Menu
ePrix de NY - Course 1 : héroïque, Jean-Eric Vergne Champion 2017-2018 !
Le français décroche le titre et offre un cinquième sacre à Renault en Formule E !
Emmanuel - 15 Juillet 2018 00:54
Dans une course où lui seul a le secret, Jean-Eric Vergne a décroché ce samedi le titre de Champion de Formule E 2017-2018, à l’issue d’une manche 1 de l’ePrix de New-York très mal embarquée. Force de caractère et abnégation ont toutefois permis au français de réaliser une remontée fantastique, permettant d’assurer définitivement sa première position au classement des pilotes. Vainqueur, notre ami offre à Renault son cinquième titre en quatre ans.

C’est fait ! La pression était forte ce samedi sur les épaules de Jean-Eric Vergne mais notre pilote n’a pas tremblé pour décrocher sa couronne. Il aurait pourtant pu tout perdre à l’issue d’une séance qualificative rageante. Auteur du meilleur temps juste devant son équipier en prélude de la Superpole, le français et André Lotterer sont disqualifiés pour avoir dépassé les 200 kW autorisés, la faute à une erreur dans l’utilisation d’une nouvelle cartographie moteur. Relégués en dernière ligne, les hommes de Techeetah se savent condamnés à l’exploit pour sauver leurs positions de numéro un aux championnats.

Jean-Eric Vergne s’est cependant rappelé au bon souvenir de Zurich où dès le départ, il entame une remontée de toute beauté. Performant et agressif, notre pilote dépose un à un ses adversaires pour rapidement se positionner aux portes du top 10. Un duel géré en patron avec son rival pour le titre Sam Bird le fait remonter dans les points, jusqu’à atteindre la cinquième position. Une sortie du Safety-Car relance le suspense dans les derniers tours mais le pilote Techeetah tient bon. Surtout, les erreurs commises en Suisse ne sont pas répétées, et c’est logiquement et brillamment que Jean-Eric franchit la ligne à la cinquième place, quand son adversaire n’est que neuvième.

Cet écart de position suffit à garantir définitivement l’obtention du titre des pilotes, un sacre pleinement mérité pour le pilote français, tant sa saison 2017-2018 a été impressionnante. Au-delà de la compétitivité, Jean-Eric s’est montré solide, intelligent et très bon gestionnaire, en particulier avec la batterie. Des atouts qui ont fait la différence dans une année disputée, où les forces en présence ont été nombreuses et variées.

Ce titre, c’est également le plus bel au revoir pour Renault, qui obtient là sa cinquième couronne en quatre saisons disputées. Un palmarès incroyable pour un Losange définitivement numéro un de la première ère de la Formule E.

La compétition n’est toutefois pas terminée, car le championnat des constructeurs n’est pas figé. Malheureusement, les choses se compliquent pour Techeetah. À l’image de Jean-Eric Vergne, André Lotterer a pourtant rendu une copie tout aussi convaincante. Partant également depuis la dernière ligne, il remonte très rapidement dans le classement, pour atteindre le top 10 et faire le jeu de l’équipe, en laissant son équipier assurer le titre des pilotes. Septième à l’arrivée, il offre les points nécessaires pour maintenir Techeetah en tête du classement. Audi a toutefois fait très fort, s’adjugeant le doublé en dépit de qualifications ratées. À la vue du rythme affiché par l’écurie allemande, on voit mal notre équipe tenir, avec seulement 5 unités d’écart… Mais sur une course, tout reste possible !

Un mot à propos de Renault e.Dams, dont la prestation aujourd’hui a été plus que satisfaisante. Pour son dernier week-end en Formule E, l’écurie usine du Losange s’est offert une inattendue pole position, signée des mains de Sébastien Buemi. Mieux, Nicolas Prost atteint la Superpole et s’empare du quatrième chrono, une première cette saison !

