Menu
Guerlain Chicherit : "Pour 2019, on a placé la barre très haut"
A l'occasion du lancement de la saison 2019 du World RX, nous avons posé quelques questions au boss du GC Kompetition
Romain Beaupere - 6 Avril 2019 00:47
Le coup d’envoi de la saison 2019 du Championnat du Monde de Rallycross a été donné ce vendredi à Abou Dhabi. Après un hiver à affûter leurs armes, les concurrents se sont retrouvés en piste sur un tout nouveau tracé, imaginé dans le complexe de Yas Marina, qui accueille déjà le Grand Prix de Formule 1.

Parmi les six équipes engagées pour cette nouvelle saison, deux arborent les couleurs de GC Kompetition, l’équipe menée par le français Guerlain Chicherit. Alors qu’il nous avait détaillé son projet avant la saison dernière, l’heure était venue de prendre des nouvelles de celui qui a décidé de transformer la Renaut Mégane R.S. en bête de Rallycross sur-vitaminée. L’occasion de revenir sur la saison passée, faites de hauts et de bas, mais surtout de parler de la saison à venir et du futur de la discipline.


La saison passée n’a pas été de tout repos pour GCK. Avec une Mégane R.S. RX encore très fraîche, le travail de mise au point a demandé du temps. Au final, l’équipe a terminé 5ème du championnat avec 152 points (485 points pour le leader). Côté pilotes, Guerlain Chicherit a achevé sa saison à la 11ème places (68 pts) devant son pilote Jérôme Grosset-Janin (47 pts). Ce dernier avait été remplacé juste avant la manche française, à Lohéac, par le Britannique Liam Doran, finalement 16ème du championnat avec 19 unités.

" Oui effectivement, ça a été un début d'année très compliqué pour plein de raisons, parce que l'équipe était nouvelle, il a fallu prendre un petit peu ses marques avec une voiture flambant neuve. Il y avait 2 ans de développement avec beaucoup de risques pris sur cette voiture, donc tout ne s'est pas passé aussi facilement qu'on l'aurait voulu. " nous raconte Guerlain.

" Ensuite, au fur à mesure que la saison avançait, les choses allaient mieux en mieux, mais on a jamais réussi à tout mettre bout à bout. On a eu des problèmes sur le départ, sur plein de petites choses et on avait toujours plein de petits trucs à régler. Malgré tout la vitesse de fin en saison nous permettait d'aller très très vite en course même si malheureusement, on n'a pas su concrétiser cela avec les résultats qu'on attendait  "

" Malgré tout on a fait un très bon travail en présentant une très belle auto, on a montré qu'on avait travaillé et progressé tout au long de la saison. J'ai une équipe qui n'a jamais rien lâché et qui a travaillé vraiment très dur pour en arriver là. On a progressé et 2019 s'annonce vraiment très très bien. " nous assure-t-il.


Ambitieux, comme toujours, Guerlain et ses pilotes pourront donc compter sur un gros travail de mise au point effectué durant l'hiver. Le moteur a eu sa dose d'améliorations avec de gros progrès réalisés, pas nécessairement pour un gain de performance pur, mais beaucoup d'améliorations aideront la voiture à être plus efficace. Des corrections qui permettront notamment de corriger un gros point noir de la saison passée, à savoir les départs, trop souvent ratés. Le châssis a également été amélioré comme nous explique le savoyard.

" On a refait tout le train avant, qui posait un petit problème sur cette voiture. En fait, on avait un train arrière tellement performant que le train avant manquait un peu de précision, il n'était pas assez incisif. On a alors refait un train avant complet, avec une cinématique nouvelle, et la voiture est maintenant méconnaissable, donc c'est plutôt positif. " dit-il.

Pour cette saison 2019, les objectifs sont alors élevés. Il s’agit de continuer la progression grâce à une auto beaucoup plus mature. Pour y parvenir, Guerlain Chicherit sera épaulé par Anton Marklund dans la deuxième Mégane. Le suédois de 26 ans, champion de Rallycross Europe en 2017, participe avec plus ou moins d'assiduité au World RX depuis 2014, compilant des résultats globalement modestes. Cette année, pas de place pour la figuration, le podium sera l'objectif tous les week-ends.

" L'objectif du team Mégane c'est clairement d'être en finale à chaque fois, de faire des podiums, et même de gagner des courses. On va pas se le cacher, on a placé la barre très très haut, l'objectif est d'être devant. Maintenant, est-ce qu'on a les capacités pour le faire ? On a travaillé pour. Est-ce que ça va suffire ... Réponse dans quelques jours !. "

Développée par les Britanniques de Prodrive, la Mégane va être reprise en main par FORS Performance cette année. Expérimentée et reconnue, la structure française va simplifier la vie de GCK en concentrant les activités de l’équipe dans l’Hexagone. Un choix stratégique qui va épargner de nombreuses contraintes logistiques ainsi que des allers-retours incessants entre France et Grande-Bretagne.

