La Nissan GT-R GT3 Nismo Spec-2018 marque les esprits à Spa

La sportive japonaise s'est illustrée ce week-end par un convaincant top 10

Emmanuel
30 Juil. 2018 21:49
63
La-Nissan-GT-R-GT3-Nismo-Spec-2018-marque-les-esprits-a-Spa

Nissan et son équipe officielle GT Sport Motul Team RJN ont confirmé les espoirs placés dans la nouvelle GT-R GT3 Nismo Spec-2018 en décrochant dimanche une brillante septième position à l’arrivée de la 70e édition des Total 24 Heures de Spa. Dans une épreuve animée et pleine de rebondissements, la sportive japonaise a mis à profit une fiabilité irréprochable et un rythme de premier plan pour s’imposer comme l’une des bonnes surprises de ce millésime 2018. Le bilan de Nissan est d’autant plus satisfaisant que la seconde GT-R GT3 Nismo, une Spec-2017, a également vu le drapeau à damier en terminant à la 37e position du général et à la cinquième place de la catégorie Silver Cup.

À 16h30 ce dimanche, malgré des visages tirés de fatigue par une course longue et éprouvante, les femmes et hommes de l’équipe GT Sport Motul Team RJN ne pouvaient s’empêcher de sourire. Non content de voir ses deux autos franchir la ligne d’arrivée, Nissan a marqué les esprits. Sur la plus célèbre des épreuves d’Endurance de la catégorie GT, la GT-R GT3 Nismo Spec-2018 était attendue au tournant, mais elle a finalement passé avec succès son examen en s’affranchissant des défis imposés par le très sélectif toboggan ardennais.

Comme toujours à Spa-Francorchamps, la course a réservé bien des difficultés à l’ensemble des équipages. Rien ne se passe comme prévu et les nombreuses Full Course Yellow, Safety-Car et autre drapeau rouge ont donné du fil à retordre à tout ce beau monde. Cela n’a d’ailleurs pas forcément joué en la faveur de Nissan, souvent pénalisé par des concurrents profitant de ces interventions pour minimiser l’impact d’un passage par les stands, là où la GT-R venait de le faire sous drapeau vert. Cela est d’autant plus vrai que les écarts étaient extrêmement serrés en tête de course. On se serait même parfois cru dans un Grand-Prix de Formule 1 ! Une course d’Endurance est cependant aussi une affaire de timing et la réussite n’était pas nécessairement du côté de la marque japonaise sur ce plan-là.

Image
La bonne nouvelle était de voir notre GT-R GT3 Nismo Spec-2018 #23 composer avec ce groupe. Si la marque japonaise nourrissait une légère frustration à l’issue des qualifications - la #23 a loupé de peu une accession à la Superpole -, elle a rapidement oublié ce contretemps par un début de course efficace permettant au trio Alex Buncombe, Matt Parry et Lucas Ordóñez d’intégrer le top 10.

Solide, notre équipage est même allé plus loin en plaçant le nez de la GT-R en tête de la course au petit matin, après avoir figuré un long moment sur le podium. Le jeu des arrêts et les aléas de l’épreuve ont cependant fait reculer notre auto, qui s’est montrée au demeurant fiable. Seule la #22, Spec-2017, a donné des sueurs froides aux mécaniciens avec un début d’incendie immobilisant l’auto à son stand près de 30 minutes. L'abandon n'était pas loin...

L'équipe s'en tire bien car avec seulement deux voitures sur la grille, Nissan aurait pu tout perdre rapidement. C’est d’ailleurs presque un exploit tant cette 70e édition n’a épargné aucun constructeur. Les marques disposant de nombreuses autos sur la grille en ont tiré profit, s’assurant d’avoir au moins une voiture à l'abri de toute(s) mésaventure(s). Le top 6 est ainsi constitué de trois constructeurs allemands, tous ayant 4 équipages ou plus sur la grille.

Image
Si Nissan ne ressort pas vainqueur de ces Total 24 Heures de Spa, cette septième place résonne comme une victoire aux yeux de ses membres.

