Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Pronostics
Performantes, les deux Nissan Onroak Dpi abandonnent à Daytona
Déception pour la marque japonaise
AuthorEmmanuel Laurent
Time28/01/2018 22:16
Image News
En partant depuis les très lointaines 18e et 20e positions, les deux Nissan Onroak Dpi de l’équipe Tequila Patron ESM se savaient condamnées à l’exploit pour obtenir un résultat probant à l’occasion du Rolex 24 at Daytona. Un rêve que les membres de la structure américaine ont cru toucher du doigt, avant que la réalité ne les rattrape à la mi-course, avec l’abandon successif des deux autos sur problème technique.

Déception pour Nissan ce week-end, à l’issue de ces 24 heures de Daytona remportés par Cadillac. Le constructeur japonais a de quoi être frustré, après avoir concédé le retrait de ses deux représentants. La Nissan Onroak Dpi n’a pourtant pas démérité. Contraint de remonter un à un ses concurrents, le prototype tout de vert vêtu a également dû composer avec une météo capricieuse et des pneumatiques Continental particulièrement fragiles, à l’origine de plusieurs crevaisons chez Nissan mais également sur les autos concurrentes.

En dépit de ces péripéties, les deux Nissan ont rapidement grimpé dans le classement jusqu’à atteindre la deuxième position sur le jeu des arrêts aux stands, tout en consolidant sa présence dans un top 5 qui semblait largement à sa portée.

Ce qui était vrai jusqu’à la douzième heure ne l’était plus au-delà, avec l’apparition de problèmes techniques sur les deux voitures. Victime d’un ennui de boîte de vitesses, la #2 renonce au milieu de la nuit, quand la #22 en fait de même peu de temps après sur une panne moteur. Ce soir, Nissan et ses membres ne peuvent cacher leur déception avec le sentiment d’avoir loupé un beau résultat.

" Je me sens si mal pour l’ensemble de l’équipe Tequila Patron ESM, pour Patron, Onroak, Nissan et bien sûr tous nos gars ", explique Scott Sharp, pensionnaire de la #2. " Les deux voitures étaient bien présentes pendant cette course et nous avions le sentiment que si nous étions exemptés de soucis, nous pourrions être des prétendants, c’est vraiment dommage… "


" Nous avions définitivement la vitesse ici aujourd’hui mais les deux voitures ont connu des problèmes à mi-parcours, c’est la course, en particulier à Daytona ", renchérit de son côté Ryan Dalziel, également sur la #2.

En dépit de ce double abandon, ces 24 Heures de Daytona ont mis en évidence les qualités de la Nissan Onroak Dpi, capable d’afficher des performances de premier plan. Les hommes de Tequila Patron ESM vont d’ailleurs capitaliser sur cet élément positif pour rebondir dès la prochaine épreuve à Sebring.

" C’était vraiment difficile d’abandonner après un tel effort. Nous nous sommes battus pour revenir après quelques crevaisons, et nous avions la place pour nous battre pour la victoire. Dès maintenant, nous allons nous focaliser sur les 12 Heures de Sebring ", précise Nicolas Lapierre.

" Mes équipiers et toute l’équipe Tequila Patron ESM ont fait un travail incroyable. Nos pensées sont maintenant déjà tournées vers Sebring ! ", ajoute pour sa part Olivier Pla.

Rapide, Nissan et son équipe vont maintenant devoir se pencher sur la fiabilité, qui a tant fait défaut tout au long de cette épreuve. Avec on l’espère de sérieux progrès pour la prochaine course programmée les 14-17 mars à Sebring.

Copyright Notice: Copyright 2016 BTP (Photo by BigTom O'Connor/BigTom Photography
ScrollUp
Commentaires
mariolotus
29 Janvier 2018 16:33

Y a pas à dire.

Nissan c'est la réussite en endurance........mais s'est fait saké,
Dacia en Raids c'est l'exploit inattendu........du coup on va attendre,
Dams/Renault en FE ça ne casse rien........en effet, on n'entend rien.

Heureusement qu'il reste la F1 pour couvrir de gloire Ghosn avant son faux départ.

mariolotus
29 Janvier 2018 16:59

Bref, en compétition y a pas de quoi sauter au plafond mais il y a encore mieux :
" L'année dernière, l'Espace s'est écoulé à seulement 18 500 exemplaires contre plus du double l'année précédent (27 000), une chute difficile à expliquer.

