Menu
Nissan annonce ses engagements sportifs 2016
La marque nippone ne va pas s'ennuyer cette saison !
Emmanuel Laurent - 28 Février 2016 18:58
Quelques semaines après Renault, c'est au tour de Nissan de dévoiler son programme sportif pour la saison 2016. Si la marque Nippone a déjà annoncé son retrait du LMP1 après l'échec de la GT-R LM Nismo, la présence de Nissan en compétition automobile restera importante grâce à de nombreux engagements dans divers championnats. Du LMP2 au GT3 en passant par le V8 Supercars et le SuperGT, on ne va pas s'ennuyer en 2016 !

Nissan, fournisseur de moteurs en LMP2 et LMP3


Avant la standardisation des blocs propulseurs en LMP2, Nissan poursuivra son activité de fournisseur de moteurs, où la marque a déjà remporté 11 championnats et quatre victoires aux 24 Heures du Mans. L'écurie officielle Alpine utilisera notamment le bloc japonais VK45 avec son nouveau prototype.

Nissan sera également très visible en LMP3 avec la fourniture du moteur VK50 à de multiples structures. Notons que la marque de l'Alliance s'appuiera sur le soutien technique d'Oreca pour mener à bien cette activité.

Un programme très chargé pour la Nissan GT-R NISMO GT3


Fort d'un double titre en Super GT300 et Blancpain Endurance Series classe Pro en 2015, Nissan compte sur sa GT-R Nismo GT3 pour continuer de faire briller ses couleurs cette saison. La sportive japonaise sera visible dans pas moins de cinq compétitions majeures, avec un double engagement en Blancpain GT Series dans les catégories Endurance Cup et Sprint Cup (une nouveauté). Elle profitera de cette participation pour prendre part à la très célèbre épreuve des 24 Heures du Nürburgring.

La GT-R Nismo GT3 continuera également d'être présente en Super GT300 et en Pirelli World Challenge, le championnat de tourisme très renommé d'Amérique du nord.

Nissan remet ses titres en jeu en Super GT500


Le pendant du DTM au Japon constituera comme depuis de nombreuses années le programme sportif majeur de Nissan. Fort d'un double titre consécutif, la spectaculaire GT-R Nismo sera confiée à quatre équipages, dont une pour les Champions en titre Ronnie Quintarelli et Tsugio Matsuda.



Le V8 Supercars toujours au programme pour 2016


Un temps sur la sellette, Nissan a décidé de poursuivre son engagement officiel en V8 Supercars, LA compétition de tourisme en Australie. L'Altima tentera de décrocher son premier titre pour faire honneur aux sacres décrochés par la marque japonaise de 1990 à 1992. Rick Kelly, Todd Kelly, Michael Caruso et Dale Wood seront au volant de la berline nippone.



À tous ces programmes s'ajoutent des engagements annexes, comme la Micra Cup, le soutien de jeunes pilotes ou encore le Super Taikyu Series avec la présence de Nissan 370 Z Nismo RC dans la catégorie ST-3. Bref, le sport automobile est plus que jamais à l'honneur chez Nissan, et plus généralement au travers de l'Alliance, qui compte une présence en compétition assez impressionnante ! Qui a dit que Carlos Ghosn n'aimait pas le sport automobile ?!

ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
28 Février 2016 - 19:11
Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis
28 Février 2016 - 21:06
J'adore Nissan. c'est un constructeur incontournable en sport auto.
29 Février 2016 - 07:51
c'est vraiment pas grand chose pour un constructeur qui vend plus de voitures que Renault .les lmp-2 c'est bientôt fini . ils ne peuvent pas ce contenter de si peux !
le plus simple serait de motoriser Alpine en lmp1 non hybride .
29 Février 2016 - 08:01
L'engagement en compétition n'a rien à voir avec le nombre des ventes sinon Alpine n'aurait jamais fait de rallyes ni Le Mans.
Et pour rester au japon que fait Toyota qui vend plus que nissan ?
29 Février 2016 - 08:03
toyota fait du WEC du WRC et du nascar . çà va quoi
29 Février 2016 - 08:20
Sans oublier le sport non officiel...
Avec la bonne vieille skyline, ou la GtR R34, ou chez Toyota la supra, Les bonnes caisses des années 90 -2000 quoi...
29 Février 2016 - 10:14
Toyota, outre, comme le dit stefco34, le WEC (Champion du Monde 2014), le WRC (retour en 2017), le NASCAR (champion 2015) fait également de la F3 japonaise (champion 2015), de la Super Formula japonaise (champion 2014 et 2015) et du Super GT (où, il est vrai, ils ont été battus en 2014 et 2015 par NISSAN).

En fait, ils ne sont absent qu'en F1 et Indycar.

A l'inverse, depuis le cuisant échec en LMP1 l'année dernière, NISSAN n'est plus présent qu'en Super GT japonais. Le LMP2 devient une formule monotype l'an prochain (et ce ne sera pas NISSAN) tandis que le LMP3 est déjà une formule monotype.

Maintenant, si l'on compare à General Motors, ce n'est pas très différent (GM ne fait que de la NASCAR). On peut donc être un grand constructeur sans être impliqué en course automobile.
29 Février 2016 - 12:34
oui les constructeurs français font plus de voiture de courses que de voiture de sport.
les allemands ont mis longtemps avant de s'intéresser à la f1 avec BMW et leurs petits artisans ATS et Zakspeed .
29 Février 2016 - 13:23
Pour l'Allemagne, il y a des raisons historiques.

L'Allemagne a été très impliquée en compétition avec les Mercedes et les Auto Union jusqu'à la seconde guerre mondiale.

Après la chute du régime nazi (qui soutenait le sport automobile pour des raisons de propagande), il a fallu quelques années pour les voir revenir..avec un retour gagnant tant au mans qu'en F1. malheureusement, ce retour n'a pas duré à cause de la catastrophe du Mans 1955.

Il a fallu 25 ans pour "oublier" cette tragédie et voir BMW arriver en F1 comme motoriste des Brabham puis Mercedes emboîter le pas quelques années plus tard.
29 Février 2016 - 14:29
heureusement Porsche maintenait la flamme en endurance....
ScrollUp
Réagir à cet article
La marque japonaise donne la priorité à la Formule E et le Super GT
Clock09/02/2019
La marque japonaise organise une conférence pour annoncer tous ses programmes 2019
Clock08/02/2019
La GT-R GT3 Nismo ajoute une corde à son arc
Clock30/01/2019
L'Endurance et le Supertourisme au programme de l'année 2019
Clock21/12/2018
La sportive japonaise s'est illustrée ce week-end par un convaincant top 10
Clock30/07/2018
C'est ce week-end, avec la GT-R GT3 Nismo
Clock26/07/2018
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Portugal - Course : Renault s'en sort... - F1nainain (il y a 28m)
@Tournevis:D  oui mais la même remorque pour...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - E.T29 (il y a 2h)
@Tournevis Tu penses qu'ils vont serrer la vis? ...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 3h)
@niki312T Perso je ne vois pas pourquoi il...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - johnnybigood (il y a 4h)
@lulu79 A t'entendre on est tous les jours en...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 4h)
@lulu79 Il y a une différence entre donner son...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 5h)
@lulu79 Je m autorise à  vous parler...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 5h)
@Tournevis Bottas pourra donc suivre Lewis de plus...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 5h)
Le monde à  l envers  J étais pour le...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bons points pour le Losange et sa cliente McLaren
Clock25/10/2020
La R.S.20 est moins à son aise ce week-end, McLaren-Renault en Q3
Clock24/10/2020
Une session interrompue avant son terme
Clock24/10/2020
McLaren-Renault se montre, Renault encore discret
Clock23/10/2020
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020