Menu
ePrix de Santiago - Scénario catastrophe pour Nissan e.Dams
L'écurie japonaise a joué de malchance aujourd'hui à Santiago...
Romain Jacquier - 26 Janvier 2019 21:05
La journée avait mal commencé pour Nissan à Santiago et le dénouement de celle-ci n'aura pas été plus glorieux pour l'équipe Japonaise. Si les ambitions étaient à la hausse pour ce week-end, les erreurs regrettables des deux pilotes laissent Nissan bredouille au terme de cette journée.

Sur une piste nouvelle, Buemi part à la faute pendant les EL1, première erreur du Suisse de la journée compromettant largement son roulage de la matinée. Fort heureusement la voiture fut prête à temps pour la deuxième séance d'essai.

Le pilote leader de l'écurie nipponne n'aura pour autant pas été perturbé par ce manque de roulage en signant une magnifique deuxième position pendant les qualifications derrière Di Grassi et devant Pascal Wehrlein. Rowland fut quant à lui bien plus en retrait avec une modeste 14ème position sur la grille. Comme si les bonnes nouvelles venaient soudainement à tomber, la pôle positon sera finalement offerte à Buemi après la disqualification de Di Grassi suite à un non-respect de la procédure lors de sa rentrée aux stands.

Buemi s'élance donc en pole position de cet ePrix résistant les premiers tours tant bien que mal aux assauts de Wehrlein dans un premier temps. Le Suisse prend même un gros risque en sécurisant un Attack Mode conservant de justesse sa première place. Bird s'empare finalement de la seconde place et à la suite d'un FCY, le britannique se montre très agressif derrière le pilote Nissan. Il n'aura pas fallu beaucoup de virages avant que Buemi ne craque sous la pression de Bird et commette une erreur au même endroit que ce matin. L'aileron avant en morceaux, la course du pilote Nissan est à ce moment terminée.

Comme si cela n'était pas assez, Rowland viendra heurter le mur quelques tours plus tard, empêchant l'équipe nipponne d'accomplir les bons résultats espérés. Il est maintenant temps de penser à la prochaine course au Mexique en espérant ne plus voir ce genre d'erreurs regrettables !

ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

26 Janvier 2019

22:53

Un sacré e.Prix qui a tenu ses promesses avec des rebondissements et d’action.
C'est pour quand en F1 ?
Des accrochages, des dépassements, des pénalités, des drapeaux, des erreurs de pilotages et une gestion de l’énergie avec une touche de fiabilité qui ont fait de nous tenir en haleine sur ces 45 minutes plus un tour.

Déçu pour Buemi. Il avait course gagnée pour ainsi dire mais Bird lui a mis la pression.
Décidément quand ça veut pas, ça veut pas !
D’une course tronqué ou avantagée par le sort, il se retrouve bredouille.
Il est parti un peu large sur les graviers endommageant sa monoplace sur le mur.

Bird s’est montré plus à son aise dans cet exercice face à un Wehrlein qui, malgré un dernier surcroît de puissance, n’est pas arrivé à ses fins.
C’est une course méritée pour lui. Bravo !

Olivier Rowland s’est viandé lamentablement. Il doit revenir vite.
Wehrlein est aussi un rookie mais il a fait le travail aussi bien en qualifications qu’en terminant 2ème derrière un pilote expérimenté dans la discipline.

Vandoorne s’est enfin démarqué laissant croire à une sortie de spirale. Malheureusement, il multiplie les bourdes.
Le destin lui donne un coup de pouce en déclassant Di Grassi, lui sauvegardant sa place à la suite d’une pénalité consécutive à un feu rouge non respecté à la sortie des stands.
A la relance, il part seul à la faute.

Pour J.E Vergne après avoir été percuté à l’arrière et être parti en tête-à-queue, il y a quelque chose qui ne fonctionnait pas sur sa voiture.
Les Techeetah, tout comme les BMW étaient fortement en retrait.
La constance va être un point important sur cette saison.

Circuit agréable avec des stands qui ressemblent plus à la norme qu’à une foire commerciale.

27 Janvier 2019

14:31

Pas encore vu la course (reléguée sur Décalé...). Je crains le pire cette saison avec la motoGP, le WRC et la F1 quasiment aux mêmes horaires.

