Une équipe ByKolles très optimiste en FIA WEC

L'écurie autrichienne et Nissan ont bien travaillé ces derniers mois

Emmanuel
26 Avr. 2018 22:01
240
0
Une-equipe-ByKolles-tres-optimiste-en-FIA-WEC

À une semaine du coup d’envoi de la Super Saison 2018-2019 de FIA WEC, ByKolles Racing était en piste ce jeudi pour une ultime séance d’essais privés organisée sur le circuit de Monza, en Italie. L’unique représentante de Nissan en LMP1 a réquisitionné ses trois titulaires, avec Oliver Webb, Dominik Kraihamer et Tom Dillmann au volant de l’Enso CLM P1/01-Nismo. Ils étaient accompagnés du pilote Rene Binder.

La structure autrichienne s’est déclarée satisfaite de cette journée, avec un programme mené à son terme, grâce à de nombreux kilomètres parcourus. ByKolles a notamment profité de cette session pour évaluer les dernières évolutions apportées au prototype et finaliser la préparation de la voiture.

" Nous avons eu une journée satisfaisante avec une bonne fiabilité et une quantité importante de données collectées ", se félicite Boris Bermes, le Responsable Course et Essais de l’écurie autrichienne. " Nous les évaluerons dans les prochains jours et nous serons prêts pour relever le défi qui nous attend. "

ByKolles se félicite du travail de développement mené sur sa voiture ces derniers mois, et de sa stratégie en sacrifiant l’année 2017 au profit de la préparation de cette Super Saison 2018-2019. Ce choix semble payant avec des progrès palpables sur l’Enso CLM P1/01-Nismo.

" Chaque nouveau composant a fonctionné correctement dès le premier jour et se concentrer sur le développement dès le mois de septembre de l'année dernière s'est révélé être le bon choix ", estime Boris Bermes.

" L’équipe a travaillé extrêmement dur ces derniers mois et tout ce que je peux dire, c’est que nous sommes prêts pour nous battre ", renchérit Manfredi Ravetto, le Directeur de l’équipe.

Image
Unique constructeur engagé en LMP1 non-hybride à avoir développé sa propre voiture, ByKolles ne cache pas sa fierté à l’égard de ce statut, et ne se montre absolument pas effrayé par la concurrence.

" Notre esprit d’attaque est boosté par le fait que nous sommes la seule équipe non-hybride LMP1 à avoir conçu, développé et fait rouler notre propre voiture. Nous respectons nos adversaires mais aujourd’hui, aucun d’entre eux ne nous crée des insomnies ", précise-t-il.

Engagé pour le début de saison avec une seule voiture, ByKolles pourrait rapidement mettre en piste une seconde auto. Selon des informations de Motorsport.com, le projet est sérieusement étudié, mais son application ne sera effective qu’après les 24 Heures du Mans. La vente du prototype à des clients privés est aussi visée par la structure autrichienne, ce qui pourrait expliquer ce discours particulièrement optimiste.

Ce dernier est toutefois justifié par la réalisation d’une campagne de développement solide, marquée par un Prologue prometteur où le prototype a fait preuve d’une fiabilité remarquable et d’un niveau de performance encourageant. Attention toutefois à ne pas avoir sous-estimé une concurrence elle aussi très ambitieuse.

Un premier élément de réponse sera donné dans une semaine, avec les 6 Heures de Spa-Francorchamps, manche d’ouverture de la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC.

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Nissan LMP1

Calendrier

GP Flag usGP des Etats-unis

22-24 Octobre 2021

Horaires du GP

Essais Libres 1

18:30 - 19:30

Essais Libres 2

22:00 - 23:00

Essais Libres 3

20:00 - 21:00

Qualifications

23:00 - 00:00

Course

21:00 - 23:00

GP Flag ptWRX - Portugal

24 Octobre 2021

GP Flag mxGP du Mexique

05-07 Novembre 2021

GP Flag brGP du Brésil

12-14 Novembre 2021

Commentaires

Alpine-Renault et (toujours) la question des écuries partenaires

https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/piastri-mes-chances-d-etre-chez-alfa-romeo-sont-pratiquement-nulles,164612.html 3ème pilote...

6h
niki312T

Alpine-Renault et (toujours) la question des écuries partenaires

@Mateo Et tout ce baratin inutile fait de lui un autiste ? oO 19 ans de carrière en F1, 1 fois CDM, 2 fois 2ème ( dont en 2003 à 2 points de...

6h
niki312T

Alpine-Renault et (toujours) la question des écuries partenaires

@niki312T En 2007 les McLaren et ses pilotes étaient imbattables. Raïkkonen peut dire merci à la rivalité entre Alonso et Hamilton ainsi...

7h
Mateo

Formule Renault Cup (TTE), quand l’Histoire et la formation pilote se rencontrent

@Someone276 Ça fait grave envie en effet :D:like:

7h
Enipla

Alpine-Renault et (toujours) la question des écuries partenaires

@Mateo Désolé mais en quoi son caractère te regarde ? J'avais pris ta réflexion "autiste" au 2ème degré car j'avais pensé que tu avais voulu...

8h
niki312T

Alpine-Renault et (toujours) la question des écuries partenaires

@lulu79 Raikkonen est un champion 2007 par défaut, à une époque il était sympathique mais depuis quelques années il fait toujours la gueule et...

9h
Mateo

Alpine-Renault et (toujours) la question des écuries partenaires

@RäikköE20 N°1 Bis Ce que tu dis se vérifie par les crises de nerfs du capricieux et lunatique Wolff. En fait il y a ce qu'il y a sur le papier...

9h
niki312T