Menu
Pronostics
Un hiver décisif pour de grandes ambitions 2019
Renault et McLaren ont un programme chargé
Emmanuel - 8 Décembre 2018 19:05
À l’approche des congés de Noël, les équipes de Formule 1 mettent les bouchées doubles pour poursuivre le développement de leur arme 2019. Un chantier titanesque est en cours, avec la volonté pour chacune de nos deux structures de franchir une étape importante la saison prochaine. Point commun entre Renault et McLaren, le Power Unit subira une profonde transformation avec l’arrivée d’une nouvelle version. Le Losange en a fait l’une de ses priorités, après avoir été dominé dans ce domaine par Mercedes et Ferrari.

" En course, il nous manquait entre 20 et 30 chevaux ce qui, sous certaines conditions, a pu être effacé par le châssis Red Bull Racing mais en qualifications, nous estimons notre déficit à environ 50 chevaux, ce qui est un chiffre significatif ", considère Cyril Abiteboul, le Directeur de Renault Sport Racing, pour Auto Motor Und Sport. " Avec un moteur client Mercedes ou Ferrari, nous nous serions qualifiés à la septième place à Abu Dhabi [Nico Hülkenberg était dixième, ndlr]. "

" Je ne veux pas avoir à dire l’an prochain que nous manquons de performance en qualifications. Il n’y a aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas réduire l’écart face à Mercedes et Ferrari durant l’hiver au niveau du moteur. Cela prendra un peu plus de temps avec le châssis ", ajoute-t-il.

Un châssis dont on espère aussi beaucoup de progrès, après une année 2018 où l’écart avec la référence Red Bull n’a pas diminué. Enstone subira notamment la pression d’un " top driver ", en la personne de Daniel Ricciardo. Habitué à jouer aux avant-postes, l’australien va devoir se montrer patient, et guider sa nouvelle équipe à retrouver les sommets.

" Le changement, ça fait peur, c'est méga terrifiant ", explique Daniel Ricciardo, à Motorsport.com. " Et je sais que la prochaine partie de mon aventure ne sera pas toujours facile, mais il fallait que je prenne cette décision pour essayer d'être la meilleure version de moi-même, […], c’est l'étape suivante, le bond suivant, un nouveau défi. "


" Je vais chez Renault l'an prochain, et j'y vais avec un état d'esprit ouvert et de l'enthousiasme. Personne n'a de boule de cristal, impossible de prédire l'avenir ou les conséquences de ma décision, mais il n'empêche que cette décision a été prise ", ajoute-t-il.

Son futur équipier, présent depuis 2017 à Enstone, se prépare à affronter l’un des pilotes les plus en vue du plateau. Nico Hülkenberg montre ainsi un réel enthousiasme à l’idée de pouvoir se confronter avec Daniel l’an prochain.

" Ça sera probablement très difficile et je pourrais avoir à passer la vitesse supérieure, mais on verra ce qui va se passer ", estime-t-il, également pour le compte de Motorsport.com. " J'imagine que c'est toujours important ; les gens, l'extérieur, s'intéressent plus à [la comparaison entre équipiers]. Les gens au sein de l'équipe, ils savent évidemment plus ce qui se passe vraiment. "

" Mais, ouais, c'est bien, je suis content ; [mais] il est bien plus important que l'équipe et la voiture progressent ", ajoute Nico.

Plus loin dans le paddock, les attentes seront également élevées pour 2019. Après avoir consacré une partie de son année 2018 à préparer la suivante, McLaren-Renault a en effet une obligation de résultats. Si les indicateurs vont dans le bon sens, Lando Norris tempère ces grandes attentes et attend les conclusions de la piste pour se faire une réelle opinion sur les progrès accomplis.

" Personne ne le sait. J’imagine que nous avons de bonnes idées sur ce qu’il faut améliorer, les pièces qu’il faut faire évoluer. Ils ont récolté beaucoup de données, mais la situation peut toujours évoluer. Parfois, cela semble bon en soufflerie, mais ensuite, sur la piste, la réalité peut être légèrement différente de ce à quoi vous vous attendez ", explique-t-il.


" Bien sûr, McLaren est confiante de faire les changements qu’il faut. Il y a beaucoup de changements dans l’équipe, dans sa manière d’approcher son travail pour l’an prochain, son développement de l’an prochain. Ils se concentrent pour s’assurer à 100 % de faire des choses positives, […], ils ont une bien meilleure compréhension de l’ensemble je pense, mais seul le temps le dira ", précise Lando Norris.

Des semaines longues et chargées, voilà ce qui attend les employés de nos équipes. Entre temps, un congé de Noël bien mérité viendra interrompre provisoirement cette course au développement décisive en vue d’une prochaine saison 2019 qui promet à plus d’un titre.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
08 Décembre 2018 - 21:38
Francky la dégaine !
08 Décembre 2018 - 21:55
Imaginez une saison 2019 ou Mercedes, Ferrari, RBH, Mclaren et Renault se tire la bourre
08 Décembre 2018 - 23:15
@bargeo c'est un vœu pieux , je ne sais pas s'il est réaliste pour ces 3 équipes RB/Honda ;RF1 et Mc L , par contre aucune inquiétude pour Ferra et Merco .

Les 2 pilotes seront dépendants de la voiture , on le voit chaque année depuis 2014:aucun pilote ne peut briller au sommet du classement sans une bonne voiture fiable et constante .
09 Décembre 2018 - 07:42
Et voila c'est ce qui me fait suivre la F1 . Que va t il se passer ?? De l'espoir au desespoir et vice versa . Ainsi va la vie .
Malheureusement tout n'est pas aussi futile que la F1 mais ca c'est un autre sujet.
09 Décembre 2018 - 08:34
Selon un gars de f1technical qui semble avoir des sources à viry:
"Renault has been running what they call their "new architecture" coming next year since the end of 2017 (single cylinder) and the full package all year long. From what I understand, they knew their current spec wasn't strong enough to handle more hp way back but while developping the new architecture this year they implemented new combustions processes in the current one.

With the Spec-c they reach the maximum potential of the bloc without running into too much reliability issues. So I suspect they couldn't deploy all the performance due to reliability which should be fixed next year.

Now, is that going to be enough to get close to Mercedes and Ferrari, time will tell."
09 Décembre 2018 - 08:51
Merci pour l’info GR qui confirme bien ce que dit Abiteboul :
> Possibilités de développements limités avec l’architecture 2016
> Nouveau moteur en développement depuis fin 2017
> Nouvelle chambre de combustion
> Développement du package 2019 durant l’année 2018

Souhaitons une bonne surprise en mars prochain
09 Décembre 2018 - 08:54
Sinon Mercedes a reconnu connaître des problèmes de développement avec son moteur v.2019.
Je ne suis pas inquiet, Brixton regèlera ses problèmes (de fiabilité ?) mais se pourrait-il que Mercedes se présente avec un moteur partiellement développé ?
09 Décembre 2018 - 09:24
Je ne pense pas que les possibilités de développement, notamment en performance étaient liées à l'architecture à proprement parlée du moteur, mais plutôt à un sous dimensionnement de certaines partie du bloc moteur.
Il me semble que la dimension et les matériaux sont imposés pour la partie bloc moteur (bas moteur et culasse), mais qu'en est il des pistons, bielles, vilebrequin, volant moteur.....
Certains vous diront que ça vient du turbo en une seule pièce du Renault.....
09 Décembre 2018 - 09:43
"Possibilités de développements limités avec l’architecture 2016"
2016 est de l'histoire ancienne. le PU 2016 fait partie de la premiere generation; la generation 2014-2016. La on parle de la generation 2 du PU Renault (2017-201 qui a, elle aussi, atteint ses limites apparemment, et qui sera remplacée par une nouvelle génération si l'on croit CA.
L'histoire se répète en partie; voici ce que Taffin disait a propos de 2017:
https://i87.servimg.com/u/f87/14/79/55/26/xwin1910.jpg
09 Décembre 2018 - 09:58
Concernant Renault, on nous dit à juste titre qu'il faudra encore plusieurs années avant de revenir, peut être, au sommet.
Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour McLaren qui rame en fond de classement depuis des années, bien aidé certes par la collaboration ratée avec Honda, mais pas que...
Y aura pas plus de miracle pour McLaren que pour Renault.
09 Décembre 2018 - 10:10
Cet article est une traduction (mauvaise) de l'interview de CA à AMuS
Dans l'article en allemand il ne parle pas de réduire l'écart moteur mais il dit schliessen ce qui veut dire fermer ou clore.

