Menu
Pronostics
Le sport automobile prépare le "monde d'après"
F1, WEC et World RX, le futur s'organise !
Confidential-Renault.fr - 7 Mai 2020 19:05
Le retour progressif à une vie " normale " avec l’arrivée d’un déconfinement attendu de tous ouvre la perspective d’une reprise du sport automobile dans les pays concernés. Les championnats internationaux tels que la Formule 1, l’Endurance ou encore le World RX se préparent ainsi à relancer la compétition au cours de l’été. Conscients cependant des dégâts déjà causés par le Covid-19, les organisateurs multiplient les annoncent pour limiter les dommages collatéraux. Un sport plus responsable économiquement sans négliger le spectacle est l’équation que tous tentent de résoudre.

Maintenir l’engagement des constructeurs est dans ce contexte l’une des principales préoccupations des organisateurs. Avec des groupes automobiles en grandes difficultés, il est bien délicat de justifier auprès d’une Direction des investissements de plusieurs dizaines voire centaines de millions d’Euros pour faire rouler des voitures de course. Pour y répondre, la Formule 1 instaure un budget plafonné pour 2021 qui devrait finalement être abaissé de trente millions d’Euros par rapport à celui précédemment confirmé. De quoi satisfaire Renault, dont le discours se veut rassurant mais aussi réaliste.

"  On vit la situation avec un mélange d’attente, d’angoisse sur l’aspect sanitaire, et d’inquiétude sur les conséquences économiques, mais on n’est pas non plus abattus parce qu’on fait partie d’un sport qui a beaucoup de valeur et d’un groupe qui a les reins solides ; c’est une chance dans ces circonstances ", explique Cyril Abiteboul dans un entretien accordé à l’excellent AutoHebdo. " Ce n’est pas un report d’un an [de la réglementation technique, ndlr] qui va nous faire revoir notre position, même si la portée de la crise, qu’on ignore pour l’instant, pourrait nous y contraindre. Après, si nous arrivons à ce stade, nous ne serons pas les seuls dans ce cas de figure. "


Pas en danger aujourd’hui, le programme F1 de Renault devra toutefois recevoir des garanties pour que la marque puisse être capable de se battre sur le devant de la scène en respectant le budget plafonné.

"  Si nous devions nous retrouver définitivement, tout du moins très durablement, dans une F1 à deux vitesses, alors nous pourrions revoir notre position. La combinaison des 3 éléments suivants - plafonnement des dépenses, règlement technique remanié, et nouveaux Accords Concorde - nous laisse penser qu’on a les moyens de recoller au peloton de tête. Sous réserve bien sûr qu’on fasse du bon boulot ", précise-t-il.

Avant de bénéficier du budget plafonné, les constructeurs et les équipes devront composer avec une perte de revenus sur la première partie de la saison 2020, mais également sur des coûts engendrés par la relance de l’activité. Un challenge non sans conséquence pour ceux dont la trésorerie est limitée.

" Lorsqu’il sera temps de redémarrer l’activité, les coûts grimperont en flèche. Nous devrons sortir les gens du chômage partiel. Ce sera donc peut-être une période plus difficile que celle que nous avons connue jusqu’à présent ", prévient Cyril Abiteboul.


De son côté, l’Endurance tente aussi de sauver son Championnat du Monde WEC, et les 24 Heures du Mans qui vont avec. Avec un calendrier déjà remanié, il a été confirmé ce jour le rapprochement entre les organisateurs européens ACO et américains IMSA pour la cohabitation des Hypercars et LMDH. Cette dernière suscitait avant la crise du Covid-19 un vif intérêt chez Alpine. Les mesures dévoilées pourraient aller dans le sens du constructeur français, sous réserve que les budgets revus et corrigés d’après crise puissent permettre un tel passage dans la catégorie reine.

