Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Lada WTCC
Image Dossier
Le World Touring Car Championship (WTCC) a vu en 2015 le groupe Renault sous le feu des projecteurs avec le lancement d’un nouveau modèle pour sa marque Lada. Le 8 mars, la Vesta pilotée par Rob Huff, James Thompson et Mikhail Kozlovskiv a en effet fait ses débuts en compétition. Une voiture importante puisque elle marque le renouveau du constructeur russe, une renaissance insufflée par Renault depuis sa prise de contrôle en 2012 (second accord finalisé en 2014).


Plusieurs années d’expérience en WTCC
Lada n’est pas un acteur inconnu du Championnat du monde de super tourisme. Présent depuis 2008 avec des moyens dérisoires, l’équipe russe a fait plus que de la figuration. Rapidement passé à la Priora après des débuts laborieux avec le modèle 110, Lada inscrit ses premiers points en 2009 avec l’arrivée du pilote britannique James Thompson.

Le programme fut néanmoins stoppé net par la crise économique en 2010 mais le constructeur russe s’accroche et fait son retour en 2012 avec une Lada Granta. En 2013, trois voitures sont engagées et l’équipe décroche le titre de Vice-Champion du monde des constructeurs lors d’un championnat composé de deux manufacturiers...

Ce titre honorifique pousse Lada à poursuivre l’aventure et s’attache en 2014 les services du Champion du monde 2012 de WTCC, le britannique Robert Huff. Une année synonyme de montée en puissance pour Lada avec les deux premières victoires de l’Histoire de la marque lors des courses 2 des Grand-Prix de Chine et de Macau. Malgré des moyens bien en-deçà des formations officielles telle que Citroën, Lada parvient ainsi à entrer dans le cercle très fermé des vainqueurs. Un bel exploit en somme.

Un renouveau initié par Renault
Depuis sa prise de contrôle en 2012, Renault n’a jamais remis en cause l’implication de Lada en WTCC. Mieux, elle l’a encouragée en lançant le projet Vesta WTCC Concept, basé sur la berline Vesta. Ce modèle ne vous dit peut-être rien et pourtant, il est d'une grande importance pour le Losange. Cette berline est en effet le fruit de l'implication de Renault dans le développement de Lada. Le premier modèle d'une gamme complètement renouvelée.

Vous l’aurez compris, la patte Renault est donc significative sur cette Vesta. Elle doit démontrer que Lada est aujourd’hui un constructeur moderne avec des voitures sexy.

Fidèle à ses habitudes, le Losange choisi le terrain du sport automobile pour faire passer le message. On comprend ainsi bien l'importance du WTCC dans la stratégie marketing de Lada et dans celle de Renault, confiante par l'apport de cette compétition dans la diffusion de la nouvelle " brand identity " de Lada.


La french touch au service de la Russie
La Vesta TC1 n’a pas grand-chose à voir avec la Vesta classique, si ce n’est sa silhouette. Elle a bénéficié de l’expertise d’ORECA, un partenaire de longue date de Lada Sport, dans sa conception et sa mise au point. Le moteur de 380 ch a par exemple été développé par l’entreprise française.

" ORECA est notre fournisseur de moteur et leur moteur turbo de 380 chevaux a très nettement progressé par rapport à celui qui équipait la Granta de 2014 ", commente Bo Anderson, Président de Lada. " Notre partenaire nous a également apporté ses connaissances en matière d’aéro, qui est désormais plus efficiente, générant une meilleure vitesse de pointe et plus généralement des performances en hausse. "


Une montée en puissance progressive
Pour l'arrivée de la Vesta, les objectifs de Lada restent réalistes. Battre Citroën sur l’ensemble de la saison paraît difficile. L'écurie russe espère cependant faire mieux qu'en 2014 et ses deux belles victoires. Un objectif ambitieux pour l'arrivée d'une nouvelle auto. Elle peut toutefois compter sur un trio de pilotes talentueux composé de Rob Huff, James Thompson et Mikhail Kozlovskiv.