Merci pour ton résumé Captur.

27 Janvier 2019

18:53

Buemi a craqué sous la pression et ce n'est pas la première fois.

Pour ce qui est des Teechetah et des BMW en retrait, c'est surtout le format des qualifications qui désavantage les leaders surtout lorsque la piste est très sale, puisqu'ils doivent s'élancer dans le 1er groupe les condamnant pratiquement au fond de grille.

De manière très surprenante, c'est la 2ème année consécutive qu'un client semble mieux exploiter un powertrain que son constructeur, en 2017-2018 Teechetach vs Renault Dams et en 2018-2019 Virgin vs Abt Audi.

27 Janvier 2019

18:55

En France vous n'avez pas la FE en direct sur Eurosport ?

28 Janvier 2019

12:27

@alonso130R

D'accord avec toi en partie.

J'ai abordé le sujet à côté dans "Nissan e.dams a confiance ....".
Il faudrait revoir ce mode de qualifications ou tout simplement balayer la piste avant son début.
Il est évident qu'en partant devant, les BMW et Techeetah auraient fait une toute autre course mais les choses sont ainsi.
On pouvait toutefois s'entendre à une forte remontée de ces formations au vu des prestations offertes sur les deux précédents e.Prix.

A Marrakech, Les BMW étaient clairement dominatrices tout comme en Arabie.
Au Maroc, J.V Vergne est remonté comme une fusée de la dernière place.

Est-ce la piste associée à la forte chaleur qui a été préjudiciable à ces deux écuries ?

Personnellement, je crois que les écarts se sont resserrés.
Nissan était mieux.
D'autres équipes semblent avoir trouvé des solutions à certaines incompréhensions.
J'espère que Mexico viendra nous éclairer.

Ce qui est incroyable sur cette course, c'est que les écuries clientes sont bien présentes dans le top 10 et s'en sortent mieux que les constructeurs.
Certes, on a Abt, Evans et Sims pour Audi, Jaguar et BMW mais les autres font aussi bien, même mieux, en utilisant la chaîne de traction de ces marques.

Mais ce qu'il faut surtout noter, c'est la performance Mahindra classant ses deux pilotes avec un powertrain maison.
Dragon et Nio s'immiscent avec une identique configuration.
Et puis, il y a E.Mortara terminant 4ème avec un ensemble mécanique Venturi également monté chez HWA.
L'équipe bénéficie d'un partenariat technique avec Mercedes.
A savoir s'il s'agit d'un groupe propulseur étudié par la marque Allemande ou s'il s'agit déjà d'un moteur Merco que l'on retrouvera dans les monoplaces de la marque l'année prochaine.

Tout comme toi, je me suis fait la même réflexion concernant Renault/Techeetah et Audi/Virgin.

28 Janvier 2019

12:33

* "On pouvait toutefois s'attendre......"

*A remplacer par : "...étudié par Venturi Formula E Team ou....".

C'est pas bien de faire plusieurs choses dans le même temps !

28 Janvier 2019

18:06

Captur : "Un sacré e.Prix qui a tenu ses promesses avec des rebondissements et d’action.
C'est pour quand en F1 ?"

C'est le principe d'un championnat de seconde zone...

Les pilotes, ingénieurs et stratèges sont moins bons que ceux de F1 donc commettent davantage d'erreurs et donc c'est beaucoup moins prévisible. Tout comme l'indycar.

La F2/GP2 c'est la même chose, les pilotes sont brouillons, moins bons donc il y a davantage de dépassements et d'action qu'en F1 alors que les courses on lieu sur les mêmes circuits.

Pour que la F1 redevienne imprévisible il faudrait interdire la CFD les simulateurs, le personnel à l'usine connecté à l'équipe de piste les week-end de course...

C'est pas demain la veille...

29 Janvier 2019

13:24

@Mathieu

« seconde zone »; « moins bons que ceux de F1 »
Les concernés apprécieront !

En sport automobile y a t’il pas un chassé-croisé ?

Pour moi la FE n’est pas un championnat de seconde zone mais d’une zone différente.

