Menu
Renault Sport F1 présente le Grand-Prix de Turquie
Istanbul est une piste qui a traditionnellement réussi au losange
Emmanuel Laurent - 4 Mai 2011 14:33
Après une pause de trois semaines, le Championnat du Monde FIA 2011 de Formule Un est de retour avec le Grand Prix de Turquie qui se déroulera du 6 au 8 mai. Le circuit Turc se situe peut-être à la lisière extrême de l'Europe, il n’en lance pas moins la " saison européenne ", une série de neuf courses sur le continent, avec un seul voyage " outre-mer " en quatre mois.

Renault Sport F1 a connu un excellent début de saison jusqu’alors, le moteur RS27 ayant remporté deux victoires avec Sebastian Vettel, six podiums et 137 points pour l'ensemble de ses équipes partenaires que sont Red Bull Racing, Lotus Renault GP et Team Lotus.

Renault possède de bonnes statistiques pour le Grand Prix de Turquie : depuis l’inscription de cette course au calendrier en 2005 un moteur Renault est parti en pôle position à deux reprises et a terminé sur le podium à cinq reprises.

Quelques éléments clés sur la Turquie...

Le circuit d'Istanbul Park est l'un des plus variés du calendrier, associant des sections rapides et lentes. Le plus célèbre virage de cette piste est l’interminable virage 8, une courbe à quatre cordes débouchant sur une ligne droite. Bien que cette courbe ait le profil d’une cuillère, elle se prend en réalité totalement à fond, le moteur étant poussé à son régime maximum depuis la sortie du virage n° 7, pendant le virage 8, puis toute la ligne droite menant jusqu’au 9. Pour cet enchaînement, le temps passé à pleine puissance atteint 17secs.

Après la zone de freinage du virage 9, le pilote remet les gaz dans le 10 pour les conserver pendant la légère courbe 11 jusqu'à l'épingle à cheveux du 12. Il aura été à fond de nouveau pendant 17secs, ce qui donne un total de 34 secs passées au régime maximal pendant cinq courbes.

La série de virage lents n° 12, 13 et 14 représente une zone où un pilote peut gagner - ou perdre – de précieuses secondes. Celui-ci va freiner de 320 km / h à 80 km / h avant le 12, une épingle à cheveux peu sévère, pour attaquer le virage 13, un droit serré et prendre la courbe finale avant la ligne droite des stands. Un bon confort de conduite et une bonne traction en sortie des virages lents sont donc essentiels. C’est pourquoi Renault Sport F1 a passé un temps considérable à préparer un RS27 au banc afin d’étudier une cartographie moteur spécifiquement adaptée à ces particularités.

Il n’y a que 150 m entre la première ligne de départ et le premier virage; comme à Monaco. Le leader effectuera cette courte distance en six secondes environ, sans aucun changement de direction. Dans ce cas précis, le KERS ne représentera pas un avantage majeur car sa plage d’utilisation sera très courte - seulement 3,5secs.

Les équipes Renault Sport F1 utiliseront les mêmes moteurs que lors du Grand Prix de Chine, ce sera le deuxième GP de leur cycle de vie.

Le saviez-vous...

Il existe une corrélation entre des appuis aérodynamiques élevés et une forte consommation de carburant. Malgré ses 14 virages, le circuit d'Istanbul Park est une piste avec un niveau d’appuis requis moyen, puisqu’un pourcentage important de chaque tour se déroule en ligne droite. Par conséquent, le taux de consommation de carburant des moteurs n’est pas très élevé. La consommation d’un moteur de F1 est d'environ 500g/km mais ces données peuvent varier de 0,5% tout au long de la course. Environ 150 kg de carburant sont utilisés pour une course de 300 kilomètres, ce qui signifie qu'un pilote pourrait éventuellement terminer avec seulement 750g dans le réservoir. Le but des ingénieurs serait de finir la course avec encore moins que cela, ce qui signifie que les réglages moteur seront surveillés de très près, en particulier dans les derniers tours.
ScrollUp
Réagir à cet article
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange s'inquiète, lui, de la situation moteur de la Formule 1
Clock07/10/2020
L'espagnol piloterait la R.S.18 et R.S.20 selon la presse locale
Clock07/10/2020
Les récentes prestations du Losange donnent de l'optimisme pour 2020 et au-delà
Clock05/10/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Portugal - Course : Renault s'en sort... - F1nainain (il y a 45m)
@Tournevis:D  oui mais la même remorque pour...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - E.T29 (il y a 2h)
@Tournevis Tu penses qu'ils vont serrer la vis? ...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 3h)
@niki312T Perso je ne vois pas pourquoi il...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - johnnybigood (il y a 5h)
@lulu79 A t'entendre on est tous les jours en...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 5h)
@lulu79 Il y a une différence entre donner son...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 5h)
@lulu79 Je m autorise à  vous parler...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 5h)
@Tournevis Bottas pourra donc suivre Lewis de plus...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 5h)
Le monde à  l envers  J étais pour le...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bons points pour le Losange et sa cliente McLaren
Clock25/10/2020
La R.S.20 est moins à son aise ce week-end, McLaren-Renault en Q3
Clock24/10/2020
Une session interrompue avant son terme
Clock24/10/2020
McLaren-Renault se montre, Renault encore discret
Clock23/10/2020
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020