Un podium et puis c'est tout pour l'Alliance à Silverstone

Dimanche difficile pour Alpine et ByKolles en WEC

Emmanuel
20 Août 2018 12:02
51
Un-podium-et-puis-c-est-tout-pour-l-Alliance-a-Silverstone

Signatech Alpine Matmut a décroché ce dimanche un nouveau podium en Championnat du Monde d’Endurance WEC, en s’adjugeant la troisième position des 6 Heures de Silverstone. L’écurie française n’a pas eu une course facile, avec des difficultés lors de la première partie avant de rattraper son retard lors d’une seconde phase bien plus compétitive. ByKolles Racing est en revanche passée complètement à côté de son sujet, mêlant manque de performance et fiabilité aléatoire pour finir avec une voiture accidentée.

Troisième des qualifications, Alpine avait à cœur de se battre pour la victoire mais l’équipe française a rapidement été contrainte de revoir ses objectifs à la baisse. Peu après le départ, l’équipe a en effet souffert d’un comportement étrange de son A470, affectant grandement ses performances. Si Nicolas Lapierre a fait le boulot pour limiter la casse, le rythme n’était pas suffisant pour maintenir l’auto en haut du classement. Quatrième à l’issue du premier relais, l’objectif pour Alpine était de corriger d’une part le problème puis d’aller chercher le podium.

Une double mission réussie grâces à de fructueuses investigations. L’A470 a rapidement retrouvé des couleurs, permettant à son trio Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet de se battre comme des forcenés pour rattraper le temps perdu. Si une pénalité de 75 secondes est venue perturber les plans de l’équipe à moins de deux heures de l’arrivée, cette dernière décroche avec mérite la troisième position de la catégorie LMP2.

Un résultat dans l’ensemble satisfaisant en prenant compte des circonstances, d’autant que ce podium permet à Alpine de conserver sa place de leader, même si sa rivale Jackie Chan DC Racing s’est imposée et se rapproche dangereusement avec seulement 4 unités de moins que notre structure.

Image
En LMP1, ByKolles Racing a livré une prestation terne, à l’image de ce que la catégorie est en mesure de nous offrir cette année. L’unique prototype motorisé par Nissan a rendu une copie finalement assez proche de celle vue au Mans. Peu compétitive, l'Enso CLM P1/01-Nismo a végété en dernière position, des qualifications à la course.

Au cours de celle-ci, en plus de manquer de vitesse, la ByKolles Racing a rapidement subi les foudres de la mécanique, avec des pannes immobilisant dès la première heure l’auto aux stands. S’ensuit un calvaire qui se termine à la troisième heure, avec un accident fatal de Rene Binder, qui a manqué d’accrocher des concurrents au ralenti, alors qu’un Full Course Yellow était instauré.

Cet abandon, le deuxième en trois courses, a heureusement des conséquences limitées, puisque certaines de ses rivales ont également connu des fortunes diverses, entre forfait et casses mécaniques. Finalement seule SMP Racing en profite pour ravir la troisième position du classement des constructeurs, ByKolles figurant toujours au quatrième rang.

On notera au passage la disqualification des deux Toyota officielles, pourtant auteures d’un doublé après une domination hallucinante. On peut d’ailleurs se poser des questions sur le spectacle offert par la catégorie et de l’intérêt de celle-ci sur ce millésime 2018-2019, tant la firme nippone était au-dessus du lot ce dimanche. Même si cette sanction relance le classement avec une équipe Rebellion désormais à trois unités de Toyota, on voit mal comment le championnat pourrait échapper à l’unique constructeur officiellement engagé. Le LMP2 et les classes GT sont autrement plus passionnantes et indécises que la catégorie reine…

Prochain rendez-vous WEC, les 12-14 octobre avec les 6 Heures de Fuji.

Someone276

21/08/2018 - 12:41
0
0

Podium P3 après un début de course calamiteux, c'est pas mal. L'équipe a sauvé les meubles quoi!

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Alpine A470

Calendrier

GP Flag ptGrand Prix du Portugal

30 Avril-02 Mai 2021

Horaires du GP

Essais Libres 1

12:30 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:00

Essais Libres 3

13:00 - 14:00

Qualifications

16:00 - 17:00

Course

16:00 - 18:00

GP Flag esePrix d'Espagne

24 Avril 2021

GP Flag esePrix d'Espagne II

25 Avril 2021

GP Flag beWEC - 6H de Spa-Francorchamps

01 Mai 2021

Commentaires

Des premiers points historiques et encore un travail monstre pour Alpine

Pas un mot sur le moteur non plus. On en est ou niveau moteur et quand est ce que l’on met une évolution  ? 

18m
NewBor69

Des premiers points historiques et encore un travail monstre pour Alpine

Il faut arrêter de dire qu'ils se réservent pour 2022.  Le team apporte des évolutions à chaque course !  Pas de résultat probant c'est...

1h
quidam64

Imola - Course : Verstappen au-delà du chaos, Alpine surnage et sauve un top 10

@Juliendemaison Ils ont tous signé le règlement pour 2014 , en faite ta réaction fait passer les dirigeants et les ingénieurs de RSF1 et Ferrari...

3h
slivo

Des premiers points historiques et encore un travail monstre pour Alpine

https://www.f1technical.net/forum/viewtopic.php?p=965498#p965498

8h
zack!

Des premiers points historiques et encore un travail monstre pour Alpine

@johnnybigood MMXXII . Effectivement sur une pierre ,les Romains avaient inscrient c'est chiffres accompagnés d'un chariot motorisé. La prophétie...

9h
E.T29

Des premiers points historiques et encore un travail monstre pour Alpine

attention a ne pas essayer de rattrapper le coup en 2021. Tant pis, c'est trop tard, il faut quand meme basculer sur 2022...

9h
zack!

Imola - Course : Verstappen au-delà du chaos, Alpine surnage et sauve un top 10

@Juliendemaison Je partage ton point de vue, ce championnat est devenue une grosse farce qui ne fait plus rire personne, l'intérêt sportif a été...

9h
Kamel