Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Pronostics
Mexique - Course : Max Verstappen imparable vainqueur à Mexico
Lewis Hamilton sacré Champion du Monde | Des points importants pour Renault et McLaren
AuthorEmmanuel & Romain B.
Time28/10/2018 22:35
Image News
Vaincu samedi lors des qualifications, Max Verstappen a pris ce dimanche sa revanche en s’imposant magistralement au terme des 71 tours du Grand-Prix du Mexique. Au-dessus du lot dans tous les domaines, le néerlandais signe là une victoire incontestable, dans une course où l’on retiendra bien sûr le titre de Champion du Monde 2018 de Lewis Hamilton. Une épreuve marquée également par de belles performances de Renault mais aussi McLaren-Renault, toutes deux en mesure de sécuriser de gros points. Le Grand-Prix a toutefois été gâché par l’abandon une fois encore de Daniel Ricciardo.

Cette victoire est le point d’orgue d’un week-end rondement mené pour le Red Bull Racing. Aux avant-postes depuis vendredi, l’écurie a proposé un rythme course excellent après avoir dominé les qualifications. Après un départ en pneus Ultrasofts, les deux pilotes ont passé les Supersofts en gérant parfaitement les enveloppes Pirelli, pendant que Mercedes semblait en délicatesse avec ses gommes. A 10 tours de la fin, alors que Verstappen et Ricciardo menaient la course, seul Sebastian Vettel était en mesure de contrecarrer un doublé Red Bull.

Pourtant, l’Allemand n’a pas eu l’occasion de passer à l’attaque sur Daniel Ricciardo en fin de course puisque l’Australien fut une fois de plus trahi par sa mécanique. En cause, une panne à priori d'embrayage provoquant une énorme frustration de plus pour le pilote, au cœur d’une saison marquée par les abandons. La victoire Max Verstappen est donc belle, mais passer à côté du doublé est une énorme déception.

Avec cette victoire, Max Verstappen revient à seulement 20 points de la troisième place occupée par Kimi Raïkkönen au classement pilotes, avec Valtteri Bottas, 4ème, intercalé 11 points devant. Aller chercher un podium au Championnat du Monde peut-être une bonne motivation pour la fin de saison du néerlandais.

Dans le coup ce week-end, Renault avait à cœur de concrétiser pour assurer la quatrième place du classement des constructeurs, là où Haas-Ferrari était en très grande délicatesse. Mission réussie ce dimanche avec la brillante sixième position de Nico Hülkenberg, auteur d’une prestation irréprochable. Le bilan n’est cependant pas parfait, avec l’abandon peu avant la mi-course de Carlos Sainz Jr sur un problème technique. Dommage car l’espagnol était en mesure de rapporter de gros points lui aussi, puisqu’il devançait l’allemand sur une stratégie semblable et payante.

La RS18 a en effet montré de belles dispositions ce dimanche, en ligne avec celles aperçues à Austin ou lors des essais libres ici. Si l’on craignait le premier relais en hypertendres et la dégradation très rapide de ces gommes, la monoplace française a su étonnement les emmener suffisamment loin pour éviter à ses pilotes de passer une deuxième fois aux stands. Avec les gommes les plus dures, nos représentants - rapidement réduit à la simple présence de Nico - ont soigné l’usure pour mener à son terme un long deuxième run. Rapide et souple avec ses pneumatiques, le visage de la RS18 a profondément changé ces derniers jours, et c’est logiquement en meilleur des autres qu’elle termine ce Grand-Prix.

McLaren-Renault est également à la fête ce dimanche, avec une prestation très satisfaisante de Stoffel Vandoorne. Le belge s’est rapidement positionné comme l’unique espoir de l’équipe, après l’abandon tôt dans la course de Fernando Alonso, victime d'une surchauffe due à des débris. Bénéficiant d’une MCL33 peu consommatrice de gommes et rapide sur les longs relais, notre jeune pilote a sorti un pilotage d’attaque pour prendre l’ascendant sur ses poursuivants.

Son rythme et sa stratégie ont ainsi été suffisamment bons pour lui permettre de se battre pour un top 10, et même faire mieux grâce aux abandons. Les déboires des quatre malheureux retirés le propulsent en effet au huitième rang, une position qu’il n’a pas volé face à ses adversaires, puisqu’il a mené la chasse à la Sauber-Ferrari de Charles Leclerc, sans succès. Ces quatre points constituent cependant une petite victoire dans le contexte actuel de McLaren-Renault, qui défend ainsi de la meilleure des manières sa sixième place du classement des constructeurs.

La Formule 1 donne maintenant rendez-vous le 11 novembre prochain, pour le Grand-Prix du Brésil.

