Menu
Esteban Ocon, la jeunesse au service de la reconquête de Renault
Le français doit apporter une nouvelle dynamique au Losange
Confidential-Renault.fr - 31 Août 2019 09:53
La signature jeudi d'Esteban Ocon chez Renault a suscité des réactions variées au sein du paddock du Grand-Prix de Belgique. Si certains se sont félicités de voir le français obtenir logiquement un nouveau baquet de titulaire, d'autres regrettent le départ de Nico Hülkenberg, tant pour son apport à l'écurie française qu'à son profil de pilote qui n'a jamais eu l'occasion de s'exprimer chez un top team. Chez Renault en tout cas, la décision a été mûrement réfléchie. Signer Esteban s'inscrit en effet dans un projet à long terme, où la jeunesse doit accompagner la conquête de la victoire dès 2021.

"  Je pense qu’il nous fallait quelqu’un pour se projeter un peu plus sur le long terme, avec de la fraîcheur, de l’enthousiasme  ", justifie Alain Prost au micro de Canal +. "  Nico a ça bien entendu, mais il va se passer un peu des choses, on va devoir changer un peu l’équipe aussi, donc c’est plus pour se projeter plus sur l’avenir. Esteban, avec son expérience de Mercedes, l’âge, la jeunesse, va nous amener un peu de dynamisme dont on a besoin aujourd’hui dans l’équipe.  "

Renault traverse en effet le premier gros point dur de son programme F1, avec une saison 2019 en-deçà des objectifs, et si la deuxième partie d'année peut encore sauver le bilan, conserver la quatrième place relèvera de l'exploit. Nico Hülkenberg paie en quelque sorte ce passage délicat, bien que sa contribution jusque-là a été exceptionnelle. Cependant, des erreurs sur des courses charnières ont semé le doute sur sa capacité à tenir sous la pression des grands jours. La frustration exprimée récemment pouvait aussi "  contaminer  " le reste de l'équipe. Une nouvelle dynamique s'imposait.

"  Nico a joué un rôle déterminant dans les progrès que nous avons réalisés.  ", reconnaît Cyril Abiteboul sur Motorsport.com. "  Nous avons connu des difficultés cette saison, mais l’année dernière, il a joué un rôle déterminant dans l’obtention de la 4ème place au championnat. Il avait une bonne septième place au championnat des pilotes, ce qui est clairement le meilleur que nous puissions cibler.  "

"  Mais franchement, quand vous prenez une décision comme celle-là, vous ne vous contentez pas de regarder simplement le rythme. Vous devez également examiner la dynamique collective. Il y a une dynamique que nous devons relancer et même réinitialiser au sein de l’équipe et, pour cela, nous devons également nous projeter dans l’avenir à moyen et long terme, pas seulement en 2020 mais en 2021, et ce qui arrive avec son coéquipier, et ainsi de suite  ", poursuit-il.


"  Donc tout ça, mais surtout la dynamique collective, ce qu’Esteban peut probablement apporter à l’équipe, très impatient de courir à nouveau, très heureux de revenir dans la compétition, c’est dans sa nature mais aussi parce qu’il est hors de la F1 depuis une année - ce sont tous ces éléments que nous avons pris en compte dans l’équation  ", justifie le Directeur de Renault Sport Racing.

Autre point essentiel des négociations, et en plus du salaire que certains estimaient important du côté de Nico Hülkenberg, la durée de la collaboration. L'allemand et Renault n'étaient pas nécessairement alignés, tandis qu'un compromis a rapidement été trouvé avec Esteban Ocon. Surtout, et c'est un paramètre indispensable, le français est sous-contrat avec la firme de Boulogne-Billancourt. Un vrai pilote Renault, engagé pour les saisons 2020 et 2021, auxquelles s'ajoute une année en option.