Sinon Mc Laren ou une autre équipe peuvent trouver quelque chose avec la nouvelle configuration aéro.
De plus cette équipe Mc Laren va pouvoir optimiser l'installation moteur dans le châssis ce qu'ils n'ont peut-être pas eu le temps de bien faire fin 2017 quand il a fallu passer du Honda au Renault.
09 Décembre 2018 - 12:27
"Il semble acquis que les changements aérodynamiques ne seront pas la révolution attendue du côté du spectacle en piste. Mais je peux vous dire de façon certaine qu’ils auront bien plus d’impact que les 5 kilos d’essence en plus," prédit Lowe.
http://www.actuf1.com/article/309221


C'est à croire qu'ils le font exprès ; nous en étions arrivés aux mêmes conclusions ici il y a des mois... Pfff

Concernant McLaren, il y a un espoir raisonnable dû au fait qu'elle était au niveau de Renault en mai, avant que le développement ne s'oriente davantage vers la compréhension des problèmes que sur l'apport de performance. Si le RE19 s'avère à la hauteur, ce serait décevant de ne pas la retrouver en 5e force.
09 Décembre 2018 - 13:17
On est d'accord Raikko. Mais j'avais cru comprendre que pour certains, McLaren serait capable de rapidement combler le trou avec la tête pendant que Renault mettrait des années.
09 Décembre 2018 - 13:45
@ Matéo : j'ai pas vu d'article où CA précise le calendrier du programme de R&D du futur nouveau PU 2019. J'veux bien un lien . Cependant, ce qu'en rapporte GRider me semble cohérent avec le discours annonçant un PU prêt pour le début de saison (discours relayé par Alain Prost).
De dire que les progrès mettront plus de temps à se concrétiser niveau châssis me surprend toujours autant (car les seules evo durant une saison représentent des gains de l'ordre de la seconde pleine, ce qui est beaucoup plus long à atteindre au niveau du PU).
Il ressort de cette com sur le nouveau PU un niveau de certitudes tout à fait étonnant ! Si l'on en croit la traduction qu'Esart nous propose, il ne s'agit pas de réduire l'écart, mais d'un rattrapage total.

En fait la com de CA a été désastreuse en fin de saison : il parle d'être surpris pas les écarts de puissance qui subsistait avec la spec. Ensuite il annonce le lancement d'un nouveau PU pour 2019... On ne pouvait que conclure que le programme pour le nouveau PU venait d'être décidé. Que donc ce PU 2019 ne pourrait au mieux être au point qu'en fin de saison. Et que donc 2019 allait être une cata côté moteur. Il était donc normal de demander la tête de CA pour une si mauvaise gestion.

Si réellement Renault a un PU qui n'a que 30 CV de retard en qualif maximum en début de saison, j'veux bien ranger la guillotine
09 Décembre 2018 - 13:55
Il faudra aussi surveiller l'évolution des PU Mercedes et Ferrari. Qu'en est il de la réglementation 2019 sur l'utilisation de l'huile ? Les restrictions seront elles suffisantes pour lever tout les doutes quand à son utilisation comme carburant ?

On peut aussi compter sur cela pour aider le PU Renault à revenir dans la course.
09 Décembre 2018 - 14:43
Je ne sais pas quelle voie ils vont choisir pour leur moteur 2019 mais la première des choses à faire est de brûler de l'huile à la limite des tolérances comme le font les autres.
Après bien-sûr cela ne suffit pas mais on a pas à se priver de cette solution qui apporte un plus.
09 Décembre 2018 - 14:45
Si c'est le cas:"Il ressort de cette com sur le nouveau PU un niveau de certitudes tout à fait étonnant ! Si l'on en croit la traduction qu'Esart nous propose, il ne s'agit pas de réduire l'écart, mais d'un rattrapage total".Alors Honda et RB ont interet à être très fort, sinon le boutonneux va pleurer sa mère et son copain le doc aussi...pour le plus grand plaisir de CA AP et les supporters qui n'en pouvais plus de leur com de merde. Allez RF1T, on y croit ainsi que pour McLAREN qui le mérite.
09 Décembre 2018 - 15:40
Oui je ne parle pas polonais mais l'allemand pas de problème.
Si AMuS avait voulu dire réduire ils auraient employé le verbe vermindern.
Ici c'est bien schliessen (fermer clore) qui est employé au sujet de ce que CA leur a dit sur l'écart moteur.
09 Décembre 2018 - 18:04
La spec2 du pu 2018, elle aussi etait sensée combler tout le retard en 2018 selon CA si mes souvenirs sont bons. Alors comme d'hab faut se mefier et attendre de voir. Esperons que renault a arrté de sous-estimer la marge de progression des autres motoriste et de parier sur un ralentissement de leur part. Esperons que Renault a decidé de mettre le packet 'coute que coute'
Le(s) nouveau banc d'essais dynamique capable de tester le pu avec la bdv est certainement operationnel depuis peu.
09 Décembre 2018 - 19:51
salut salut, n'oublions pas que si renault a fait évoluer son pu 2018, la concurrence l'a fait aussi et surtout, le plus surprenant, dans les mêmes proportions...
j'espère simplement qu'en haut, on finira par plafonner...
09 Décembre 2018 - 20:28
Pour revenir à ce qui fâche/déprime...

Janvier 2015 : “ Nous estimons à environ soixante chevaux l’écart qui séparait notre moteur de celui de Mercedes, à la fin de la saison 2014. Nous espérons réduire cet écart de moitié, dès l’entame de la saison à Melbourne. ” [Abiteboul]

Septembre 2015 : “ Notre retard actuel tourne autour de 30-40 chevaux, ce qui représente un déficit de 5 à 6 %. La prochaine évolution devrait nous permettre de combler la moitié de ce retard, le reste étant à rattraper l’année prochaine. ” [Taffin]

Juillet 2016 : “ Actuellement, nous avons environ 35 kilowatts (47,5 chevaux) de retard (sur Mercedes). C'est ce que nous disent les gens de Renault. Nous connaissons leurs projets pour réduire l'écart avec l'avant. ” [Horner]

Juillet 2018 : “ Nous sommes dans les temps pour réduire l’écart. Je suis convaincu que nous serons revenus sur Mercedes et Ferrari en 2019, peut-être même que nous serons devant. Je suis content des progrès dans les performances. Nous pensons qu’en course, nous sommes encore à 5 ou 10 kilowatts (6 à 14 chevaux) de Ferrari et Mercedes, et entre 20 et 30 kilowatts (entre 27 et 40 chevaux) devant Honda. C’est un peu plus dur à quantifier en qualifications. ” [Abiteboul]

