Menu
Nissan e.Dams prête pour relever les grands défis de la saison 2019-2020
Une nouvelle unité de puissance, de nouveaux concurrents, la marque japonaise aura fort à faire !
Confidential-Renault.fr - 21 Novembre 2019 14:05
Arrivée en Formule E l’an passé après avoir pris la succession de Renault, Nissan va attaquer ce vendredi sa deuxième saison dans la discipline. L’équipe franco-japonaise se prépare à affronter plusieurs défis de taille, avec l’utilisation d’une nouvelle unité de puissance, la présence en piste de nouveaux concurrents puissants tels que Mercedes et Porsche, et un statut de Vice-Champion des pilotes à défendre. Les ambitions restent hautes.

La Formule E n’en est pas à sa première particularité. S’amusant à régulièrement changer les codes du sport automobile à travers de multiples innovations tant techniques que sportives, la discipline a décidé de donner le coup d’envoi de la saison 2019-2020, sixième campagne de la discipline, un vendredi. La première manche – qui comptera deux courses - se dispute en effet en Arabie Saoudite et là-bas, le week-end est avancé d’une journée par rapport aux européens. Une décision logique pour permettre au public local de se masser dans les tribunes du circuit urbain de Diriyah.

La nouvelle saison 2019-2020 ne fait pas sa révolution, à la différence de la précédente qui avait vu les monoplaces de nouvelle génération – Gen2 – effectuer leurs débuts, au même titre que Nissan. Principale nouveauté cette année, l’attribution d’un petit point pour chaque leader de chacun des quatre groupes de qualifications déterminés préalablement par le classement au championnat des pilotes.


En plus d’un " Attack Mode " renforcé de 10kWh – passant de 225 à 235 kWh – c’est le régime du Safety-Car et du Full Course Yellow qui évolue. Désormais, ce boost ne sera plus activable et surtout, les équipes perdront 1kWh de leur quota de batterie à chaque minute de neutralisation. Dès lors, impossible d’économiser de l’énergie et de profiter de ces circonstances pour retourner une situation – ou la perdre !

Chez Nissan e.Dams, la stabilité a été le maître mot, avec un duo de pilotes inchangé. En revanche, en plus d’une décoration complètement revue, l’équipe utilise une nouvelle unité de puissance, après le bannissement controversé de l’ancienne version à deux moteurs, trop innovante et compétitive aux yeux d’un certain nombre. Les essais privés ont été concluants, avec une bonne fiabilité et un niveau de performance très encourageant. En dépit d’une expérience moindre avec cette solution technique plus conventionnelle, la marque japonaise a bon espoir de bien figurer cette saison.

" Nous n’avons pas (re)commencé de zero parce que nous avions des personnes d’expérience qui étaient déjà impliquées sur une solution à moteur unique lorsqu’ils travaillaient pour le moteur Renault, la technologie Renault, ce qui nous a donné des références ", précise François Sicard, au site e-racing365. " Nous avons un bon concept avec Nissan, mais c’est sûr, nous devions mettre au point tout ça, faire des ajustements, mais pour être honnête, aujourd’hui, nous sommes plutôt contents du niveau de développement déjà atteint. "


" Nous avons terminé la saison dernière avec une belle course et une victoire à New York ", se rappelle de son côté le fer de lance de l’équipe, Sébastien Buemi. " Je pense que nous sommes bien placés pour continuer ainsi sur cette saison 6. Les nouvelles réglementations signifient que nous commençons avec une unité de puissance mise à jour, mais la voiture était très forte lors des essais préparatoires. "

" Nous avons également beaucoup travaillé sur le simulateur pour nous préparer à la première course, mais vous ne savez jamais vraiment où vous en êtes tant que vous n'êtes pas sur la piste avec vos rivaux. Les tests privés nous donnent un peu une idée, mais il existe de grandes différences entre un circuit comme celui de Valence et un tracé urbain comme ici à Diriyah. "

Révélation de la saison 2018-2019, Oliver Rowland remet le couvert cette année avec la ferme intention de convertir ce statut en " top-driver ". Le britannique est déterminé et pourra compter, cette fois-ci, sur une véritable préparation, lui qui avait manqué les essais privés il y a un an.

" J'entre dans la saison 6 avec une année complète d'expérience, ce qui est un bonus énorme pour moi par rapport à la saison dernière ", constate-t-il. " Je me sens beaucoup mieux préparé et je sais à quoi m'attendre. Nissan e.dams a fait un travail brillant avec la nouvelle unité de puissance. "


14 courses sont au programme de cette saison 2019-2020, qui verra Nissan affronter les champions en titre DS, Audi, BMW, Mercedes, Porsche, Jaguar et tant d’autres. La Formule E se rendra à Paris le 18 avril pour un épilogue attendu à Londres le week-end du 25-26 juillet. Départ de l’ePrix de Diriyah, course 1, à 13h00 (heure française) ce vendredi.