"  Esteban sera un pilote Renault, c’est très clair et Mercedes n’aura aucun droit sur lui durant toute la durée de son contrat  ", affirme Cyril Abiteboul. "  La petite différence c’est que son management, c’est une équipe de F1, c’est Mercedes. C’est un peu différent de ce que nous avions avec Carlos Sainz, qui était un prêt de la part de Red Bull. Esteban sera un pilote Renault, à 100%, jusqu’en 2022.  "

"  C’est très clair, et c’était d’ailleurs un des arguments l’année dernière avant la possibilité de Daniel  ", renchérit Alain Prost. "  À titre personnel, c’est vraiment quelque chose que je n’acceptais pas, qu’il soit un pilote Mercedes prêté. Aujourd’hui c’est un pilote Renault, il a toujours des relations de management avec Mercedes, mais dans deux ans ou trois ans il peut aller où il veut. Tant qu’il est avec Renault, c’est clairement un pilote Renault et c’est tout.  "


La marque au Losange a par ailleurs balayé d'un revers de la main toutes les spéculations affirmant que la signature d'Esteban Ocon avait aussi été motivée par sa nationalité française. Si pour Renault, gagner avec un pilote de l'Hexagone est effectivement une belle histoire, ce paramètre n'a pas été pris en compte dans le processus de décision.

"  Franchement, je ne mets pas grand chose là dessus. C’est un plus, un bonus qu’il soit français, mais ce n’est pas un élément majeur de la décision  ", estime Cyril Abiteboul. "  En faire un élément majeur signifierait que nous avons changé nos paramètres quand nous avons évalué Esteban et ce ne serait pas juste pour lui, comme ça ne serait pas juste pour Nico ou le management de Renault.  "

L'intéressé Esteban Ocon a pu exprimer sa joie de rejoindre à nouveau Renault. Le français a participé à la plupart des formules de promotion où le Losange est très impliqué, tandis qu'il faisait partie de l'équipe en 2016, lorsque celle-ci débutait son programme en Formule 1. Bien que la période soit délicate, Esteban affiche sa motivation et ses espoirs. Sa jeunesse fait de lui un moteur de Renault en Formule 1, et il a bien conscience de ses nouvelles responsabilités.

"  C’est une grande chance, pour moi, de travailler pour une équipe constructeur. Je suis impatient de collaborer avec eux. Avec l’expérience que j’ai acquise ces dernières années, je pense que j’ai pas mal progressé. Je peux les aider à avancer  ", explique le français à L'Equipe.

"  L'objectif pour 2020 sera, comme le dit Renault, de se battre pour cette quatrième place, objectif de l’écurie. De continuer à faire progresser la voiture. Je suis de plus en plus au courant des soucis que rencontre la Renault cette année... Quand on veut se battre pour la quatrième place, on peut toucher le podium. C’était possible avec Force India. Nous l’avons vu. Je veux mon premier podium, c’est certain. Et le faire avec Renault, ce serait super  ", ajoute-t-il.


Esteban Ocon sera associé à Daniel Ricciardo. La confrontation ne semble pas l'effrayer.

"  Daniel (Ricciardo) est l’un des meilleurs du plateau. Il est très considéré. Ce sera un très beau résultat pour moi si je fais mieux que lui. Parce que l’objectif sera de finir devant lui. C’est toujours la règle  ", affirme le français.

"  Ce qu’on attend c’est bien entendu un peu de compétition, il ne faut pas qu’on soit dans le confort des deux pilotes d’expérience  ", affirme de son côté Alain Prost. "  Esteban va redonner du dynamisme naturel, il va vouloir se battre, se confronter avec Daniel. Tout ça doit être bien équilibré, mais c’est ce qu’on attend de lui. C’est un projet de minimum deux ans, on a une option sur la troisième année. On fait un pari sur l’avenir.  "

Un pari sur l'avenir crucial à l'heure où Renault s'apprête à prendre le virage de la nouvelle réglementation 2021. Le Losange a toujours exprimé sa volonté de miser sur un jeune pour lancer cette offensive. Du haut de ses 22 ans, de ses deux saisons et demies chez Manor et Force India, puis de son année de réserviste chez Mercedes, Esteban Ocon a le profil idéal. Jugé comme l'un des meilleurs de sa génération, il peut, avec Daniel Ricciardo, placer Renault sur les sommets de la Formule 1.

Mais si le Losange s'est effectivement constitué un duo homogène et très performant, le problème est ailleurs, avec un chassîs trop perfectible. Tant que cela ne sera pas réglé, rien ne sera possible. Renault le sait, et y travaille avec acharnement. La nouvelle dynamique initiée par Esteban Ocon doit à ce titre contribuer à ce retour sur les rails, autant que ses connaissances sur la référence Mercedes. Du pain sur la planche en perspective mais un challenge certainement excitant. Si le résultat est au bout, l'histoire peut être magique.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

31 Août 2019

10:02

Renault pense avoir trouvé son leader en Esteban Ocon

Un savant dosage entre expérience et fougue

Renault F1 Team estime avoir trouvé en Esteban Ocon son leader pour guider l’écurie française vers la victoire. L’expérience et la fougue seront des atouts de taille alors que Renault débutera en 2020 une étape importante de son programme F1 initié quatre an plus tôt.