Hiver 2018 : “ Il nous manque 15 à kilowatts - 20 à 27 chevaux - en course, qui sous certaines conditions étaient comblés par le châssis Red Bull, admet le manager français à Auto Motor und Sport. Mais en qualification, nous estimons notre déficit à 40 kilowatts - 53 chevaux - et c'est significatif. ” [Abiteboul]

Comme chaque année, c'est l'expectative avant la prochaine saison.
09 Décembre 2018 - 20:29
« n'oublions pas que si renault a fait évoluer son pu 2018, la concurrence l'a fait aussi et surtout, le plus surprenant, dans les mêmes proportions... »

C’est exactement cela qui a surpris tout le monde, y compris les principaux intéressés
10 Décembre 2018 - 07:14
Ils finiront bien par plafonner Samir mais peut-etre pas en 2019, peut-etre pas avant 2023, donc faut que Renault met les gaz de toutes facons.
Je pense que c'est ce que Renault à decidé de faire pour l'avenir, quand j'ecoute ce que Bell, Prost ou cet ingenieur de Viry disent. Renault semble avoir un plan pour l'avenir, vouloir se preparer bien pour le long terme, comme Mercedes a fait entre 2011 et la nouvelle ère.
https://www.tf1.fr/tf1/auto-moto/videos/f1-gp-de-france-renault-sport-f1-de-l-interieur.html
Le nouveau batiment de 4000m² à viry sera pret fin 2019. Ce dernier va bien aider Viry a elever son niveau.
10 Décembre 2018 - 12:53
Bonjour à tous.
Merci @grider pour la video. Le journaliste faisait un peu neuneu mais il est toujours bon d'avoir des videos.
Je ne savais pas qu'ils assemblent le moteur sur le châssis sur les circuits.
10 Décembre 2018 - 12:56
@mario. RBR a trouvé quelques astuces pour performer en fin de saison.
Ils ont tenu RICCI à l'écart afin de ne rien transmettre à RF1.
10 Décembre 2018 - 14:21
@ mario

Et comment tu appelles les objectifs de Tr et RPFI qui se voient P3 au championnat 2019 ?

J'oubliais il n'y a que Renault qui n'a pas le droit d'avoir des objectifs ambitieux et moi c'est comme cela que je les aime et pas s'ils se contentaient de dire "on y arrivera jamais c'est trop compliqué blablabla...

D'autant qu'ayant développé un moteur qui repart sur de nouveaux concepts cela risque bien de marcher.
Le moteur 2018 n'avait pas de mode qualif donc cela corrigé ,greffé sur ce nouveau concept cela devrait faire plus que les 50 cv manquant cette année.
Si l'on y ajoute qu'il tournera lui aussi au "mélange 2 temps" cela devrait se faire.
10 Décembre 2018 - 14:27
@esartinulo. Le mélange 2 temps, donc addition d'huile dans l'essence, je crois que ce sera d'avantage controlé en 2019.
On se demande d'ailleurs pourquoi la FIA ne l'a pas complètement interdit dès 2018.
10 Décembre 2018 - 16:31
RF1 ne pourra compenser l'énorme différence de budget avec Mercedes et Ferrari qu'avec des innovations au niveau châssis (y compris l'aéro) et moteur.
Le challenge est de taille, surtout quand on connait la qualité de ces deux parties chez nos concurrents.
Il n'a pas d'autres solution. Il faudra innover et être meilleur que les meilleurs.
Comme il n'auront pas les moyens d'acheter cash des technologies toutes faites, il faudra développer en interne.
C.A. l'a déjà compris (?) puisqu'il reporte à 2021, avec un éventuel plafonnement des budgets, la possibilité de rejoindre les tops teams. Il en fait même un avantage, affirmant que RF1 a l'habitude de gérer les petits budgets.

Donc, pour réduire l'écart en 2019 et 2020, il va falloir se retrousser les manches, les poches étant cousues.
10 Décembre 2018 - 17:13
Pfff CA me désepère. J'ai essayé d'être modéré dans mon dernier message, d'être indulgent voir même magnanime envers CA, en lui pardonnant ses erreurs passées (j'avais même oublié cette idée idiote - grave erreur de management - des courbes de progrès qui s'applanissent chez les concurrents), et en tolérant 30cv de retard en début de saison.

Mais ce type est incorrigible ! Déjà, comme l'a fait remarquer Raikko, c'est le même discours que chaque année ... Donc en fait, donc c'est pas plus crédible que les années précédentes. Surtout c'est la raison qu'il invoque pour cette réduction de l'écart de puissance : << Il n’y a aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas réduire l’écart face à Mercedes et Ferrari durant l’hiver au niveau du moteur. >> y'a aucune raison ça c'est de l'explication !

Mais surtout, CA rajoute << Cela prendra un peu plus de temps avec le châssis >> Et qq jours plus tard, dans une nouvelle interview où il dit être inquiet, << ce n’est pas au niveau du châssis. De ce côté-là, l’évolution est ultra rapide >> Les progrès seront plus longs à venir côté châssis car de ce côté là l'évolution est ultra rapide c'est super cohérent

Y'a aucune raisons pour de ne pas réduire l'écart de puissance durant l'hiver ... Mais c'est de ce côté là qu'il est inquiet super logique !
Allez j'ressors le guillotine, c'est pas possible d'avoir une com aussi incohérente
10 Décembre 2018 - 17:26
@j-alesi. Tu n'es pas sympa avec C.A.. Le Professeur Prost, Responsable de la Communication de RF1, étant en vacances, on lui a refilé le micro. Et on sait que ce n'est pas là qu'il excelle...
Donc, il ne faut pas s'étonner qu'il se prenne les pieds dans le tapis et qu'il paraisse incohérent.

Enfin, il faut avouer que c'est assez délirant.
10 Décembre 2018 - 17:38
Comment se fait-il qu'il faille autant de temps pour construire les 4 000 m2 supplémentaires à Viry ?
Il me semble que 6 mois, pour une construction industrielle et de bureaux devraient suffire.
10 Décembre 2018 - 17:56
Les tentes, ça existe.
Ah, mais je viens de vérifier, un permis de construire est également nécessaire (tentes et chapiteaux).
10 Décembre 2018 - 18:01
Pour comparer les progrès 2018-2018 de Renault et Sauber voici une déclaration de Vasseur, qui comme il est adulé ici, clôturera le débat commencé dans une autre rubrique par lulu.

Ce que dit Vasseur: "Et il faut voir les choses en face : passer de la 10e à la 8e place, est plus facile que passer de la 8e à la 6e, ou que de la 6e à la 4e."
C'est clair.
Sur les raisons des progrès de son équipe il met en premier le moteur contemporain (à la différence du N-1 de la saison 2017)
Un immense pas en avant dit-il.
https://motorsport.nextgen-auto.com/Vasseur-liste-les-5-facteurs-derriere-les-progres-de-Sauber,133319.html
10 Décembre 2018 - 18:02
lire les progrès 2017-2018 au dessus
10 Décembre 2018 - 18:06
"y'a aucune raison ça c'est de l'explication !"

Parce que tu t'imagines J-Alesi qu'il va déballer aux médias tout ce qui a changé sur le moteur et quelle puissance ils ont au banc !!!

Donc à défaut de fournir les plans aux autres c'est une bonne réponse.

Mais qu'est-ce-que vous êtes naïfs !
10 Décembre 2018 - 18:18
Déclaration de CA sur l'écart 2018 avec les meilleurs: "Cet écart m’inquiète et ce n’est pas au niveau du châssis"
Et il précise que la pression est mise sur Viry Chatillon.