Avec un Scénic dont les résultats sont en deçà des espérances, et l'Espace dont les ventes sont en baisse, l'usine de Douai en France a réduit sa production de 25 % comme l'avait révélé les Echos en octobre dernier.

Pour l'usine de Douai, la bonne nouvelle vient tout de même de la Talisman qui a vu ses ventes mondiales passer de 37 000 à 44 000. Pour autant, les résultats seraient en deçà des objectifs de l'ordre de 30 % selon les Echos, tandis que celles du Scénic seraient 20 % inférieures, la faute, il faut bien le dire à la déferlante des SUV."

Ghosn va prendre du recul au bon moment, surtout pour lui on dirait.

esartinulo
29 Janvier 2018 18:35

Lorsque l'on fait un copié-collé d'un site l'honnèteté voudrait que l'on ne se limita pas aux points négatifs.
Alors je complète:
Pour le Scénic: Une faiblesse en matière de moteurs essence explique en partie ce phénomène, chose qui sera corrigée dans quelques semaines avec l'arrivée du nouveau moteur 1,3 Tce.
Pour le Captur: trop cher
Pour l'Espace: "les nouvelles règles en matière de CO2 peuvent expliquer un certain désamour, tout comme quelques problèmes de fiabilité lors du début de sa carrière. "
C'est vrai qu'après pour se défaire d'une image de non fiabilité c'est dur.
Mais combien VW vend de Sharan ?
Pour la Mégane: "l'offre en matière de moteurs essence peut expliqué une partie de ce résultat, mais la vraie raison est certainement ailleurs. L'une des hypothèses que l'on peut avancer est bien sur les remises que Renault accepte de faire aux flottes. En effet, la marque voulant augmenter ses marges a décidé de réduire les remises."
Vaut-il mieux faire des immatriculations ou vendre moins mais avec plus de marge ?
A mon avis ce qui pêche chez Renault c'est le style: elles ont toutes la même face avant. Il serait temps de changer van Acker. Au secours Le Quément.

esartinulo
29 Janvier 2018 18:39

Sinon sur Renault les actionnaires voient sans doute cela comme cela et s'en foutent que le Scénic se vend moins que prévu du moment qu'ils font moins de remises que les autres.
Cela date d'un an mais j'attends le 2017.
"Au premier semestre, la division automobile de PSA (hors Faurecia) affichait une marge opérationnelle de 6,8 %, tandis que celle de Renault flirtait avec les 5 %. Dire qu'il y a dix ans, avant la crise, lors du pic de leurs ventes, les marges des frères ennemis se traînaient péniblement entre 1 % et 3 % !

En clair, nos « Frenchies " se paient aujourd'hui le luxe de faire mieux que nombre de leurs concurrents généralistes. Mieux par exemple qu'Opel, qui n'est toujours pas certain de repasser la ligne de flottaison en Europe, cette année. Mieux aussi que Volkswagen, qui n'enregistre qu'une marge de 2 %. Certes, en chiffres bruts, nos deux industriels restent en retrait de Nissan (7,1 %), de Ford (7,7 %) ou de General Motors (8,3 %). Mais ce trio profite du filon quasi intarissable du marché américain, là où le boom des SUV et des pick-up déverse des montagnes de profits dans les caisses."

https://www.lesechos.fr/09/12/2016/lesechos.fr/0211581265384_renault-et-psa--nouveaux-champions-de-la-rentabilite.htm

Sinon je suis comme mario je préfère l'époque des années 80 où la REGIE était la première marque en Europe mais ne rapportait rien..

mariolotus
29 Janvier 2018 19:00

" Sinon je suis comme mario je préfère l'époque des années 80 où la REGIE était la première marque en Europe mais ne rapportait rien. "

Voilà qu'il se prend pour Jeanne d'Arc maintenant, il entend des voies l'illuminé.

Primo je n'ai jamais dit ça.
Secondo je n'ai fait que coller mot pour mot une partie d'un article intitulé "Renault surfe sur les succès en masquant les échecs" paru sur CR le 26/01 dans la rubrique " Renault planète".