Pos.PiloteEquipeÉcartArrêts
1M. VerstappenRed Bull RacingVainqueur - 71 tours2
2S. VettelScuderia Ferrari17.32
3K. RäikkönenScuderia Ferrari49.91
4L. HamiltonMercedes AMG Petronas78.72
5V. BottasMercedes AMG Petronas1 tour3
6N. HulkenbergRenault Sport F1 Team2 tours1
7C. LeclercSauber F1 Team2 tours1
8S. VandoorneMclaren2 tours1
9M. EricssonSauber F1 Team2 tours1
10P. GaslyScuderia Toro Rosso2 tours2
11E. OconRacing Point Force India2 tours2
12L. StrollWilliams Martini Racing2 tours2
13S. SirotkinWilliams Martini Racing2 tours1
14B. HartleyScuderia Toro Rosso2 tours2
15K. MagnussenHaas F1 Team2 tours1
16R. GrosjeanHaas F1 Team3 tours2
17D. RicciardoRed Bull RacingAbandon1
18S. PerezRacing Point Force IndiaAbandon2
19C. Sainz Jr.Renault Sport F1 TeamAbandon1
20F. AlonsoMclarenAbandon0
ScrollUp
Commentaires
Someone276
28 Octobre 2018 22:40

Abandon pour Ric, mince alors quelle poisse? Et toujours pour le même depuis qu'il a signé chez Renault, bah ça alors!
+8 pour Renault, c'est bien

scenic
28 Octobre 2018 22:43

Embrayage pas le moteur.
RF1 c'est bien pour P4. A 2 tours de RB. C'est le moteur !

fredelek
28 Octobre 2018 22:46

Quel problème pour sainz?

Eric
28 Octobre 2018 22:46

Déclarations d’Horner:

"Le moteur fonctionnait très bien dans ces conditions ce week-end, parce que l'altitude rapproche les moteurs. On voit de quoi l'équipe est capable avec le châssis. Aujourd'hui, la voiture et le moteur fonctionnaient en harmonie, c'est nécessaire pour obtenir ce genre de résultat. Nous devons les féliciter [Renault], ils nous ont donné les outils pour faire le travail. Dommage qu'il n'en ait pas été de même pour Daniel."

Mateodu13
28 Octobre 2018 22:48

Problème d'embrayage pour Ricciardo.
Problème de batteries pour Sainz (le même que pour Ricciardo aux US).
Débris dans les freins et dans le système de refroidissement pour Alonso.

Eric
28 Octobre 2018 22:49

@fredelek
Problème de batterie pour Sainz et d’embrayage pour Ricciardo.

Mateodu13
28 Octobre 2018 22:53

30 points d'écart au classement : 114 pour Renault contre 84 pour Haas.
Même si la FIA révise son jugement, si Renault arrive à maintenir l’écart, la P4 est assurée.

_CDNK_
28 Octobre 2018 22:54

Qui ment, Prost ou Horner?

Mateodu13
28 Octobre 2018 22:57

Je n’imagine pas Prost mentir.

Mateodu13
28 Octobre 2018 23:02

Mais Horner n'incrimine pas le moteur :

« Revenant sur le problème mécanique enduré par Ricciardo, le directeur de Red Bull Racing a indiqué que la piste privilégiée était celle d'un souci hydraulique.

"C'est ce que nous pensons", avance-t-il. "Nous devons récupérer la voiture avant toute chose. »

Fuego
28 Octobre 2018 23:06

Je suis impressionné par la gestion des pneus chez Renault, alors que c'était un très gros point noir il y a encore quelques courses. J'aurai bien aimé voir la gueule des gommes de Hulk en fin de course, l'état de ceux de Verstappen faisait peur...

Papyfrancois
28 Octobre 2018 23:06

4 GP pour Honda l’année prochaine pour faire aussi bien que Renault ! Si c’est le cas tant mieux pour Gasly ! Si c’est pas le cas ça va grogner ! Bon faut déjà terminer 2018!

Peter
28 Octobre 2018 23:18

Et Renault passe devant Stroll Force India, virtuellement P5 si on cumule des points avant et après le rachat. La P4 du losange sera donc incontestable.

Duduche
28 Octobre 2018 23:31

Oui, Peter, ça aussi c'est bon car un peu anormal d'avoir enlevé les points de FI pour cause de rachat.
Si on pouvait finir P4 proprement, ce serait mieux.

Je reviens sur les batteries. Quelqu'un en connait la composition ? Je suppose que ce ne sont pas des batteries classiques mais plus complexes.
Ne pas arriver à fiabiliser des batteries en 2018 , ca parait un peu bizarre.

F1teamING
28 Octobre 2018 23:33

Il reste 2 GP, il faudrait un GP du Brésil sous la pluie pour enfin espérer avoir un podium du losange

Ce sont 2 GP qui devraient plutôt convenir à la Renault, donc je suis plutôt optimiste.

Ils ont enfin résolus leur problème de pneu, y'a un grain de sable qui enrayait la machine... Chester a dit qu'ils sont revenus à d'anciens réglages, et qu'ils ont fait de petites modifications sur le fond plat + l'aileron avant qui ont eu de grandes conséquences

Ca me rappel un peu l'an dernier et Silverstone, quand ils ont amené le nouveau fond plat la RS17 avait fait un sacré bond (james) en avant et a réussi a débloquer son plein potentiel.

F1teamING
28 Octobre 2018 23:35

Concernant les batteries c'est un problème récurrent, qu'ils n'ont toujours pas solutionné !
Ca commence à devenir pesant d'ailleurs, puisque c'est le seul motoriste à galérer autant sur ce point... qu'ils changent de fournisseur ou de CDC !

Dukes
28 Octobre 2018 23:46

Les batteries ça date pas d'hier d'ailleurs, déjà du temps de Vettel ça arrivait.

