai tous dit tt a lheure il joue la carte d'alonso face au power unit

Captur
02 Septembre 2017 20:31

Voilà ce qui se profilait et RB s'en contente fort bien d'ailleurs:

" Nous serions vraiment heureux de donner le moteur Renault à McLaren "

Je vais rectifier les propos de Christian Horner qui pense:

"Nous serions vraiment heureux de nous débarrasser en donnant le moteur Renault à McLaren".

2018: TR avec Honda - 2019: RB et TR avec Honda si celui-ci est performant.

Chez Renault, ils pensent être maître du jeu mais en coulisse, ils se font manipuler.

La politique, la culture sportive et le management sont à revoir chez les jaune et noir.
Mercedes et Ferrari ne se font pas balader comme ça.
La mollesse doit faire place à plus de fermeté dans des décisions qui ne peuvent être le fruit du hasard mais de choix bien établis par avance.

Renault est certes un constructeur généraliste mais il est constructeur et il faut savoir se faire respecter honorablement en étant capitaine de bateau.

On retrouve cette mentalité du: "Je reste au bord" avec le choix des pilotes.
Non ! il faut y aller et s'imposer.

Palmer doit sortir. Il a eu sa chance. Bon pilote et c'est tout. Renault serait probablement déjà 5ème sans lui ou très proche de cette place.

Ils se pose des questions sur Kubica ! Qu'attendent ils pour le mettre dans le baquet dès cette saison ! Ils seront fixés pour 2018.

Maintenant, Ocon cadre parfaitement aux projets et ambitions du groupe.
Il leur a filé entre les doigts une fois, la deuxième ne sera pas pardonnable.

Pas de Carlos, ni de Perez. Ils sont trop brouillons parfois.

En cas de réel accord McLaren/Renault, je rêve d'un Alonso en lieu et place de Palmer.
Oui vous me direz...... Impossible !

Mais pourquoi pas. Impossible n'est pas Français !



alonso130R
02 Septembre 2017 21:16

Alonso ne quittera pas Mclaren si Honda s'en va, c'est une certitude !

paul
02 Septembre 2017 21:22

alonso130
ta tord

paul
02 Septembre 2017 21:23

d'aprés tes dire on peut dire qu'alonso a 60% des action de mclaren honda

hhhhhhh

guiguihoan
02 Septembre 2017 21:48

Je ne pense pas que Renault se fasse balader, ça reste du business et de la politique. Financièrement, je ne vois pas en quoi Renault aurait à y perdre. Politiquement, ça donne du poids et de l'importance à Renault (à défaut de performances...) qui est le seul motoriste à faire le choix d'équiper deux top teams au grand bénéfice du plateau. Armer la concurrence alors que Mercedes et Ferrari ont refusé? Certes mais les cartes seront rebattues dans 2-3 ans lorsque Renault sera, en théorie, en mesure de jouer le titre. C'est très loin d'être le cas actuellement.
RedBull et papa Horner qui vont nous faire un enfant dans le dos avec Honda? On sait quel est le "pragmatisme" de Redbull, qui gagne seule et perd toujours à cause de Renault, motoriste par défaut. C'est une évolution en cul de sac et une relation toxique pour Renault. Tout a une fin et c'est une belle façon de tourner la page que de le faire en rebondissant avec McLaren? Une opportunité pour Renault et un beau challenge, celui de la reconquête. Que reste il avec Redbull? Porter sa croix, le poids de la culpabilité et de la rédemption éternelle. Et ce ne sera jamais assez.
Honda va devenir performant? Peut-être. Ou pas. Et après tout pourquoi le PU de Renault ne progresserait il pas lui aussi? Je trouve la dynamique et les éléments bien plus en faveur de Renault que de Honda.
Enfin voilà, je trouve l'idée d'une McLaren motorisée par Renault et pilotée par ce diable d'Alonso assez excitante et plutôt rafraichissante!
Bon, on parle de tout ça mais peut-être que rien ne bougera.

Mateodu13
03 Septembre 2017 00:31

Exactement c'est uniquement du business et de la politique. J'ajouterai que Renault n'en a rien à faire des choix futurs de Red Bull. La seule chose qui l'intéresse, c'est d'avoir des équipes clientes qui font rentrer de l'argent pour financer une partie du budget moteur. Que ce client s'appelle McLaren, Red Bull ou Toro Rosso, qu'est-ce que cela change ? Rien car l'objectif reste de faire gagner l'équipe d'usine Renault. Quand à Honda, le conditionnel n'a jamais fait une certitude. Oui le moteur japonais pourrait s'améliorer en 2018. Suffisamment pour jouer des podiums ou des victoires ? J'ai un doute. Pour ce qui est de Renault, à la fois l'équipe châssis et le moteur progresseront. Et actuellement le moteur francais est plus performant. Donc si amélioration des performances il doit y avoir je continue de penser que le moteur Renault conservera son avance. Red Bull n'a jamais rien fait d'autre que cavaliers seule. Quand elle gagne cette équipe met en valeur ses talents. Quand elle perd, c'est toujours à cause de son motoriste, jamais de ses choix techniques extrêmes. J'imagine déjà les déclarations d'Helmut Marko en 2018 qui vocifèrera contre les japonais pour les contre performances et abandons des pilotes Toro Rosso qui seront motorisés par les japonais faute d'autre motoriste engagé en F1. J'en ris d'avance... Une page se tourne sans aucun doute et s'est tant mieux. Pour ce qui est de la politique, en motorisant deux Top Team, plus son équipe d'usine, Renault pourrait bien gagner en pouvoirs dans les instances sportives de la F1. Au pire, à défaut d'en gagner, elle n'en perdra pas. Comme l'a écrit guiguihoan, la perspective de faire gagner McLaren, chose à laquelle j'étais réticent au départ, sera effectivement rafraîchissante et mettra Renault sur une dynamique positive.