" Premièrement, FORS va exploiter toutes nos voitures pour une question de coût, il ne faut pas se le cacher. C'est plus simple pour moi d'avoir une structure qui gère toutes mes voitures, ils sont en France et ils ont une très grosse expérience du Rallycross. Ça n'enlève rien à Prodrive, je ne veux surtout pas être négatif sur Prodrive parce que ce n'est pas le cas. J'ai été très fier de travailler avec eux, ce n'est pas impossible qu'on retravaille avec eux dans le futur, mais aujourd'hui, ce n'était pas possible de continuer comme ça. " nous explique Guerlain.

" L'avenir me donnera raison ou pas, mais j'ai le sentiment d'avoir fait le meilleur choix, celui de demander à Prodrive de dessiner cette voiture que, je pense, personne d'autre n'aurait pu faire. Si cette voiture gagne, ce sera une voiture Prodrive qui gagnera, mais de demander à l'équipe de FORS de gérer l'exploitation de cette voiture, je reste convaincu que c'est un très bon choix. Ils n'auraient pas pu dessiner cette voiture, on ne va pas se le cacher, mais pour l'exploiter à 100%, je pense que c'est un bon choix. "


Lorsque nous avions discuté pour la première fois avec Guerlain, il y a deux ans jour pour jour, il nous avait alors déjà fait part de son envie de monter une deuxième équipe destinée à faire progresser de jeunes pilotes. Deux années plus tard, son rêve est devenu réalité avec l'engagement de la GCK Academy et de ses deux Clio R.S. RX. Après un gros travail de développement, les deux machines se montrent très performantes, parfois plus à l'aise que la Mégane sur des tracés sinueux. 

Si la Mégane R.S. RX a été à 100% dessinée et produite par Prodrive, les deux GCK Clio R.S. RX ont été conçues par FORS Performance. Le Français Cyril Raymond et le Belge Guillaume de Ridder, respectivement 3e de l’Euro RX 2018 et Vice-champion RX2, ont été confirmé à leur volant en début d'année. L'objectif est clairement de développer leurs qualités en World RX et de leur permettre de s'aguerrir sans pression.

" Ce que je leur demande, c'est de garder la tête froide, de prendre le temps d'apprendre, je ne veux pas qu'ils m'abîment les voitures parce que ce n'est pas comme ça qu'ils vont apprendre. On ne leur met aucune pression, d'autant plus que Guillaume n'a jamais roulé en Supercar. " assure le boss. " Je sais qu'ils vont vite, ils n'ont pas besoin de me le montrer. Ce que je veux, c'est qu'ils prennent le temps pour gagner en confiance et quand le moment viendra, ils iront jouer devant, que ce soit en début, milieu ou fin de saison, peu importe. Le projet que nous avons avec eux est à moyen/long terme, donc pas de pression sur leurs épaules. "


Ces dernières semaines, le Championnat du Monde de Rallycross s'est agité en interne avec de grosses discussions concernant l'avenir de la discipline. Au menu d'une réunion cruciale qui s'est tenue le 31 mars dernier, l'inévitable question d'un passage à l’électrique. Malgré une vraie volonté de franchir le pas, autant du côté de la FIA que du promoteur IMG, le nombre minimum de trois constructeurs automobiles motivés par le projet n'a pas été réuni. 

En fin d'année dernière, Peugeot avait annoncé son retrait du World RX, regrettant la lenteur de la transition vers l’électrique. Audi avait choisi de se mettre en retrait également, et Volkswagen avait suivi le mouvement début décembre 2018. Les temps sont donc durs pour la catégorie mais le 2 avril dernier, le promoteur IMG a finalement annoncé le lancement de la Projekt E, une catégorie éléctrique qui vient s'ajouter à la catégorie Supercar. Les courses se tiendront alors durant certains week-end du calendrier World RX, à l'image de la place que tient le Trophée Andros électrique à côté des prototypes thermiques.

Même si Guerlain avait répondu à nos questions avant ces dernières annonces, la réponse est la même. Son équipe participe à sa deuxième saison de Rallycross et ce ne sera clairement pas la dernière. S'il faut passer par l’électrique, alors il passera par là, et l'objectif sera toujours de gagner, quel que soit le moteur sous le capot.

" Étant fan de sports automobiles, j'adore les voitures qui font du bruit, en clair les voitures thermiques, mais je suis forcément conscient de l'évolution actuelle et du fait que demain la plupart de nos voitures seront électriques, ou s’appuieront sur des solutions vertes. Donc si ça doit passer par là, on ira. " affirme-t-il.