Belle course dans son ensemble même si les pneus sont catastrophiques, on a faillit avoir le CDM à un tour cela aurait fait un peu désordre. Il semble que la Mercedes a beaucoup de mal depuis l'histoire des trous dans les jantes rebouchés.

La poisse de Ric cette saison est incroyable j’espère une victoire pour lui au Brésil ou à Abu Dhabi.

ça devrait le faire pour Renault la 4ème place je suppose qu'on va pas remettre en cause la décision le 1er Novembre autrement ça serait un mauvais sketch.

afrf1
29 Octobre 2018 00:14

Du progres mais 2 tours ... Max le magnifique, quel pilotage !










Mateodu13
29 Octobre 2018 00:19

Les 2 tours de retard sur Verstappen s'expliquent :
1) par un circuit relativement court,
2) une stratégie de course définie par rapport aux équipes qui étaient derrière et non devant les RS18 en raison de l'écart de performances. La priorité était de conserver au maximum les pneus pour éviter un 2ème passage par les stands qui aurait été catastrophique pour cette course. Hulk a très bien appliqué la stratégie.

L’objectif de cette fin de saison n’est pas de réduire l'écart avec Mercedes, Ferrari & Red Bull, c’est impossible. L’objectif c’est de conserver la 4ème place.

Gala6
29 Octobre 2018 00:45

Ricciardo qui dit en itw qu'il laisserait sa voiture a gasly et que c'était fini pour lui. Sa fin de saison l'a complètement détruit

Gala6
29 Octobre 2018 00:48

https://mobile.twitter.com/hugmegustin/status/1056665552914186240

Franchement il fait mal au coeur

Mateodu13
29 Octobre 2018 01:00

C’est l’embragage Red Bull qui dès le départ de la course a présenté des défauts (départ raté + définitivement mort).
Après on ne me retirera pas de la tête que le design interne de la Red Bull pose des problèmes de fiabilité sur la mécanique, notamment à cause d’un mauvais refroidissement des différents éléments (moteur, batteries, BdV, ...). C’est essentiellement Red Bull qui a été touchée par ce type de problèmes.

Mateodu13
29 Octobre 2018 01:03

Et puis on arrive vers la fin de la saison, c’est à ce moment là que les éléments les plus fragiles posent problème.

Alx
29 Octobre 2018 01:09

C'est moi il doit être à son 2 ou 3eme abandon pour rupture embrayage?

samir
29 Octobre 2018 07:33

impossible de casser 3 fois de suite comme ca. IMPOSSIBLE pour une telle structure.
Ricci dit vouloir donner son volant de suite alors qu'il aurait a coeur de faire du mieux possible sur les 2 derniers GP.
Il accuse le coup, il est mis au banc, son attitude démontre bien qu'il est tout simplement mort jusque là saison prochaine...

mathusalem
29 Octobre 2018 07:34

ça fait deux grands prix d'affilée totalement différents de ce à quoi on
(je) assistait jusque là : une lente et désespérante descente aux enfers. Des RB très véloces et une RS18 qui assume pleinement sa P4, ça fait vraiment plaisir. Est ce l'effet chant du cygne ? Les Mercedes qui ne dominent plus aussi outrageusement, curieux, et des Haas pas là alors qu'elles s'installaient comme meilleurs des autres.
Pas pu voir cette course mais vos commentaires me la font bien comprendre, de même que la strat expliquée par Mateo.

Une question si vous pouvez répondre à la simple vue des résultats : la RS18 semble avoir résolu un gros souci majeur et fonctionne vraiment mieux, l'écart avec RB reste cependant conséquent. Il y a certes progrès et bien meilleure exploitation, mais j'ai plutôt l'impression que ce sont les cadors qui sont tous passés un ton en dessous. Curieux quand même. Y aurait-il quelque chose qui explique cela ? Nouveaux contrôles ? Championnat joué ?

William
29 Octobre 2018 07:45

mathusalem

Pour moi, la RS 18 semble avoir résolu un souci, mais pas un gros. Finir 6ème et à deux tours du champion, ça fait mal quand même.
La RS 18 se démarque de ses poursuivants mais pas des écuries de tête. Les essais libres on été très ou trop enthousiasmants.
Vivement 2019.

Mateodu13
29 Octobre 2018 08:05

Mathusalem
Il y a trois choses qui expliquent le regain de formes pour moi :
1) une meilleure gestion des pneus. La RS18 semble moins les user. C’était le gros point noir de cette monoplace.
2) nouvelle cartographie moteur pour la Spec B. Elle semble redonner un gain de forme à la RS18.
3) circuit qui convient mieux aux caractéristiques de la RS18.

Finir à 3 courses de la finà 2 tours du vainqueur avec une monoplace qui n’est plus développée, qu’est-ce que Renault peut espérer de mieux que finir meilleure des autres ?
Il y aura un objectif qui n’aura pas été rempli cette saison, c’est la réduction de l’écart avec les équipes de pointe. Mais cela aurait impliqué de sortir un nouveau châssis. Compte tenu des nouvelles règles pour 2019, je peux comprendre que ce n’était pas la priorité de Renault d’améliorer à quelques courses de la fin un package qui est trop éloigné des meilleurs et qui semble être un évolution de celui de 2017.

esartinulo
29 Octobre 2018 08:55

Bon rétablissement de Mc Laren avec Vandoorne.
Terminer entre les 2 Sauber mériterait quelques lignes ici mais bon, eux ils n'ont que De Ferran et la vasseurmania ce n'est pas pour eux.
Dommage qu'Alonso ait du abandonner ça aurait encore été mieux.