Cyril Abiteboul s’est également exprimé sur la signature d' Esteban Ocon . Le français souligne la détermination de son nouveau pilote à remporter sa première victoire en Formule 1
" Nous nous réjouissons de l’accueillir : Esteban est expérimenté, et toujours autant affamé de succès. Il devrait parfaitement compléter nos projets. Nous sommes véritablement impatients de travailler avec lui en 2020 et au-delà. C’est une période excitante pour toute l’écurie "

31 Août 2019

10:48

31 Août 2019

11:50

Ce genre de transfert est malgré tout risqué pour l'image car chaque fois que Hamilton dépassera cette Renault #31 un peu trop facilement, on se posera la question de ce qu'a pu dire Toto à son poulain avant la course.
.
Quant aux propos sur le besoin d'une nouvelle dynamique et de rompre le confort d'un duo expérimenté, cela rappelle ceux de Marko estimant que Ricciardo avait du mal à exploiter son potentiel sans la pression d'un coéquipier très rapide et ambitieux.

31 Août 2019

13:04

Ricciardo devant Verstappen sur un tracé moteur avec la spec b Ils doivent être de toutes les couleurs les Marko & cie

31 Août 2019

13:07

Même si ce n’est que des EL. Ça confirme les dires de Piston41 merci pour tes infos.

31 Août 2019

14:09

Comment Icon pourrait il continuer à travailler dans le simulateur de Mercedes et « être de plus en plus impliqué techniquement avec Renault «  d’ici à la fin 2019?

31 Août 2019

16:47

C"est de la communication grand public
Celle qui énerve les contributeurs ici.

Avec les années de pratique on se doit de faire la part des choses .

Les qualifs aujourd' hui ont été bonnes, c est ce qu il nous fallait .
Tant mieux
La piste a parlé positivement .
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Premiers tours de roue du français avec la RS19
Clock03/12/2019
Le français en piste mercredi également
Clock02/12/2019
Le français en piste pour le Losange la semaine prochaine
Clock29/11/2019
Programme chargé pour le Losange à Abu Dhabi, pour la dernière de la saison
Clock27/11/2019
Le français va pouvoir participer aux essais privés d'Abu Dhabi
Clock20/11/2019
De grandes émotions au Brésil mais aussi une menace Toro Rosso renforcée
Clock18/11/2019
Grand Prix d'Abu Dhabi
Vendredi 29 Novembre

Essais Libres 1

10:00 - 11:30

Essais Libres 2

14:00 - 15:30

Samedi 30 Novembre

Essais Libres 3

11:00 - 12:00

Qualifications

14:00 - 15:00

Dimanche 1 Décembre

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Santiago
Samedi 18 Janvier
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - lulu79 (il y a 32m)
C est la cata la précipitation , oui duduche ,...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - nico35 (il y a 2h)
c'est bien l’électrique mais les batteries, on...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - Duduche (il y a 13h)
Oui, J-Alesi, c'est la cata par la...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - J-Alési (il y a 13h)
Poussée écologique ? Précipitation actuelle ?...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - Duduche (il y a 14h)
@ someone Il me faut un peu de temps pour tout...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - E.T29 (il y a 15h)
Vous inquiétez pas,cyril va vous regonfler à...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - someone276 (il y a 15h)
@Duduche Prospective de...
Message non-lu
Abu Dhabi - EPJ2 : une deuxième... - someone276 (il y a 15h)
@Tibouchon :lol::lol::lol: Pas mal tes...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Garry Rogers Motorsport et Renault Australia s'unissent pour la prochaine saison
Clock05/12/2019
Le français a fait une bonne impression sur ces deux jours
Clock04/12/2019
Premiers tours de roue du français avec la RS19
Clock03/12/2019
Le français en piste mercredi également
Clock02/12/2019
L'écurie de Woking est probablement la plus belle histoire du Losange cette année
Clock02/12/2019