Menu
Le rideau tombe sur l'emblématique association Red Bull-Renault
La fin d'une histoire victorieuse et tumultueuse
Emmanuel - 25 Novembre 2018 18:25
Le rideau est tombé. En franchissant la ligne d’arrivée du Grand-Prix d’Abu Dhabi ce dimanche, Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont donné le point final à l’une des plus emblématiques associations de l’Histoire de la Formule 1, Red Bull-Renault. Une collaboration émaillée de triomphes, d’exploits et d’un palmarès à couper le souffle, mais aussi de crises profondes, des " je t’aime moi non plus ", et d’un divorce inévitable. Une nouvelle ère se présente désormais à ces deux entités.

Si l’association avec Red Bull restera entachée de ses disputes bonnes qu’à remplir les tabloïds, celle-ci a donné à Renault l’une des périodes les plus fastes de son Histoire. Le palmarès est éloquent. Débutée en 2007, la collaboration a remporté quatre titres de Champion du Monde des pilotes [2010, 2011, 2012 et 2013] et tout autant chez les constructeurs [2010, 2011, 2012 et 2013]. En douze saisons et 229 Grand-Prix disputés, le tandem a accumulé 59 victoires, 60 poles position, 160 podiums, 60 meilleurs tours et… 17 doublés !

Renault a été un large contributeur de ces succès, notamment sous l’ère V8 où l’incroyable efficience du bloc français et ses technologies associées – comme le soufflage des diffuseurs - ont fait le bonheur des équipes d’Adrian Newey.


Exigeants, assoiffés de victoires, les hommes de Red Bull se montraient cependant impitoyables dès lors qu’un grain de sable venait enrayer la machine. L’affaire des alternateurs à l’époque des V8 ou le manque de compétitivité de l’actuel bloc V6 Turbo hybride ont provoqué des crises majeures, où la presse devenait un terrain de jeu pour critiquer le motoriste français, non sans une certaine mauvaise foi. Le Losange devenait ainsi le bouc émissaire de tous les maux, parfois même lorsque le moteur n'en était pas le responsable !

Red Bull a en fait toujours eu une posture distante à l’égard de Renault, davantage considéré comme un fournisseur plutôt qu’un partenaire. La formation autrichienne jouissait pourtant d’un statut d’usine dès 2010 et recevait à ce titre un soutien financier majeur matérialisé par un accord global avec Infiniti, la marque haut-de-gamme de Nissan. Red Bull devenait dès lors la vitrine marketing de la puissante Alliance Renault-Nissan !

Pour faire plaisir au taureau rouge, Renault va même jusqu’à revoir sa stratégie d’engagement pour mettre de côté ses accords moteurs avec Lotus et Caterham afin de se concentrer sur Red Bull et sa junior team Toro Rosso lors de la saison 2015. Mais ce sera un échec. S’en suit le désengagement progressif de la marque Renault dès 2016, avec le retrait du nom, puis le divorce prononcé à l’issue de cette campagne 2018.


L’Histoire retiendra heureusement les nombreuses victoires acquises, qui resteront à jamais marquées dans le palmarès des deux entités. Les chemins se séparent désormais pour débuter une nouvelle ère, celle de Honda pour Red Bull, celle de sa propre équipe et de McLaren pour Renault.

Directeur Général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul a tenu à adresser un petit mot sur la fin de cette aventure.

" Nous avons trouvé en Red Bull un partenaire apte à repousser tous les défis ", déclare-t-il. " En retour, nous avons exploré les limites de la technologie moteur avec certaines des innovations les plus avant-gardistes vues dans les moteurs F1 comme les échappements soufflés. "

" Nous avons également rencontré un partenaire dont l’esprit de compétition égalait le nôtre. Ensemble, nous avons obtenu de fantastiques résultats, et le temps venu, notre parcours commun sera reconnu à sa juste valeur. Nous souhaitons bonne chance à Red Bull Racing et nous sommes impatients de poursuivre notre rivalité en piste lors des saisons à venir ", ajoute Cyril Abiteboul.


Christian Horner a également eu une pensée pour cette journée symbolique.

" Il y a eu des hauts et des bas, mais si vous regardez globalement ce que nous avons pu accomplir, huit titres de champions du monde, 59 victoires, plus de 100 podiums, 60 pole positions, tous ces résultats sont arrivés aussi grâce à Renault ", souligne-t-il.