xul64
03 Septembre 2017 00:48

Arrêtez de prendre les mecs de chez Renault pour des saucisses (hormis dans le choix de certains pilotes).Les seuls qui ont les couilles prises pour le futur c'est RB même si ils font semblant de tout maîtriser; le seul moteur qu'ils rêvent d'avoir c'est le Mercedes et ils peuvent se le fourrer bien profond. Qu'ils se barrent et aillent bouffer des sushis si bon leur semble. Ils ne savaient même pas ce qu'était la F1 que Renault avait déjà marqué l'histoire de ce sport.C'était juste un petit craquage.

gosswilliams75
03 Septembre 2017 01:06

C ' est quoi ce bordel Renault demande Carlos Sainz en échange d'aller à McLarenhttp://www.marca.com/motor/formula1/gp-italia/2017/09/02/59aae26046163f38368b45ca.html

Enstone62
03 Septembre 2017 01:35

Rien d'étonnant au contraire je le pensais après les déclarations de Prost sur Canal+ en qualif en disant que les négociations moteurs et pilotes sont liées pour Renault. Sur rf1-forum aussi ils en ont parlés. Toutes les parties y ont à gagner dedans.

Mateodu13
03 Septembre 2017 02:25

C'est pas idiot comme négociation et en plus cette demande à réellement une chance d'aboutir.
Il n'est pas un mauvais pilote [c'est lui à ramené quasi totalité des points de TR], comme il est jeune, il ne doit pas coûter très cher et il n'est pas handicapé d'un bras [je sais c'est un coup bas]. Pas un mauvais plan en terme d'images et de projet pour le long terme.

mariolotus
03 Septembre 2017 08:58

Je suis content de constater que vous êtes de plus en plus nombreux à comprendre quels sont les divers avantages pour Renault de motoriser McLaren.

C'est évident que ça profitera techniquement aussi à Enstone, que Renault n'en aura plus rien à cirer de RBR d'ici un an ou deux car ce partenariat avec Brown va pousser plus vite Horner à changer de crèmerie ( Honda ou pas si dans la TR il continue à stagner ), que Viry ne sera pas ennuyé en attendant de renforcer ses capacités de production puisque McLaren remplacera TR, que ça permet de reprendre Alonso dans le giron indirect de Renault et à McLaren de garder le pilote le plus complet, le plus tenace et le plus affamé du plateau, de créer une synergie technique entre Renault et McLaren qui pourrait aboutir, on ne sait jamais, à des projets encore inconnus qui dépassent le cadre restreint de la F1, à l'arrivée ou le retour de sponsors titres pour les deux, etc....


Ça fait des mois, d'autres des années, que j'attends cette collaboration, peu importe si des arguments de la négo tournent autour des pilotes ou du pognon ou de la BV de McLaren pour TR.........faut que ça signe vite fait, Brown en a maintenant vraiment plein le cul des bols de riz.......il veut saké les japonais, je suis certain qu'il se fiche de combien ça lui coûtera mais dans la durée sûrement moins que ce qu'il perd tous les ans à garder son moulin de tondeuse.

Forza Renault......forza McLaren

Mateodu13
03 Septembre 2017 10:09

Actuellement Viry facturerait selon Marca [notes bien le conditionnel car ce canard est loin d'être une parole d'évangile] 12 millions d'euros par an. Ce qui est peu au regard de la concurrence. Alors tu me diras que le moteur est le troisième du plateau mais dans un budget ce type d'arguments a une valeur non négligeable. Surtout quand la puissance moteur peut être en partie compensée par l'aéro.

turbofan
03 Septembre 2017 10:25

Mouai... On sait évidemment pas ce qu'il se passe en coulisse, surtout avec Liberty Media (Ross Brawn était à la (aux) réunion(s) McLaren-Renault), mais je suis un peu déçu des ambitions de Renault sur ce coup.

La F1 c'est un sport d'égoistes; le but c'est de battre les autres pas de les aider. McLaren a choisi Honda et se sont plantés, Renault n'a absolument pas l'obligation de les motoriser.

Mieux: si Renault ne bougeait pas, Alonso partirait et pourrait être récupéré au passage avec le discours qui va bien et une bonne enveloppe.

Au lieu de ça il se passe trois chose:
- on dit qu'on est pas prêt à avoir un pilote comme Alonso (mais alors on aura qui et quand??)
- on OFFRE à McLaren la possibilité de garder Alonso en virant Honda
- et au passage on demande quoi? Sainz? C'est un bon pilote c'est certain, mais face à Alonso (et même Kubica qu'on peut récupérer sans contrepartie) y'a pas photo!!

Bref, qu'on motorise des tops teams et que ce soit bon pour l'image générale je m'en fous un peu. Récupérer Alonso ou Kubica aurait 100 fois plus d'impact (au bas mot) et y'a bien un moment ou on réalisera que tout ce qu'on veut c'est des victoires et rien d'autre

Eric
03 Septembre 2017 11:08

Renault cela fait des mois qu'ils ont des vues sur Sainz. Ils veulent faire avec Sainz ce qu'ils ont fait avec Alonso par le passé. Le faire grandir au sein de l'équipe et l'emmener jusqu'au titre mondial.
Alonso c'est un pilote à double tranchant, il peut amener beaucoup à une équipe par son expérience et sa rapidité mais il peut aussi détruire l'image et/ou l'ambiance d'une équipe ou d'un motoriste si tout ne se passe pas comme il le souhaite. Hulk et Sainz feraient une belle paire de pilote pour l'année prochaine.
D'un point de vue technique Renault aurait une autre équipe de référence à qui se comparer avec McLaren. Renault a tout à gagner dans ces négociations.