" Nous n'étions pas très chanceux à Monza, mais au Paul Ricard, nous avons eu une bonne course avec la cinquième place et peut-être que nous aurions pu monter sur le podium mais venir ici et obtenir ce résultat... nous sommes ravis ! Nous sommes la première voiture non allemande ! ", se félicite Bob Neuville, le Team Manager de GT Sport Motul Team RJN à Sportscar365.

" Nous l’avons fait avec une nouvelle voiture, avec laquelle nous avons effectué des tests, mais pas tant que ça malheureusement ", ajoute-t-il.

Le bilan des Total 24 Heures de Spa confirme cependant le bon travail effectué par les ingénieurs dans la conception de cette spécification 2018.

" C’est une voiture complètement nouvelle, mais basée sur la même auto de route, la R35. Il y a plus de performance à débloquer mais sous réserve de la BOP [Balance of Performance, ndlr], donc cela peut se faire très facilement ", poursuit Bob Neuville.

" La voiture est plus facile avec ses gommes arrières, le moteur est placé différemment, nous avons amélioré la traction, c’est vraiment mieux ", ajoute un Team Manager convaincu.

Image
Un avis partagé bien sûr par l’un des trois pilotes de la GT-R GT3 Nismo #23, Lucas Ordóñez.

" C'est une très bonne journée, terminer dans les points est toujours une bonne nouvelle, terminer les 24 Heures de Spa est encore mieux ", affirme-t-il, en référence aux unités inscrites pour le compte du Blancpain GT Series. " C'est le défi de l'année, la course la plus difficile et celle où le plus de points sont disponibles. P7 est vraiment bien. Je suis heureux pour Nissan, NISMO et pour GT Sport Motul Team RJN. L'équipe a travaillé très dur pour les résultats ici. "

" Nous sommes le premier constructeur non allemand de cette course, et j'en suis très fier. Ce n'est pas facile, 68 voitures en piste sur l'un des circuits les plus difficiles au monde. Il y a des GT3 partout sur la piste, donc le trafic et les accidents étaient omniprésents… Juste réussir à éviter cela et rester sur la piste était la chose la plus importante. Alex et Matt ont fait un travail incroyable comme toujours, et je pense que nous devons tous les trois être fiers ", ajoute-t-il.

Nissan et GT Sport Motul Team RJN vont désormais capitaliser sur les enseignements tirés de ces Total 24 Heures de Spa pour peaufiner la mise au point de la voiture. Celle-ci semble définitivement bien née, de quoi aborder la suite de son parcours avec optimisme.

Image
Image

mathusalem

31/07/2018 - 21:36
0
0

Si tout le monde est content tout va bien alors. Bonne fiabilité apparemment. Très belle caisse quand même, et beau rouge, ça fait plaisir de revoir des Nissan ....

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Nissan GT-R GT3

Calendrier

GP Flag bhEP Barheïn 2021

12-14 Mars 2021

Planning des essais

Vendredi 12

09:00 - 17:00

Samedi 13

09:00 - 17:00

Dimanche 14

09:00 - 17:00

GP Flag bhGP de Barheïn

26-28 Mars 2021

GP Flag ptWEC - 8H de Portimao

04 Avril 2021

GP Flag itePrix de Rome

10 Avril 2021

Commentaires

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@Mateo Williams Renault (en 2023 8))

4m
AlpineV6T

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@GRider Franchement, cette confusion entre RE20B et RE21, split ou pas, m'amuse assez finalement. Entre les GP d'Abu Dhabi 2020 et 2021, ICE, TC et...

8m
RäikköE20 N°1 Bis

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@fakenesw41 Pas compris de quels conduits tu parles :oops: les conduits de quelle couleur?

9m
GRider

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@Mateo Bon tu te magnes avec tes autres questions !! Tu crois que j'ai que ça à faire de venir ici !! :evil:

20m
niki312T

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@Someone276 moi j espère quelle marche comme une fusée  depuis cet hiver , dans ma petite tête je me dirais merci Budkow et merci Riccia et...

21m
lulu79

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@Mateo Williams sans hésiter...

25m
nonos

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

@Mateo La poire Williams

26m
niki312T

Avec Alpine, Renault veut transformer l'essai

Je tiens à préciser que les sondages proposés par Mateo sont des sondages qui viennent du compte twitter @aurupteur. Rendons à César ...

28m
Tibouchon