C'est un peu ce que je disais, que le plus gros pour combler l'écart était à trouver sur le moteur qui, outre que pas puissant en qualif , n'était pas aussi le meilleur en fiabilité.
10 Décembre 2018 - 18:24
CA se plaint du budget de Mercedes qui est 2 tiers plus élevé. Il dit aussi que le jour où le budget sera plafonné ce sera une force pour Renault.
j'espère juste que d'ici la, Mercedes aura pas atteint la lune...
10 Décembre 2018 - 18:25
@esartinulo. Si le maximum d'effort est à effectuer sur le moteur, comment expliques-tu l'écart avec RBR ?
Équipés du même moteur, ils "nous mettent" entre 1 et 1,5 seconde au tour.
10 Décembre 2018 - 18:26
@samir. Sur la lune, il y sont déjà. Parle plutôt de Mars.
10 Décembre 2018 - 18:47
Ce soir, au bistrot, je t'expliquerai qu'un perroquet peut comprendre. Mais rien à voir avec la F1.
10 Décembre 2018 - 18:51
Get27+Riccardo !
10 Décembre 2018 - 18:58
@et
Et Ricard + grenadine ?
10 Décembre 2018 - 18:58
15 patates l'aéro 2019.
La réduc des coûts,une blague comme comme d'hab!

10 Décembre 2018 - 18:59
Berk la grenadine !
10 Décembre 2018 - 19:05
C'est un Ricard tomate.
Pour le perroquet, on mettait de la menthe. Avec du Get, c'est un perroget. Parole d'arsouille.
Mais on doit parler de ça au bistrot.

Revenons à la F1, ou à son environnement. C.Goshn inculpé. Ils ne vont pas le lacher.
10 Décembre 2018 - 19:07
Le mélange 2 temps, c'est un raccourci de "journaliste".
Jusqu'en 2017, c'était possible en exploitant une règle qui datait de 1999 et OBLIGEAIT à brûler les vapeurs d'huile du carter en les recyclant via l'admission d'air. Lubrifiant dont fonction, usage et composition n'étaient pas réglementés.
Depuis cette saison, les vapeurs doivent être expulsées à l'arrière du châssis au niveau du feu "pluie", d'où la fumée très visible sur la Ferrari. Tout usage à des fins de combustion est réglementairement assimilé, non plus à une astuce mais à une tricherie volontaire, qu'il faut démontrer autrement que par une consommation élevée.

Le principal changement pour 2019 est l'obligation d'avoir le ou les réservoirs auxiliaires vides en qualification. En 2020, il n'y aura plus qu'un réservoir auxiliaire d'une capacité de 2.5 litres connectique comprise.
10 Décembre 2018 - 19:11
Oui,normalement en qualif Renault devrait être moins pénalisé
10 Décembre 2018 - 19:46
@esartinulo de 18h02 à 18h18 ; 4 messages pour nous rappeler ce que nous savons parfaitement , tes sempiternelles explications pour mettre en avant RF1 et CA n'apportent rien au débat , la piste continue de parler .
Pour l'ensemble des contributeurs de CR ;nous savons tous que les 7 équipes composant le deuxième peloton sont soumises aux mêmes contraintes pour espérer rejoindre le trio de tête .

la seconde 1/2 restante à combler pour ces 7 équipes en lice (RF1 , TR ;
Mc L ; Williams ; HAAS ; Sauber et Force Stroll ) est la plus difficile à trouver , qui y parviendra ? c'est 2019 qui nous le dira .....

Pour un suiveur de la F1; c'est intéressant , se focaliser uniquement sur RF1 en dénigrant les 6 autres pour moi n'a pas d’intérêt .

la compétition sera une nouvelle fois intéressante parce qu'il y aura du suspens ., les 7 challengers ont des points forts et des points faibles .
RF1 normalement est le mieux armé ,pour x raisons en 2018 a révélé des faiblesses inattendues dans son dispositif ,mais heureusement pour RF1 les autres en ont eu aussi .....

Pour Le trio de tête , on a encore vu Mercedes triompher ;depuis 2014 , ce sont toujours eux au final la référence suprême rien de nouveau .

Nous le savons tous ici , c'est admis par tout le paddock : pour gagner il faut avoir sur l'ensemble d'une saison moins de faiblesses que les autres .

Raikko20B nous fournit régulièrement en chiffres ; en graphiques
les performances des 10 équipes sont faciles à suivre . merci à lui
10 Décembre 2018 - 19:47
https://motorsport.nextgen-auto.com/La-pression-est-mise-sur-Viry-du-cote-du-V6-de-Renault,133321.html

sur cet article identifie le problème de rf1 comme étant le moteur....

https://news.sportauto.fr/news/1533769/cyril-abiteboul-aerodynamique-progres-Renault-R.S.18

sur cet article on identifie le problème de Rsf1 comme étant le châssis.

Mais perso je penche évidement plus pour le deuxième article au vu de la pillule que redbull nous fou dans la gueule avec son RE18...
10 Décembre 2018 - 21:02
Hulk, CA et Prost saccordent a dire que le retard 2018 = 60% chassis (retard normal, Enstone etant encore "jeune" et 40% moteur.

"le V6 du Losange manque encore de 50 chevaux selon Cyril Abiteboul et Christian Horner, qui ont convergé (pour une fois) sur le même constat.
"Pour moi, les performances de notre moteur constituent une frustration. J’aurais aimé que, fin 2018, nous soyons beaucoup plus proches des meilleurs et on n’y est pas !"
"Cet écart m’inquiète et ce n’est pas au niveau du châssis. De ce côté-là, l’évolution est ultra rapide et l’arrivée de Pete Machin comme patron de l’aérodynamique, ex-Red Bull, mi-2017, porte ses fruits. En revanche, nous traînons depuis trop longtemps un écart ‘moteur’ avec nos rivaux et il reste constant."

"Nous avons réussi à élever notre niveau de performances sur la deuxième partie de la saison, mais, malheureusement, nous n’avons pas eu l’opportunité de concrétiser ces progrès à cause de problèmes de fiabilité, notamment de turbo, difficiles à comprendre, mais résolus," ajoute Taffin.
"Nous avons considérablement progressé sur l’implantation du moteur dans la prochaine voiture."

"En 2019, la hiérarchie ne devrait pas changer entre les premiers de cette année, à savoir Mercedes et Ferrari. Maintenant, pour les 3e et 4e de 2018, Red Bull et nous, c’est bien difficile à dire car il y a l’inconnue du moteur Honda. Et puis, on ne connaît pas l’impact des changements aérodynamiques, notamment au niveau des ailerons."
Le moteur de 2021 est justement en pleine réflexion même si les règles ne sont toujours pas finalisées. L’objectif sera d’être prêt et ne plus être devancé par Mercedes ou Ferrari lorsqu’elles seront connues.

