Menu
Du rythme et une erreur très préjudiciable pour Nissan e.Dams à Mexico
L'écurie franco-japonaise a sous-estimé le nombre de tours à effectuer
Confidential-Renault.fr - 17 Février 2019 20:03
C’est une sous-estimation du nombre de tours à parcourir qui est à l’origine de l’abandon des deux Nissan e.Dams, ce samedi, lors de l’ultime tour de l’ePrix de Mexico, a révélé son pilote Sébastien Buemi. L’écurie franco-japonaise a fait une erreur dans sa simulation lorsque l’épreuve était neutralisée par le régime du drapeau rouge, et a finalement souffert d’un rythme de course particulièrement rapide de tout le plateau, contraignant à effectuer ce tour de trop.

" Nous avons sous-estimé d'un tour et nous avons donc manqué d'énergie plus tôt ", explique Sébastien Buemi pour le compte de Motorsport.com. " C'est un problème de logiciel pour la stratégie que nous avons. En gros, cela vous indique le nombre de tours que vous devez faire et vous utilisez ensuite l'énergie en fonction de cela. Nous avons donc commis une erreur et payé un lourd tribut. "

Nissan e.Dams est finalement l’une des premières victimes du nouveau format de course déployé cette saison, qui consiste à réaliser un ePrix en 45 minutes + 1 tour. À l’image des épreuves d’Endurance, selon le rythme du plateau, le nombre de boucles peut varier. Hier à Mexico, celui-ci était soutenu mais le tour de trop n’était pas loin d’être évité.

" [Je] suis un peu sans voix, pour être honnête. Je ne veux pas trouver une excuse ou quoi que ce soit, c'est juste dommage car faire un tour supplémentaire, […], c'est rien du tout [en termes d'énergie] car nous faisons tellement de tours… ", se désole le pilote suisse.

" Si [Wehrlein] avait franchi la ligne neuf secondes plus tôt, nous aurions fait un tour de moins et nous aurions été bien. Mais bien sûr, il a franchi la ligne un peu plus tôt et nous avons abandonné ", constate-t-il.

Le bilan est lourd pour Nissan e.Dams, qui a vu ses solides troisième et quatrième places s’envoler à quelques mètres de l’arrivée. Si l’erreur est dommageable, l’équipe souhaite aussi retenir le positif. Une fois encore, l’IM01 était candidate à la victoire, avec ses deux pilotes constamment dans les échappements du leader. Oliver Rowland s’est également distingué, en dominant son coéquipier et Champion Sébastien Buemi.

" Nous étions à quelques secondes d’obtenir un résultat exceptionnel ", affirme Michael Carcamo, directeur du sport automobile chez Nissan. " Nous nous sommes efforcés de maintenir le rythme et de mettre la pression sur le leader de la course. Nous pensions avoir un coup à jouer pour la victoire, mais nous avons été trop court... "

" Je suis incroyablement fier des gars pour leur performance d’aujourd’hui et pour Oliver en particulier. C’est un jeune débutant, mais il a réalisé le genre de performance dont nous savions qu’il était capable ", ajoute-t-il.

" Si nous examinons l’ensemble du résultat, nous sommes déçus, mais nous avons beaucoup de points positifs à retenir ", renchérit Jean-Paul Driot. " Les deux voitures ont été rapides toute la journée, des essais aux qualifications et à la course. L'autre point positif a été la performance d'Oliver. Nous savions qu’il était rapide, mais il n’a pas eu l’occasion de faire beaucoup d’essais de pré-saison. Ce qu’il a fait aujourd’hui a été incroyable, et nous sommes déçus qu’il n’ait pas obtenu le résultat qu’il méritait vraiment. "

Malheureusement, à force de ne pas cumuler de points malgré des performances de premier plan, le bilan comptable de Nissan e.Dams commence à être lourd. Huitième du classement des constructeurs avec 21 unités, l’écurie a au moins la chance de voir les leaders changer d’une course à une autre. L’écart est tout de même de 62 unités avec Mahindra, les premiers du championnat.

