Alpine poursuit son ascension dans le monde de l'Endurance

Après avoir tout gagné en LMP2, place au LMP1 avant peut-être l'Hypercar ou le LMDh

Confidential-Renault.fr
14 Sept. 2020 19:25
250
Alpine-poursuit-son-ascension-dans-le-monde-de-l-Endurance

En l’espace d’une semaine, la place d’Alpine dans le monde du sport automobile a considérablement changé. Sous l’impulsion de Luca de Meo, le nouveau CEO du Groupe Renault, le constructeur dieppois est devenu l’ambassadeur sportif de la marque au Losange, et s’est fait une place au soleil avec coup sur coup un programme en Formule 1, puis un autre dans la catégorie reine du Mans, le LMP1. Une mise en lumière sur la scène internationale aussi spectaculaire qu’inattendue, avec la nécessité maintenant d’apporter les résultats escomptés.

" Le Groupe Renault a des ambitions claires pour faire progresser Alpine et en faire la marque sportive du groupe, le moment est donc venu de relever la barre pour Alpine et Signatech ", commente Patrick Marinoff, le Directeur Général d’Alpine, à propos de l’engagement en LMP1. " C’est une grande chance de démarrer ce projet tout en maintenant les coûts à un niveau acceptable. C'est une formidable opportunité que nous ne pouvions pas laisser passer. "

L’ascension d’Alpine vers la catégorie reine est sportivement logique. Depuis son retour en Endurance en 2013, la marque dieppoise a en effet tout gagné au sein de la classe qu’elle occupait. De l’European Le Mans Series ELMS au Championnat du Monde d’Endurance WEC en passant bien sûr par les célèbres 24 Heures du Mans, rien n’a échappé à Alpine.

La marque dieppoise a su attirer vers elle les meilleurs partenaires, tels que Signatech et Oreca. Cette recette gagnante, elle va pouvoir la réutiliser en LMP1. Alpine va en effet s’appuyer sur ces mêmes entreprises. La première citée pour l’exploitation, la seconde pour la voiture, l’ex-Rebellion R13. Gibson, l’actuel motoriste de l’A470, sera également de la partie. Alpine va poursuivre le développement du prototype, même s’il ne faudra pas s’attendre à de grands changements.

" Le R13 va nous servir de base ", détaille Philippe Sinault, le Directeur de Signatech. " Après, nous verrons dans quelle mesure – avec le temps qui nous est imparti – comment nous pouvons améliorer avec Oreca ce package qui est très performant et fiable. "

Désormais évoluant sous le même nom, les programmes F1 et Endurance vont davantage étudier la faisabilité de synergies. Il n’est pas impossible que le LMP1 profite de l’excellence de la discipline reine des monoplaces pour pousser le développement de la R13. Si l’actuelle équipe Renault F1 Team est aujourd’hui dimensionnée pour le prochain budget cap, ses installations pourront certainement profiter à Alpine.

" Si le besoin s'en fait sentir, nous pourrons aussi nous appuyer et partager certaines informations avec l'équipe F1, sur certains sujets particuliers comme de la simulation, de l'aéro ou la liaison au sol ", confirme Philippe Sinault.

Alpine va contester la victoire au général face à la très puissante formation usine Toyota et à deux structures privées. Ces trois équipes évolueront dans la nouvelle catégorie Hypercar. Une balance de performance (BOP) va être instaurée pour s’assurer que les LMP1 puissent combattre équitablement.

" L'opportunité réglementaire fait que nous pouvions être éligibles à partir de cette base-là (R13) et c'est la force de notre projet ", estime Philippe Sinault. " La BOP sera un sujet, mais je crois qu'il sera traité de façon équitable et dans l'intérêt de tout le monde. "

L’annonce désormais faite, Alpine a hâte de commencer sa préparation. Si l’équipe participera ce week-end aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2, elle espère pouvoir récupérer rapidement la R13 puis la faire rouler. L’automne va être actif !

" Dès que nous pourrons prendre possession de la voiture et nous organiser pour les premiers roulages, nous sommes demandeurs. C'est un sujet qui va intervenir courant octobre et novembre, et nous allons essayer de rouler au plus vite avec la voiture ", précise l’homme fort de Signatech.

Il faudra pour ce faire trouver des pilotes. Alpine a des idées bien précises en tête, mais rien n’a été décidé. Il est également peu probable, mais pas impossible, de voir les pilotes engagés en Formule 1 rouler au Mans.

" Beaucoup de choses sont ouvertes, donc nous allons prendre un peu de temps pour réfléchir ", explique Philippe Sinault. " Il y a bien sûr les pilotes qui nous ont accompagnés dans cette aventure jusqu'à présent, et nous allons considérer ces candidatures, ainsi que d'autres. "

" (Concernant Fernando Alonso et Esteban Ocon), la réponse appartient au team F1. Si elle se présente, on la considérera bien évidemment ", ajoute-t-il.

