La technologie Renault Z.E.17 a assuré l'essentiel à Berlin

Derrière des Audi au-dessus du lot, le Losange ramène de précieux points

Emmanuel Laurent
21 Mai 2018 16:36
86
La-technologie-Renault-Z-E-17-a-assure-l-essentiel-a-Berlin

Face à des Audi Sport ABT Schaeffler intouchables, Renault et ses équipes dressent un bilan satisfaisant de l’ePrix de Berlin disputé ce week-end. Le Losange a vu ses deux formations se livrer une bataille de haute volée, permettant à la fois d’assurer le spectacle tout en tirant de précieux points dans l’optique des championnats. Fiable et toujours performante, la technologie Z.E.17 reste plus que jamais dans la course pour les titres 2017-2018.

" Ce fut une journée incroyable et un week-end fantastique ", se félicite Jean-Eric Vergne, troisième de l’ePrix. " L'année dernière, ce circuit était l'un des plus difficiles pour notre équipe, nous avons donc dû gérer nos attentes pour cette fois. "

" Je suis très content du résultat, P3 est un excellent point pour le championnat. Audi était intouchable aujourd'hui. Chaque ePrix nous rend plus fort en équipe et je suis déjà excité pour notre prochaine course ", ajoute le leader du championnat.

Jean-Eric Vergne a devancé le pilote officiel Renault, Sébastien Buemi. Le suisse regrette de ne pas avoir pu monter sur le podium et constate toujours un manque de performance, même si des progrès ont été effectués.

" Aujourd’hui nous ne jouions pas dans la même catégorie que les deux premiers et je manquais de rythme pour aller chercher Jean-Éric [Vergne], surtout en fin de course ", concède Sébastien Buemi. " Après avoir été sixième à Rome et cinquième à Paris, nous progressons encore d’une place, mais je ne peux m’en satisfaire après avoir autant gagné dans ce championnat. "

Image
" C’est difficile à accepter, mais ces douze points sont tout de même bons à prendre. À nous d’être plus concentrés que jamais pour la fin de saison ", ajoute le Champion 2015-2016.

Renault e.Dams apprécie toutefois de voir ses autos rivaliser avec les Techeetah, équipées de la même technologie frappée du Losange. L’écurie chinoise est clairement la référence sur cette fin de saison.

" La quatrième place est toujours la plus frustrante. Par deux fois, Seb a réussi à doubler Jean-Éric. Même s’il est repassé, cela signifie que nous avons été capables de rivaliser avec le leader du championnat et avec le même matériel. Nous sommes donc revenus à un niveau acceptable et je trouve que l’équipe – pilotes et ingénieurs – travaille avec plus de sérénité. Je pense que nous sommes sur la bonne voie ", estime Jean-Paul Driot, propriétaire de l’équipe.

" Depuis quelques courses, toute l’équipe abat un important travail de compréhension des paramètres sur lesquels nous butons ", précise de son côté Vincent Gaillardot, le Responsable Formule E chez Renault.

" Nous constatons que nous progressons, comme en attestent les résultats de Seb et notamment le fait d’être en mesure de se battre avec Jean-Éric Vergne. Il y a encore des axes de progression qui nous permettront d’être plus compétitifs, pour achever la saison dans une spirale positive et en revenant sur le podium ", ajoute-t-il.

Pour la dernière ligne droite de la saison 2017-2018, Renault e.Dams et Techeetah devront compter sur leur deuxième pilote pour garantir un bon résultat au classement des constructeurs. Si la deuxième citée est bien armée avec un André Lotterer au rendez-vous, la structure officielle du Losange doit pour sa part aider Nicolas Prost à remonter la pente.

Image
Le français a de nouveau vécu un ePrix de Berlin catastrophique, avec une qualification complètement ratée et un arrêt aux stands délicat, réduisant à néant ses efforts pour remonter dans le classement.

" Après les pires qualifications de ma carrière, j’ai retrouvé une excellente voiture en course. Il s’en est fallu de peu pour que je puisse rentrer dans les points. Le trafic lors de mon changement de voiture me coûte beaucoup de temps, mais il n’y avait rien d’autre à faire. Cela reste une période compliquée, toutefois je pense que cette course démontre que la motivation est encore là. Nous savons que la voiture est capable de faire des podiums, cela veut dire que la situation peut très vite se retourner en notre faveur ", explique Nicolas Prost.

André Lotterer est lui aussi parti en fond de grille et si l’allemand a effectué une pénalité de dix secondes pendant la course, il termine celle-ci dans les points. Sa rapidité tout autant que sa fiabilité seront très importantes dans un final que l’on annonce très serré avec Audi.

" J'ai pris la dernière place et j'ai fini 9ème après avoir purgé ma pénalité de 10 secondes pendant le pitstop, donc c'était une course amusante. Dans l'ensemble, il aurait été plus agréable de ne pas avoir la pénalité, bien sûr, mais c'était une bonne expérience de commencer à l'arrière et de ressentir ce que ça fait de traverser le peloton ", explique le pilote Techeetah.

Nos équipes vont désormais analyser cet ePrix de Berlin pour en tirer les enseignements utiles avant de se rendre à Zurich pour la dixième épreuve de la saison. Si Jean-Eric Vergne dispose d’une avance confortable chez les pilotes, le risque plane sur celui des constructeurs, avec un retour en forme des Audi. Grâce à ses deux pilotes compétitifs et une technologie Renault Z.E.17 toujours au rendez-vous, Techeetah a toutefois les armes pour répondre.

Captur

21/05/2018 - 21:29
0
0

Culotté le petit Nicolas non !

Au moins il n'est pas menteur et il reconnait avoir une excellente voiture.
Avec un peu de chance il serait rentré dans les points mais il ne pouvait rien faire.
Enfin il a encore de la motivation qu'on se rassure !

Pour les galères qu'il aille voir Lotterer parti en fond de grille et ses 10 secondes de pénalité pour finir 9ème.

Pour Techeetah et Renault e.Dams même combat. Finir devant et donner une chance à Renault de gagner les deux titres avec l'écurie cliente.

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités ePrix de Berlin 2018

Calendrier

GP Flag huGP de Hongrie

30 Juillet-01 Août 2021

Horaires du GP

Essais Libres 1

11:30 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:00

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Course

15:00 - 17:00

GP Flag deWRX - Allemagne

01 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin I

14 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin

15 Août 2021

Commentaires

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Les gens qui achètent cette boisson. 

7h
E.T29

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 " Horner ne veut pas que la facture de 1,5 M entre dans son budget " Ah bon ? À ton avis, dans le budget de qui alors ? Tu crois que les...

7h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Horner n'obtiendra rien sur la course, faut être gogo pour le croire.  Il veut sans doute payer la facture avec ses propres deniers...

7h
E.T29

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 Non, car tu sais bien que le pognon de LM, dont celui destiné aux  écuries, ne vient pas d'une planche à billets.

8h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 21:42 Réfléchis aux conséquences si Horner obtient gain de cause.

8h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 En tous cas c'est plus facile de faire courir un supporter de RBR que d'en faire marcher un de Renault. :like: Ils sont plus tendres.;)

8h
niki312T