Fab
29 Octobre 2018 09:04

Verstappen pilote du jour...

Il fait une grosse course évidemment, mais avec du matos qui marchait le mieux au Mexique, notamment au niveau usure des pneus.
Pour moi, c'est Vettel qui fait la course du week-end. Après avoir été chahuté ces derniers temps, il a tout donné et sans erreur. Certes, c'est un peu tard et ça n'effacera pas l'absence de titres.

samir
29 Octobre 2018 09:16

renault n'a pas fait la même course que les cadors en tête.
Le but c'était la P7, avec une stratégie a 1 arrêt et plus de 60 tours en pneus super tendre.
impossible dans ce cas d'aligner des tours qualifications, dans ce contexte on adopte un rythme conservateur pour enmener les gommes au bout.
l'essentiel était d'assurer la P7 transformée en en p6 avec l'incident de Ricci.
Il faut pas s'arrêter aux chiffres, il faut aussi comprendre la course et les enjeux de chacune des équipes, et pour Renault l'enjeu cc'était les point marqués u championnat contre ses adversaires directs non pas le temps perdu sur redbull.

Sacha
29 Octobre 2018 09:36

Hello,

La régularité des pilotes Renault ainsi que la forme de la RS.18 portent leurs fruits :

2016 : 8 pts
2017 : 57 pts
2018 à 2 GP de la fin : 114 pts

Vivement 2019

Captur
29 Octobre 2018 10:19

Il y a toujours mieux mais Renault montrait une mollesse qui m’agaçait sur cette seconde partie de championnat.
Là, ils faisaient vraiment plaisir à voir sur la totalité de l'épreuve.
Ils ont été agressifs et combatifs.

Cela ne veut pas dire ne pas être conscient de l’abandon de Sainz et des deux tours pris par Hulk mais en regardant sur la globalité, Renault ne s’en tire pas trop mal, montre un bon visage et surtout conforte dans l’esprit ce qu’ils tentaient péniblement à défendre.
Ce qu’ils montrent sur circuit correspond enfin aux paroles tenues.
Ils allient actes et discours.
Je ne dis pas que tout est parfait mais je vais m’abstenir volontairement à me focaliser sur les points négatifs.

Hulk 6ème qui vient un peu plus bétonner cette 4ème place et en y regardant bien, Hamilton n’était pas loin de se faire prendre un tour.
Mercedes et d’autres écuries ont été à la peine ce week-end.

Il reste deux GP et j’espère bien qu’ils restent sur leur lancée.

Peter
29 Octobre 2018 10:19

A oui en effet Sacha, Renault a d'ores et déjà engrangé le double de points de la saison dernière, je l'ignorais. Quelle progression ! Et surtout quelle fin de saison !

Sacha
29 Octobre 2018 10:25

@Peter,
Oui c'est déjà super. La P4 serait vraiment méritée avec le regain des 2 derniers GP.
Pour 2019 il serait bien qu'ils soient P4 (il faut être lucide) mais sans concurrence (comme Force India en 2017).

Captur
29 Octobre 2018 10:31

Je ne parlerais pas d'un rétablissement de McLaren.

Ils ont fait une course solide, propre en profitant des aléas de course en s'appuyant sur les bases fortes de leur voiture.
Je ne dis pas qu'ils ont été chanceux en tentant de minimiser le très bon résultat, la chance il faut aller la chercher et c'est tout en leur honneur d'être parvenu à entrer dans les points en bataillant fort avec des concurrents mieux lotis en matériel.

Vandoorne semble aller un peu mieux depuis qu'ils s'est tourné et trouvé un baquet en FE.
Je me suis fait la même réflexion, qu'aurait fait Alonso sans cet abandon en sachant qu'il se montre toujours plus performant que le Belge ?
Dommage !

Eric
29 Octobre 2018 10:45

Pensez-vous que les 2 jours de test avec Pirelli avant le GP d'Austin a aidé Renault à mieux gérer les pneus ?
Certes, pendant ses tests, les pneus testés sont des pneus laboratoires mais ils peuvent tester des orientations de réglages différents. Réglages qui peuvent être transposer sur la RS18, non ?

Captur
29 Octobre 2018 11:00

@Mateodu13 de 23:02

Horner n'incrimine peut-être pas le moteur ce qui n'empêche que le mal est fait.

Avec tout ce qu'ils ont à leur disposition dans les stand, ils ont du avoir une idée de ce qui a lâché sur la voiture de Ricciardo.

Verstappen voyant, la voiture de son coéquipier à l'arrêt, n'a pas cherché midi à quatorze heures.
Ne sachant rien et ne posant de question, il a déduit cet abandon sur casse mécanique.
Il n'a même pas pris l'option de problème de batterie ou autres bris sur la monoplace de Daniel.