Dans l'article espagnol, il est dit que Renault souhaite avoir Sainz OU une compensation financière pour la rupture du contrat de TR avec eux.

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:16

Sainz n'a pas le profil pour être CdM, par contre il a les aptitudes pour être un très bon numéro deux.

zack!
03 Septembre 2017 11:18

@turbofan

+1, je suis d'accord avec toi, que renault se concentre sur lui même.

La fourniture RBR/MCL, je suis sur que ca va mobiliser plus des ressources que RMB/STR.

Je ne crois pas qu'il y aura du partenariat technique entre MCL et RSF1.

Donc, que renault bosse sur son moteur et son chassis, dégage palmer, et signe illico Kubica pour 1 an renouvelable.

Apres, on verra si on trouve mieux (alonso, perez, etc).

Et le plus important, respecter le calendrier stratégique : plan de recrutement, plan d'investissement, plan de dvpt (R&D) pour gagner des courses en 2019 et etre CDM en 2020.

mariolotus
03 Septembre 2017 11:19

Et Viry vit de quoi en attendant s'il perd TR comme client ?
D'amour et d'eau fraïche ?

D'ici que McLaren devienne un concurrent sérieux pour RSF1 Enstone aura produit une bonne monoplace.
Si ce n'est pas le cas ça voudra que tous les investissements dans l'écurie n'auront servi à rien et un aveux d'impuissance voir d'incompétence et je ne crois pas que Ghosn soit d'accord avec un tel résultat car l'objectif est bien d'être CDM donc de battre TOUT LE MONDE c'est à dire en priorité les propres clients de Viry qu'ils s'appellent McLaren ou RBR.

RBR ça vous dit quelques chose ? Renault l'a bien supporté et fourni depuis des années donc puisque RBR abandonnera Viry en même temps que McLaren et RSF1 prospèreront avec le V6 français dans la logique des choses et des objectifs prévus Renault passera devant ses clients quels qu'ils soient et fera tout pour doubler Ferrari et Mercedes dans la foulée.

Si ça faisait peur à Renault ils ne seraient pas entrain de discuter avec McLaren, ils savent ce qu'ils veulent et ce qu'ils font et pourquoi ils sont en F1 => pour être Nr 1 avec les moyens qu'il faut et qu'ils sont entrain de se donner.

Mais il faut aussi penser en même temps à faire rentrer du pognon pour faire vivre la boutique, comme font tous les autres........ce n'est ni la Sécu ni l'ANPE.

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:20

Renault semble dans la dernière phase de son recrutement de pilotes pour l’an prochain et pourrait annoncer le coéquipier de Nico Hulkenberg avant Singapour. Jolyon Palmer va perdre sa place et les trois noms les plus récurrents sur la liste sont Kubica, Sainz et Alonso.

Pour ce dernier, Abiteboul reste perplexe : "Nous ne pouvons pas offrir à Fernando une voiture pour gagner l’an prochain. C’est difficile pour un pilote de ce calibre".

Alain Prost semble quant à lui douter qu’Alonso veuille réellement quitter la F1 s’il ne trouve pas une voiture capable de gagner. L’Espagnol semble désormais allergique à Honda et pourrait vouloir revenir chez Renault.

"Ce serait super pour nous d’avoir Alonso, nous voulons gagner et il pourrait grandement nous aider dans ce but. Fernando sait que nous ne pouvons pas lui offrir une voiture pour gagner en 2018 mais dans tous les cas, je ne le vois pas quitter la F1 à la fin de l’année".

D’autres solutions sont disponibles, comme celle qui mènerait Renault à équiper McLaren afin que Honda et Alonso ne travaillent plus ensemble. Néanmoins, Prost confirme à demi-mot qu’il faudra que Toro Rosso accepte de travailer avec Honda pour éviter à Renault d’avoir quatre équipes à fournir.

"Honnêtement, ce n’est pas souhaitable pour nous de fournir une quatrième équipe. Cela nous déforcerait car nous ne disposons pas des ressources, sans un laps de temps conséquent, pour proposer des produits de qualité et une fiabilité indispensable."

"C’est une question de jours maintenant. Les équipes techniques doivent connaître leur groupe propulseur pour 2018 sans délai car la conception des monoplaces est lancée. D’ici Singapour au plus tard, les décisions doivent être prises."

1/2

_CDNK_
03 Septembre 2017 11:20

Beaucoup de rumeurs pour dire que cela ne se fera finalement pas.

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:21

Prost confirme aussi que Kubica "a fait du très bon travail, les essais de Valence étaient particulièrement surprenants". Quant à Sainz, il apparaît en fin de liste aux côtés de noms moins probables tels que Pérez et Gasly : "Nous avons plusieurs pilotes que nous considérons pour l’avenir, nous voulons nous décider avant Singapour".

http://motorsport.nextgen-auto.com/Renault-devrait-annoncer-son-deuxieme-pilote-avant-Singapour,120094.html

2/2

_CDNK_
03 Septembre 2017 11:23

Horner a dit qu'il ferait valoir son droit de veto.
Donc statut quo, McLaren garde sa bouse et perd Alonso qui irait chez Renault.

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:25

Où as tu lu cela ?