Notons que Nissan e.Dams était en piste ce dimanche pour une nouvelle séance d’essais privés. L’occasion de tirer davantage d’enseignements du package IM01, et d’apporter des contre-mesures à la déconvenue de la veille. Aucune information n’a toutefois filtré sur ce roulage.

Prochain rendez-vous Formule E, à Hong-Kong, le 10 mars.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

17 Février 2019

21:14

Difficile de revenir poster.

J’aurais pesté à en être déplaisant.
En effet, je ne comprenais pas pourquoi Rowland en Mode Attack, mode qui doit consommer plus d’énergie, n’avait pas géré plutôt que de tenter de passer Wehrlein.
Dès le drapeau, j’ai préféré m’abandonner en sautant comme un cabri dans les bras de Morphée, d’autant que la nuit porte conseil.
Je me faisais une joie des places occupées par les Nissan.
Lorsqu'ils ont affiché les pourcentages d’énergie des voitures, je me suis dit que la fête allait être gâchée.
J’étais en colère et écoeuré de voir le fiasco des Nissan.
Je me posais beaucoup de questions et sauf erreur technique, je me demandais bien ce qu’ils avaient pu foirer au niveau de la gestion d’énergie pour en arriver là.

J’ai bien fait d’attendre.

L’article répond à mes questions sans ôter ce goût amer d’une défaite phénoménale.
Ça fait deux occasions manquées et c’est peu dire que le bilan comptable est lourd.
La voiture est performante, l’écurie a la chance que les leaders changent d’une course à l’autre mais la malchance peut venir les frapper alors qu’ils auront réglé tous leurs problèmes.
Bird en sait quelque chose même s’il parvient à finir dans les points, tout comme Abt.

Qu’ils rajoutent rapidement d’autres points positifs à ceux retenus pour terminer leader sur au moins un, si ce n’est plus, des 8 e.Prix restant à disputer.
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Une première sortie encourageante à Diriya malgré une moisson de points limitée
Clock24/11/2019
Une nouvelle unité de puissance, de nouveaux concurrents, la marque japonaise aura fort à faire !
Clock21/11/2019
Le nouveau groupe motopropulseur apporte satisfaction
Clock28/10/2019
Retour aux sources pour la marque japonaise
Clock22/10/2019
Une séance positive à l'image de sa semaine de travail
Clock18/10/2019
Grand Prix d'Abu Dhabi
Vendredi 29 Novembre

Essais Libres 1

10:00 - 11:30

Essais Libres 2

14:00 - 15:30

Samedi 30 Novembre

Essais Libres 3

11:00 - 12:00

Qualifications

14:00 - 15:00

Dimanche 1 Décembre

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Santiago
Samedi 18 Janvier
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - lulu79 (il y a 5h)
@E.t29 20h53 fait gaffe tu vas les tuer ; les...
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - lulu79 (il y a 6h)
@captur tu lis trop vite le speudo de...
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - E.T29 (il y a 6h)
*si il n'y a pas......
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - E.T29 (il y a 6h)
@lulu79,j'me demande même si il y a pas un...
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - lulu79 (il y a 6h)
@e.t29 :ton lien à 21h30 ; la vache je viens de...
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - E.T29 (il y a 7h)
Je fais la balance !:lol:...
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - Captur (il y a 7h)
Aïe, aïe, aïe......., E.T29 ! Après le Père...
Message non-lu
Officiel - Renault F1 Team se sépare de... - E.T29 (il y a 7h)
"mais à la fin de la saison, l'équipe de...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Le britannique écarté du projet après une saison 2019 difficile
Clock06/12/2019
Garry Rogers Motorsport et Renault Australia s'unissent pour la prochaine saison
Clock05/12/2019
Le français a fait une bonne impression sur ces deux jours
Clock04/12/2019
Premiers tours de roue du français avec la RS19
Clock03/12/2019
Le français en piste mercredi également
Clock02/12/2019