A la radio, c'était presque des suppliques religieuses larmoyantes de baisser la puissance moteur.
Je ne suis pas expert mais il me semble que le pilote a des possibilités de réduire cette puissance.
S'il ne l'a pas, rien de l'oblige à tirer le maximum de sa mécanique en gérant son avance pour terminer.
Il ne fallait pas non plus compter sur le staff pour rassurer.
L'échange radio audible de tous venait que conforter l'hypothèse de Max qui était dans une position d'ignorance de la source de cet abandon beaucoup plus grande que les préposés dans les stands.

Enfin, ils gardent espoir !

Il est à privilégié le souci hydraulique.
A savoir de quoi ce souci dépend ?

Et, qu'ils doivent récupérer la voiture avant toute chose et surtout de modérer les félicitations à l'encontre de Renault, tout en soulevant que les outils donnés n'ont pas suffi à ce que Ricciardo rallie l'arrivée.

lulu79
29 Octobre 2018 11:03

Nous sommes sur CR donc oui nous pouvons être satisfaits de la performance de
hulk et de Max ; les 3 abandons n'ont rien en commun et le moteur n'esp pas directement en cause , la batteie de Sainz c'est quand même pas terrible n l'embrayage de Riccia c'est RB , et les débris de Alonso c'est suite à une touchette ou il a fait pas mal de jardinage

pour 2019 le , les problémes restent entiers .... c'est une autre histoire

les 2 tours dans la vue ce n'est pas brillant mais vous avez votre argumentaire tout prés donc

je partage l'analyse de @fab 09h04 max belle course gagne à la Hamilton avec la meilleure voiture du jour

Hamilton sacre champion du monde , une course médiocre et oui avec une charrette tu redeviens un petit pilote ordinaire comme alonso dans sa MC L
on en revient toujours à la question que vaut un titre quand tu pilotes
sans adversaire grace à ta voiture

oui Vetttel courageux appliqué avec une Ferrari plus en forme que la Merco
le replay du départ montre les 2 ferrari tres prudentes cherchant à bien rester en piste

le probléme des jantes Merco souligne oh combien Vettel et Kimi ont souffert
de cet avantage pris par les Mercos grace a cette astuce

la F1 c'est aussi cela , jetter à la rue un pilote , un team c'est imprudent la preuve hier Merco privé de son avantage rentre dans le rang

meditez meditez

lulu79
29 Octobre 2018 11:06

Mince j'ai oublié Va D dans les félicitations oui un grand bravo à lui
tres meritant sur ce GP

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:10

Évidemment que dans les stands ils avaient une petite idée de ce qui n’allait pas.
1) avec la télémétrie, ils sont capables de connaître l’état du moteur.
2) Ricciardo dialogue avec son ingénieur tout le long de la course.
3) le problème rencontré par Ricciardo au départ de la course était-il déjà lié à l’embrayage ?

Mais c’est pas très normal d’avoir entretenu le doute de Verstapen vis à vis du moteur.

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:11

On connaît déjà le souci captur : embrayage pour Ricciardo

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:15

Dans les fait, sur ses 8 abandons de Ricciardo, seuls 2 sont liés au propulseur, et les deux fois c’etait la batterie... le reste, hydraulique, boite, embrayage c’est du ressort de Red Bull Technologies.

Gremlin
29 Octobre 2018 11:16

Je pense que les cartes vont être rebattues en 2019 et la lutte à 3 pourrait bien être une lutte à 4.

- Je n'ai pas de doute sur la puissance du PU 2019, il sera bien plus puissant que la spec C (sinon pourquoi changer ?) et rejoindra Merco et Ferrari.

- A l'évidence Renault devient très fin en aéro et grippe mécanique, sans évolution il dame le pion à tous les autres et n'use plus leurs pneus.

- Les deux ou 3 ans d'avances des leaders dans le réglage fin de leur monoplace sont RAZ en 2019.

- Enfin je ne sens pas du tout le Honda en 2019. 2018 c'est bis repetita 2017 avec McL sauf qu'ils arrivent à mettre leur moteur en mode safe en 2018 quand il cassait en 2017…

(à suivre)

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:16

Échappements aussi

Charly
29 Octobre 2018 11:22

Pour en revenir à Renault :

2016 : 3 GP dans les points sur 21 GP => 14%
2017 : 10 GP dans les points sur 21 GP => 47%
2018 : pour l'instant 16 GP dans les points sur 19 GP => 84%

L'équipe se construit, les résultats suivent, la tendance est bonne Bravo !!!

mathusalem
29 Octobre 2018 11:23

Merci
A part ça,c'est quand bien chez RSF1 d'avoir un mec comme Prost, suffisamment posé et intelligent pour dire les choses

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:25

Prost ne dit pas forcément des choses différentes de Abiteboule mais il les dit de manière plus intelligentes.
Si c’est lui qui est devenu le préposé à la communication, ce serait pas un mal pour RSF1

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:27

Cela fait un petit moment déjà que Abiteboule est aux abonnés absents pour les interventions après les courses.

Gremlin
29 Octobre 2018 11:31

Le mystère Ricciardo…

C'est excellent pour Renault
- Ricci ne regrettera pas une seconde son choix et sera même heureux de fuir RBR.
- Il devient de plus en plus difficile de croire à de la malchance surtout avec le côté extrêmement revanchard et teigneux de Marko.