_CDNK_
03 Septembre 2017 11:26

Sainz n'est pas assez solide, Renault doit prendre un pilote rapide et experimenté comme Kubica ou Alonso pour développer la voiture en 2018.

_CDNK_
03 Septembre 2017 11:28

https://www.youtube.com/watch?time_continue=166&v=-p7JAc7i2UE

Christian Horner - Pre Qualifying Interview - 2017 Italian GP

afrf1
03 Septembre 2017 11:28

sans me vanter j'ai toujours dit ici que McL Renault ca pouvait se faire et que strategiquement c'etait une tres bonne option qui valait bien d'investir dans quelques machines et hommes pour faire si besoin un 4 eme moteur.
Apres ce que a traverse Renault avec RB de voir Alonso devant les RB procurerait a coup sur une grande satisfaction a Abiteboul et meme Carlos Gosn

On verra bien qui de RB ou de Renault aura le mieux place ses pions . Si McL Renault cartonne . Renault pourrait decider de ne plus motoriser RB et la echec et math si le moteur Honda se redresse pas .

zack!
03 Septembre 2017 11:30

STR paye son moteur, comme MCL le fera.
Si renault ne bouge pas, MCL restera avec Honda, car casser le contract coutera trop cher.
Ce grand chamboulement MCL/RSF1/RBR/HONDA on voit l'interet pour MCL (avoir un meilleur moteur), pour RBR (construire une alternative entre en honda et renault), pour Honda (rester en f1).
Que gagne RSF1 sainz ? (en vaut il la peine ?) 10m€ ou 15 m€/an de plus (renault nissan mistubishi en ai la ?)...
Que risque RSF1 ? etre derriere MCL et RBR en 2018 et 2019...

Enstone62
03 Septembre 2017 11:33

afrf1: « si le moteur Honda se redresse pas»

Effectivement c'est mal parti, leur 3.6 plus fiable va être remplacé après une course moteur hs. Vandoorne passe de 8em à dernier sur la grille. Oups la tuile....

zack!
03 Septembre 2017 11:41

En terme de pilote, on trouvera.

Renault est une écurie constructeur avec un plan de presence sur 10 ans et une volonté d'etre CDM en 2020. C'est tres attractif, en tout cas suffisament pour avoir de bons pilotes.

Renault a Kubica pour patienter.

Apres il y aura le choix de tres bon pilote : perez, alonso, verstapen, sainz, riccardo, bottas...

Donc, ce deal MCL, on s'en fout un peu. Sainz je suis pas sur que cela soit le pilote du siecle, en plus...

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:44

Horner affirme effectivement à 3.50" la possibilité de bloquer l'accord en n'acceptant pas de changer de moteur pour Toro Rosso si il pense que cela peut affecter la compétitivité de Red Bull.

zack!
03 Septembre 2017 11:49

Il dit qu'il a un droit de veto (mais il precise par 2 fois, que c'est un droit " theorique", il semble ouvert au deal en disant que c'est bon pour RBR d'avoir une alternative a renault.

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:53

Oui enfin, si Red Bull ne veut pas signer avec Honda pour motoriser Toro Rosso, c'est mort pour McLaren d'avoir un moteur Renault car Viry ne fournira pas quatre équipes.

bazf1
03 Septembre 2017 11:53

Horner et compagny doivent se poser des questions après la tentative précédent sans succès avec le moteur Ferrari Génération n-1 monté sur la TR.
Renault a pas mal d'opportunités maintenant comme négocier l'arrivé de Stoffel Vandoorne qu'elle a tant convoité sans succès à cause d'un engagement avec MCLAREN.

Mateodu13
03 Septembre 2017 11:56

Donc quelque part, Red Bull a son mot à dire. Et je les aient trouvés plutôt silencieux jusqu'à présent.
L'alternative au moteur Renault, pour le moment à la vue des performances du moteur Honda, c'est la roulette russe. Vandoorne a encore connu un problème moteur lors des qualifications hier am. Pas très engageant…

asnl
03 Septembre 2017 11:59

je ne vois pas d'un bon œil l'accord , si il y a entre mc laren et renault .
si renault veut etre champion du monde avec un moteur digne de ce nom et pas cette "bouse" , si il y a red bull et mc laren avec exactement le meme moulin , ca risque d'etre tendu ( pour ca que merco ne veut pas motoriser red bull , et ils ont raison )
ou alors il faudrait comme le fait merco avec ses clients , un moteur client un peu moins performant que celui de l'ecurie usine ......
mais ca renault ne fera pas donc vaut mieux rester avec toro rosso

Mateodu13
03 Septembre 2017 12:00

Le moteur Honda, c'est plus qu'une génération de retard à ce stade.
Il ne faut pas oublier que l'équipe est classée avec des points constructeurs, donc touche des droits FOM qui permettent de financer en partie l'équipe italienne. Changer pour un motoriste qui au final n'a que très peu évolué en terme de performances et de fiabilité en trois ans, je comprends que cela puisse poser questions.