"Nous travaillons sur 2021 même si, pour l’instant, les modifications prévues ne sont que des hypothèses, à savoir le débit d’essence, le régime moteur et la baisse de puissance de la partie hybride."
10 Décembre 2018 - 21:14
Sinon autosport place Seidl chez Mclaren...
https://www.autosport.com/wec/news/140596/seidl-was-to-lead-porsche-racing-before-f1-role?_ga=2.128568911.234708429.1543484358-2119199586.1540615511

Il ne me fait ni chaud ni froid le seidl. En faite, il est p'tet tres compétent mais je m'interroge surtout sur le niveau du wec et de l'endurance car uqnd je vois que ces gros nuls de chez toyota qui no'ont rien fait en f1 malgré 25 saisons et des budgets enormes, quand je les vois gagner plusieurs courses + le mans dés leur arrivée labas, je me pose des questions sur le niveau de cette dicipline
10 Décembre 2018 - 21:16
*bon ils ont mis beaucoup de temps avant de gagner le mans, car ca reste des gros nazes, mais ils ont gagné plein de courses peu apres leur arrivée il me semble.
10 Décembre 2018 - 21:18
Quand je pense que abitboul était furax auprès de Horner quand celui ci parlait des mêmes chiffres déficitaires sur la puissance.
11 Décembre 2018 - 02:08
Ce n'est pas Arrivabene qu'il faut changer, c'est Vettel.
On est encore parti pour une crise à l'Italienne.
La voiture est bonne.
Sans les points vendangés par Vettel, Ferrari aurait pu être Championne du Monde.
11 Décembre 2018 - 08:17
http://www.actuf1.com/article/309453

Nouvelle équipe, nouvelle meuf
11 Décembre 2018 - 09:07
@ duduche
Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas d'écart avec RB mais celui-ci est moins important qu'avec Ferrari et Mercedes du fait des 50 cv en moins.

Il est bien entendu qu'en 2019 la pôle n'est pas visée donc dans ce cas l'accent doit bien être mis sur le moteur pour permettre quelques podiums surtout avec l'inconnue Honda pour RB.
Quand on part de trop loin le Dimanche c'est sans espoir.

De toute façon même Mercedes ou Ferrari ne jouent pas dans la même cour que RB coté châssis.
11 Décembre 2018 - 09:13
Vettel chez ferrari,je suis pas contre,mais avec le statut de N°2
11 Décembre 2018 - 11:08
Et sur l'écart RB - Renault combien aussi à mettre à l'actif des pilotes ?
Renault en 2018 n'a pas de Verstappen ni de Ricciardo.
11 Décembre 2018 - 12:05
Morceau d'interview de Brawn concernant l'unité de puissance Renault 2019:
"A Abu Dhabi, ils m’ont donné les dernières nouvelles concernant leur nouveau moteur pour 2019 et c’est très encourageant."

Donc désolé pour toi J Alesi et quelques autres qu'il garde les infos pour son client mais il faudra se contenter de ce que CA a dit, à savoir qu'il n'y avait pas de raison pour qu'ils ne comblent pas le retard.
11 Décembre 2018 - 12:28
Je ne comprends votre débât chassis / PU pour 2019. C'est pas comme si on pouvait transférer des ingénieurs chassis sur le PU... Nan , ça bosse partout et les effectifs chassis restent sur le chassis à Enstone. Idem pour Viry. Ils doivent progresser sur tout les plans, rien de plus, rien de moins.
11 Décembre 2018 - 12:39
@bargéo +1 , t'inquietes pas les contributeurs de CR savent cela parfaitement rdv en fevrier à Barcelone
11 Décembre 2018 - 12:46
Oui Bargeo mais ce que l'on peut transférer de l'un à l'autre ce sont les moyens financiers.
D'où le débat.
11 Décembre 2018 - 13:20
Le débat sert à quoi ? Il y a des gros progrès à faire à tout les niveaux, à quoi bon privilégier l'un ou l'autre ?
Entre les frais fixes, frais de structures, coût des matières premières, frais de personnel pour 600 personnes à Enstone (et pas des smicards), crois tu que la marge de manœuvre financière est si importante que cela pour transférer du budget d'Enston à Viry ? J'en doute.
Il n'y a pas à privilégier l'un au dépends de l'autre. Il faut être au top partout. Et le retard (au top team) est important partout.
11 Décembre 2018 - 14:21
"E.T2910 Décembre 2018 21:18
Quand je pense que abitboul était furax auprès de Horner quand celui ci parlait des mêmes chiffres déficitaires sur la puissance."

Non, Horner parlait de 80 CV en course; hors, se sont 50 en qualif et 20 en course...
11 Décembre 2018 - 14:35
Tu as raison mario, je vais un peu trop loin dans mes propos. Je ne suis pas contre le débat évidemment... C'est juste que ce débat dure depuis des plombes et on a toujours les mêmes arguments de chaque côté. Donc celui-ci en particulier n'apporte plus grand chose à mes yeux.
Evidemment qu'on peut apporter un peu plus de ressources financières à Viry ou à Enston, mais je ne vois pas bien l'intérêt dans la situation actuelle ou les gains à faire sont énorme des deux côtés. Si RF1 avait le chassis RBR, OK on met le paquet à Viry, la c'est cohérent. Mais on aura beau mettre plus d'argent, le personnel ne travaillera pas plus, faut pas rêver, c'est pas miraculeux. Il ne suffit pas d'augmenter le budget pour redresser la barre. Il faut les bonnes idées, et des outils à la pointe.
11 Décembre 2018 - 15:14
@bargeo. "Il ne suffit pas d'augmenter le budget pour redresser la barre".

Déjà dit, mais avec l'argent, tu peux acheter du temps.
Tu peux acheter une technologie clé en main au lieu de passer des mois à la développer en interne.
Avec l'argent, tu peux embaucher des pointures en motorisation, aéro, chàssis, des top ingéniëurs, sans rechignier sur les rémunerations. Comme RF1 l'a fait pour Ricci.
Avec l'argent, tu peux acheter des machines-outils ultra-perfectionnées, d'autres bancs moteurs, améliorations des souffleries
Avec l'argent, tu peux investir dans de nouvelles installations destinées à mieux organiser le travail des ingénieurs et techniciens, et sans attendre 3 plombes comme on l'a fait à Viry.

C'est ce manque de budget, par rapport aux top teams qui jouent sur la planète Mars, qui, au final se paie cash. Une à deux secondes au tour.
11 Décembre 2018 - 15:25
@bargeo ne parlait pas de finances et de sa répartition entre Enstone et Viry au départ de la discussion .

Il parlait d'un constat il y avait du retard côté moteur et côté châssis + aéro nous n'avons pas césser dans parler sur la saison 2018

CA brouille les cartes en introduisant des chiffres des pourcentages
c'est inutile ce genre de discussion
globalement RF1 pour 2019 a besoin de progresser sur tous les composants
qui font la voiture 2019

Enstone doit progresser
Viry doit progresser c'est simple pourquoi se prendre la tête je n'en reviens pas ! on vient de faire un saut en arrière de plus de 6 mois sur ce coup là
débattez si vous voulez , moi je veux une auto compétitive en 2019

pour l'instant y a rien à se mettre sous la dent question débat
la voiture 2018 c'est finie , la voiture 2019 est en attente ?
11 Décembre 2018 - 15:36
Mais Lulu on ne parle que de 2019 quand on parle augmentation ou différences de budgets.
2018, c'est fini, avec les résultats que l'on connait et le budget qui a permis de les atteindre.
Là, nous parlons du futur et même de l'actuel en cours de préparation.
11 Décembre 2018 - 15:45
Duduche,
Oui ce que tu dis est vrai, mais c'est tellement évident. Ici on parle d'arbitrage financier d'une année sur l'autre. L'achat de nouveaux équipements, l'embauche de pointure, ça prend du temps, c'est des investissements à long terme qui ne se décide pas et n'ont pas d'influence en un hiver pour combler un retard moteur ou chassis !
11 Décembre 2018 - 16:37
Brown, Mc Laren, a reçu "des nouvelles très encourageantes du V6 Renault version 2019", de la part de RF1.