Un départ réussi place les deux Renault en tête de la course, le temps de se remémorer les trois précédentes glorieuses années du Losange en Formule E. Néanmoins, la réalité revient rapidement à la charge, avec les Audi qui prennent l’ascendant et Nicolas Prost qui recule progressivement. Le français tient cependant bon pour sauver le point de la dixième position. Son équipier fait mieux en décrochant un beau podium, avec la troisième place finale, conséquence d’une course propre et sans accroc.

Ce solide résultat, couplé aux trois points de la pole position, permettent à Renault de gagner une position au classement des constructeurs, au dépend de Jaguar. Avec 13 points de plus que la marque britannique et 6 de moins que Mahindra, le Losange peut encore espérer intégrer le top 4.

Ce dimanche se tiendra la course 2 de l’ePrix de New-York. Les regards seront tournés vers le championnat des constructeurs, où l’obtention du titre relèvera de l’exploit pour une équipe Techeetah d’ores et déjà assuré du sacre des pilotes. Renault e.Dams a elle aussi sa carte à jouer, dans ce qui constituera la dernière course de la firme de Boulogne-Billancourt dans la discipline.

ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

15 Juillet 2018

10:01

JEV va remplacer Grosjean en F1 en 2019.
Grosjean ira chez Nissan en FE.

15 Juillet 2018

10:39

JEV (avec Buemi) prouve qu’il n’aurait dû être écarté de la F1.
Très heureux pour lui de le voir titré en FE, mais petit sentiment de gâchis malgré tout.

15 Juillet 2018

11:35

il aurait été plus précieux que palmer chez RF1

15 Juillet 2018

13:14

Le mauvais caractère de Vergne en F1 dans son écurie n'a pas été trop apprécié par les Italiens.

15 Juillet 2018

14:22

bravo JEV, belle revanche

15 Juillet 2018

14:43

Pourquoi Vergne et Buemi sont meilleurs que Ricciardo et Verstappen ? j'en doute ...

15 Juillet 2018

14:45

Ce n’est pas ce que j’ai écrit alonso130R.
Je ne centre pas tout sur Red Bull.
Je pense à des équipes comme Renault, Williams, Sauber, ...

15 Juillet 2018

14:47

Par les italiens Enstone62 ?

Tu ne marches un peu à côté de tes pompes là ?

Depuis quand Marko et Tost représentent les "italiens" ?

C'est ça des paroles de modérateur ?

--------------------------------------

Tout à fait piston41.
Palmer vs JEV y avait pas photo

15 Juillet 2018

14:57

Renault a dû attendre septembre 2017 pour avoir un deuxième pilote digne de ce nom.
Williams n’en a plus aucun depuis le départ de Massa.
Sauber, une fois le départ de Leclerc chez Ferrari, ce sera retour à la case " fond du classement " ?

Alors même si des places n’étaient pas forcément disponibles à l’époque, et vu que le projet de Renault était déjà bien engagé (la décision de racheter une équipe de F1 ne s’est pas faite en 6 mois), la signature d’un contrat (FE - F1) en 2015 pouvait sécuriser un éventuel transfert pour dégager soit Maldonado, soit Palmer, soit les deux avec Magnussen en coéquipier début 2016.

15 Juillet 2018

15:00

Belle course de Vergne, dans un cadre bien moche avec juste un tribune pas remplie... C'était vraiment pathétique de le voir célébrer son titre sans public sur les tristes docks de Brooklyn, avec tout au plus une vingtaine de mecs de son écurie...

15 Juillet 2018

15:02

mario

"Tu ne marches un peu à côté de tes pompes là ?

Depuis quand Marko et Tost représentent les "italiens" ?"

15 Juillet 2018

15:03

Fuego15 Juillet 2018 15:00
"Belle course de Vergne, dans un cadre bien moche avec juste un tribune pas remplie... C'était vraiment pathétique de le voir célébrer son titre sans public sur les tristes docks de Brooklyn, avec tout au plus une vingtaine de mecs de son écurie..."

ça prouve bien que ce championnat n'intéresse pas grand monde ... les constructeurs ont beau y trouver un intérêt, si d'ici quelques années l'engouement ne s'avère pas plus important le championnat ne survivra pas car ne sera pas viable financièrement parlant.

