Menu
Pronostics
Un goût prononcé pour les châssis Renault chez Guerlain Chichérit
La Mégane IV R.S. RX et la Clio IV R.S. RX vont faire leurs débuts en World RX en 2018
Emmanuel Laurent - 22 Novembre 2017 23:27
Depuis plusieurs mois, Guerlain Chichérit occupe une place de premier plan dans l’univers médiatique de Renault en sport automobile, grâce à ses projets aussi fous qu’incroyablement excitants en World RX. En plus de la Mégane IV R.S. RX, le français lancera en effet en 2018 une Clio IV R.S. RX, et se met à rêver d’un Scénic RX " roadshow " destiné à accueillir des passagers passionnés. Aujourd’hui, le nom de Gerlain Chichérit rime plus que jamais avec Renault, mais pas question pour le moment de parler d’une implication officielle de la marque au Losange. Ces projets relèvent d’une initiative privée, motivée par la qualité des châssis proposés par la firme de Boulogne-Billancourt.

" Renault a toujours fait de très bons châssis et c’est très important comme base pour construire une bonne voiture de course ", assure Guerlain Chichérit, à Lemagsportauto.com, avant de botter en touche lorsqu’on lui demande si Renault sera un partenaire de ses projets en World RX. " Pour la suite de la question, je prends mon joker. "

Si la question relative au niveau d’implication de Renault dans ce programme ne sera pas éclaircie aujourd’hui, le français en dit plus sur le positionnement de la nouvelle équipe G-FORS, dont l’objectif majeur sera de développer de jeunes espoirs en vue d’une arrivée en championnat du monde World RX. Avec la Clio IV R.S. RX, Guerlain Chichérit estime pouvoir disposer d’une arme compétitive pour aider ses poulains à progresser et s’affirmer.

" Le but de ce team Clio est de donner une chance à de futurs grands pilotes. Le Rallycross se développe très vite en ce moment et il est important d’aider les futurs pilotes stars de la discipline. L’idée de ce team n’est pas seulement de fournir des voitures aux jeunes pilotes, mais également de leur offrir un encadrement pour réussir ", explique le pilote français.


La Clio IV R.S. RX a l’avantage d’être nettement moins cher à exploiter, contrairement à sa grande sœur, la Mégane IV R.S. RX. " L’idée est tout simplement de développer une voiture performante avec des coups d’exploitation acceptables. La Mégane étant, à l’inverse, extrêmement chère à la construction et en exploitation. Donc, elle est difficilement accessible pour de jeunes pilotes talentueux ", précise Guerlain Chichérit, toujours à Lemagsportauto.com.

Cela n’empêchera pas la petite Renault d’être une auto compétitive, grâce au savoir-faire de FORS Performance, dont la réputation dans le Rallycross n’est pas à refaire. " Il [FORS Performance, ndlr] a beaucoup d’expérience dans ce sport et a déjà construit des voitures de RX très performantes. Ainsi, j’espère vraiment que la Clio sera le fruit de toutes ces années d’expériences et que cette auto sera à la hauteur de nos espérances ", souhaite Guerlain Chichérit.

Stéphane Orré, l’homme fort de FORS Performance, se félicite pour sa part de pouvoir composer avec la Clio IV R.S. RX. " La Clio 4 RS est une voiture de la marque Renault et qui était bien dans le segment ''access'' pour nos jeunes pilotes. Elle a de bonnes caractéristiques techniques de bases pour faire une Supercar RX. Nous avions aussi la possibilité de bien marquer la différence entre le Team GCK-Prodrive WRX et G-FORS tout en ayant un pont naturel ", explique-t-il, également à Lemagsportauto.com.


En dépit de la volonté de lancer de jeunes pilotes, Guerlain Chichérit et Stéphane Orré nourrissent de grandes ambitions sportives. Principalement visible dans le championnat de France et en Europe – en plus de quelques épreuves en World RX, la Clio IV R.S. RX aura pour mission de jouer les titres sur ses principaux tableaux.

" Les objectifs sont élevés, se battre pour le titre en France et en Europe ", affirme le représentant de FORS Performance.

" Le programme EuroRX et le championnat de France ne sont absolument pas connectés. Nous serons donc sur les deux championnats. Mais, l’effort avec les jeunes pilotes est pour l’instant axé sur le championnat d’Europe ", précise pour sa part Guerlain Chichérit.

Le français a également annoncé la présence au maximum " de trois voitures pour la première année ". L’une d’entre elles a d’ores et déjà trouvé son pilote, avec la signature il y a quelques jours de Jere Kalliokoski, un finlandais de 20 ans vainqueur de son championnat national en 2016.

Il va désormais falloir patienter quelques semaines pour découvrir les versions finales de nos Clio IV R.S. RX et Mégane IV R.S. RX. Guerlain Chichérit ne fait cependant pas les choses à moitié et permettra à Renault d’assurer une large présence dans le monde du Rallycross, et au plus haut niveau qui plus est. Un sacré défi que l’on aura le plaisir de suivre dès cette saison 2018. On a hâte !
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
23 Novembre 2017 - 09:52
Et pas un mot sur les podiums que les Renault, officielles celles-là, font en Amérique du Sud en STC 2000 ou avec la Torino !
23 Novembre 2017 - 10:32
Mariolotus

S'inscrivant dans le cadre du championnat WRX, les moteurs sont des 2l, 4 cylindres turbo compressé de prêt de 600 cv...en l'ocurence pour la Mégane, le 1.8 porté à 2 l.
23 Novembre 2017 - 12:32
mariolotus

Il s'agit du même moteur qui équipe la nouvelle Megane RS, soit le 1.8 l porté à 2 l.
23 Novembre 2017 - 16:36
@francis5413 : c'est prévu, pas d'inquiétude - vous connaissez notre passion pour ces programmes en Amérique du Sud (TC, SuperTC2000 et Copa)
ScrollUp
Réagir à cet article
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
Nouvelle session frustrante pour le Losange à Riga
Clock24/09/2020
Les Renault privées ont été mises à rude épreuve ce week-end !
Clock01/09/2020
Kevin Abbring remplace Rokas Baciuska en Finlande
Clock27/08/2020
Des finales et plusieurs victoires en qualifications
Clock25/08/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pronostics
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 2h)
@niki312T Bof, ce que Ocon fait c’est plus ou...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 2h)
@E.T29 Stable ? Stable ? 2017 énorme changement,...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - niki312T (il y a 3h)
Depuis 5 ans c'est seulement depuis quelques mois...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 3h)
@ET29. En fait ce n'est pas important car entre...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - E.T29 (il y a 3h)
Si Renault était à 5 ou 6/10s des meilleurs...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 3h)
@E.T29 Oui mais tu as demandé de la P3 et au...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - johnnybigood (il y a 3h)
@E.T29 P3 tu dit bien ? P3 je dit ouaouh...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - E.T29 (il y a 4h)
@niki312T, Pas de précision, mais redbull...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
De bonnes performances et quelques soucis avec McLaren sur fond de discussions avec Red Bull
Clock16/10/2020
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020