" Maintenant, peut-être que le format de course doit évoluer si on perd l'attractivité de ces voitures qui font un bruit incroyable. Je pense qu'il faut le compenser avec des pistes beaucoup plus impressionnantes, plus de sauts, des stratégies encore plus compliquées avec des short cut, des joker, peut-être une piste plus longue, peut-être du dénivelé... "

" Ce que je peux dire aujourd'hui, c'est que je ne me suis pas lancé dans le Rallycross pour n'être là que 3 ans, je suis là parce que j'aime les sports mécaniques, j'ai toujours aimé le Rallycross, et quelle que soit l'évolution de ce sport, j'espère pouvoir continuer à me battre avec les grands et contre les constructeurs. "

Si jamais l’électrique prenait une grande importante en World RX, l'entrepreneur savoyard pourrait peut-être se trouver de nouveaux alliés, des alliés de poids.

" Maintenant, si demain le Rallycross devait devenir électrique, il n'est pas impossible que je vienne avec un constructeur… On verra bien ! " a-t-il dit malicieusement. De là à imaginer une grosse implication du Losange, il n'y a qu'un pas.


Au rayon des projets, Guerlain nous avait également parlé de ses vues sur le Dakar. Depuis 2017, l'envie est toujours là, mais le projet reste confidentiel. Le manque de visibilité sur les conditions d'organisation du célèbre rallye raid reste un gros frein à la concrétisation des plans du français.

" Le projet existe toujours et c’est toujours confidentiel ! " plaisante-t-il. " C'est compliqué parce que le règlement du Dakar change beaucoup et le lieu du futur Dakar et encore un petit peu incertain, donc c'est très difficile de convaincre des partenaires ou des marques dans ces conditions-là. "

" Il y a beaucoup de choses qui sont avancées sur ce projet, mais pour l'instant rien qui puisse être confirmé à 100 %. Il y a des choses qui doivent d'abord se confirmer avant que moi, je puisse aller plus loin. " a-t-il dit. Depuis, nous avons appris que le Dakar allait poser ses valises pendant 5 ans en Arabie Saoudite, à compter de 2020.

Nous n'avons plus, maintenant, qu'à observer les débuts du GC Kompetition pour cette saison 2019 de World RX ! Après les premières qualifications, qui se sont déroulées ce vendredi, rendez-vous à 17h00 ce samedi sur la chaîne l'Equipe pour la retransmission des courses. Du bon spectacle en perspective !

ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

06 Avril 2019

09:16

Une cht'ite vidéo ?

06 Avril 2019

16:22

Une longue vidéo dans 38 mn.

06 Avril 2019

17:27

Y'a du potentiel mais dommage, ils semblent encore en difficulté avec les démarrages !

Chicherit s'est complètement raté et Marklund aussi à cause de mauvais départs...
pourtant la voiture semble rapide !

06 Avril 2019

18:11

Dégouté! Pigeot va gagner

06 Avril 2019

23:34

C'est çà la Formule 1

08 Avril 2019

16:18

Oui c'est de la F1 !!!!!!!
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Les Mégane et Clio R.S. RX ont donné satisfaction ce week-end ! Les progrès sont visibles même si les faits de course ont été défavorables.
Clock08/04/2019
Guerlain Chichérit fait évoluer la couleur de ses voitures
Clock22/03/2019
Les Mégane R.S. RX et Clio R.S. RX vont désormais cohabiter
Clock05/03/2019
Une année 2018 positive | Un championnat dans la tourmente
Clock10/12/2018
L'autre jouet de Guerlain Chichérit s'est offert un titre de Vice-Champion de France
Clock23/10/2018
Le trio décroche trois demi-finales dans deux compétitions différentes
Clock01/10/2018
Grand Prix d'Europe (Baku)
Vendredi 26 Avril

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 27 Avril

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 28 Avril

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Paris
Samedi 27 Avril
GT4 - Nogaro
Lundi 22 Avril
World RX - Espagne
Dimanche 28 Avril
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
STC2000, Renault rafle la triple... - Duduche (il y a 4h)
Le bon esprit du bistrot. Ça change. L'air y est...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - mariolotus (il y a 5h)
1) Je parle du vrai Prost, pas de l'hystérique à...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - mariolotus (il y a 5h)
Mon devis est déjà prèt. Tu prends une énorme...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Bernard-Madoff (il y a 6h)
:lol::lol::lol::lol:...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - Bernard-Madoff (il y a 6h)
Un videur au bistrot ? faites gaffe qu'il prenne...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Yannix (il y a 6h)
@Bernard-Madoff: T'as raté la suite...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Bernard-Madoff (il y a 6h)
J'ai raté quelque chose il me semble, entre...
Message non-lu
Une septième place et un rythme encore... - Bernard-Madoff (il y a 7h)
stef 20 Avril...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Coup d’envoi du TCR Europe dans une semaine
Clock19/04/2019
L'écurie franco-japonaise a le potentiel pour y parvenir
Clock18/04/2019
Le Losange est réaliste sur son potentiel mais promet du mieux prochainement
Clock16/04/2019
Daniel Ricciardo obtient ses premiers points avec Renault
Clock14/04/2019
Course discrète mais solide de l'écurie franco-japonaise
Clock13/04/2019