Menu
La jeunesse, maître mot de la stratégie sportive de Renault
Le Losange veut dénicher la perle de demain
Emmanuel Laurent - 10 Mai 2016 22:23
La présence de Sergey Sirotkin et Esteban Ocon à bord de la RS16 les vendredis matins témoigne aujourd'hui de la volonté de Renault de miser sur la jeunesse pour son avenir. L'écurie française n'entend pas recruter de pilotes expérimentés pour les prochaines saisons et cherche par conséquent à dénicher la perle rare. Les titulaires actuels, Kevin Magnussen et Jolyon Palmer, sont évalués en ce sens en vue de préparer les années 2018 et 2019.

" La décision de les embaucher [Kevin et Jolyon, ndlr] a été prise avant mon arrivée. Mais quand ils ont été choisis, l'écurie pensait à 2018, 2019... ", révèle Frédéric Vasseur au site officiel de la Formule 1. " Notre intention était de trouver le champion de 2019, pas celui de 2010! Ceci est un investissement, tout comme la soufflerie ou le moteur. "

" C'est confortable d'avoir de jeunes pilotes dans l'équipe. Ils veulent grandir avec nous, [...], ceux que nous avons sont dévoués et font leur travail et sont en mesure de pousser - et je les pousse à pousser plus fort! ", ajoute le français.

L'effectif de Renault Sport Formula One Team est ainsi composé essentiellement de jeunes, avec un regard très positif porté sur chacun d'entre eux par Frédéric Vasseur. Ce dernier reconnaît cependant avoir un faible pour Max Verstappen et Stoffel Vandoorne.


" Je vois un couple de jeunes qui pourraient le faire. Verstappen est probablement l'un d'entre eux; Esteban Ocon l'a battu en F3; Kevin a fait un très bon travail en [Formula Renault] 3.5, où il était contre Vandoorne; Jolyon a remporté le titre GP2 en face de Vandoorne - et je continue à porter Stoffel en très haute estime. Je pense que tous les cinq seront de grands noms à l'avenir ", considère le Directeur de la Compétition de la firme de Boulogne-Billancourt.

Renault cherchera peut-être à attirer l'un ou l'autre si aucun des pilotes présents dans l'effectif actuel n'apportent satisfaction. Il paraît toutefois bien difficile de pouvoir débaucher un Max tout récemment promu titulaire chez Red Bull quand l'avenir de Stoffel est lui étroitement lié à celui de Jenson Button et Fernando Alonso.

Le Losange pourra cependant compter sur son programme jeunes pilotes nommé Renault Sport Academy, composé aujourd'hui d'Oliver Rowland, Jack Aitken, Louis Delétraz et Kevin Joerg. Leurs performances dans les formules de promotion seront à suivre de près dans la mesure où ils constituent des prétendants naturels à un poste chez Renault.

Mais qu'on se le dise, le meilleur moyen de convaincre un pilote désiré par tout le plateau, qu'il soit jeune ou expérimenté, est bien la mise à disposition d'une voiture compétitive. En ce sens, Renault poursuit ses investissements et ses efforts pour faire progresser l'équipe.


" Nous avons une vision claire maintenant ", explique Frédéric Vasseur. " Nous savons très bien où nous devons investir - et nous le faisons. Nous voulons tout faire correctement, nous n'avons donc pas besoin de se précipiter. Nous préférons le faire correctement, et peut-être perdre quelques mois, que de le faire à la hâte et de suivre une mauvaise direction. "

Les récents progrès aperçus sur le Power Unit rassurent sur la capacité de l'équipe à réagir. Renault s'attend d'ailleurs à réaliser un nouveau pas en avant en 2017, tout en s'assurant que la partie châssis soit en mesure de prendre le même chemin.

" Sur le plan du moteur, nous allons franchir une nouvelle étape bientôt, et pour 2017 nous nous attendons à faire un grand pas en avant. Viry et Enstone travaillent main dans la main. Le fait est que nous ne pouvons pas nous concentrer sur un seul élément - si l'un ne marche pas, vous ne pourrez jamais gagner ! ", ajoute Frédéric Vasseur.

Renault reste toutefois prudent pour 2017, où la Formule 1 introduira une nouvelle réglementation. Avec la restructuration actuellement en cours dans l'équipe, il sera difficile de réduire l'écart avec les meilleurs.

" L'année prochaine, ce n'est pas possible [de devenir une équipe de pointe, ndlr]. Ce n'est pas seulement une question de règlement, c'est aussi une question de structure. Il faut construire l'équipe en F1, et la faire monter en puissance est un projet à moyen terme ", conclut Frédéric Vasseur au site Motorsport.com.

Cette montée en puissance s'accompagnera donc par la recherche du talent de demain où de nouvelles actions seront prises dès ce Grand-Prix d'Espagne, avec la présence d'Esteban Ocon au volant de la RS16 vendredi puis lors des essais privés, le mardi suivant la course. Pour l'anecdote, le français sera également présent le mercredi avec l'équipe Mercedes dont il est encore sous-contrat. Un bon moyen pour lui d'emmagasiner de l'expérience et de comparer la Renault à la meilleure monoplace de ce championnat 2016.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
11 Mai 2016 - 00:54
Ils jouent à quoi avec esteban o.
C est un pilote mercedes.
Renault le forme.
S il est bon mercedes le récupère et s il se revele moyen ils le laissent à renault

J ai pas tout compris à la stratégie.
11 Mai 2016 - 14:58
@Cyrilinio Ocan était managé par Gravity & était dans le programme Lotus Junior F1 Team! Il les a quitté pour rejoindre Mercedes. Aujourd'hui entre un baquet Renault & un poste de réserviste chez FI ou Mercedes...il va prendre une option chez les jaunes!
ScrollUp
Réagir à cet article
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange s'inquiète, lui, de la situation moteur de la Formule 1
Clock07/10/2020
L'espagnol piloterait la R.S.18 et R.S.20 selon la presse locale
Clock07/10/2020
Les récentes prestations du Losange donnent de l'optimisme pour 2020 et au-delà
Clock05/10/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Portugal - Course : Renault s'en sort... - F1nainain (il y a 4h)
@Tournevis:D  oui mais la même remorque pour...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - E.T29 (il y a 6h)
@Tournevis Tu penses qu'ils vont serrer la vis? ...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 7h)
@niki312T Perso je ne vois pas pourquoi il...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - johnnybigood (il y a 8h)
@lulu79 A t'entendre on est tous les jours en...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 8h)
@lulu79 Il y a une différence entre donner son...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 8h)
@lulu79 Je m autorise à  vous parler...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 8h)
@Tournevis Bottas pourra donc suivre Lewis de plus...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 8h)
Le monde à  l envers  J étais pour le...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bons points pour le Losange et sa cliente McLaren
Clock25/10/2020
La R.S.20 est moins à son aise ce week-end, McLaren-Renault en Q3
Clock24/10/2020
Une session interrompue avant son terme
Clock24/10/2020
McLaren-Renault se montre, Renault encore discret
Clock23/10/2020
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020