La seule chose instructive mais pas nouvelle est que Renault ne sait toujours pas produire et vendre des voitures d'un certain standing, le bide que j'avais pressenti pour l'Espace se confirme, et c'est triste. Pas de moteur noble, pas de 4RM et aucun signe que ça changera. Tout ça pour dire que la clientèle va ailleurs........et moi aussi.
C'est tout.

alonso130R
29 Janvier 2018 20:58

La vraie question à se poser : est-ce un engagement officiel ?

esartinulo
30 Janvier 2018 08:56

Un moteur noble pour rouler à 80 km/h c'est vrai c'est très utile..

mariolotus
30 Janvier 2018 09:17

Ouai c'est le pieds,
toi devant avec tes 400 bourrins minimum et tout le monde qui suit à la queuleuleu.

Tu pues, tu pollues mais tu mets la patate dès que tu peux.

Les prunes ?
Ça arrive, faut aimer la confiture, c'est tout.

Tiens, pendant que tu bois ton café en regardant ta Megane sur ses calles :

https://www.youtube.com/watch?v=UV8fWpl1trg

Bonne journée esart.

Captur
30 Janvier 2018 11:27

Je comprends ce que veut dire mario avec: « Pas de moteur noble ».

Ce n’est pas une histoire de limitation de vitesse.

Ça ne concerne pas seulement Renault mais en général les marques françaises.

C’est une tare inscrite dans nos gènes depuis des décennies.

Malgré nos implications avec succès en sports mécaniques, nous avons jamais été capables de sortir une voiture de série qui fasse rêver.
Surtout au niveau mécanique.
Il suffit d’écouter cette Audi TT RS à 5 cylindres Turbo de 400 Chevaux.

Audi n’est pas en F1, on pourrait s’attendre à ce que Renault sorte ce genre de moteur.
Mais non !
Renault arrive en F1 avec le Turbo V6, innove avec un V10 puis V8 et enfin l’hybride V6 Turbo.
Qu’avons nous ensuite dans ses voitures de série ?

Je me répète, mais la Golf GTI avec tous ses défauts, a tiré toute la gamme Golf et en a fait sa renommée.
Derrière Renault et Peugeot, ont tenté de rattraper en ramant comme des malades.

Pour véritablement monter en gamme de moteur, on est obligé d’aller « pêcho » ailleurs !

Tout juste bon à fabriquer un V6 PRV qui tournait comme une patate et qui malgré des améliorations successives sur des années, n’a jamais pu concurrencer le V6 Alfa ou L6 BMW.

Citroën avec sa magnifique SM, est allé lui greffer un 6 cylindres Maserati.
Puffff !
Lamentable.

Aujourd’hui, ils se réveillent un peu mais c’est trop tard.

Une question.
Est il possible, sur la nouvelle Alpine A310, de monter le moteur de cette TT RS ?
Bein quoi !
On dira rien à personne. On dira que c’est Français !

mariolotus
30 Janvier 2018 12:31

1) Pour l'Espace il manque un modèle avec un gros moteur Nissan ou Infiniti.
2) Renault vend ses 4 cyl à Mercedes.........pourquoi ne pas leur prendre leurs V6 ?
3) Tous les concurrents de Renault ( sauf PSA ) font des 6 cyl et plus........ils sont trop cons pour faire ça les français, ils ont peur de vendre trop de bagnoles haut de gamme, celles qui font la réputation et les bonnes marges ?

mariolotus
30 Janvier 2018 12:40

Exemple.
Pourquoi l'Alpine A110 n'a que le 250 cv alors que la Megane RS en a 280 et bientôt 300 ?

Ils ont peur de gagner trop de pognon ?
Le chassis tombe en ruine ?

Captur
30 Janvier 2018 13:29

Je suis un adepte de Alonso. et me satisfait de cette annonce.

Je ne sais quelle aura à ce type au sein de son écurie.

Il semble qu'on cède à tous ses caprices.

Ce genre de mic mac semble impossible ailleurs.

Il y a des risques. Kubica en a fait les frais.

Le père Sainz a demandé à son fils d'être prudent.

A vouloir tout, on peut arriver à rien.

RäikköE20 N°1 Bis
30 Janvier 2018 13:35

Finalement, il humilie bel et bien Honda en roulant pour Toyota. La meilleure nouvelle possible pour le WEC !

