Menu
Pronostics
Le WEC fait sa rentrée des classes à Silverstone
Alpine et ByKolles en piste ce week-end
Emmanuel - 17 Août 2018 11:57
Près de deux mois après l’éprouvante course des 24 Heures du Mans, le Championnat du Monde d’Endurance WEC fait son retour ce week-end, avec le troisième meeting de la Super Saison 2018-2019, les 6 Heures de Silverstone. Vainqueur sur tapis vert de l’épreuve mancelle, Alpine débarque en Grande-Bretagne avec la ferme intention de confirmer son statut de leader. Décevant dans la Sarthe, ByKolles aura de son côté à cœur de rebondir.

Passée à côté de ses 24 Heures du Mans, l’unique équipe motorisée par Nissan dans la catégorie LMP1 n’a pas baissé les bras. En piste le 8 août pour une séance d’essais privés, ByKolles a travaillé sur un nouveau package aérodynamique afin d’apporter de l’appui à l'Enso CLM P1/01-Nismo. Pensé pour Le Mans, le prototype autrichien devrait ainsi gagner en performance, avec une auto davantage adaptée pour un tracé tel que Silverstone.

Pour cette épreuve, ByKolles a fait le choix de confier l'Enso CLM P1/01-Nismo à deux pilotes uniquement, contre trois pour quatre de ses concurrents. Oliver Webb et René Binder – présent aux essais du mois d’août - vont ainsi se relayer au cours des six heures de course. Seule l’équipe SMP Racing et sa BR Engineering BR1 ont fait un choix similaire.

En dépit de son abandon aux 24 Heures du Mans, ByKolles Racing occupe une intéressante troisième position au classement des équipes (sur un tableau composé de six structures) grâce à sa quatrième place obtenue à Spa-Francorchamps. Si prendre l’ascendant sur Toyota – large leader – et Rebellion Racing – solide deuxième – ne sera pas chose aisée, lutter pour garder un pied dans le top 3 sera un défi intéressant.

L’équipe autrichienne devra toutefois composer avec un lest de 15 kg supplémentaires, conséquence d’un réajustement de l’Équivalence de Technologie défavorable aux prototypes à moteur turbo. Une décision loin de faire l’unanimité et qui fait l’objet aujourd’hui de plaintes.


En LMP2, Alpine mène les débats après un début de saison très réussie. Deuxième des 6 Heures de Spa-Francorchamps après avoir signée la pole position, l’écurie française s’est illustrée au Mans en décrochant la victoire. Si cette dernière reste à confirmer – G-Drive a fait appel de la décision entourant sa disqualification -, Alpine a devancé l’ensemble de ses concurrents engagés en WEC. La marque sportive du Groupe Renault occupe donc logiquement la tête du classement des équipes, avec 14 points de plus que son plus proche poursuivant, Jackie Chan DC Racing.

Dans une phase commerciale où Alpine lance l’A110 sur le marché britannique, les 6 Heures de Silverstone ont un double objectif. En plus de confirmer sa place de leader de la catégorie LMP2, le constructeur français aspire à promouvoir son savoir-faire par la réalisation d’une solide performance.

" Après avoir fait le plein de points en réalisant une très belle course au Mans, Alpine occupe la tête du classement général ", constate Régis Fricotté, Directeur commercial et compétition d’Alpine. " Ce rendez-vous sur le circuit mythique de Silverstone représente donc l’occasion d’accentuer notre avance avant de quitter l’Europe. Après le Festival of Speed de Goodwood en juillet, cette manche s’intègre de manière idéale à notre calendrier de lancement en Angleterre, où nous achevons le développement de notre réseau de concessions. "

La pause de deux mois a également permis à Alpine de travailler sur son A470. Confié au convaincant trio Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet, le prototype français est dans de bonnes dispositions pour être compétitif à Silverstone.

" À la différence des années précédentes, la trêve a été longue puisqu’il s’est passé près de deux mois depuis l’arrivée des 24 Heures du Mans. Nous avons donc mis à profit cette période pour reconditionner intégralement notre Alpine A470 et retrouver une configuration “sprint”, plus adaptée aux épreuves de six heures ", explique Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut.

" Nous devons tous aborder cette reprise en étant remobilisés et reconcentrés. Silverstone n’est que la troisième manche du calendrier et toute l’équipe doit faire abstraction du résultat du Mans et de la procédure qui est en cours, comme son issue n’aura aucune incidence au championnat ", rappelle le français.

" Nous devons donc nous concentrer sur la reconquête du titre mondial à Silverstone, un circuit où la moyenne s’élève à plus de 200 km/h. Il faudra être maître de notre sujet sur le plan aérodynamique tout en surveillant le facteur météo, qui peut être changeant et variable à Silverstone, y compris au mois d’août. Après avoir terminé au pied du podium ces deux dernières années, l’objectif sera de l’atteindre pour démontrer que ces résultats étaient dus à des faits de course qui nous étaient extérieurs. Je connais l’équipe et je sais qu’elle tentera de jouer la gagne. En tout cas, je la sens prête pour la bataille d’Angleterre ! ", ajoute-t-il.