15 Juillet 2018

15:05

Mateo13

ta belle théorie oublie quelque chose de fondamental, le besoin de cash de certaines écuries indépendantes (remarque pas que même RSF1), sachant que les ex Red Bull n'avaient rien à apporter ...

15 Juillet 2018

15:10

JEV aurait meme mieux fait que Magnussen c'est sur

15 Juillet 2018

15:12

Là où le calcul de ces équipes est mauvais, c’est qu’un pilote qui marque des points (associé à un autre qui paye son baquet) peut largement compenser un 2nd apport financier.

15 Juillet 2018

15:13

Ça a à peu prêt fonctionné pour Williams avec Massa.

15 Juillet 2018

16:38

Bravo à Vergne, superbe remontée de sa part hier. Belle promenade des Audi avec un Di Grassi fidèle à lui-même...

Techeetah a tellement démontré ce que Renault aurait pu faire avec sa technologie que cette saison me laisse un arrière-goût amer et bien des questions. C'est sûrement trop tordu mais c'est à se demander s'il ne fallait pas éviter le succès avant de céder le témoin à Nissan...

15 Juillet 2018

19:32

Pas tant surpris que ça pour ma part, E-Dams est une équipe faible, même quand le package fournit par Renault était nettement au dessus du lot, ils ont fait d'énormes boulettes au niveau de l'exploitation si bien que Buemi n'a eu que 2 titres alors qu'il en méritait 4... Et à partir du moment où Renault a fournit une équipe cliente sérieuse, bah la faiblesse de E-dams est apparue au grand jour...

Et le départ de Renault ne va pas arranger les choses, je ne vois pas Nissan rester bien longtemps alors que les résultats vont continuer à se dégrader lors de la prochaine saison...

Buemi ferait bien d'aller voir ailleurs...

Quant à JEV, c'est un bon pilote, mais le situer au niveau de Magnussen est hautement spéculatif...

16 Juillet 2018

07:05

Super Youpi, championnat du monde de modélisme fini... place aux vrais voitures avec un vrai moteur qui fait la vrai histoire du sport auto. Les écologistes vont pouvoirs se reposer dans leur zoé tout en écoutant radio classique...
Cela n'enlève en rien un titre mondial à Vergne au passage... mais malheureusement qui ne restera pas dans les anales...

16 Juillet 2018

23:18

Les annales tu veux dire

17 Juillet 2018

07:21

oui c'est peut être mieux!
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Une ultime finale et des titres à défendre pour le Losange ce week-end
Clock11/07/2018
Grand Prix d'Europe (Baku)
Vendredi 26 Avril

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 27 Avril

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 28 Avril

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Paris
Samedi 27 Avril
GT4 - Nogaro
Lundi 22 Avril
World RX - Espagne
Dimanche 28 Avril
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
STC2000, Renault rafle la triple... - Duduche (il y a 1h)
Le bon esprit du bistrot. Ça change. L'air y est...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - mariolotus (il y a 3h)
1) Je parle du vrai Prost, pas de l'hystérique à...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - mariolotus (il y a 3h)
Mon devis est déjà prèt. Tu prends une énorme...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Bernard-Madoff (il y a 4h)
:lol::lol::lol::lol:...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - Bernard-Madoff (il y a 4h)
Un videur au bistrot ? faites gaffe qu'il prenne...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Yannix (il y a 4h)
@Bernard-Madoff: T'as raté la suite...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Bernard-Madoff (il y a 4h)
J'ai raté quelque chose il me semble, entre...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Bernard-Madoff (il y a 4h)
stef 20 Avril...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Coup d’envoi du TCR Europe dans une semaine
Clock19/04/2019
L'écurie franco-japonaise a le potentiel pour y parvenir
Clock18/04/2019
Le Losange est réaliste sur son potentiel mais promet du mieux prochainement
Clock16/04/2019
Daniel Ricciardo obtient ses premiers points avec Renault
Clock14/04/2019
Course discrète mais solide de l'écurie franco-japonaise
Clock13/04/2019