Alpine l’a confirmé, ce programme LMP1 porte uniquement sur la prochaine saison 2021. En 2022, le LMDh sera introduit, à côté de l’Hypercar dont ce sera la deuxième année d’activité. La représentante du Groupe Renault n’exclut pas de développer une auto pour l’une ou l’autre de ces catégories.

" L’Hypercar et LMDh ouvriront un nouvel environnement, nous allons donc les examiner et prendre notre décision en temps voulu avec Signatech ", affirme à ce propos Régis Fricotte. " Nous avons une opportunité maintenant et nous examinerons ce qui va se passer avec le LMH et LMDh. Pour l'avenir, nous continuerons à gérer de la façon dont nous avons géré par le passé : nous sommes entrés en European Le Mans Series en 2013 et nous avons ensuite estimé qu'il était bon de passer au WEC quelques années plus tard [en 2015], pour procéder étape par étape. "

En 2023, Le Mans fêtera sa 100e édition. Une exposition exceptionnelle est alors attendue, on peut donc imaginer qu’Alpine souhaite être de la partie. Sous quelle forme et dans quelles conditions, seul l’avenir nous le dira. Entre temps, profitons de cet engagement LMP1 qui place le Groupe Renault au cœur de deux des championnats de sport automobile les plus importants au monde.

Patrenault77

14/09/2020 - 20:46
1
3

Si Alpine veut être dans l air du temps,  il faut se débarrasser de ses gros V8 car aujourd'hui le monde à changer et tout le monde veut rouler plus vert que vert. La Solution du PU actuel à condition qu' il  soit remanié au règlement LMDh.

Commentaire supprimé

Someone276

14/09/2020 - 21:45
0
0

Si je peux me permettre CR, c'est Jean Dominique SENARD qui est Président du groupe Renault, Luca de Meo est le DG du groupe cad Renault SA et il est Président de Renault SAS (filiale de Renault SA).
Source:
https://group.renault.com/groupe/management/conseil-dadministration/

https://group.renault.com/groupe/management/comite-executif-groupe/

Peter

14/09/2020 - 23:49
3
0

Et en 2022 ça sera le retour de Peugeot en endurance, qui hésite toujours entre Hypercar et LMDh. 
Porsche aussi hésiterait entre ces 2 formats apparemment. 
Toyota, Alpine, Porsche, Peugeot, il y aura du lourd en endurance !

E.T29

15/09/2020 - 00:10
2
1

@Peter
Carrément. 

Blabla4x4

15/09/2020 - 12:36
1
1

Je suis d'accord et ça va devenir très très intéressant, le team F1 a intérêt à se bouger s'il veulent garder leurs fans . 

yellowteapot

15/09/2020 - 13:46
1
2

L’intérêt de l’endurance c’est que c’est une voiture plus proche de celle de M. toulemonde que une F1

Alexerateur

16/09/2020 - 08:47
0
0

@yellowteapot

on exclu le LMPx, on est d'accord ? 

stefco34

15/09/2020 - 17:38
2
0

A 200 millions d'euro l'entrée en formule 1 l’endurance peut dire merci aux nouveaux accords concord emoji lol

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Alpine A470

Calendrier

GP Flag huGP de Hongrie

30 Juillet-01 Août 2021

Horaires du GP

Essais Libres 1

11:30 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:00

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Course

15:00 - 17:00

GP Flag deWRX - Allemagne

01 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin I

14 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin

15 Août 2021

Commentaires

Alpine-Renault bascule sur 2022 mais garde ses ambitions pour 2021

... c'est beau, avant chaque grand prix j'essaie moi aussi d'être un peu optimiste. Le problème, c'est plutôt après, un peu comme chaque début...

3h
Mathusalem

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Tu veux que je te  fasse un tableau avec des croix. ;):lol:

10h
E.T29

Alpine-Renault bascule sur 2022 mais garde ses ambitions pour 2021

Retrouver de l'optimisme, ça ne peut que faire du bien avant le prochain Grand Prix.:like:

12h
Kamel

Alpine-Renault bascule sur 2022 mais garde ses ambitions pour 2021

Bon ben…., y’a plus qu’à !!!!   Il faut juste espérer que ce qui a été apporté à la voiture avant la bascule suffira aux ambitions...

12h
Captur

De la performance, des déceptions et un futur qui se prépare pour Nissan

@Mathusalem La F1 prend l’identique direction avec des pénalités à répétition et le nouveau format de course...

28/07/2021
Captur

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 Oui, c'est très bien. Je suis content pour eux. :like: Mais pourquoi tu ne parles pas aussi souvent en bien des moteurs des 9 autres...

28/07/2021
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@Someone276 Effectivement, je m'y retrouve sur pas mal de points. J'attends encore de voir si les F1 2022 seront les clones annoncés...

28/07/2021
RäikköE20 N°1 Bis