Menu
Copa de las Marcas - Renault maintient une haute pression pour le titre
La Fluence a dominé son sujet mais ses pilotes ont fait preuve d'inconstance
Emmanuel Laurent - 21 Novembre 2016 22:47
La Copa de las Marcas faisait son retour ce week-end pour y disputer la septième des huit épreuves de la saison 2016, sur le circuit des Cristais. Deux Fluence étaient engagées, confiées aux équipes C2 Team et Greco. La première citée, pilotée par Gabriel Casagrande, est l’une des grandes prétendantes au titre des pilotes, un statut renforcé à l’issue de cette manche, même si le brésilien doit concéder quelques points. Renault a pourtant fait un carton plein avec l’obtention de la pole position et de la victoire sur chacune des courses disputées. L’inconstance de ses pilotes a toutefois pénalisé le Losange dans les classements.

Renault peut avoir le sourire mais ne peut cacher une certaine frustration. De la performance, la Fluence en a à revendre ! La berline française s’est dans un premier temps illustrée en qualifications, avec le meilleur temps signé par son leader, Gabriel Casagrande. Le brésilien a confirmé en course, en dépit d’un départ chaotique où notre pilote a perdu plusieurs positions. Sa combativité mêlée à la rapidité de la Fluence ont cependant été suffisant pour reprendre l’ascendant et signer une victoire taille patron. À ce moment-là, Renault pensait avoir fait le plus dur en permettant à Gabriel Casagrandre de revenir à égalité de points au championnat.


C’était sans compter sur une deuxième course difficile pour notre pilote vedette. Avec la grille inversée, Gabriel est englué dans le peloton et ne franchit l’arrivée qu’à une modeste 12e place. Une contre-performance regrettable car au même moment, ses rivaux se placent sur le podium, après avoir déjà terminé dans le top 7 de la course 1. La première place, elle, revient à l’autre Fluence, celle de Guilherme Salas.

À l’image de Gabriel Casagrande, le pensionnaire de l’équipe Greco avait été en retrait de la première manche, ne terminant qu’à une modeste 8e position. Parti depuis la pole position lors de la seconde course, il conserve la tête de bout en bout pour s’imposer avec brio. Il semble véritablement difficile d’arrêter la Fluence une fois qu’elle a le champ libre. On ne peut toutefois pas en dire autant lorsque la berline au Losange se retrouve dans le peloton.

Au championnat, la situation est loin d’être mauvaise. Avec 19 unités de retard sur le leader, Gabriel Casagrande (actuellement 3e) conserve toutes ses chances si l’on considère qu’un pilote pourra marquer 70 points lors de la prochaine et dernière épreuve. 6e, Guilherme Salas devra en revanche espérer un miracle pour décrocher le titre.

Dans les autres tableaux, Renault figure aux 3e et 6e places du championnat des équipes (sur 9), et à la deuxième position chez les marques. Dans un cas comme dans l’autre, le titre sera difficile d’accès mais le Losange peut toujours avoir une lueur d’espoir.

Prochaine épreuve, sur le célèbre circuit d’Interlagos, le 11 décembre.

ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Thiago Marques n'est pas passé loin du titre 2017
Clock28/12/2017
Aux mains de RZ Motorsport, la Fluence reprend des couleurs
Clock13/08/2017
La Fluence confiée au RZ Motorsport | Une arrivée tardive dans le championnat
Clock31/05/2017
Le Losange doit se contenter d'un titre de Vice-Champion des marques
Clock12/12/2016
Gabriel Casagrande va défendre ses chances pour le titre des pilotes
Clock08/12/2016
La Fluence a fait chauffer la gomme en septembre !
Clock27/09/2016
Grand Prix de Barheïn
Vendredi 29 Mars

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 30 Mars

Essais Libres 3

13:00 - 14:00

Qualifications

16:00 - 17:00

Dimanche 31 Mars

Course

17:10 - 19:10

ePrix de Sanya
Samedi 23 Mars
Fanboost
World RX - Abu Dhabi
Samedi 6 Avril
Super GT - Okayama
Samedi 13 Avril
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Des points mais encore du travail pour... - lulu79 (il y a 20s)
Riccia qui se risque à donner l'info comme quoi...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - GRider (il y a 11m)
Le cas Ferrari et Renault est different si on...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - nico35 (il y a 15m)
C'est quand même bizarre cette histoire de moteur...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - nico35 (il y a 17m)
oui c'était qu'en qualif la toise. l'écart cette...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - mariolotus (il y a 23m)
Non nico35, pas de toise de Mercedes sur Ferrari...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - mariolotus (il y a 35m)
" Certes, l’Australie est un circuit...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - GRider (il y a 37m)
Tiens, en 2018 aussi on a foiré la q3 a Bahrain...
Message non-lu
Des points mais encore du travail pour... - nico35 (il y a 46m)
Si on se souvient de l'année dernière, Mercedes...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
La sportive française s'exporte et attire de plus en plus d'équipes
Clock20/03/2019
L'écurie japonaise utilise des solutions inédites pour son powertrain
Clock19/03/2019
Un podium pour l'une, un solide top 5 pour l'autre
Clock18/03/2019
Entre soucis de fiabilité, pilotage perfectible et stratégie non payante, l'écurie de Woking a vécu un Grand Prix d'Australie frustrant
Clock17/03/2019
L'écurie française n'a pas pleinement convaincu à Melbourne
Clock17/03/2019
Nico Hülkenberg apporte les premiers et uniques points à Renault
Clock17/03/2019