Menu
ePrix d'Ad Diriyah - Nissan e.Dams décroche ses premiers points
Prestation solide pour les débuts de la marque japonaise en Formule E
Emmanuel - 15 Décembre 2018 14:32
La Formule E a donné ce samedi le coup d’envoi de sa très attendue saison 2018-2019, avec les premiers tours de roue de la nouvelle monoplace Gen2, accompagnant une réglementation inédite où le changement de voiture n’est plus nécessaire. Histoire de pimenter ce rendez-vous, la pluie a fortement perturbé l’ePrix d’Ad Diriyah, avec notamment l’annulation des séances d’essais libres 1 et 2. À l’issue des qualifications et de la course, les promesses en matière de spectacle ont été tenues, tandis que les performances de Nissan e.Dams ont été encourageantes, avec aujourd'hui une double arrivée dans les points.

C’est un ePrix d’Ad Diriyah rassurant pour Nissan, après les doutes de l’intersaison alimentés par le feuilleton Alexander Albon. Il était en effet difficile de situer l’écurie franco-japonaise dans la hiérarchie que l’on imaginait dominé par BMW, DS Techeetah et Audi. Si les deux premiers cités ont tenu leurs rangs, avec une nette domination de leur machine – elles s’imposent aujourd’hui logiquement aux premier et deuxième rangs -, l’ancienne rivale de Renault a en revanche lutté pour trouver du rythme, et termine le week-end derrière Nissan e.Dams.

Dès les qualifications, notre équipe a montré un visage encourageant. Alors que le format de la séance avait été modifié pour rattraper les conséquences de l’annulation des essais libres, Sébastien Buemi signe le quatrième chrono, converti en troisième position sur la grille, suite à la disqualification de l’un de ses concurrents. Dans un groupe moins compétitif, Oliver Rowland s’est bien défendu avec le 13e chrono. Il s’élancera en revanche depuis le 14e rang.


En course, les Nissan e.Dams effectuent un bon départ. Le britannique maintient sa place alors que Sébastien Buemi se colle derrière la monoplace de Felix Da Costa (BMW) en deuxième position. Le rythme est bon, avec un suisse en mesure de suivre le leader tandis que son équipier est dans le ventre mou du peloton, prêt à bondir.

Vers le quart d’heure de course, la Nissan e.Dams de Sébastien Buemi montre le besoin de ralentir pour gérer la batterie. Au prix d’une défense longue et agressive, notre pilote tente de se maintenir, mais il doit reculer face à ses adversaires directes. Le trou est cependant fait pour assurer un top six. Derrière, Oliver Rowland est en meilleure forme et parvient à trouver l’ouverture sur plusieurs concurrents. Le britannique se montre très à l’aise en dépit de sa faible préparation et intègre un solide top 10.

Nos pilotes usent du célèbre " Mode Attack " à plus ou moins bon escient. Si le premier jet est payant pour nos deux hommes, le second l’est beaucoup moins pour Sébastien Buemi. Le suisse le déclenche à dix minutes du terme de l’ePrix sous régime d’un Full Course Yellow. Les quatre minutes de puissance supplémentaires ne servent à rien, alors que le régime de neutralisation de la course se transforme en Safety-Car. La concurrence directe attend, elle, les dernières secondes avant que la voiture de sécurité ne rentre aux stands pour l’utiliser. Il faudra attendre les explications de Nissan e.Dams pour mieux comprendre cette manoeuvre.

Dès lors, pour les quelques tours restant à faire de cet ePrix et alors que le peloton est regroupé, l’écurie franco-japonaise doit se mettre en mode défense absolue pour contrer prêt de la moitié du plateau disposant des 25 kw supplémentaires ! Si Sébastien Buemi passe de la quatrième à la sixième position, Oliver Rowland réalise l’exploit de conserver sa septième place ! Ce classement tient bon dans l’ultime boucle, offrant à Nissan e.Dams un solide tir groupé dans les points.


D’un point de vue purement performance, l’IM01 était dans le coup, bien qu’elle semble manquer de compétitivité pour jouer la gagne. Si BMW n’a pas paru beaucoup plus fort, DS Techeetah était en revanche très impressionnant. L’ancienne cliente de Renault ne perd le doublé qu’en raison d’un Drive-through. Cela en dit long.

La gestion de la batterie a semblé également poser quelques soucis à Nissan, avec le besoin pour Sébastien Buemi de baisser son rythme. La neutralisation de la course a certainement aidé à bien finir cet ePrix.

Enfin, il faut saluer la très bonne prestation d’Oliver Rowland, l’une des révélations de cette épreuve. Solide, performant et agressif, le britannique nous a conquis et mérite clairement les six points de sa septième position.

Prochain rendez-vous Formule E, à Marrakech le 12 janvier.

ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

15 Décembre 2018

15:43

on demande aux pilotes DS de passer par les stands car ils récupèrent trop d'énergie.

j'ai pas bien compris a vrais dire....

15 Décembre 2018

16:12

Pas mal pour Nissan que je voyais plus largué que ça. Y'a encore beaucoup de travail sur la voiture pour revenir sur les meilleurs.
Vu sur C8 et je dois avouer que je ne suis pas emballé par le spectacle avec même de grand moment de confusion sur les règles applicables et le manque d'infos de la part de la FE sur les pénalités. Exemple Buemi qui se fait passer par un concurrent hors piste qui coupe une chicane. bah rien pas de pénalité
J'ai bien aimé les caméras embarquées mais malheureusement une réalisation télé en dessous de tout avec conversations des pilotes inaudibles.

15 Décembre 2018

17:12

@Samir

" 7.6 Puissance à la sortie du RESS et tension maximale

La puissance totale maximale sortant du RESS est limitée à
250 kW.