Afin de limiter les coûts, la nouvelle catégorie LMDH va s’appuyer sur des châssis fournis par Dallara, Ligier, Multimatic et Oreca, avec une Balance des Performances pour concurrencer les Hypercars. La carrosserie et le moteur seront développés par le constructeur engagé. Le bloc propulseur sera couplé à un système hybride commun. À l’image du DPi au sein duquel Nissan était présent, les prototypes devront offrir une belle vitrine visuelle à la marque engagée. De quoi satisfaire pleinement ces dernières, qui pourront jouir d’un coût pleinement maitrisé.

En plus d’Alpine, Porsche a ainsi confirmé son intérêt, tandis que toutes les marques aujourd’hui présentes en DPi sont susceptibles de rejoindre l’aventure internationale – Acura (Honda), Mazda et Cadillac (probablement avec Corvette). Peugeot pourrait également passer de l’Hypercar au LMDH, ce qui pourrait promettre une affiche incroyable pour le futur du WEC et des 24 Heures du Mans !


Dernière compétition majeure liée à Renault, le World RX se prépare aussi à relancer la compétition. Présente à titre privée, la marque au Losange dispose de l’un des dispositifs les plus impressionnants du plateau, avec de réelles chances cette année de gagner. Pas moins de cinq voitures seront ainsi inscrites, et confiées pour certaines à l’élite de la compétition. Renault est d’ailleurs le constructeur le plus représenté de la saison 2020 !

Un calendrier provisoire de neuf rendez-vous a été publié plus tôt ce mois-ci, avec un démarrage au mois d’août pour un final programmé en décembre. En parallèle, l’introduction de véhicules électrifiés a été retardée d’une année, pour s’établir désormais en 2022.

Le futur nous dira si Renault intensifiera ses efforts auprès de l’initiative de Guerlain Chichérit. De bons résultats cette année – et une santé financière positive du Losange – peuvent nous permettre de rêver. Réponse sur la piste !


On le voit, le monde du sport automobile se montre proactif pour assurer sa survie, et la présence des marques. Renault se veut, à ce stade, rassurant quant à ses intentions sur ce sujet, mais la capacité du constructeur à remonter la pente de cette crise du Covid-19 conditionnera forcément ses différents programmes. L’introduction d’un budget cap en Formule 1, et d’une économie plus responsable dans l’ensemble du sport automobile laissent à espérer une issue positive.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
07 Mai 2020 - 19:34

Et le programme Alpine en rallye avec Manu Guigou et François Delecourt ?
Je ne suis sans doute pas la majorité mais cela me passionne plus que le LMHD ...
08 Mai 2020 - 08:56
On nous parlait d'un statut quo sur l'aéro 2021,apparemment l'aileron arrière pourrait être moins imposant.
Une nécessité à cause des contraintes toujours plus élevées sur les pneus. 

https://it.motorsport.com/f1/news/f1-2021-meno-carico-con-ala-posteriore-piu-piccola/4789558/
08 Mai 2020 - 08:57
*statu quo



ScrollUp
Réagir à cet article
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange s'inquiète, lui, de la situation moteur de la Formule 1
Clock07/10/2020
L'espagnol piloterait la R.S.18 et R.S.20 selon la presse locale
Clock07/10/2020
Les récentes prestations du Losange donnent de l'optimisme pour 2020 et au-delà
Clock05/10/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pronostics
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - Tournevis (il y a 52s)
@Captur Bientot la simca mille ???  :angel:...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - E.T29 (il y a 1m)
@E.T29 Allez voir le lien de @Raikko les pouces...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - Captur (il y a 3m)
@niki312T Je te rejoins sur le « trolls...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - lulu79 (il y a 15m)
@niki312T Bon bah moi je débarque au milieu de...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - Captur (il y a 26m)
"Quand je suis arrivé, je me suis rendu compte...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - niki312T (il y a 28m)
@Captur Tu n'as pas compris. Relis bien les...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - Captur (il y a 35m)
@esartinulo Peut-être préconiser sur certains...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - Captur (il y a 47m)
@nonos Mais pourquoi voulez vous qu’il se...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
De bonnes performances et quelques soucis avec McLaren sur fond de discussions avec Red Bull
Clock16/10/2020
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020