Mateodu13
03 Septembre 2017 12:07

Dans tous les cas de figure, seuls les noms de Kubica, Sainz et Alonso reviennent pour le second baquet. Comme je l'ai écrit à de multiples reprises, la non prolongation de Palmer est déjà actée.

julian71670
03 Septembre 2017 12:27

C est tres simple.red bull critique le moteur renault?et bien prenez le honda.mc laren prend le renault, avec les conditions de la fermer en cas de soucis mécanique
A prendre ou a laisser.Mais mc laren sera beaucoup moins critique en cas de problème.Et red bull redescendra dans la hiérarchie.Plus de 3ème force du plateau.

bazf1
03 Septembre 2017 12:40

Red Bull aurait sorti le Veto si elle avait la possibilité. Tout comme l'avait fait Ron D. lorsque Honda voulait motoriser Red Bull au moment du clash Renault - Red Bull il y'a 2 ans.
Mais Renault a préféré négocier à l’amiable en annonçant des arguments du type on ne sait pas équiper plus que 3 équipes, au delà la qualité chute ???

piston41
03 Septembre 2017 12:49

salut les bargeots
Horner et RB ou même Marko n'a aucun droit de véto sur Renault il on un moteur Tag Heur et ne devrait faire aucun commentaire sur Renault c'est la base de l'accord passé en 2016 avec Renault donc vu les critique sur Renault.Renault serait dans son droit de stopper la fourniture avec RB et TR il devrait y avoir un transfert entre le Renault et le Honda chez TR.
la c'est Renault qui a la main car la RB compagnie n'a pas respecté le contrat de 2016 qui stipule le silence sur le fait de donner une image négative de Renault. le deal va même plus loin Renault fournira RB en 2018 avec le même moteur que RSF1 mais avec un soft plus conservateur ce qui ferait un moteur moins performant ( je vois déjà tous les râleurs pas le droit de fournir un moteur différent exact mais la le moteur sera le même il sera bridé par le soft et c'est légale merco le fait déjà )
donc ils a une vrais chance de voir MC Larren être en Renault et non en Nissan ou Dacia mais bien un Renault

Mateodu13
03 Septembre 2017 12:51

D'après les derniers échos de ce matin à Monza, Mclaren continuerai avec Honda, Alonso chez Renault.

À confirmer

Mateodu13
03 Septembre 2017 12:54

La règle instaurée par la FIA qui garantit que chaque équipe ait un moteur ne sera pas activée si McLaren se sépare de Honda, car la date limite de cette procédure est passée.
En clair, si c'est bien le cas, McLaren est condamnée à poursuivre avec Honda.

Mateodu13
03 Septembre 2017 12:55

Red Bull à refusé d'échanger son moteur avec McLaren pour ne pas se voir être concurrencée en piste, Renault ne peut pas motoriser quatre équipes, la messe serait dite.

piston41
03 Septembre 2017 12:59

juste une info le moteur de 2018 tourne au banc depuis plus de 5 mois et il a dépassé les 1017 chevaux et serais capable de faire plus de 5000 km au banc il lui reste plus que le barème de la piste. une version dites expérimental a franchis la barre des 1054 chevaux au banc.
moi je suis plutôt confiant pour 2018 coté moteur.

paul
03 Septembre 2017 13:00

alonso qui monte avec palmer sur lapine pour le tour d'honneur la c le top

turbofan
03 Septembre 2017 13:06

@piston41 : 1017cv ?! 1054cv !?
c'est impressionant mais tu sors ça d'où ?

Reste à voir si la fiabilité du banc se traduit en piste; ça a pas toujours été le cas...

piston41
03 Septembre 2017 13:23

j ai mais source
pour info le merco fait 1023 en Qualife cette saison avec ou sans huile la je ne sais pas par contre

_CDNK_
03 Septembre 2017 13:31

Mes sources donnent 1022,8 cv pour le Merco avec l'huile de friture du McDonald de Trifouillis-les-Oies.

Mateodu13
03 Septembre 2017 13:32

Quelles sont tes sources ? Quelle crédibilité ?

EPS15
03 Septembre 2017 13:36

Reste que la fiabilité est le nerf de la guerre alors ...

Eric
03 Septembre 2017 13:36

Piston qui donne des infos sur le moteur 2018. Je trouve ça normal.

zack!
03 Septembre 2017 13:43

j'ai vu un post il y a qques semaines, je me rappelle plus exatctement, mais ca donntait un truc comme ca : merco dans les 1020 et ferrari 1010, renault autour de 985, honda donné a 920-930 (maintenant donc).

Je ne sais pas si ces chiffres sont bons, mais ca relative un peu les chiffres de 2018...

paul
03 Septembre 2017 13:50

alonso rentre au bercaille rf1

piston41
03 Septembre 2017 13:53

Eric j'ai un peut de pression

piston41
03 Septembre 2017 13:55

pour mais source je reste discret mais les infos viennent pas de chez Ferrari si vous voyez ce que je veux dire elles sont fiable

piston41
03 Septembre 2017 13:59

oups mes sources

zack!
03 Septembre 2017 16:19

Sur sky, ils ont l'air de dire que le deal MCL / Renault pourrait se faire...

bilannRSF1
03 Septembre 2017 16:24

@Piston41

Les 1017ch sont disponibles tout au long de la course ou Renault vas aussi introduire le "bouton magique" ?

zack!
03 Septembre 2017 17:13

Zak Brown a dit que STR doit décider de signer avec Honda (et sécuriser le fait que Honda reste en f1), et si c'est ok, d'autres domino tomberont, et finalement il pourrait avoir un deal qui convient a tout le monde. Il a dit que certainement 1 ou 2 pilotes feraient partis du deal. il a pas dit comment (bon pour renault evidemment), mais il a dit que si MCL signait avec Renault, alors surement Alonso resterait chez MCL.

zack!
03 Septembre 2017 17:15

sur sky il a a dit ca (le patron de MCL)...

piston41
03 Septembre 2017 17:24

je ne peut pas donner des infos que je n'ai pas les 1017 ch sont disponible en version course au banc
mais pour 2018 je suis sur qu'ils vont prendre plus de puissance donc on Vera si le magique bouton sera présent mais il se dis déjà que le moteur en mode qualif pour 2018 aura une bonne puissance par rapport au monteur de course mais il n'auront peut pas de bouton magique juste des réglages pour les qualif et quelque tours de course

zack!
03 Septembre 2017 17:31

Bon quels sont les pilotes a dispo de MCL :
Alonso, donc lui il reste.
Vandoorne on ne sait pas.

et la filiere jeune :
http://www.mclaren.com/formula1/team/young-driver-programme/

http://www.mclaren.com/formula1/team/reserve-test-development-drivers/nobuharu-matsushita/

celui la, il irait bien avec Honda ?

http://www.mclaren.com/formula1/team/young-driver-programme/profile-lando-norris/

celui la avec MCL (je crois qu'il y tiennent bcp) ?