En guise d’hommage à l’association Red Bull-Renault, retrouvez ci-dessous les monoplaces victorieuses et championnes du monde.

Bon vent au taureau rouge…

2009 Red Bull-Renault RB5



2010 Red Bull-Renault RB6 - Championne du monde pilotes & constructeurs



2011 Red Bull-Renault RB7 - Championne du monde pilotes & constructeurs



2012 Red Bull-Renault RB8 - Championne du monde pilotes & constructeurs



2013 Red Bull-Renault RB9 - Championne du monde pilotes & constructeurs



2014 Red Bull-Renault RB10



2016 Red Bull-TAG Heuer RB12



2017 Red Bull-TAG Heuer RB13



2018 Red Bull-TAG Heuer RB14


ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

25 Novembre 2018

18:37

La page est tournée,
est-ce définitif ? je ne crois pas, l'eau va passer sous les ponts pour les deux chicaneurs..........et comme seuls les imbéciles ne changent pas d'avis en 2139 ils pourraient se remettre ensemble.

Leurs succès sont indissociables, c'est tout ce que je retiens, les chamailleries me laissent froid alors que d'autres ne retiennent que ça pour cultiver la rancune...........ça apporte quoi ?

Rien, ils sont cons, ils développent leurs ulcères.

25 Novembre 2018

18:52

Je ne pense pas qu'ils reviennent ensemble.
Ce serait un désaveu pour Marko et Horner.
A moins que le grand patron Mateschitz décide de virer Horner pour résultats insuffisants avec Honda.
L'avenir nous le dira.

25 Novembre 2018

18:54

Maintenant en 2139 (je n'avais pas bien lu et vu) oui, c'est très possible !!

25 Novembre 2018

19:23

@mariolotus Si RB est a la ramasse totale en 2019 genre McL l'an dernier ou TR cette annee y a des chances qu ils cherchent un fournisseur autre .
Et la Merco et Ferrari pourraient dire niet ils l'ont deja fait .
Renault imposera ses conditions a RB ($$$$$) et ca repartira peut etre .
La seule chose qui pourrait bloquer Renault c'est qu ils soient au Top pour pas se mettre un concurant dans les pattes . Si Renault est toujours un wagon derriere Merco et Ferrari alors fournir RB est tout benef .

25 Novembre 2018

19:37

Un peu optimiste afrf1.

Après 1 an pas assez d'eau aura passé sous les ponts pour nettoyer leurs antagonismes.

Il en faudra beaucoup plus pour qu'ils se calment et oublient.

De toute façon RBR veut être client prioritaire, exclusif.

Aucune chance avec Renault.

Quant à vendre l'écurie je n'y crois pas,
peut-être céder des parts comme Mercedes l'a fait avec Wolff ou Williams avec Lowe.

25 Novembre 2018

19:38

Malheureux, @piston, efface vite cette phrase concernant l'éventuelle future motorisation de Williams.
J'ai eu le malheur de la prononcer hier et j'ai reçu une volée de bois verts des partisants de la pensée unique.
Vite, avant que l'on ne te lise .

25 Novembre 2018

19:41

Quand on voit la performance des RBR aujourd'hui, quel est l'écurie/motoriste qui accepterait de les motoriser ?

25 Novembre 2018

19:51

Duduche,
tu es arrivé depuis peu,
l'option Willaims/Renault a éte évoqué souvent,
même avant la signature de McLaren,
et encore après,
donc pas de quoi croire créer un malaise.

Et ceux qui ne sont pas contents sont envoyés en Sibérie.

25 Novembre 2018

19:53

Merci pour la mise à jour. Sibérie, c'est un peu vache non ? Quoique, pour certains, un an de goulag...