L'écurie russe aura néanmoins bien des difficultés à faire tomber une équipe Citröen largement au-dessus du lot. À défaut de pouvoir s'imposer, Lada s'affirme en 2015 comme un acteur majeur du championnat avec l'obtention de deux podiums et se rassure avec Vesta à fort potentiel, capable de se battre sur chacune des courses pour les points.


Cette première introduction permet à Lada d'aborder 2016 sereinement et d'attirer les foules. Avec le départ à la fin de la saison de son leader Rob Huff - parti rejoindre Honda -, Lada Sport Rosnef s'offre deux pilotes de pointe avec la signature simultanée de Gabriele Tarquini et Hugo Valente.

Le premier cité constitue la valeur sûre de ce championnat. Champion 2009, il portait haut les couleurs de Honda jusqu'à que la marque nippone décide de s'en séparer au profit de... Rob Huff ! Comme un échange, l'italien vient renforcer les rangs de Lada pour ce qui constitue un ultime défi dans sa longue carrière.


À ses côtés, Lada a su s'attirer les services d'un jeune très talentueux. Après deux saisons au sein d'une structure privée dans laquelle Hugo Valente s'est largement mis en valeur, il intègre pour la première fois de sa carrière une équipe constructeur. Une opportunité en or pour le français et un intérêt majeur pour les fans de la discipline. Hugo est en effet un réel espoir, et Lada a probablement fait une belle opération avec ce recrutement.

La mise en place d'un programme de développement intensif permet à Lada de voir sa Vesta progresser. Il faudra bien ça pour lutter contre une équipe Citroën imbattable et contrer l'arrivée de l'orgre Volvo. Dans ce contexte sportif, Lada tentera de jouer les outsiders, avec des moyens financiers certainement plus faibles, mais un bel état d'esprit et un effectif très talentueux.


La Lada Vesta TC1 en vidéo
Lada Sport WTCC a réalisé plusieurs présentations visuelles de sa nouvelle machine. L’occasion de la découvrir sous tous les angles et d’entendre le son de son quatre cylindres 1,6 L turbo.


ScrollUp
Lada Vesta WTCC
Photo Châssis
Lada Vesta WTCC
Châssis
Longueur4628mm
Largeur1950mm
Empattement2685mm
Poids1100kg (avec pilote)
Transmission
MoteurGlobal Engine LADA 1.6L Turbo
Puissance maxi380ch
Couple maxi440Nm @ 4000rpm
Boite de vitesse6 Vitesses séquentielle
ScrollUp
Calendrier 2016
DateCircuit
1-3 AvrilFrance
15-17 AvrilSlovénie
22-24 AvrilHongrie
06-08 MaiMaroc
26-28 MaiAllemagne
10-12 JuinRussie
24-26 JuinPortugal
06-07 AoûtArgentine
03-04 SeptembreJapon
24-25 SeptembreChine
05-06 NovembreThaïlande
24-25 NovembreQatar

Grand Prix de Malaisie
Next GP
Vendredi 29 Septembre
04:00 - 05:30
Essais Libres 1
08:00 - 09:30
Essais Libres 2
Samedi 30 Septembre
08:00 - 09:00
Essais Libres 3
11:00 - 12:00
Qualifications
Dimanche 1 Octobre
09:00 - 11:00
Course
Next ePrix

6H de Fuji
Dimanche 15 Octobre

Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
Renault reste attentif au marché des...
Par lulu79 le 23/09/2017 à 13:35
message non-lu
McLaren-Renault met les bouchées...
Par alonso130R le 23/09/2017 à 11:45
message non-lu
Renault reste attentif au marché des...
Par alonso130R le 23/09/2017 à 11:40
message non-lu
Renault reste attentif au marché des...
Par gilloug le 23/09/2017 à 11:35
message non-lu
Renault reste attentif au marché des...
Par E.T29 le 23/09/2017 à 10:32
message non-lu
McLaren-Renault met les bouchées...
Par sydney974 le 23/09/2017 à 10:21
message non-lu
Pronostics
Planete Renault
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2017
Tous droits réservés