Calendrier 2019-2020

22/11/19 : Ad Diriyah - Arabie Saoudite
23/11/19 : Ad Diriyah - Arabie Saoudite
18/01/20 : Santiago - Chili
15/02/20 : Mexico - Mexique
01/03/20 : Hong Kong - Chine
21/03/20 : Chine - Sanya
04/04/20 : Rome - Italie
18/04/20 : Paris - France
03/05/20 : Seoul - Corée du Sud
06/06/20 : Jakarta - Indonésie
21/06/20 : Berlin - Allemagne
20/06/20 : New York - Etats-Unis
25/07/20 : Londres - Royaume-Uni
26/07/20 : Londres - Royaume-Uni
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

21 Novembre 2019

17:16

Je vais me répéter mais je fustige toujours cette décision de supprimer l’utilisation d’une version à deux moteurs au prétexte d’être trop innovante et compétitive.
La mesure n’a été prise que sur l’autel de maitrise des coûts laissant de côté des évolutions techniques de pointe pouvant grandement améliorer les performances du moyen de locomotion électrique transposable à la voiture de série.
C’est un peu comme si on avait interdit l’arrivée du Turbo en F1 ou le V10.
Enfin bon ! Ils ne repartent pas de zéro profitant de l’expérience passée de Renault dans la chaîne de traction unique remise au goût du jour.
J’espère qu’ils partiront du bon pied et qu’ils seront constant sur toute la saison.
Les écarts entre les écuries sont serrés.
Il est important de marquer des points sur chaque course.
Etre maitre dans le pilotage ne suffira pas. L’intelligence dans la gestion de l’énergie et les stratégies vont être déterminantes.
Faire le trou pour un avantage technologique en FE serait surprenant, surtout si elle reste bridée à des contraintes d'ordre pécuniaire.
Maintenir le plafond d'un budget ne veut pas dire limiter l'innovation par la faute d'une crainte de l'emballement.
Allez…….., rendez- vous au premier virage et montez le son !
Personnellement, j’attends e.Prix de Mexico. Un circuit bien adapté à la FE.
Intrigué également par celui de Séoul qui risque bien d’être très intéressant avec son passage dans un stade.

22 Novembre 2019

13:05

Mercedes est-il en train de nous faire le même coup qu'en F1 ?
2 et 3 en Super Pole et 4 avec le moteur Merco.
Les marques allemandes font fort.
Les écarts m'ont l'air moins serré que la saison dernière.
0,7 avec la première Nissan.
Une seconde pleine à partir du 10ème.
DS reléguée bien loin à 1''18

https://fr.motorsport.com/formula-e/news/sims-pole-bmw-ad-diriyah/4601312/
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Une première sortie encourageante à Diriya malgré une moisson de points limitée
Clock24/11/2019
Le nouveau groupe motopropulseur apporte satisfaction
Clock28/10/2019
Retour aux sources pour la marque japonaise
Clock22/10/2019
Une séance positive à l'image de sa semaine de travail
Clock18/10/2019
Première journée de roulage positive pour la marque japonaise
Clock15/10/2019
Grand Prix d'Abu Dhabi
Vendredi 29 Novembre

Essais Libres 1

10:00 - 11:30

Essais Libres 2

14:00 - 15:30

Samedi 30 Novembre

Essais Libres 3

11:00 - 12:00

Qualifications

14:00 - 15:00

Dimanche 1 Décembre

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Santiago
Samedi 18 Janvier
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - Mateodu13 (il y a 8m)
Même si RF1 est actuellement dirigée par...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 2h)
@@papyfrançois je t,admire d aller sur les...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - gosswilliams75 (il y a 2h)
Oui mais Viry-Chatillon c' est chaud niveau...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 3h)
@@papyfrançois tu étais dans les tribunes ok ...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - fredelek (il y a 3h)
Encore un commentaire débile et revenchard. ...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - Sennaisalive (il y a 4h)
Renault F1 est une entrepris de fonctionnaires...
Message non-lu
Nico Hülkenberg a fait sa tournée... - Charly2b (il y a 5h)
"gris 14 Décembre 2019 14:10 Ça vient...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - Papyfrancois (il y a 8h)
@ lulu79 heureusement que tu es là pour dénoncer...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Le Losange doit également préparer 2021
Clock14/12/2019
L'aventure est désormais définitivement terminée pour l'allemand
Clock11/12/2019
La Zoé Glace a bien démarré dans la compétition
Clock09/12/2019
Le britannique écarté du projet après une saison 2019 difficile
Clock06/12/2019
Garry Rogers Motorsport et Renault Australia s'unissent pour la prochaine saison
Clock05/12/2019