25 Novembre 2018

19:56

Duduche
25 Novembre 2018 19:41
c'est sûr

25 Novembre 2018

20:01

Juste pour dire bravo à RF1 pour l'obtention de cette quatrième places constructeur. quant on se souvient du temps qu'il a fallu à RB pour construire une équipe capable de produire un châssis au niveau des meilleurs (5 ans) finir 4 eme en 3 ans c'est très encourageant.
Si d'aventure ils terminent 3 eme devant RB l'an prochain, je me priverai pas de me fendre la POIRE sur l’association RB HONDA, de la même force que tous ceux qui ont passé leur temps à dénigrer sur RF1 et son chef de fil cette année.
Aujourd'hui je me suis bien marré pendant la course quand Max à eu un avant goût, au sens propre, de son futur propulseur

25 Novembre 2018

20:05

Pour Williams, je crois qu'ils vivent leur dernière année d'écurie indépendante. Sir Franck se raccroche à cet axe mais le budget de 2019 a été bouclé avec grande difficulté. On se souvient du feuilleton Kibica/Sirotkin. Et avec l'aide de Mercedes pour le baquet Russel et de papa Stoll pour le rachat de Lance + le dédit de son aide financière.
Pour le budget suivant, Claire aura des choix à faire.

25 Novembre 2018

20:07

J'ai oublié la fin du contrat sponsor Martini.

25 Novembre 2018

20:12

Vous êtes amusants " Williams" est côté en bourse achetez vous quelques titres mais avant faites passer votre message à "Claire et Frank" qui sait peut être qu ils vous écouteront

25 Novembre 2018

20:16

La vérité, @lulu, viendra à nous dans deux ans. On verra alors quel point de vue sera le plus proche.

25 Novembre 2018

20:19

C'est vrai,
je crois que j'ai failli à mes devoirs de supporter en formation.

Je félicite Renault d'avoir atteint son objectif de la P4 et avec plus que les 8 points que Haas à perdu après sa disqualification........ce qui aurait prété à des discussions assez chaudes ici.
Donc nous avons échappé au pire.

Par contre l'objectif de 12/2015 de Viry d'avoir le meilleur moteur à fin 2018 n'est pas là.

Quant à Enstone je reste convaincu que le plus gros chantier se trouve là car RB a montré ce qu'il était possible de tirer d'un moteur bon sans être excellent.

Alors on verra dans 4 mois mais je crois à la P3 en lutte avec RBR et au double des points de cette année avec la participation de Ricciardo qui va pousser l'équipe et Hülk à s'améliorer.

Les autres derrière, et surtout McLaren et Williams, devraient former un paquet moins disparate en performances et un partage des points plus tendu.

J'espère avoir raison.

25 Novembre 2018

20:22

Je t'en ai parlé hier soir de la fin du contrat Martini.

Faut prendre des notes..........elle fait quoi ta secrétaire bordel ?

25 Novembre 2018

20:24

Elle s'occupe de son patron.

25 Novembre 2018

21:12

oui la saison est terminée et avec elle la sempiternelle excuse de la reconstruction , reconstruction qui est bien réelle n'en doutons pas mais un peu fourre tout .

P4 au final non discutable mais Année moyenne , en dent de scie , je n'aime pas ces avances d'excuses avant chaque GP :circuit qui convient ou ne convient pas à notre voiture !!!!.

une voiture réussie doit être bonne partout avec quelques % en + ou en -
mais bonne partout c'est une obligation pas encore atteinte .

le moteur version B a fait ses preuves , la mauvaise surprise de la spé C a fait tâche , les explications confuses et la délivrance tardive de la vérité "un nouveau moteur en préparation pour 2019" ont semé la zizanie et la confusion.
Ce ne fut pas "Pro" cette façon de procéder ,communication guignolesque . le décryptage ne fut pas simple , ce nouveau moteur est un 2017 redessiné et gommé de ses faiblesses et imperfections ,donc il est sensé être d'entrée "fiable et plus puissant" , c'est du moins comme cela que j'interprète les explications de M. CA.

le duo sera bon , avec un meilleur ensemble voiture moteur les pilotes seront plus à l'aise face à la concurrence qui elle non plus ne baisse pas la garde

25 Novembre 2018

22:21

je me suis planté ici c'est RB le départ , donc oui je regrette ce départ
RSF1 n'est pas prêt pour les remplacer en 2019 on risque d'avoir une année blanche
pas de Podium , pas de victoire , moins cela me dérange
même Riccia l'envisage

25 Novembre 2018

22:33

Moi je crois à quelques podiums.
Tout dépend d'Enstone.