Le moteur de 18 mois pourrait (conditionnel) emmener, RF1 et Mc Laren jouer avec ses petits camarades de jeu sur la planète Mars.


https://motorsport.nextgen-auto.com/McLaren-encouragee-par-les-progres-du-V6-Renault-de-2019,133353.html
11 Décembre 2018 - 16:59
Encore un excellent article de Nicolas Carpentiers, sur F1i, cette fois sur le moteur Ferrari, de 2014 à 2018.
On notera, page 5 le détail d'un sujet qui avait fait débaici :

"Comme son nom l'indique, le bloc 062EVO, donc version 2018, continue d'associer le compresseur et la turbine à l'arrière, coome le V6 Renault et contrairement à l'architecture disjointe inventée par Mercedes et copiée par Honda.
Preuve qu'une architecture n'établit pas, à elle seule, la compétitivité d'un moteur".

Importante la dernière phrase.

https://f1i.auto-moto.com/magazine/magazine-technique/technique/exclusif-moteur-ferrari-images-2/
11 Décembre 2018 - 17:01
* qui avait fait débat ici
11 Décembre 2018 - 18:27
Il y aura Ricciardo l’an prochain (c’est du pareil au même pour moi)
11 Décembre 2018 - 18:49
@ Mario : Ce que dit le sale gosse correspond exactement à l'explication que tu donnais des paroles virulentes (vénéneuses ?) de notre ami Moumoute : motiver la belle endormie Renault. T'as mouillé ton caleçon pour avoir (encore) raison ?
Mais as-tu vraiment raison ? cela a-t-il motivé Renault et Viry à fournir un bon PU à RBR ? Ou à voler de ses propres ailes et couper les ponts avec RBR (trop arrogants et prétentieux comme je finirai par te le faire reconnaître) ? Nous supporter français de F1, on les remercie pour avoir notre écurie nationale, mais est-ce la bonne méthode pour diriger/motiver ses salarié ?
11 Décembre 2018 - 19:06
Entièrement d'accord J-Alési.
Il y a une différence entre avoir un bon retour technique sur le PU et ce que le pilote en attend, voir de taper du point sur la table lorsque celui-ci est mauvais et ne progresse pas - ET - critiquer ouvertement le motoriste quasi systématiquement à la radio ou dans la presse et de ce fait, faire du tort marketing à son fournisseur. Cela n'est pas constructif et les conséquences sont la aujourd'hui.
2019 nous dira si RBR a eu raison.
11 Décembre 2018 - 19:28
Rb a précipité le retour de RF1 c'est le côté positif pour les supporters Français
Rb a été nuisible pour Viry et Renault pour l'image , le marketing ; certainement mais en parallèle ils ont porté les couleurs de Viry avec brio 2019 RF1 et MC L vont seuls porter les couleurs de Viry faudra être bon parce que RB nous a habitué à des victoires saisons après saisons depuis 2014.

CA continue à souffler le chaud et le froid pour 2019 et au delà ;faut que l'on s'y habitue ; cela fait parti de son personnage , rien ne l'oblige à se livrer à pareil exercice , j'ai de plus en plus tendance à zapper ses déclarations .
11 Décembre 2018 - 19:29
Pour reprendre une certaine formule, "je veux" une 3e équipe forte en 2019 pour ne pas laisser à Ferrari et Mercedes tous les podiums. Tant mieux si Renault peut battre Red Bull mais ce sera d'un ennui mortel si c'est toujours à un tour des leaders.
11 Décembre 2018 - 19:53
Tout cela m'amène à une autre réflexion : quand je dit "notre ami Moumoute", c'est affectif de ma part, j'en suis moi même surpris, mais mon subconscient a pris le vieux borgne en affection ! c'est plus fort que moi, j'arrive pas à me l'expliquer...
Et j'me rends compte que j'ai fini par avoir le même sentiment avec Bernie qui comme Helmut ne parle jamais au 1er degré (ni au 2ème), chez Bernie toute déclaration, tout comportement a une portée stratégique mùrement réfléchie (et il a pas forcément tord sur tout ce qu'il dit, notamment ses critiques sur les PU sont justifiées vu la domination de Mercedes et le manque de spectacle).
Je me suis mis à apprécier le sale gosse Max (là aussi c'est affectif). Tout d'abord pour le spectacle et les leçons de pilotage qu'il a offerts à plusieurs reprises à Interlagos sous la pluie (avec cerise sur le gâteau des manœuvres de récupération de cas de perdition tout à fait incroyables). Mais même son sale caractère me plait maintenant que j'arrive mieux à le saisir, il a pas l'air d'être un si mauvais garçon.

Tout cela me fait peur ! J'entrevois la perspective d'aimer CA ! Est-il un fin stratège ? Après tout il est passé de "serveur de thé chez RBR" selon les propos de notre cher Marko à grand chef chez RSF1 (ayant foutu un coup de pied au cul de Vasseur. Y'a-t-il du génie (je pèse mes mots) chez CA ? Du 10è degré dans ses paroles ? (le problème du 10è degré, c'est que c'est du génie, et que seul un génie peut le capter - j'en connais un autre qui a ce problème là, mais chut) .
En fait CA a planifié de faire perdre tout espoir chez le supporter pour sortir à la grande stupéfaction de tout le monde : une RS19 révolutionnaire avec son PU flambant neuf anticipé il y a de longues années et ayant une avance technologique durable... à nous les titres et la gloire, merci CA ! Je vous annonce une domination écrasante de Renault en 2019 !
11 Décembre 2018 - 20:09
"Renault exploite ce qu'il appelle sa" nouvelle architecture "pour l'année prochaine depuis la fin de 2017 (monocylindre) et le package complet toute l'année. D'après ce que j'ai compris, ils savaient que leurs spécifications actuelles n'étaient pas assez solides pour être gérées hp, mais en développant la nouvelle architecture cette année, ils ont implémenté de nouveaux processus de combustion dans l’actuelle.

Avec le Spec-c, ils atteignent le potentiel maximum du bloc sans rencontrer trop de problèmes de fiabilité. Je pense donc qu'ils ne pourraient pas déployer toutes les performances en raison de la fiabilité qui devrait être corrigée l'année prochaine.

Maintenant, est-ce que ça va être suffisant pour approcher "

c'est une traduction "gogol"....d'un texte en anglais publier cet après midi ici.
le passage sur la fiabilité spé C 2017 ce n'est pas très clair!? ; sinon le reste cela confirme les dires des "contributeurs spécialiste du moteur ici" .ils se reconnaitront
11 Décembre 2018 - 20:58
Si tu as le lien merci lulu parce que ces traductions gogol je ne sais pas comment ça marche mais soit ils ne connaissent pas l'anglais soit c'est le français qu'ils ignorent.
C'est imbuvable.
11 Décembre 2018 - 21:01
L‘origine vient de AMuS.
Donc allemand -> anglais -> français
11 Décembre 2018 - 21:26
il parle Allemand CA ? Probabement, c'est un génie donc français dit à un Schleu traduit en rosbeef pour revenir en béret/baguette, c'est du téléphone arabe.
En fait CA a dit en Français dans le texte que "Vous voyez bien que notre PU patoge dans la semoule depuis 5 ans, comment imaginez vous qu'on puisse rattrapper un retard de 40Kw même avec un projet lancé depuis longtemps" ?

ça nous est revenu que Renault avait un projet prévu depuis longtemps qui allait gommer tout retard ... Toutes mes excuses M. CA
11 Décembre 2018 - 21:37
EXCLUSIF : Renault a enfin eu accès à l'enquête de Nissan sur Ghosn

Depuis l'arrestation du dirigeant, le 19 novembre, le constructeur français réclamait de voir les preuves des accusations portées.

