De la performance mais pas de podium pour Guerlain Chichérit en Finlande

Les Renault privées ont été mises à rude épreuve ce week-end !

Confidential-Renault.fr
01 Sept. 2020 21:32
54
De-la-performance-mais-pas-de-podium-pour-Guerlain-Chicherit-en-Finlande

Le World RX était de nouveau à l’honneur ce week-end avec la tenue des manches finlandaises organisées samedi et dimanche à Kouvola. Auteurs de performances intéressantes lors du premier rendez-vous en Suède, les cinq pensionnaires des Renault privées n’ont pas été mesure de monter sur le podium, avec pour meilleur résultat une accession en finale lors de la seconde course.

Ça ne sera pas pour cette fois ! Toujours à la recherche de sa première victoire en World RX, Guerlain Chichérit et ses quatre équipiers n’ont pas chômé en Finlande, mais les conditions n’étaient toujours pas réunies pour faire de la Mégane R.S. RX ou de la Clio R.S. RX une auto gagnante. La troisième manche disputée samedi sous un beau soleil voit les Mégane R.S. RX de nouveau s’illustrer avec des performances de premier plan. Andreas Bakkerud et Anton Marklund accèdent aux demi-finales, un exploit pour le second cité qui souffre d’une importante perte de puissance. Journée de nouveau compliquée en revanche pour Liam Doran, d’abord victime d’une rupture mécanique en Q2 puis d’un contact en Q3.

Du côté des Clio R.S. RX, la compétitivité est en hausse puisque Guerlain Chichérit loupe de peu une accession dans le dernier carré. Cependant, Kevin Abbring a souffert d’une casse de son arbre de transmission lors de la Q3, le privant de toutes chances d’une participation aux demi-finales. Deux Renault sur cinq y figurent, mais malheureusement pour Anton Marklund, avec un moteur fébrile, il ne peut défendre ses chances et abandonne au deuxième tour. Andreas Bakkerud se bat comme un beau diable mais échoue au quatrième rang. S’en est terminé de la troisième manche.

Image
La seconde journée offre un scénario météorologique bien différent puisque la pluie fait son apparition et influence grandement l’évolution de la piste. Cela ne change cependant pas le scénario des pilotes Renault, avec de nouveau une double qualification en demi-finale, grâce à Andreas Bakkerud et Anton Marklund.

La malchance poursuit Liam Doran. Tandis qu’il se positionne en Q1 et s’illustre en Q3, il abandonne en Q2 sur un problème de roulement, alors qu’il était en mesure de gagner sa manche. Ce retrait le prive d’une accession dans la phase suivante. Du côté des Clio R.S. RX, des essais de réglages ont été menés, tantôt sur l’une des voitures, tantôt sur l’autre. Cela n’a pas suffi, bien que Kevin Abbring échoue à quelques pas d’une qualification.

En demi-finale, et sur une piste très boueuse, seul Andreas Bakkerud se qualifie pour la finale, terminant quatrième de sa manche mais en bénéficiant de la pénalité d’un adversaire. Anton Marklund ne peut en revanche défendre ses chances correctement, la boue détruit ses essuie-glaces et il termine la course " à l’aveugle ". Un exploit même si cela se traduit par la sixième et dernière place… Ironie du sort, c’est un problème identique qui va affecter Andreas Bakkerud lors de la finale. Lui aussi termine sa course en regardant qu’à travers les vitres latérales, ce qui se résume là encore à l'obtention d'une sixième position.

Image
" La vitesse que nous avons montrée tout au long des essais était vraiment prometteuse pour le reste de la journée - la voiture fonctionnait très bien et nous étions les plus rapides sur la piste ", explique Anton Marklund. " Malheureusement, nous avons perdu un peu de rythme et définitivement perdu de la performance au départ en raison d'un manque d'adhérence. Nous devons faire une analyse approfondie maintenant pour comprendre pourquoi la vitesse différait tellement de celle de ce matin, donc beaucoup de travail à faire. "

" Dans l'ensemble, nous avons fait de très nombreux pas dans la bonne direction - nous n'avons pas eu de gros problèmes techniques, mais les conditions extrêmement délicates ont eu un impact sur nos performances globales ", commente de son côté Andreas Bakkerud. " Nous sommes fiers d’avoir mis la voiture en finale pour lutter contre 5 pilotes de haut niveau et c’est là que je pense que nous devrions jouer tout le temps. Compte tenu des conditions qui changent rapidement, je pense que nous avons bien joué nos cartes tactiquement, mais nous avons eu quelques petits problèmes en demi-finale et en finale, que nous devons analyser. Je suis convaincu que nous pourrons bientôt sabrer le champagne en fin de journée ! "

Beaucoup de mésaventures ont donc gâché le week-end des représentants de Renault, dont on peut souligner le courage et la détermination. Tous se sont vaillamment battus pour tirer le potentiel de leurs autos, en dépit des problèmes rencontrés. Le vent finira bien par tourner, avec toujours l’espoir légitime de voir l’une ou l’autre des Renault monter sur le podium, et peut-être enfin signer une première victoire. Rendez-vous les 19-20 septembre pour la prochaine manche, en Lettonie.

Alexerateur

02/09/2020 - 13:52
1
0

Ca engrange de l'expérience et de la confiance.  Ca va porter ses fruits. emoji cool emoji cool

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités GC Kompetition

Calendrier

GP Flag bhEP Barheïn 2021

12-14 Mars 2021

Planning des essais

Vendredi 12

09:00 - 17:00

Samedi 13

09:00 - 17:00

Dimanche 14

09:00 - 17:00

GP Flag bhGP de Barheïn

26-28 Mars 2021

GP Flag ptWEC - 8H de Portimao

04 Avril 2021

GP Flag itePrix de Rome

10 Avril 2021

Commentaires

Renault dévoile les grandes lignes de sa stratégie moteur

Vous pouvez le sentir dans le travail avec le maître du back ride Pat Fry et McLaren ; il a bien fait pour 2019 et la voiture était comme Red Bull...

52m
Lexman

Renault dévoile les grandes lignes de sa stratégie moteur

Merde elle a explosée 5m après son atterrissage :lol:

5h
E.T29

L'Alpine-Renault A521 en piste dès ce mercredi + Revivez la présentation

Bon grande nouvelle  Renault vient officiellement  D admettre qu ils sont sur le parcours qui conduit au split. 7 ans  pour ...

5h
lulu79

Renault dévoile les grandes lignes de sa stratégie moteur

On peut pas toujours innover, et parfois, faut faire preuve de pragmatisme et reproduire ce qui marche mieux chez les autres, et en l'occurence,...

6h
johnnybigood

Un premier roulage sans difficulté pour l'Alpine-Renault A521

@Mastersteph Ha merci ! Ceci peut expliquer cela. Et pardon wastegate* :oops:

6h
T2-J4

L'Alpine-Renault A521 en piste dès ce mercredi + Revivez la présentation

@Luc7819008 Justement moi non plus je ne comprends pas. La cheminée aurait été ( supposition ) aggrandie dans le but d'y faire monter une partie...

6h
niki312T

Un premier roulage sans difficulté pour l'Alpine-Renault A521

@T2-J4 Oui  Plus necessaire d avoir une wastgate si le moteur est capable de gérer sans la limite de pression

6h
Mastersteph