26 Novembre 2018

02:00

@neutral 25 Novembre 2018 20:01
D'accord mais on a le droit d"etre exaspere de temps en temps (pas tout le temps lol) . Apres les paroles passent et les faits parlent . Si il y a des resultats et c'est le cas depuis la fin de saison "tout le monde il est content"
La Prost a l'air optimiste et vue le bonhomme qui a une tendance a la neutralite c'est plutot bon signe.

26 Novembre 2018

02:03

mariolotus 25 Novembre 2018 22:33
C'est bien toi ?? Ca va ?

26 Novembre 2018

02:28

J"ai bien aime quand Carlos a dit que son coequipier le plus rapide avait ete Hulk juste apres que Max se soit fait couvert de goudron par Gasli . Sacre Max, un phenomene , en tout cas on s'est pas ennuye avec Max et Occon . Et Ricci aussi . Un vraie plaisir . (Des fois ils font peur quand meme ...)Quel dommage pour Occon , Wolf aurait pu faire un cheque , quel pingre celui la avec tout le pognon qu il donne a Lewis. Ah oui Lewis le magnifique. Il fait une video avec Will Smith et entre autre va ecraser le grand prix (et Bottas) . J'adore les messages grandiloquents de Lewis a son equipe . On dirait le president de Mercedes.

26 Novembre 2018

07:37

@ afrf1 26 Novembre 2018 02:03
" C'est bien toi ?? Ca va ? "

Y a des fois où je me pose la question......
ou alors quelqu'un utilise mon pseudo pour me contrarier.

26 Novembre 2018

10:42

Deux points positifs dans ce divore, malgré que je pense que c'est une erreur pour les deux entités car elles auront plus à perdre l'une comme l'autre à se séparer que d'avoir prolongé leur collaboration..........surtout pour Renault :

- ici les ennemis jurés de RB se calmeront.

- chez RB ils ne critiqueront plus Renault.

Le point négatif :
si le Honda est à la rue les ennemis jurés de RB continueront leur cirque.

La solution pour avoir la paix :
comme dans l'Alliance de l'actuel tôlard il faudrait que RB et RSF1 s'associent avec prises de participation réciproques..............bonne ambiance garantie entre Horner/Marko et Abiteboule/Prost.

26 Novembre 2018

13:04

27 Novembre 2018

17:05

A voir comment les dirigeants de Honda remercient B Hartley, ils n'aurons sans doute pas les mêmes retours avec les pilotes qu'ils aurons l'an prochain.

https://fr.motorsport.com/f1/news/honda-remerciement-hartley-acceleration-developpement/
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Le néerlandais à profité des largesses de Ferrari pour s'offrir une belle 3ème place en qualifs
Clock06/10/2018
Le néerlandais donne les raisons du retour de la version B
Clock27/09/2018
L'australien y voit un signe positif pour 2019
Clock24/09/2018
Le Red Bull Racing a fait fort aujourd'hui, dominant des Ferrari pourtant favorites
Clock15/09/2018
Grand Prix d'Abu Dhabi
Vendredi 29 Novembre

Essais Libres 1

10:00 - 11:30

Essais Libres 2

14:00 - 15:30

Samedi 30 Novembre

Essais Libres 3

11:00 - 12:00

Qualifications

14:00 - 15:00

Dimanche 1 Décembre

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Santiago
Samedi 18 Janvier
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - J-Alési (il y a 2h)
Et c'est toujours le/la même qui vient ramener sa...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 2h)
Viry n a plus de problème important donc ok ...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 2h)
Dialogue de sourds éternel ! le charme du forum...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 2h)
250 embauches qui viennent perturber et ralentir...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 3h)
Si tout ce qui est négatif est forcément faux a...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - Charly2b (il y a 3h)
Piston41 15 Décembre 2019 15:50 @Sennaislive...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - EPS15 (il y a 3h)
:like:...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - gris (il y a 3h)
+1 piston ...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
L'écurie française a rattrapé une séance qualificative ratée
Clock15/12/2019
Le Losange doit également préparer 2021
Clock14/12/2019
L'aventure est désormais définitivement terminée pour l'allemand
Clock11/12/2019
La Zoé Glace a bien démarré dans la compétition
Clock09/12/2019
Le britannique écarté du projet après une saison 2019 difficile
Clock06/12/2019