Menu
ByKolles en Hypercar avec Nissan pour 2020-2021 ?
L'écurie autrichienne envisage de se lancer dans la nouvelle formule du LMP1
Nicolas - 17 Décembre 2018 22:42
Par l’obtention d’un accord entre sa branche sportive Nismo et l’équipe ByKolles, Nissan pourrait participer à la nouvelle formule du LMP1, la catégorie reine du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, appelée à se transformer en " Hypercar " pour la saison 2020-2021. La formation autrichienne mène actuellement une étude de faisabilité pour un engagement dans la catégorie, et évoque la possibilité d’être accompagné de son partenaire motoriste actuel pour mener à bien ce défi.

" Nous voulons en être et nous travaillons déjà le sujet ", affirme Manfredi Ravetto, le Team Manager de ByKolles, à Endurance-info.com. " Il faut maintenant régler le tout avec nos partenaires commerciaux. Le Dr Kolles veut aller dans cette catégorie. Nous attendons aussi quelques clarifications sur le règlement. Le package proposé fait qu’on a envie d’en faire partie. "

" Plusieurs solutions sont à l’étude pour le système hybride. Les règles sont juste sorties, donc il faut laisser un peu de temps au temps. Il faut aussi voir avec NISMO, notre partenaire actuel, ce que l’on peut faire ensemble ", précise-t-il.

Le Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC se prépare en réalité à une grande mutation. Alors que la Super Saison 2018-2019 bat son plein, la catégorie reine prendra un virage radical à l’horizon 2020-2021, avec l’introduction d’une réglementation complètement revue. Exit les LMP1 d’aujourd’hui, bienvenues aux " hypercars " dont l’aérodynamisme sera dicté par les besoins marketing des constructeurs.

La nouvelle réglementation doit ainsi rendre le FIA WEC plus attractif auprès des marques automobiles qu’il ne l’est aujourd’hui, où seule Toyota est engagée à titre officiel. Outre des mesures pour réduire drastiquement les coûts, la catégorie reine misera sur une motorisation hybride développant une puissance maximale d’environ 708 kW, dont 508 kW pour la partie thermique. Les voitures devront en outre faire visuellement le lien avec l’identité de la marque via un prototype ou un dérivé d’une auto de route. Les indépendants pourront également créer leur propre " hypercar ".

Plusieurs constructeurs ont été consultés pour élaborer cette réglementation, mais Nissan n’a jamais été cité. Sur la base des négociations en cours avec ByKolles, on pourrait cependant imaginer voir la marque japonaise étendre son statut de fournisseur de moteurs pour la saison 2020-2021.

D’ici là, Nissan et son partenaire ByKolles ont du pain sur la planche pour terminer positivement la Super Saison 2018-2019. L’Enso CLM P1/01-Nismo éprouve malheureusement les plus grandes difficultés pour trouver de la fiabilité, avec plusieurs contre-performances.

" Force est de constater qu’elle n’a pas été facile [la première partie de saison, ndlr] ", concède Manfredi Ravetto. " En venant se frotter aux ténors de la catégorie reine de l’endurance, on sait à quoi s’attendre. On avait le potentiel pour faire mieux à Fuji et Shanghai. Sans un souci mécanique, le podium était envisageable au Japon. "

" La performance est là, mais il nous faut maintenant le brin de chance qui nous manque jusqu’à présent. Nous sommes focalisés sur les 12 Heures de Sebring. Des tests seront conduits en Europe fin janvier afin de préparer cette course ", ajoute-t-il.

Après cinq manches disputées (sur huit), ByKolles Racing occupe la quatrième place du classement des équipes, sur six classés. Le meilleur résultat 2018-2019 reste la quatrième position obtenue lors des 6 Heures de Spa-Francorchamps. Prochain rendez-vous FIA WEC, le week-end du 13 mars, pour les 12 Heures de Sebring.
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Sortie de piste pour le programme LMP1 de la marque japonaise
Clock15/02/2019
L'Endurance au programme ce week-end
Clock16/11/2018
La représentante Nissan en LMP1 poursuit ses efforts après la déception du Mans
Clock02/08/2018
L'écurie autrichienne et Nissan ont bien travaillé ces derniers mois
Clock26/04/2018
Une ultime séance d'essais privés avant le début de la Super Saison 2018-2019
Clock19/04/2018
L'écurie autrichienne fera confiance à ses pilotes impliqués dans le développement
Clock18/04/2018
Grand Prix de Barheïn
Vendredi 29 Mars

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 30 Mars

Essais Libres 3

13:00 - 14:00

Qualifications

16:00 - 17:00

Dimanche 31 Mars

Course

17:10 - 19:10

ePrix de Rome
Samedi 13 Avril
World RX - Abu Dhabi
Samedi 6 Avril
Super GT - Okayama
Samedi 13 Avril
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Des points mais encore du travail pour... - quidam64 (il y a 14m)
@mario : je parle du nouveau France ...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - afrf1 (il y a 1h)
Si y avait un CM Tchache . Ici on saurait deja qui...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - mariolotus (il y a 2h)
Oui pardon slivo, peu d'appuis sur les RB avec...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - quidam64 (il y a 2h)
Problème de financement, début des travaux...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - slivo (il y a 2h)
mariolotus 24 Mars 2019 13:58 C'est le contraire...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - mariolotus (il y a 2h)
Au fait, puisque tu causes de ça lulu, l'an...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - lulu79 (il y a 2h)
bienvenue Don_papa en temps qu'ancien de la Royale...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - mariolotus (il y a 2h)
C'est vrai ça, il a bien le droit de poser des...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Pole position et podium pour un excellent Oliver Rowland
Clock23/03/2019
Guerlain Chichérit fait évoluer la couleur de ses voitures
Clock22/03/2019
La sportive française s'exporte et attire de plus en plus d'équipes
Clock20/03/2019
L'écurie japonaise utilise des solutions inédites pour son powertrain
Clock19/03/2019
Un podium pour l'une, un solide top 5 pour l'autre
Clock18/03/2019
Entre soucis de fiabilité, pilotage perfectible et stratégie non payante, l'écurie de Woking a vécu un Grand Prix d'Australie frustrant
Clock17/03/2019