Menu
Renault Sport F1 veut confirmer en Chine
Grand-Prix de Chine : Jamais deux sans trois pour le constructeur français ?
Emmanuel Laurent - 13 Avril 2011 16:22
Le Grand Prix de Chine, troisième événement du Championnat du Monde FIA de Formule Un, aura lieu du 15 au 17 avril, une semaine seulement après le Grand Prix de Malaisie. La course de 56 tours se déroulera sur le circuit international de Shanghai, long de 5,451 km, situé à la périphérie de la ville la plus grande et la plus peuplée de Chine.

Renault Sport F1 cherchera à répéter lors de cette course ses résultats du Grand Prix de Malaisie du week-end dernier, qui a vu ses partenaires de Red Bull Racing concrétiser leur deuxième victoire de l'année. Cette victoire était la 17ème du partenariat depuis sa création en 2007 et, si l’on tient compte des dernières courses de 2010, la quatrième victoire consécutive. Depuis le début de cette saison, le moteur Renault RS27 a totalisé 102 points grâce à ses différentes équipes partenaires.

Lors du Grand Prix de Chine 2010, Red Bull Racing avait pris possession de la première ligne de la grille de départ, mais la pluie tombée durant la course a eu tôt fait de modifier cet ordre et McLaren réalisa le doublé. Le meilleur résultat obtenu par le RS27 fut la cinquième position de Robert Kubica de Renault F1 Team, avec un groupe de pilotes à moteur Renault immédiatement derrière: Vettel sixième, Vitaly Petrov septième et Mark Webber huitième.


Quelques éléments clés sur la Chine...

Le Circuit International de Shanghai impose des contraintes modérées aux moteurs. Il n'y a qu'une seule véritable ligne droite où le moteur est poussé à son maximum. Étant donné le nombre (16) et le type de virages, les voitures nécessitent une configuration aéro avec des appuis importants, le moteur étant utilisé à des régimes relativement plus faibles le reste du tour.

La rapide transition entre la Malaisie et la Chine est toute aussi bien préparée à Viry que dans les propres quartiers généraux des équipes. Bien que la préparation pour le Grand Prix de Chine ait commencée bien avant le début de la saison, les derniers ajustements se poursuivent jusqu'au jour J, voire tout au long du week-end de course. Immédiatement après le Grand Prix de Malaisie, RSF1 avait un moteur au banc afin d'aplanir les petits problèmes décelés lors de la course de Sepang et à affiner la cartographie du moteur avec son échappement avant Shanghai. Un seul moteur est utilisé, mais les échappements et les admissions sont modifiés en fonction de la configuration de chaque voiture. Les résultats des tests spécifiques à chaque équipe sont ensuite transmis aux ingénieurs piste concernés. Ce moteur d'essai servira également lors d'événements de course pour vérifier les informations recueillies par les ingénieurs de Renault lors des différents Grand Prix. Ce travail " dédoublé " signifie aussi que les problèmes peuvent être anticipés avant qu'ils ne surviennent réellement et que le développement se poursuit même lorsque les moteurs sont sur la piste.

La forme du circuit, vu du dessus, ressemblant au caractère chinois Shang, ou " High " en anglais, est un ensemble diversifié de virages, regroupant des épingles à cheveux très serrées, des courbes fluides, parfois radiales et deux lignes droites. Les changements constants de direction signifient que la cartographie moteur est extrêmement importante pour s’extraire correctement en sortie de courbe. Les virages 12 et 13 à rayon constant débouchent sur la plus longue ligne droite du circuit, demandant une attention toute particulière.

Shanghai a une des plus longues lignes droites du calendrier de la F1. Les rapports de boite sont donc soigneusement calculés afin de trouver le meilleur compromis entre accélération et vitesse maximale en tenant compte des réglages aéro, la puissance du moteur, la météo, le KERS et l'utilisation du DRS; un rapport court favorise l'accélération; un rapport démultiplié permet une meilleure vitesse maximale. Les ingénieurs travaillent donc à créer un ensemble voiture - moteur pouvant faire face à toutes les situations en qualifications et en course, visant à optimiser la performance globale.
ScrollUp
Réagir à cet article
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange s'inquiète, lui, de la situation moteur de la Formule 1
Clock07/10/2020
L'espagnol piloterait la R.S.18 et R.S.20 selon la presse locale
Clock07/10/2020
Les récentes prestations du Losange donnent de l'optimisme pour 2020 et au-delà
Clock05/10/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Portugal - Course : Renault s'en sort... - F1nainain (il y a 4h)
@Tournevis:D  oui mais la même remorque pour...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - E.T29 (il y a 6h)
@Tournevis Tu penses qu'ils vont serrer la vis? ...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 7h)
@niki312T Perso je ne vois pas pourquoi il...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - johnnybigood (il y a 8h)
@lulu79 A t'entendre on est tous les jours en...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 8h)
@lulu79 Il y a une différence entre donner son...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 8h)
@lulu79 Je m autorise à  vous parler...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 8h)
@Tournevis Bottas pourra donc suivre Lewis de plus...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 8h)
Le monde à  l envers  J étais pour le...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bons points pour le Losange et sa cliente McLaren
Clock25/10/2020
La R.S.20 est moins à son aise ce week-end, McLaren-Renault en Q3
Clock24/10/2020
Une session interrompue avant son terme
Clock24/10/2020
McLaren-Renault se montre, Renault encore discret
Clock23/10/2020
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020