Ca laisse potentiellement Vandoorne ou sainz pour renault, je ne crois pas que renault prendrait les autres.

Kvyat a battu sainz aujourd'hui...

afrf1
03 Septembre 2017 18:12

La course d aujourd hui va jouer en faveur du Renault chez McL . Honda pourra Paufine son moteur avec TR et Kviat . Et quand ils seront au point RB visera le titre avec .
Non mais sérieusement c est important qu il y ait un motoriste indépendant
. Donc oui sauvons Honda avec TR et la boîte McL .

zack!
03 Septembre 2017 18:25

Un post sur f1technical (sans source bien sur, a prendre avec des pincettes, mais prediction interessante) :
[
The McLaren problem will be solved this week;

* McLaren will sever with Honda as early as Monday, or as late as Tuesday
* Toro Rosso will take Honda and €100m a year, however the team will have 2 new drivers in Pierre Gasly and Nobuharu Matsushita.Sean Gelael will be announced as FP1/Test/Reserve driver for a even larger budget.
* Sainz will be loaned to Renault for a year to finally replace Palmer, as Red Bull would like him as a replacement option for Red Bull if Riccardo and or Verstappen jump ship to Mercedes and or Ferrari.
* Renault, McLaren and Red Bull will all push the engine development
* Alonso will sign on for two more years, however this could mean he takes a pay cut.
* McLaren will be free to get more sponsorship to negate the €100m loss of Honda and pay Alonso.
* McLaren to have their Renault engine rebranded/rebadged as a Nissan
* FIA will announce a new Engine Manufacturers Championship - New penalty system announced as well.
]

zack!
03 Septembre 2017 18:33

Donc coté pilote, ca voudrait dire Kvyat et Palmer out.

Pour renault, on voit donc des interets :
- renforce sa position politique dans la F1, et aussi son prestige (motorisr MCL et RBR, c'est pas mal en terme de standing)
- securise un lineup solide pour 2018
- probablement un peu plus d'argent et un coup de boost pour Viry
- anticipe un divorce de RBR en 2019 (avec MCL un client moins dur a battre probablement),
- un coup de sponsoring Nissan vs Honda interessant

... Finalement, le bilan global semble plutot avantageux...

Boubou
03 Septembre 2017 18:44

Plusieurs commentaires avec des réflexions intéressantes mais, à mon sens, pas assez poussées.

En effet, un point n'a pas été évoqué: la raison de la fiabilité de Honda. Une des raisons, ce n'est pas la seule mais elle y contribue fortement, c'est que MCL à imposé à Honda la fameuse "taille zéro". Ce concept à forcé Honda à développer et produire un PU compact voir trop compact: turbine sous dimensionnée, problème d'échauffement etc etc...
RBR veut virer Renault et en faisant rentrer Honda cela va être une forte oppportunité pour le motoriste japonais de repartir de zéro. STR n'ayant pas la même politique aéro et Honda qui va imposer son statut de partenaire alors le motoriste pourra bien progresser. De plus il sera plus facile à Honda de progresser car ce ne sera pas une aide de RBR que de leurs mettre la pression et de les descendre sachant que la nouvelle réglementation arrive. Je suis persuadé que RBR veut faire entrer Honda maintenant pour travailler sur le moteur 2020-2021 et prendre l'indépendance face à Renault.

Comme certains l'ont dit, RBR est en train de "b******* RSF1"...... en France on ne sait pas négocier. La faute à cette F1 anglo-américaine.

Par contre ce qui peut être intéressant c'est d'avoir le retour des data sur MCL pour pouvoir les comparer avec RBR et améliorer la RS17 et 18. Et puis sa peut être bien pour la compétition avec RBR. MCL sera dans une position cliente donc sa va être plus dur pour elle de s'imposer qu'en temps que partenaire. On verra si le châssis MCL est si bon qu'ils le prétendent: la comparaison sera plius simple!!!!!!

Pour ce qui est des pilotes comme d'autres l'ont dit Kubica serait un bon pilote pour la fin de saison. Ils a de l'expérience et veut revenir à tout prix --> un mec gratis et qui peut développer la caisse + amener des points chez Renault: que demande le peuple à part du pain et de vin?????
Et Sainz que STR le garde c'est un C***** d'Alonzo en puissance. Un faiseur de bazarre

Eric
03 Septembre 2017 19:20

Si ce qui est déclaré sur F1technical est vrai, je suis étonné du deal avec Sainz. Cela signifierait que Sainz puisse retourner chez Redbull dès qu'ils en feront la demande ! C'est une situation qui n'est pas très confortable pour Renault je trouve. Bizarre. Ou alors Renault veux tester Sainz sur un an et voir l'état du marché pour 2019 comme Mercedes.