Les chiffres causent
Jusqu'en Italie les deux pilotes RBR font jeu égal avec petit avantage (10%) pour Ricci mais autant de casse, autant de domination de l'un sur l'autre et à peu près autant de points.
Après l'Italie tout change, 4 casses à 0 et surtout domination absolu de Verstappen… Magique, non ?

Gremlin
29 Octobre 2018 11:33

@ Mateodu1329 Octobre 2018 11:27
Il devient bon en com' ! Tout Renault s'améliore

Mateodu13
29 Octobre 2018 11:35

Les casses mécaniques peuvent être liées à un choix stratégique de fournir à Verstapen des pièces neuves, quand on va donner des pièces d’occasion à Ricciardo.

Tout comme la stratégie de course peut aussi chercher à favoriser Verstapen au détriment de Ricciardo.

esartinulo
29 Octobre 2018 12:02

Merci aux intervenants qui soulignent le différentiel de points 2017. 2018 traduisant les progrès réalisés.
Ils vont sans doute s'attirer les foudres du boutiquier mangeur de pizza qui compte les secondes quand j'ai écrit la même chose hier
Dans le cas contraire c'est une obsession à l'égard de ma personne.
Mais pas grave le pire c'est de laisser indifférent.



Captur
29 Octobre 2018 12:07

C’est un secret de polichinelle où bien des personnes en ont conscience.

Sans rien enlever aux talents de Hamilton, je crois qu’on peut imaginer d’autres scénarios avec d’autres acteurs principaux en obtenant un résultat proche.
Seul le charisme du préposé au titre viendrait plus ou moins changer la donne.

Hamilton avec l’une des meilleures voitures du plateau et sans un véritable coéquipier pouvant lui contester son statut, c’est un peu rater une vache dans un couloir.
Quoi qu’il en soit, Vettel avait cette même vache mais pour l’avoir ratée, il est monté dessus et s’est fait éjecter comme un cow-boy de rodéo.
Il y a aussi qu’un bon nombre de pilotes dans cette voiture auraient certainement eu de meilleurs résultats mais ne seraient probablement pas parvenus à l’identique fin.

S’imaginer Hamilton dans la Ferrari et Vettel dans la Mercedes et se dire l’Allemand couronné, serait un exercice périlleux dans la réalité.
Dans l’imaginaire, on peut s’y risquer à se tromper quitte à en prendre le pari d’un cinquième titre pour l’Anglais.
L'environnement compte aussi énormément et qui sait d'un Vettel plus pondéré chez Merco pour se mettre la Graal.

Ce que j’en dis, c’est que Rosberg a déclaré que Hamilton peut aller chercher les records de Schumacher.
Oui et Non !
Vrai et Faux !
Oui, Vrai: Si les choses de change pas avec les Mercedes toujours dominatrices dans les mains de Hamilton avec un coéquipier à sa solde.
Oui, Vrai: S’il change pour une écurie à l’égale de Mercedes ou plus performante.
Non, Faux: S’il reste au sein de la marque Allemande en perte de vitesse.
Non, Faux: S’il fait un mauvais choix de carrière et se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment.

Je ne préfère croire à la prophétie de Rosberg d’un Hamilton toujours chez Mercedes sur encore deux années pour égaler Schumacher.
Cela reviendrait à dire: « Rien de nouveau à l’horizon ! ».

J’ai dans l’idée que 2019, sera plus disputé et tant pis si je me trompe !

afrf1
29 Octobre 2018 12:22

Je dirais "pas plus dispute"
Debut de saison 2018 sympa quand meme ?

Je vois plutot Vettel et Ferrarii accuser le coup avec en plus le depart de Binoto. Bon on verra.

Mateodu13
29 Octobre 2018 12:32

J’ai bien peur que 2019 soit encore une saison Mercedes. Et peut-être même 2020.

- Red Bull va se retrouver avec un moteur Honda qui monte en puissance mais reste inférieur à la concurrence. Quid de la fiabilité ?
- Mattia Binotto : Partira, partira pas de chez Ferrari ? Si oui, quid de la compétitivité du cheval cabré sans celui qui a grandement contribué à son retour dans la compétition lors des 2 dernières années.
- Renault trop tôt pour venir jouer les troubles fêtes en 2019. Si un cador de l’aéro arrive à Enstone, la monoplace 2019 sera déjà en piste. Je mise plus sur 2020, voir 2021.
- McLaren même chose. L’arrivée de James Key ne sera bénéfique que pour la saison 2020 ou 2021.

Captur
29 Octobre 2018 12:47

Je vais dire presque comme Dalida: "Laissez moi rêver (chantez) !"

Rêver au coup de baguette magique ou en cette période proche, au Père Noël.

Renault était à la rue.
Ils ont réussi à faire fuir Nounours (pour les vieux qui connaissent) sur son nuage avec son marchand de sable.
Nicolas et Pimprenelle veulent croire en un peu plus que ce qui est annoncé.
"Bonne nuit les petits".

Colin-Macintosh
29 Octobre 2018 13:30

Le journaliste Giorgo Piola semble avoir découvert la modification qui a métamorphosé le comportement de la RS18 vis à vis des pneumatiques Pirelli.