HH66
30 Janvier 2018 14:06

Citroën avec sa magnifique SM, est allé lui greffer un 6 cylindres Maserati.
Puffff !
Lamentable.

Ouais, sauf qu'a l'époque Maserati était propriété de Citroen, il voulait pas aller le chercher ailleurs.
Y'a meme eu 1 ou 2 SM avec des V8 Maserati, qui fut détruite le propriétaire suivant : De Tomaso
Le préparateur Daunat en a reconstruis une

Captur
30 Janvier 2018 14:22

Merci HH66.


J'apprends des choses intéressantes.

Une SM V8 Maserati.
Oaouuuuuuhh !

Mais en gros......, tu confirmes ce que j'avance.

Ouais, si Maserati était propriétaire de Citroën, il aurait pu trouver au sein de la marque un moteur noble pour cette magnifique voiture.

Que neni et boules de gomme !
Nada que t'chi !
Ohé, y a quelqu'un !

HH66
30 Janvier 2018 15:03

Le V6 maserati était un V8 (des coupé Merak ? ou Bora ?) auquel les ingenieurs Italiens ont retiré 2 cyl pour Citroen, d'ou son angle à 90°.
Point commun avec le V6 PRV qui lui à la base devait étre un V8

Captur
30 Janvier 2018 15:13

Exact.

Ce qui est à l'origine des problèmes d'équilibrage du V6 PRV qui était loin de tourner comme une horloge lui causant des débuts difficiles.

HH66
30 Janvier 2018 15:15

Et le V6 PRV , pas noble du tout, mais qui détient (enfin, peut étre juste le bloc)le record de vitesse aux 24 h du mans.
405 Km avec la WM

Captur
30 Janvier 2018 15:24

Je ne conteste pas mais l'accent ici est porté surtout, sur des moteurs qu'on pourrait trouver dans des voitures de série.

Malheureusement, il faut avouer qu'il n'y en a pas pléthore dans notre bel hexagone.
Voire pas du tout.

Il faut dire que c'est la faute à la révolution de 1789.

On a trop coupé le noble à cette époque.

alonso130R
30 Janvier 2018 19:08

Qu'on aime Alonso ou pas, il faut lui reconnaitre sa passion intacte pour le sport automobile et son audace pour ce nouveau défi.

Son arrivée en WEC est un gros coup de boost médiatique pour une série qui en avait bien besoin après les départs d'Audi et Porsche.

ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
ScrollUp
Actualités - Nissan IMSA DPi
Image Newslist
Le constructeur japonais s'est distingué ce week-end en IMSA
Time20/03/2018
Image Newslist
Une épreuve mythique pour débuter la campagne 2018
Time26/01/2018

Image Newslist
La marque japonaise renforce son programme américain d'Endurance
Time07/11/2017
Image Newslist
Une première campagne 2017 réussie aux Etats-Unis
Time16/10/2017

Image Newslist
L'écurie japonaise a fait tomber une structure Cadillac jusque-là intouchable
Time07/08/2017
Image Newslist
L'écurie japonaise n'a pas démérité après une course spectaculaire
Time29/01/2017

Grand Prix d'Allemagne
Next GP
Vendredi 20 Juillet
11:00 - 12:30
Essais Libres 1
15:00 - 16:30
Essais Libres 2
Samedi 21 Juillet
12:00 - 13:00
Essais Libres 3
15:00 - 16:00
Qualifications
Dimanche 22 Juillet
15:10 - 17:10
Course
Next ePrix

ePrix de Montréal 1
Samedi 28 Juillet

Pronostics
Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
Allemagne - EL2 : Max Verstappen...
Par quidam64 le 21/07/2018 à 06:35
message non-lu
Quelques imprévus mais une journée...
Par quidam64 le 21/07/2018 à 06:23
message non-lu
Allemagne - EL2 : Max Verstappen...
Par lulu79 le 21/07/2018 à 01:18
message non-lu
Quelques imprévus mais une journée...
Par point-de le 21/07/2018 à 00:35
message non-lu
Quelques imprévus mais une journée...
Par point-de le 21/07/2018 à 00:15
message non-lu
Quelques imprévus mais une journée...
Par mariolotus le 21/07/2018 à 00:01
message non-lu
Pronostics
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2018
Tous droits réservés