Enfin. Renault a pu consulter l'enquête interne de Nissan sur les malversations supposées de Carlos Ghosn, enquête interne qui a conduit à l'arrestation et à la mise en examen du dirigeant à Tokyo , le 19 novembre. Selon nos informations, une équipe de Nissan est arrivée tout droit de Yokohama lundi soir à Paris, avec dans ses valises le document réclamé depuis plus de trois semaines par la direction de Renault et le gouvernement français.

Les juristes nippons ont pu exposer plusieurs heures durant leurs conclusions aux avocats du groupe français. Les représentants de Nissan ont ensuite pris langue directement avec Thierry Bolloré, le directeur général délégué de Renault, ainsi qu'avec plusieurs membres du conseil du groupe français - pour les inviter, ainsi que leurs collègues, à venir en personne voir les pièces à charge. Contacté, Renault n'a pas souhaité faire de commentaire.

Une affaire d'avocats

Thierry Bolloré aurait toutefois, selon nos informations, décliné l'invitation de Nissan et lui aurait même demandé de s'abstenir de contacter ses administrateurs. A Bercy, on indique n'avoir eu connaissance d'aucun élément du dossier. « On veut une transmission carrée, d'avocats à avocats », martelait il y a quelques jours un dirigeant de Renault. La direction tricolore avait rejeté une première proposition de Nissan de visionner des slides se contentant de synthétiser les pratiques suspectes.
Pendant longtemps, Nissan a affirmé à son actionnaire principal que les pièces en question avaient été remises à la justice nippone, donc qu'elles ne pouvaient être transmises facilement.
1/2
11 Décembre 2018 - 21:38
Conscients que la partie française hésitait depuis longtemps, pour des raisons légales, à se saisir d'un document versé à la procédure judiciaire lancée par le parquet de Tokyo, les avocats de Nissan ont apporté dans leurs attachés-cases un feu vert officiel du procureur japonais afin de rassurer leurs collègues français.

La sensibilité de certaines informations pourrait justifier ce regain de prudence général. De source japonaise, l'enquête de Nissan s'étend en effet à plusieurs filiales établies en Europe, où un ou plusieurs cadres de Renault pourraient apparaître. Une source proche des milieux officiels français se demande si Nissan ne chercherait pas à contraindre Renault de se séparer au plus vite de Carlos Ghosn. «La ficelle est un peu grosse », sourit cette source.

Au fil des pages, la direction française - attachée à la présomption d'innocence-, devrait découvrir en détail les mécanismes reprochés à l'ancien président de Nissan et de Mitsubishi. Il devrait notamment y être question des déclarations de rémunération faites aux autorités boursières japonaises (celles qui ont justifié l'intervention de la justice japonaise), ou encore des cinq logements fournis gracieusement à Carlos Ghosn selon Nissan.

Les administrateurs de Renault pourraient prendre connaissance du dossier ce jeudi, lors d'un conseil prévu de longue date. Ce jour-là, ils devraient a priori également être avisés des premiers retours de l'enquête interne sur les avantages en nature et les rémunérations du dirigeant chez Renault, la « mission de vérification de conformité » lancée fin novembre.

Yann Rousseau, à Tokyo pour Les Échos

2/2
11 Décembre 2018 - 21:51
mariolotus 10 Décembre 2018 20:40

Affaire classé ? C'est en tout cas clairement interdit et la FIA contrôle la composition de l'huile de la même façon que le carburant : échantillons de référence avant le début des premiers essais, prélèvements pour vérification ensuite, une seule qualité d'huile autorisée, etc. Toujours 0.6 l/100 km les prochaines années.

"20.1.1
La fonction d'une huile moteur est de lubrifier les pièces mobiles, d'améliorer l'efficacité globale du moteur en réduisant les frottements et en réduisant l'usure. Il nettoie, inhibe la corrosion, améliore l’étanchéité et refroidit le moteur en évacuant la chaleur des pièces en mouvement. Les huiles moteur ne doivent pas améliorer les propriétés du carburant ni dynamiser la combustion. La présence de tout composant qui ne peut pas être associé rationnellement aux fonctions définies de l'huile moteur sera considérée comme inacceptable."

Jusqu'en 2017, aucun article n'était consacré au lubrifiant.

L'autre point interdit en 2018 concernait le "reniflard". Avant, il débouchait dans l'admission d'air moteur avec un clapet piloté qui permettait de relâcher les vapeurs à des moments choisis. Maintenant, c'est évacuation atmosphérique obligatoire à l'arrière du châssis.
Ferrari a ses raisons de consommer autant d'huile mais quand on constate la quantité rejetée à la vue de tous, ça n'a pas trop l'air de servir au haut moteur.
11 Décembre 2018 - 21:56
*classée...
15 Décembre 2018 - 17:50
Rf1 n'acceptera jamais de son plein grè d'être associé à RB une nouvelle fois, sauf si obligation par la FIA de les fournir en moteur mais là, renault peu jouer au con et fournir comme mercedes et ferrari une daube de moteur
15 Décembre 2018 - 18:34
Je ne vois pas pourquoi RBR et Renault ne pourrait plus s'associer à l'avenir ?
La F1 c'est du business et si l'un et l'autre y trouve un avantage à travailler à nouveau ensemble, peu importe ce qu'il s'est passé entre 2014 et 2017. Ils retravailleront ensemble !
15 Décembre 2018 - 18:44
la dégradation de la collaboration RB/Renault est une erreur , pour moi la faute aux 2 parties à 50/50.

Maintenant que c'est fait , je ne crois pas trop à un retour si le plan de RF1 fonctionne dans une bonne moyenne ; pour 2019 et 2020 les résultats obtenus se situant disons à 65% mini et au delà
15 Décembre 2018 - 18:47
suite : de plus il ne faut pas négliger l'option Honda qui parvient à
fournir un bon PU à RB , j'y crois , pour l'intérêt de la F1 c'est tout aussi important que la réussite de Viry et son PU .
16 Décembre 2018 - 08:57
"Preuve qu'une architecture n'établit pas, à elle seule, la compétitivité d'un moteur"
Peut-etre mais faut faire une distinction, par le terme "architecture" carpentier et d'autres veulent ici parler de la maniere avec la quelle le turbo est disposé/agencé autour du moteur. Mais Abiteboul depuis 2016, par le terme "architecture" veut parler de ... je ne sais pas exactement mais il parle en tous cas de la strcuture interne du moteur, ptet le dessin du carter, des cylindres, de la chambre de combustion, de la distribution etc.
Pt'et du turbi aussi, je ne comprend pas pourquoi Renault utilse une turbine avec une seule entrée pour les gaz alors que tout le monde a une double entrée...
Il me semble que le compresseur aussi a une seule sortie d'air pour les deux echangeurs...

Oui Ferrari a un turbo placé derriere le V6, mais Ferrari a fait enormément plus d'efforts que Renault depuis 2014 pour reduire l'encombrement et donc les dimention du PU complet au maximum.
Contrairement a Renault
-le conduit d'air du compresseur provenent de l'athmosphere passe a travers le V du moteur pour economiser de la place et rapprocher le turbo du moteur pour tout raccourcir (longueur du PU et longuer des conduits
-Ferrari utilise un echangeur air-eau placé lui aussi tout pres de v6 et du turbo (voire carrément dans le V du moteur comme en 2014-2015) pour diminuer l'encombrement encore plus...
Mais le Merceedes reste pour moi le meilleur design et le meilleur rapport encombrement/perfs moteur/perfs aero/repartission des masses/CdG etcC'est le vrais size zero
16 Décembre 2018 - 09:40
Ricciardo veut construire l’équipe Renault autour de lui :
(ça tombe bien car je pense que c’est aussi dans les plans de Viry-Enstone)

https://motorsport.nextgen-auto.com/Ricciardo-veut-reussir-a-mobiliser-Renault-autour-de-lui,133385.html
16 Décembre 2018 - 09:48
Luca Di Montezemolo, le président de la Scuderia Ferrari, concernant Alonso pense qu’il était selon lui « rentré dans une crise avec lui-même » à partir de mi-2013.