Il révèle dans it.motorsport, qu’à l’initiative de Marcin Budkowski, les ingénieurs d’Enstone ont introduit au niveau la suspension arrière un troisième élément à commande hydraulique plus sophistiqué qui permettrait à la RS18 de rouler avec une assiette constante suivant en cela la philosophie développée par Mercedes.

https://it.motorsport.com/f1/news/renault-rotto-il-coprifuoco-per-lavorare-sulla-sospensione-posteriore/3203680/

Colin-Macintosh
29 Octobre 2018 13:36

J'ai oublié les tirets dans vis-à-vis, ça manque!

esartinulo
29 Octobre 2018 13:40

Et dire que certains,et ils se reconnaitront, avaient ironisé sur Budkowski.
Cruel retour de bâton

Mateodu13
29 Octobre 2018 13:41

Merci qui ? Merci Marcin Budkowski !
Il va faire gagner plusieurs années de développement à Renault.
Si en plus Renault récupère James Allison ou Mattia Binotto, la réussite du projet va prendre une bonne tournure.

Mateodu13
29 Octobre 2018 13:52

Bon et bien nous la connaissons maintenant l’origine de la solution au grain de sable qui touchait la RS18.

Enstone62
29 Octobre 2018 13:59

On savait effectivement que la gestion des pneus était un élément faible malgré la nouvelle suspension introduit sur la RS18 cet hiver. La précédente avait plusieurs années de retard dans la tronche.

Maintenant si cette information semble exacte, il est intéressant de noter que introduire avec réussite sur la monoplace de cette année est un bon signe pour le développement de la prochaine monoplace !

RäikköE20 n°1 bis
29 Octobre 2018 14:05

La piste a été lavée par la pluie sur les dernières courses ; il est délicat de tirer des conclusions aussi définitives. D'autant que Mexico était déjà la meilleure piste pour les équipes Renault en 2017.

La stratégie était identique pour Hulk et Ricciardo et la différence moyenne était de deux secondes/tour avant l'arrêt et trois ensuite... 180 km/h de moyenne sur cette phase de course contre 187 à la RBR la moins rapide.

http://en.mclarenf-1.com/index.php?page=chart&gp=1015&graf=3&dr1=Daniel Ricciardo&dr2=Nico Hulkenberg

Enstone62
29 Octobre 2018 14:13

Raikko, impossible de comparer car contrairement à ce que tu dis la stratégie de Ricciardo et Hulkenberg étaient toutes sauf identiques.

Ricciardo : 1 arrêt : ultras puis super
Hulkenberg : 1 arrêt : hyper puis super

Ce qui est clair c'est qu'il y a un mois Renault mettait des pneus en courses plus durs que la concurrence directe et indirecte pour faire le même nombre d'arrêts...

Duduche
29 Octobre 2018 14:43

A vous lire tous, et en prenant un peu de recul, on voit bien que le temps du renouveau a sonné pour RSF1.
Certes, il reste beaucoup de travail. Les 2 tours dans la vue pour Hulk sont dûrs à avaler. Mais comme le relève Samir, l'objectif était de conforter la P4.
Ce n'est pas tant l'ampleur du changement (encore très modeste), c'est la direction prise. Comparable à un train qui se met en marche, avec beaucoup d'inertie à vaincre. De plus, ce début d'embellie est source de réussite. Elle est positivement contagieuse. Elle va se communiquer à tous les étages. Les voyants vont se mettre progressivement au vert et nous offrir une belle année 2019. Nouveau moteur, travail sur le châssis et l'aéro avec une recrue surprise, effet Budkowski et Ricci en cerise sur le gateau.
Comme dise les jeunes aujourd'hui, ça va le faire.

Ps pour Mateo : effectivement, C.A. semble avoir laché son micro. Si Prost pouvait se charger de le com, on serait mieux.

J-Alési
29 Octobre 2018 15:51

@esartinulo 29 Octobre 2018 12:02

De toutes façons, pas la peine de venir te contredire pour que tu nous rabache 150 fois la même chose, en soulignant bien que tous les faits correspondent exactement à ce que tu avais décris prélablement.




afrf1
29 Octobre 2018 15:54

@Mateodu1329 Octobre 2018 00:19
Bon et bien alors si tu expliques les deux tours comme ca , c'est nickel !!!
Les tours sont courts et pas d'interet a se battre pour aller plus vite .
Donc la prochaine course si ils y trouvent de l'interet et si les tours sont plus longs . Renault gagne la course
Bon je rigole , j'ai bien compris ce que tu voulais dire

J-Alési
29 Octobre 2018 15:57

Voilà enfin un aspect positif pour 2018. Si l'info se confirme pour la nouvelle suspension arrière, sachant l'importance que la gestion des pneus a dans la performance, y'a de quoi enfin avoir un peu d'espoir que la RS19 fasse pas trop mauvaise figure en 2019

afrf1
29 Octobre 2018 16:00

@Colin-Macintosh29 Octobre 2018 13:30

Ce polonais , une vraie perle !
(Ne pas oublier que les inges ont su mettre en place la solution et ca c'est bon signe)
Il a l'air hyper pointu aussi pour trouver les irregularites des autres ecuries.
Si Alison pouvait revenir . Alison Chester c'etait plutot un bon duo .

esartinulo
29 Octobre 2018 16:40

J-Alési
29 Octobre 2018 15:51

Eh oui je rabâche 150 fois.(avec un accent circonflexe)
Mais oui ou non cela a-t-il été dit ici que Budkowski c'était du vent ?