La quantité d’énergie qui peut être délivrée aux MGU par le
RESS est limitée à 52 kWh.
La récupération de freinage sera ajoutée à cette valeur sur la
base d’un facteur de 0.75 afin de prendre en compte les
pertes (1kW régénéré = 0.75 kW libéré).
Les mesures seront prises à chaque branche DC de chaque
bus de puissance.
L’énergie et la puissance sortant du RESS et allant au
convertisseur DCDC et entrant dans le circuit basse tension
seront soustraites de la limitation d’énergie et de puissance
du RESS jusqu’à une puissance de 1.2 kW.
Le bus HT du convertisseur DCDC ne peut être relié qu’au
connecteur dédié du RESS et à aucun autre bus HT.
La puissance du DCDC ne doit en aucun cas être utilisée pour
la traction de la voiture.
La ligne HT du RESS au DCDC doit avoir une ligne HVIL de
bout en bout ou un connecteur libre d’arrachement.

Toutes ces informations seront contrôlées en permanence
par la FIA. Capteurs spécifiés par les fabricants ou les
fournisseurs uniques de la FIA et approuvés par la FIA. Il doit
y avoir 1 jeu spécifique pour la FIA. "

https://www.fia.com/file/75499/download/23981?token=lcJtvv_7
https://www.fia.com/file/75614/download/24382?token=xoGczhg-

C'est simple la FE

15 Décembre 2018

19:28

fouilla, c'est pour faire simple j'imagine hein raiko?
lol

15 Décembre 2018

22:20

Pas bien brillant quand on sait que Renault E Dams avait soit disant sacrifié la saison passée pour développer au mieux la nouvelle génération de groupe propulseurs...

Renault a mis le paquet au lancement de la série en étant à peu près seul mais depuis que la concurrence arrive, comme trop souvent le budget ne suit plus pour se battre à armes égales...

15 Décembre 2018

22:21

Evidemment si on est déjà rébarbatif à la discipline, on ne trouvera grand intérêt à cet e.Prix de Ad Diriyah où pour ma part, j’ai trouvé une nette amélioration.
Cette première course de FE sans changement de voiture est de bon augure dans l’annonce des suivantes.
Bagarres, dépassements, pilotage, spectacle avec suspens et incertitudes liées à la gestion d’énergie.

Il y a bien entendu encore beaucoup à faire et notamment en ce qui concerne la retransmission et les échanges radio avec les pilotes.
Peu d’informations sur les pilotes sanctionnés d’un Drive Through et d’images de leur passage dans les stands.

Les Techeetah m’ont impressionné tant elles dominaient et étaient bien parties pour faire un doublé.
Il a été dit qu’elles prenaient trop d’énergie.
En prendre plus du fait d’en produire plus, c’est ça le défaut ?
Malgré la pénalité, elles ont terminé vraiment très fort. Da Costa avec sa BMW a vu Vergne de près dans ses rétros.

Vandoorne se serait plaint d’une déficience de vitesse de sa voiture l’envoyant en fond de classement. Elle n’était pourtant couleur Papaye.

Jolie début de Massa dont j’ai suivi la remontée, malheureusement gâchée par un Drive Through.

J’étais sceptique concernant Rowland et bizarrement je voyais un dessin similaire, surtout en début de course, à la saison dernière entre Renault e.Dams et Techeetah.
Sentiment vite estompé par la prouesse du jeune Anglais revenu dans les roues de son coéquipier aguerri.

Je n’ai pas compris la stratégie Nissan de purger le mode attack avant la relance sous régime de voiture de sécurité.
Buemi a perdu deux places ne pouvant se défendre sur les dernières minutes de course.

Je crois que les Audi feront parler la poudre au prochain e.Prix en Janvier.
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
L'IM01 a montré de bonnes dispositions à Ad Diriyah
Clock16/12/2018
Ad Diriyah donne le coup d'envoi d'une saison 2018-2019 très attendue
Clock12/12/2018
Grand Prix de Barheïn
Vendredi 29 Mars

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 30 Mars

Essais Libres 3

13:00 - 14:00

Qualifications

16:00 - 17:00

Dimanche 31 Mars

Course

17:10 - 19:10

ePrix de Sanya
Samedi 23 Mars
Fanboost
World RX - Abu Dhabi
Samedi 6 Avril
Super GT - Okayama
Samedi 13 Avril
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Des points mais encore du travail pour... - samir (il y a 1h)
Prost il est juste la pour le prestige, c'est...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - Captur (il y a 1h)
*sortiras :mrgreen:...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - Captur (il y a 2h)
@Exren Ta dernière acquisition Renault a du t'en...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - sunset40 (il y a 2h)
Le dilemme aérodynamique en 2019, c'est en...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - Exren (il y a 2h)
Je suis heureux de vous avoir réveillé.....Je...
Message non-lu
Nissan e.Dams et ses choix techniques... - Captur (il y a 2h)
@J-Alesi Je ne connais pas cette histoire de lave...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - GRider (il y a 3h)
Enterrer Enstone serait stupide. Faut pas melanger...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - samir (il y a 3h)
Cest certain que le départ de hulk a changé la...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
La sportive française s'exporte et attire de plus en plus d'équipes
Clock20/03/2019
L'écurie japonaise utilise des solutions inédites pour son powertrain
Clock19/03/2019
Un podium pour l'une, un solide top 5 pour l'autre
Clock18/03/2019
Entre soucis de fiabilité, pilotage perfectible et stratégie non payante, l'écurie de Woking a vécu un Grand Prix d'Australie frustrant
Clock17/03/2019
L'écurie française n'a pas pleinement convaincu à Melbourne
Clock17/03/2019
Nico Hülkenberg apporte les premiers et uniques points à Renault
Clock17/03/2019