Les 6 Heures de Silverstone débutent dès ce vendredi avec les premières séances d’essais libres, avant d’attaquer les qualifications samedi puis la course le dimanche, dès 12h00.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
18 Août 2018 - 14:36
par contre, elles sont obligées de ressembler à ça ces prototypes ?
qu'est ce qu'elles sont moche.
19 Août 2018 - 18:38
Pfff,alonso ne fini pas la course!
Nul,j'me barre!
19 Août 2018 - 18:39
*finit
19 Août 2018 - 18:49
Non chuis là
Belle bagarre Gt! Ce finish!
19 Août 2018 - 20:08
Yep P3 en LMP2 pour Alpine,
19 Août 2018 - 21:15
Alonso ma plus fait de la peine qu'autre chose sur ce podium WEC.
C'est vraiment une honte et mclaren porte une grande responsabilité dans ce gâchis. Parceque embaucher l'un des meilleurs pilotes du plateau pour lui ruiner sa carrière sportive c'est plus qu'un échec, c'est un drame.
Cette nouvelle réglementation hybride continue encore de tuer ce sport après 4 ans.
Une équipe comme mclaren qui s'est toujours battus aux avants postes ces 20 dernières années qui se retrouve à ce niveau c'est une catastrophe qui réjouit le trio de tête seulement.
Au moins a l'époque atmosphèrique, les écarts étaient petit et on pouvait s'amuser en F1 mais là, de vouloir lâcher son volant F1, la discipline reine, parcequ'on s'ennuie, je sais plus quoi dire.
19 Août 2018 - 21:46
il est millionnaire oui...
20 Août 2018 - 00:18
Toyota disqualifié.

https://fr.motorsport.com/wec/news/disqualification-toyota-silverstone-lmp1-alonso/3161174/?nrt=205

Patins pas assez flexible, il faut pouvoir plier un peu la langue.
20 Août 2018 - 06:27
La poisse alonso
20 Août 2018 - 12:21
Alors franchement à gagner sans péril, y'a aucune gloire à retirer ! Par contre, quand on est un acteur principal d'une telle mascarade, venir l'ouvrir pour raconter que "Il n’y a plus d'action en piste(en F1)"
En fait Alonso est un super pilote, et très probablement un super homme politique, au même niveau que jupiter (qui face au scandal évident explique qu'à la différence de ceux d'avant, y'aura pas de fusible, que c'est lui le reponsable... et il s'autoglorifie de la manière de gérer le scandal, paroxysme de manipulation de l'opinion (qui loin d'être stupide le lui rendra bien)

Beurk ! Et dans la même période le type va nous raconter qu'il préfère son palmares à des titres faciles ... Il ferait bien de réaliser que Toyota valorise mieux des victoire avec Alonso, et que donc l'autre auto n'a pas le droit de gagner avant de nous livrer ses analyses !
20 Août 2018 - 19:37
J-Alési20 Août 2018 12:21
Alors franchement à gagner sans péril, y'a aucune gloire à retirer ! Par contre, quand on est un acteur principal d'une telle mascarade, venir l'ouvrir pour raconter que "Il n’y a plus d'action en piste(en F1)"
et oui quand Alonso ne gagne pas on lui reproche qu'il fait toujours les mauvais choix de carrière et pour une fois qu'il se trouve être au bon endroit au bon moment, on lui reproche de gagner sans concurrence

Certains ne seront jamais satisfait quoi qu'il fasse !
ScrollUp
Réagir à cet article
La marque sportive du Groupe Renault signe une belle prestation d'ensemble
Clock20/09/2020
La marque sportive du Groupe Renault retransmet la 88e édition via son A470
Clock19/09/2020
Après avoir tout gagné en LMP2, place au LMP1 avant peut-être l'Hypercar ou le LMDh
Clock14/09/2020
Une nouvelle équipe est créée pour l'occasion, Alpine Endurance Team
Clock14/09/2020
Une annonce en ce sens est attendue lundi
Clock10/09/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

15:10 - 17:10

Pronostics
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 48s)
@fakenesw41 Le fameux nouveau bâtiment,...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 4m)
@fakenesw41 J'avais compris depuis un...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 7m)
@fakenesw41 :like:;) ...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - fakenesw41 (il y a 11m)
Que vient...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - fakenesw41 (il y a 17m)
@ThejokerU4 MDR personne ne peut travailler sur...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - fakenesw41 (il y a 18m)
@niki312T oui du bluff rien que du bluff...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 29m)
@Patrenault77 Si Alonso était à la place d'Ocon...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - Captur (il y a 34m)
@Patrenault77 Assez d'accord avec lui ! De loin...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bonnes performances et quelques soucis avec McLaren sur fond de discussions avec Red Bull
Clock16/10/2020
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange assure au Nürburgring et monte enfin sur la boîte !
Clock11/10/2020