29 Janvier 2019

17:20

Beaucoup de pilotes de la FE se sont faits jetés de la F1 : Vergne, Buemi, Vandoorne, Di Grassi, Piquet, Wehrlein, Massa, Dambrosio, Heidfeld...

On a pas encore vu un pilote choisir la FE pour sa carrière, soit ce sont des ex F1 à qui on a montré la porte, soit des pilotes de DTM, F2, GP3, endurance qui n'ont jamais eu le potentiel pour accéder à la F1 (à part Lotterer peut-être). Donc oui, c'est un championnat de seconde zone du point de vue du plateau de pilote. Les tops pilotes visent la F1, pas la FE...

29 Janvier 2019

17:53

Allons Mathieu !!!

Les tops pilotes de FE se sont fait jetés par une F1 qui n'est plus le top des tops des pilotes au top. Les pilotes visent la F1 où il n'y a malheureusement pas assez de place.
Il y a des tops pilotes en F1 comme en FE et des pilotes en F1 comme en FE.

Je ne considère pas qu'il y a 20 tops pilotes en F1.
Je ne parle pas de ceux en devenir mais si la F1 était le nid des tops pilotes, Alonso y serait encore pour ne prendre que lui.
Vergne, Buemi, Di Grassi, voire même Massa parti en retraite, auraient fait aussi bien, même mieux que Bottas.
Attention, je n'attaque pas Bottas que je trouve sympathique.
A t'il vraiment le choix dans cette écurie ?
Que ferait ou qu'aurait fait un Verstappen à sa place ?

Ocon est pour moi un ou futur top pilote, cela n'empêche qu'il s'est fait jeter.
Oui, c'est vrai, il n'est pas en FE !
L'année prochaine peut-être en F1 en lieu et place du top pilote Bottas.

Enfin, je sais pas lequel des deux ira en FE ou pas.

Bottas a prévu un plan "B":
https://fr.motorsport.com/f1/news/bottas-remporter-speciale-premier-rallye/4329119/

29 Janvier 2019

17:53

Et quand la FE ira disputer un GP dans le 93 on pourra dire :

" La FE c'est la zone "

Pas de seconde.........mais de première.

Mathieu a raison et pourvu que ça reste comme ça
car le jour ou les pilotes voudront vraiment
aller faire carrière en FE, en priorité,
ça voudra dire que la F1 sera morte.
T'énerves pas Captur,
je suis avec attention
tes commentaires instructifs
même si la FE n'est qu'un gadget.

Pour le moment.
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Grand Prix de Monaco
Jeudi 23 Mai

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 25 Mai

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 26 Mai

Course

15:10 - 17:10

ePrix de Berlin
Samedi 25 Mai
Super GT - Suzuka
Dimanche 26 Mai
World RX - Grande-Bretagne
Dimanche 26 Mai
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault toujours mobilisé malgré les... - someone276 (il y a 3h)
Salut APROST:D ...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - APROST (il y a 3h)
Ne me réponds pas car je me casse a nouveau. Tu...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - APROST (il y a 3h)
Facteur pneumatique...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - APROST (il y a 3h)
Mario. Tu avais raison de quoi? Lol Tu es...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - someone276 (il y a 3h)
au revoir samir et bonne nuit! ...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - samir (il y a 4h)
on prend les memes, on mélange le tout et on...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - mariolotus (il y a 4h)
Tu as des infos sur les chiffres de TR Yannix...
Message non-lu
Renault toujours mobilisé malgré les... - gris (il y a 4h)
Je parlais d’indi500....
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
La firme au Losange ne lâche rien et veut rebondir tout en préparant 2021
Clock19/05/2019
Ça continue pour Alpine en FIA WEC | Les A110 GT4 et A110 Cup à la conquête du monde | La marque fait son retour en rallye !
Clock17/05/2019
Oliver Turvey et Sergio Sette Camara pilotaient pour McLaren, Jake Aitken était au volant pour Renault
Clock15/05/2019
Mercedes et Ferrari ont bien roulé, Callum Ilott s'est bien sorti, Renault n'a pas fait de folies
Clock14/05/2019
Une séance d'essais privés bienvenue
Clock13/05/2019
Elles porteront fièrement les couleurs du Losange
Clock13/05/2019