Mateodu13
03 Septembre 2017 19:21

Mais Red Bull ne va baiser personne, je ne sais pas d'où tu sors cela boubou ?
Red Bull est un client, rien de plus. Et l'équipe autrichienne n'est pas un client irremplaçable.
Mieux, vu que le moteur n'est pas badgé sous son vrai nom, que Red Bull gagne ou perde, Renault n'a de toute façon rien à perdre. C'est même l'inverse, si McLaren a un moteur Renault, le Losange a tout à gagner.
Pour ce qui est du moteur Honda, vu les coûts de conception d'un PU V6 hybride, ne rêve pas, Honda ne repartira pas de zéro pour Toro Rosso, Honda va continuer de chercher à le faire fonctionner en 2018. Les motoristes ne modifieront pas leurs architectures avant la nouvelle génération de V6 bi-turbo.

mariolotus
03 Septembre 2017 19:25

Bon, ben maintenant que tu as bien poussé toi aussi Boubou on n'en sait pas plus parceque tu n'as rien sorti de nouveau malgré ta forte poussée.

Tu devrais tout de même vérifier qu'il ne te reste pas une trace de ta forte poussée.

sydney974
03 Septembre 2017 19:26

Il y a aussi et surtout que Renault et Honda "tire sur la bête" et prennent des risques techniques pour rattrapper 2 constructeurs qui fionnent allègrement depuis un moment.
Pas facile de s'aligner sur des constructeurs aux moteurs dopés a l'huile "de vidange" exotique.
J'arrive plus à applaudir cette mascarade.
But the show must go on....

Mateodu13
03 Septembre 2017 19:34

Honda ne progressera pas avant 2021, soit l'arrivée de la nouvelle génération de moteur.
Renault peut éventuellement réduire son retard mais c'est loin d'être gagné.

mariolotus
03 Septembre 2017 20:01

À vrai dire sydney974 je commence moi aussi a avoir un léger début de ras le bol parcequ'on n'est pas prêt de voir Mercedes se faire battre à la régulière mais ce n'est pas seulement lié à cette affaire d'huile.

Trop de différences entre les 2 ou 3 écuries les plus riches et les autres.

C'est quelques F1 contre un peloton de F2........si au moins il y en avait 4 ou 6 de plus aux mains de pilotes qui attendent leur tour on pourrait s'attendre à quelques surprises et révélations pour faire diversion de l'ennui en tête, mais là même pas.
Trop cher ce cirque et gâteau mal partagé........en dehors des candidats purement motoristes pour 2021 je me demande qui peut avoir envie de créer une nouvelle écurie si c'est pour tirer la langue et servir de chicane mobile ?

zack!
03 Septembre 2017 20:12

Tu as raison mariolotus, je pense que ross brawn a bien compris ca, et que le consensus se construit doucement (simplificaiton moteur, control des couts, standardisation, et meilleur redistribution des primes).

Boubou
03 Septembre 2017 21:02

Bien sûr que RBR est entrain de la faire à l'envers à Renault.
Pendant que STR sera entrain de remettre en marche Honda ils vont mettre la pression sur Renault pour la perfo. Renault devra avoir les ressources pour faire progresser son moteur et celui de 2 écuries clientes pour le moins très exigeantes et travailler sur un moteur 2020-2021 pour ne pas reproduire les conneries de 2014. Bon après je vous le concède vu ce qu'il se profil je ne pense pas que ce moteur soit très compliqué.... Liberty Ricain met la pression sur la FIA pour transformer la F1 en indycar... mais bon il faudra quand même des mecs qui bossent sur le sujet.

Matéodu13, il est évident que Honda ne va pas encore une fois repartir de 0 vu le pognon dépensé mais ils vont continuer à développer le PU actuel mais sans les restrictions liées au châssis MCL. Je pense donc que cela va leur permettre, si ils travaillent avec STR, de pouvoir mieux progresser. Je vois même bien RBR faire profiter à Honda du RETEX Renault.
STR appartenant à RBR ils vont jouer sur les 2 tableaux.

Et même si le moteur est rebadgé "tag à l'heure" cela fait quand même du tort à Renault. Dans la presse ou sur Sky: Horner ne parle pas de tag mais de Renault donc mauvaise Pub.

Ce qui est décevant cette année pour le moteur Renault c'est la com du RSF1 team. Ils ne font que d'annoncer des objectifs qu'ils ne tiennent pas. Cela met encore plus la pression aux équipes à Viry... management pas au top.
Une équipe avec l'innovation dans l'âme comme Renault devrait être au sommet. Tout le monde se plein de Mercedes pour le facon de truander/contourner le règlement avec l'huile??!! Pourquoi Renault ne trouve rien pour contourner aussi?

mariolotus
03 Septembre 2017 21:40

Parceque Renault n'a pas les mêmes moyens que Mercedes qui a une foule d'ingénieurs hors F1 qui bossent aussi pour la F1.
Comme chez Ferrari.