« Fernando était très correct, il essayait de pousser l’équipe pour qu’elle s’améliore. Parfois de mon côté, il était nécessaire de travailler avec lui pour éviter que certaines déclarations, certaines idées, soient émises par lui. Parce qu’il voulait gagner, et ça pouvait créer des problèmes dans l’équipe. »

« Je ne suis pas d’accord quand l’on dit ‘Alonso est un pilote qui détruit une équipe, qui crée des problèmes dans une écurie’ » tempère-t-il.

« Non. Bien sûr, la plus grande différence entre Michael Schumacher et Fernando Alonso, c’est que Michael, dans ses meilleurs comme dans ses pires moments, était toujours, très, très proche de l’équipe. Fernando, par rapport à Michael, est un gars qui est plus concentré sur lui-même que sur l’ambiance dans l’équipe. »

« Cela ne signifie pas que ce n’est pas bon pour l’équipe. Mais j’étais obligé de travailler beaucoup avec lui sur son état d’esprit, son attitude. Parce qu’il était plus facile pour lui de faire des critiques. Pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de l’équipe, ce qui est préférable. Fernando n’était pas contre l’équipe. Mais dans ses pires moments, il regardait davantage lui-même, il avait plus de doutes personnels et se demandait ‘Qu’est-ce que je dois faire ? Peut-être que le concepteur du moteur…’. »

« Il se demandait ‘Que puis-je faire pour être meilleur dans l’équipe.’ Et il se disait par exemple ‘Je dois changer d’ingénieur de course, peut-être qu’il est préférable de convaincre Domenicali de le changer.’ Il avait plus de doutes sur la compétitivité générale de l’équipe. Mais il était toujours très solide, il essayait de tirer le maximum de la voiture même dans des conditions difficiles. »

https://motorsport.nextgen-auto.com/Alonso-un-pilote-ingerable-Domenicali-et-Di-Montezemolo-repondent,132936.html
16 Décembre 2018 - 09:52
Bilan de la saison 2018 : Renault F1 (Nextgen-Auto.com)

Excellente en début de saison, l’équipe Renault a confirmé ses bonnes dispositions au fil de la deuxième partie d’année. Concurrencée par McLaren en tout début de saison, puis par Haas jusqu’à la pause estivale, l’équipe française a vu sa place de meilleure des autres contestée durant la deuxième partie de saison.

En effet, Force India a été rachetée et est revenue en grande forme dans le peloton après la pause, inscrivant notamment 32 points lors des deux premières courses à la reprise. Renault a assuré quelques points jusqu’au Japon, essayant tant bien que mal de lutter contre Haas et Racing Point Force India, même si cette dernière n’était pas une menace puisqu’elle avait vu ses points retirés au moment du rachat.

Aux Etats-Unis, Nico Hülkenberg et Carlos Sainz ont terminé sixième et septième, inscrivant 14 points qui ont fait office de bouffée d’air pour l’équipe face à Haas, avant de rééditer au Mexique avec huit points de l’Allemand. Ces 22 unités, face aux deux résultats blancs de Haas, ont offert la quatrième place finale à Renault après une sixième place de Sainz à Abu Dhabi.

L’équipe Renault a placé ses deux pilotes dans le top 10, dont Hülkenberg dans le rôle de ’meilleur des autres’, et a remporté la quatrième place et la bataille du milieu de peloton sans contestation possible, avec près de 30 points d’avance sur Haas. Et même si Force India n’avait pas été racheté et avait cumulé ses points sur l’ensemble de la saison, elle aurait terminé cinquième derrière l’équipe française. Une belle saison pour Renault qui s’apprête désormais à accueillir Daniel Ricciardo.

Statistiques :

- 4e du championnat avec 122 points (69 pour Hulkenberg, 53 pour Sainz)
- 0 victoire
- 0 pole
- 0 meilleurs tour
- 0 podium
- 9 abandons (7 pour Hulkenberg, 2 pour Sainz)

https://motorsport.nextgen-auto.com/Bilan-de-la-saison-2018-Renault-F1,133416.html
16 Décembre 2018 - 11:34
"Je crois que Toto a été un peu mal compris. Lorsque débutent les tests d'un nouveau moteur sur le banc d'essais, et ce d'autant plus s'il est réalisé avec de nouveaux concepts, je crois qu'il est normal d'avoir quelques problèmes de jeunesse. Mais je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit de dramatique, l'alarme est déjà éteinte, il n'y a rien d'inquiétant."

https://fr.motorsport.com/f1/news/mercedes-alarme-moteur-eteinte-costa/4313318/

Comme presque chaque année depuis 2015, Renault a communiqué très tôt, et beaucoup, sur la notion de "tout nouveau moteur" mais les autres ne restent pas non plus sur un concept figé.
16 Décembre 2018 - 15:19
Mais qui imagine que les autres motoriste restent sur un concept figé ?!
16 Décembre 2018 - 15:20
Motoristes
16 Décembre 2018 - 16:10
@matéo 09h40 comme souvent le titre est accrocheur et n'est pas étayé par les déclarations de Riccia ; relis le bien .. son propos est bien plus modéré et fait une bonne place à Hulk .

j'apprécie aussi le bilan 2018 fait par Hulk rien à redire et sa vision de 2019 bah oui nous le savons tous ?
https://motorsport.nextgen-auto.com/Hulkenberg-ne-sait-pas-quel-sera-le-niveau-de-Renault-en-2019,133444.html

un des deux titulaires 2019 devra sauter pour 2021 si on suit ce raisonnement
https://motorsport.nextgen-auto.com/Mia-Sharizman-a-titrer,133427.html

Saisons 2019 et 2020 Hulk et Riccia sont avertis ; ils vont bosser pour céder leur place à un gamin en 2021 ? bonjour l'ambiance !!

16 Décembre 2018 - 20:15
Pour l’instant les candidats ne sont que des aspirants pilotes.
Cela ne sert à rien de compter les œufs dans le cul de la poule !
Et d’ailleurs, à force d’enc-uler des poules ont fini par casser des œufs.
ScrollUp
Réagir à cet article
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange s'inquiète, lui, de la situation moteur de la Formule 1
Clock07/10/2020
L'espagnol piloterait la R.S.18 et R.S.20 selon la presse locale
Clock07/10/2020
Les récentes prestations du Losange donnent de l'optimisme pour 2020 et au-delà
Clock05/10/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pronostics
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - lulu79 (il y a 3m)
;);)@Someone276 Merci Bon les gars faut pas...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - E.T29 (il y a 7m)
Max:"Je ne sais rien à ce sujet, mais je...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - lulu79 (il y a 15m)
@T2-J4 "C est pour toi tout seul " C...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 38m)
@niki312T Allez on réouvre ce...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - niki312T (il y a 49m)
@rinodanlam Oui, comportement d'un idiot qui a...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 49m)
@T2-J4 Argumentez au lieu de balancer des pouces...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 51m)
@rinodanlam Oui Verstappen...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - Someone276 (il y a 2h)
@lulu79 Je vote avec toi NON aux deux questions!...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
De bonnes performances et quelques soucis avec McLaren sur fond de discussions avec Red Bull
Clock16/10/2020
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020