Alors je ne suis pas parfait contrairement à toi mais j'ai un peu de mémoire et puis tu ne m'intéresse même pas.

lulu79
29 Octobre 2018 17:51

les ultras restent des ultras , les observateurs plus critiques depuis Austin ont progressivement nettement infléchis leurs discours
c'est bon signe pour RSF1, et cerise pour l'ambiance ici

souriez ,svp n'oubliez pas que RSF1 vous lit, c'est officiel, donc montrons leur notre satisfaction .

nous attendons nettement plus pour 2019, pas d'inquiétude c'est écrit dans le plan , si si si

mariolotus
29 Octobre 2018 18:46

Si tout le monde montre sa satisfaction RSF1 va s'endormir.

Donc NON, NON, NON !!! Pas question !!!

L'un d'entre nous doit jouer l'avocat du diable, pour mettre des coups de savattes même si c'est dans le vide et surtout pour empêcher que Renault commence à se regarder le nombril et à s'endormir sur des petits lauriers dès le moindre progrès car l'objectif est le titre et il doit être atteint coûte que coûte.

J'en connais un, il est près à se sacrifier pour ça, à faire ça bénévolement et en dehors de ses heures de travail.
En plus depuis bientôt 5 ans il a fait ses preuves.

Et c'est pas parceque'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule.

gris
01 Novembre 2018 19:33

c'est marrant moi qui attendait septembre et les nouveautés, j'avais été déçu des résultats et voila que deux mois plus tard ça fini par marcher comme quoi il ne faut jamais désespérer.

gris
01 Novembre 2018 19:35

Budkowski c'était pas compliqué de comprendre qu'il allait apporter quelque chose, avec son parcours ça ne faisait pas l'ombre d'un doute.

mariolotus
01 Novembre 2018 20:50

https://motorsport.nextgen-auto.com/Vasseur-Hamilton-va-viser-les-7-titres,132231.html

Hé oui c'est vrai !
Les autres vont devoir attendre 2021.
Messieurs, faites la queue.
Chez Renault aussi.

alonso130R
01 Novembre 2018 21:18

A l'époque de la plus forte domination de Schumacher, personne n'aurait parié que ces records seraient en mesure d'être battus un jour et pourtant ... surtout pas si rapidement.

lulu79
01 Novembre 2018 23:25

https://motorsport.nextgen-auto.com/Bottas-a-joue-un-role-fondamental-dans-le-titre-de-Hamilton,132188.html


pour Vettel c'est mission impossible , et vous vous étonnez que le gars
il craque , bah pas moi !!!!!

tous les paramètres maitrisés par Merco mis bout à bout le démontrent , Merco a voiture , son équipe , ses pilotes sont hors de portée toujours et encore depuis 2014 ; 2018 compris .

Ferra les oblige à progresser ? certainement , on verra la suite en 2019.

ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
ScrollUp
Actualités - Grand Prix du Mexique 2018
Image Newslist
Malgré quelques ombres, Renault a réalisé un très beau week-end au Mexique
Time29/10/2018
Image Newslist
Lewis Hamilton sacré Champion du Monde | Des points importants pour Renault et McLaren
Time28/10/2018

Image Newslist
L'australien prive Max Verstappen de la pole | Quatrième ligne pour Renault
Time27/10/2018
Image Newslist
Les Red Bull toujours à l'aise, Renault recule légèrement
Time27/10/2018

Image Newslist
Ce vendredi, Sainz et Hülkenberg ont très bien figuré en essais libres au volant de la R.S.18
Time27/10/2018
Image Newslist
Bonne entame de week-end pour Red Bull et Renault
Time26/10/2018

Grand Prix d'Abu Dhabi
Next GP
Vendredi 23 Novembre
10:00 - 11:30
Essais Libres 1
14:00 - 15:30
Essais Libres 2
Samedi 24 Novembre
11:00 - 12:00
Essais Libres 3
14:00 - 15:00
Qualifications
Dimanche 25 Novembre
14:00 - 16:00
Course
Next ePrix

ePrix d'Ad Diriyah
Samedi 15 Décembre

Pronostics
Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
À Abu Dhabi, Renault a une mission à...
Par Duduche le 19/11/2018 à 23:35
message non-lu
À Abu Dhabi, Renault a une mission à...
Par Duduche le 19/11/2018 à 23:30
message non-lu
À Abu Dhabi, Renault a une mission à...
Par mariolotus le 19/11/2018 à 23:25
message non-lu
À Abu Dhabi, Renault a une mission à...
Par Duduche le 19/11/2018 à 22:51
message non-lu
À Abu Dhabi, Renault a une mission à...
Par Captur le 19/11/2018 à 22:42
message non-lu
À Abu Dhabi, Renault a une mission à...
Par Duduche le 19/11/2018 à 22:25
message non-lu
Pronostics
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2018
Tous droits réservés
Dossier Aleatoire
Renault Sport - Dakar
Pour la sixième année consécutive, Renault Sport Argentina présente deux Duster à l’édition 2018 du Dakar. Cet engagement s’accompagne d'une participation à plusieurs Rallye-Raids en Améri...