Boubou
03 Septembre 2017 21:44

Vu la belle santé financière de Renault, rien ne les empêchent de se donner les moyens.
Et le talent des mecs chez Renault peut suffire. Quand Renault à été titré en 2005 et 2006 ils avaient moins de moyens que Ferrari et MCL Mercedes.

lulu79
03 Septembre 2017 21:50

c 'est acquis Renault en 2018 ne sera pas en capacité d equiper 4 equipes
encore une pantalonade de CA dementie
pauvre Renault
Sinon la Fia ne laissera pas Honda se retrouver sans equipe à motoriser pour 2018 , donc tout depend de STR qui accepte ou pas le moteur Honda ; c est donc bel et bien STR qui a les des gagnants dans cette affaire .
Si accord STR/Honda l accord McL/Renault 2018 se fera .
Alonso n a rien à gagner à venir chez Renault motif : insuffisance criante de la voiture Renault actuelle (même si des progrés sont espéres) là dessus les dirigeants Renault ont toujours tenu ce discours
Sainz n est pas vraiment interessant pour Renault trop impliqué dans la filiere RB, le reve pour Renault c est Ricciardo mais plus surement si on lit entre les lignes la meilleure option c est Kubica et des maintenant si possible
Palmer c est fini pour lui , le miracle tant espéré n aura pas lieu .
Encore une erreure monumentale du patron , mais cela nous le savons tous depuis le 4eme ou 5eme GP de cette saison
Mercedes est entrain de reprendre la main sur le championnat 2017 la machine à gagner est de retour et écrase toute la concurrence
pas vu le GP et aucune frustration vu vos commentaires sur ce GP

sydney974
03 Septembre 2017 21:53

Parce que quand Renault trouve les mass dumper ,on arrête tout de suite en cours d'année,mais quand merko et ferrari bouffe plus que ce que le moteur doit consommer en huile on attend l'année suivante.
Quand t'as de la thune le règlement c'est le bouton magique,y en a 2 qui l'ont.
Pas sûr que le gag dure longtemps Carlos est super susceptible et mauvais coucheur

Boubou
03 Septembre 2017 21:54

Une analyse au top!!
Mon rêve c'est Éric Boulier directeur de RSF1 avec Riccardo et Ocon en pilote.
Un RSF1 team qui pousse dans les innovations et motivé et bien managé et qui met du goudron dans ces foutues mercos de tricheur

mariolotus
03 Septembre 2017 22:19

Désolé mais Taboulé a toujours dit depuis le début des ragots McLaren/Renault ( pour une fois je le défends ) qu'il n'a jamais été question de fournir une 4ème écurie car Viry n'en a pas les capacités donc la condition a toujours été la même depuis que Vasseur a envoyé bouler le projet Honda prévu par Kaltenborn : ou TR prend le Honda ou il n'y aura pas de négociations avec McLaren pour la fourniture de moteur.

Alors faut arrêter ce scénario de cinéma périmé du 4ème client puisqu'il n'en a jamais été question.

Il y a beaucoup de personnes impliquées dans cette affaire dans les 4 camps : TR avec RBR, Honda, Renault et McLaren et moi je suis certain qu'ils cherchent tous les bons compromis pour que justement personne ne soit baisé.

Ceux qui croient et font courir les bruits que Renault va se fair rouler dans la farine ne connaissent rien aux affaires car ça ne sera pas le cas, et au pire Renault ne changera rien s'ils n'obtiennent pas eux aussi ce qu'ils demandent.

Vous les prenez pour des billes ?
Moi non.
Je doute par contre de leurs capacités à atteindre les objectifs prévus avec leurs poires sur la piste mais je peux me tromper, mais pas dans leurs talents de négociateurs quand on sait qui est à la tête de Renault.

Certains mélangent un peu tout, le business, les moteurs, les pilotes, le stress de se faire battre par McLaren au lieu de RBR.........faut vous calmer les gars parce que vous vous vous fiez trop aux conneries des médias.

Boubou
03 Septembre 2017 22:32

Les médias n'ont jamais dit que Renault se faisait rouler...

mariolotus
03 Septembre 2017 22:41

Alors c'est vous qui l'inventez.
Votre imagination vous joue des tours.

Boubou
03 Septembre 2017 22:46

Pas l'imagination juste un peu de vue.
Si Renault son aussi bon négociateurs qu'ils arrivent à tenir les objectifs qu'ils annoncent alors pas de soucis pour eux.

Moi je pense que RBR profite de cette situation pour leur mettre à l'envers

ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
ScrollUp
Actualités - Renault Sport F1
Image Newslist
Un petit point pour Hulk à Interlagos
Time12/11/2017
Image Newslist
Enstone a profité des EL1 pour préparer 2018
Time10/11/2017

Image Newslist
Le Losange veut rebondir après Mexico | Une monoplace nouvelle pour 2018
Time04/11/2017
Image Newslist
La prochaine saison s'annonce très excitante pour le Losange !
Time02/11/2017

Image Newslist
L'allemand mécontent avec la fiabilité | Fernando Alonso reste confiant
Time31/10/2017
Image Newslist
Le Losange fait son auto-critique | Une fiabilité catastrophique
Time30/10/2017

Grand Prix d'Abu Dhabi
Next GP
Vendredi 24 Novembre
10:00 - 11:30
Essais Libres 1
14:00 - 15:30
Essais Libres 2
Samedi 25 Novembre
11:00 - 12:00
Essais Libres 3
14:00 - 15:00
Qualifications
Dimanche 26 Novembre
14:00 - 16:00
Course
Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
Alpine décroche la pole position à...
Par Yannix le 18/11/2017 à 14:34
message non-lu
Toro Rosso justifie sa réaction à...
Par Yannix le 18/11/2017 à 14:20
message non-lu
Toro Rosso justifie sa réaction à...
Par yellowteapot le 18/11/2017 à 13:49
message non-lu
Toro Rosso justifie sa réaction à...
Par lulu79 le 18/11/2017 à 12:55
message non-lu
Toro Rosso justifie sa réaction à...
Par RäikköE20 N°1 Bis le 18/11/2017 à 12:46
message non-lu
Toro Rosso justifie sa réaction à...
Par alonso130R le 18/11/2017 à 12:42
message non-lu
Pronostics
Planete Renault
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2017
Tous droits réservés