Menu
Chat GP
Chat GP
À Rome, Nissan e.Dams veut poursuivre sur sa lancée chinoise
La marque japonaise souhaite capitaliser sur sa dernière course référence
Confidential-Renault.fr - 10 Avril 2019 21:47
Auteur de son premier podium et de sa deuxième pole position lors du dernier ePrix de Chine, Nissan e.Dams a enfin converti les bonnes performances de son IM01 en un résultat probant. Une étape importante dans son engagement en Formule E, alors que débutera ce week-end à Rome la campagne européenne. Avec une motivation décuplée, la marque japonaise n’a d’autre but que de viser sa première victoire dans la discipline.

" Le championnat nous a offert une courbe d'apprentissage très abrupte ", constate Michael Carcamo, le patron du Motorsport chez Nissan. " Mais après avoir placé les deux voitures dans le top six de la Super Pole en Chine, obtenu notre deuxième pole position et obtenu notre premier podium, nous voulons maintenant viser la première place. "

L’IM01 a sans aucun doute le potentiel pour y parvenir, elle qui s’est toujours battue pour la pole position et les premières places en course, avant de connaître des mésaventures réduisant à néant ses chances d’obtenir un bon résultat, à l’exception du dernier ePrix de Chine.

Mais au-delà d'une monoplace rapide, Nissan peut aussi compter sur un duo de pilotes particulièrement compétitifs, à commencer par Oliver Rowland, véritable révélation de cette saison 2018-2019. Arrivé sur le tard dans l’équipe, avec seulement une journée d’essais privés disputée sous la pluie à son actif, le britannique a rapidement pris la mesure de sa voiture et du championnat pour afficher des performances impressionnantes, jusqu’à décrocher sa première pole position puis son premier podium.

" Pour être honnête, je ne m'attendais pas à ce que Rowland soit rapide si tôt dans la saison ", affirme François Sicard, l’un des hommes forts de Nissan e.Dams, à Motorsport.com. " Il n’a pas participé aux tests de développement. Il a commencé les tests collectifs le dernier jour et il pleuvait. "

" Il a donc dû apprendre la voiture pendant les épreuves, ce qui n’est pas la meilleure façon d’apprendre avec ce type de monoplaces, en particulier avec les nouvelles générations qui sont beaucoup plus difficiles à conduire. Je suis vraiment impressionné par son travail ", ajoute-t-il.

Modeste, Oliver Rowland justifie ses rapides progrès par un simulateur performant et une aide importante de son équipier Sébastien Buemi, Champion 2015-2016 et pilier de l’aventure Renault-Nissan en Formule E.

" J’ai signé mon premier podium, mais ma préparation pour Rome et les autres courses européennes est la même ", explique le jeune pilote britannique. " Notre simulateur a beaucoup progressé. Plus nous parcourons de kilomètres, plus cela devient précis. C’est un outil très précieux pour me préparer à ces courses, car je suis une nouvelle recrue et je n’ai jamais couru sur ces pistes auparavant. "

" Je dois remercier Seb et l'équipe pour toute leur aide, car je suis entré dans la saison avec vraiment une seule journée d'essais à mon actif. J’ai maintenant eu une belle série qualificative, passant de quatrième, deuxième puis premier sur les trois dernières courses. J'aimerais continuer à atteindre ce niveau de performance alors que nous entamons les courses européennes ", précise Oliver Rowland.

Sébastien Buemi se félicite de la forme de son équipier, lui qui souffre cette saison d’un manque de réussite flagrant. Le suisse n’obtient certainement pas les résultats reflétant son véritable niveau, mais pas de quoi abattre notre pilote qui reste déterminé.

" Obtenir notre premier podium lors de la dernière épreuve a été une étape très importante, mais nous voulons maintenant faire mieux. J'ai eu beaucoup de malchance lors des dernières courses, mais vous devez continuer à travailler dur, en vous concentrant sur les aspects positifs et en vous préparant du mieux que vous pouvez ", explique Sébastien Buemi.

" Avoir deux pilotes très rapides est excellent pour l’équipe et nous aide à progresser. Nous partageons tous les deux ce que nous apprenons sur la piste, mais nous voulons aussi nous battre. Oliver est une nouvelle recrue, alors je lui ai donné toute l'aide possible - et il me semble que je dois faire du bon travail en tant qu'enseignant ", ajoute-t-il non sans une pointe d’humour.

Chez Nissan e.Dams, on veille à ce que Sébastien Buemi puisse obtenir les résultats à la hauteur de son talent et de ses efforts. La confiance est ainsi de mise quant à voir le suisse de retour aux avant-postes.

" Je tiens à garder à l’esprit le rythme de Seb, il a toujours été là ", affirme François Sicard. " Il pousse beaucoup. Ne l'oublions pas, il reviendra plus fort à Rome, j'en suis sûr, [car] il est toujours là et ce sont des petites choses qui rendent parfois le résultat difficile, mais une fois que le déclic aura été fait, il sera là. "

Nissan e.Dams va aborder l’ePrix de Rome à la septième place du classement des équipes, avec 46 points contre 97 pour le leader. Un écart important mais finalement assez mesuré, si l’on se rappelle des deux zéro pointés obtenus lors des manches 4 et 5. Avec encore sept épreuves à disputer sur une saison qui en compte treize, il serait bien présomptueux d’exclure définitivement Nissan de la course aux titres. Mais l’erreur est désormais très clairement interdite pour une équipe qui suscite la crainte des adversaires, au point de pousser ces derniers à remettre en cause la légalité de la technologie embarquée dans l’IM01. La Formule E, c’est aussi une bataille en coulisse et à ce jeu-là, les prochains mois pourraient être très animés…
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
11 Avril 2019 - 10:23
bien les gars. Il y a de la bagarre chez les constructeurs...
11 Avril 2019 - 12:59
Il y avait beaucoup à prendre mais Nissan a raté de belles occasions. L’épreuve de Mexico où les IM01sont tombée en panne sèche alors qu’un beau podium les attendait, était l’une des meilleures.
En dehors de jouer de la malchance, il y a des domaines plus maitrisables qu’il faut ciseler, peaufiner pour prendre le dessus sur une occurrence très rude dans la discipline.
De nombreuses équipes peuvent prétendre au titre pour se tenir dans un mouchoir de poche au gré des circuits.
Audi, BMW, DS, Techeetah ne veulent pas faire moins bien et c’est toujours un petit quelque chose qui vient gripper l’espoir d’un très bon résultat.
Assurer une pole position n’est pas le gage d’une victoire en course.
Sur trois rookies ayant fait l’exploit, Wehrlein, Vandoorne, Rowland, aucun n’a remporté le e.Prix.
Etre dominateur ne suffit pas à garantir son maintien en tête, voire même dans le peloton, la valse des positions au tableau, consécutive aux faits de course, rappelle douloureusement devoir impérativement cocher toutes les cases dans la durée pour tenter de prendre le large.

Buemi a dit:
"À chaque fois je vous dis la même chose"
"À chaque fois, je vous dis que je suis rapide et que je vais concrétiser"

Hé oui, mais à chaque fois, il y a quelque chose qui cloche !

__________

Pour ceux que ça intéresse.

https://insideevs.fr/news/344024/eprix-rome-programme-diffusions-tv/

Maman ne va pas être contente Samedi matin !
Qualifications 08h00/09H00 F1 puis qualifications 11h45/12h50 FE.

Lobotomisé, les yeux écarquillés sur le canapé en profonde léthargie ne répondant plus à aucun stimuli, va me valoir une pole position du rouleau à pâtisserie.
11 Avril 2019 - 14:31
C'est bien fait leur calendrier de courses !

Ca tombe quasiment à chaque fois, le même week-end que la F1 n'importe quoi

A choisir entre les 2 c'est vite vu.
Au lieu de choisir des week-end où il n'y a pas de F1 justement pour combler et meubler et en faire une compétition paralelle que l'on peut suivre, ils préfèrent mettre ça en même temps. Pas très intelligent!
ScrollUp
Réagir à cet article
Les essais privés de la saison 2020-2021 débutent samedi
Clock25/11/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
La finale à six courses tourne pour le moment en la faveur de la firme nippone
Clock11/08/2020
La marque japonaise poursuit son offensive électrique
Clock16/07/2020
Le Covid-19 continue d'apporter son lot de mesures en sport automobile
Clock11/04/2020
Grand Prix de Bahreïn
Vendredi 27 Novembre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 28 Novembre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 29 Novembre

Course

Live !

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - Zarcoleptique (il y a 41m)
@Jesuralem Hum :?: La RP a quand même...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - Kamel (il y a 58m)
https://www.eurosport.fr/formule-1/bahrain-grand-prix/2020/esteban-ocon-renault-pret-a-faire-un-gros-coup-avec-sa-voiture-fantastique_sto8011289/story.shtml...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - gris (il y a 1h)
@Jesuralem Perez pour sa seule année chez Mcl...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - Someone276 (il y a 1h)
@Kamel Et il est toujours sous contrat pour 2021,...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - gris (il y a 1h)
@Patrenault77 faute avouée faute à moitié...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - gris (il y a 1h)
@niki312T ben peut être que les patrons...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - AlpineV6T (il y a 2h)
Une pensée pour un ancien sportif amateur de...
Message non-lu
Bahreïn - Qualif : Renault signe une... - Kamel (il y a 2h)
@Jesuralem Il reste 3 courses à Esteban de nous...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
Joli tir groupé des R.S.20, en embuscade de l'unique Racing Point du top 10
Clock28/11/2020
Renault n'a pas montré son plein potentiel ce matin
Clock28/11/2020
L'écurie française au coude-à-coude avec ses rivaux
Clock27/11/2020
Pas de victoire et une quatrième place finale pour les Renault privées
Clock26/11/2020
Le Losange a perdu gros en Turquie mais ne baisse pas les bras
Clock25/11/2020
Les essais privés de la saison 2020-2021 débutent samedi
Clock25/11/2020