Techeetah, source de succès pour Renault en Formule E

L'écurie chinoise poursuit sa domination | Renault e.Dams se cherche encore

Nicolas
02 Mai 2018 18:28
129
Techeetah-source-de-succes-pour-Renault-en-Formule-E

Le retour de la Formule E le week-end dernier à Paris a été l’occasion de voir une nouvelle fois l’étonnante écurie cliente de Renault, Techeetah Formula E Team, imposer sa loi face à toutes les structures usines engagées, y compris celle du Losange. Non contente de gagner grâce à un Jean-Eric Vergne excellent, l’écurie chinoise s’est adjugée la pole position et les trois points qui vont avec. Un carton plein pour une structure qui se refuse à penser aux titres, en dépit d’une avance désormais confortable.

" Quel week-end incroyable ! ", s’exclame Jean-Eric Vergne. " Passer en Super Pole puis être en pole position pour le début de la course était un exploit incroyable. Gagner ma course à domicile ici à Paris est l'un des sentiments les plus fous que j'ai jamais vécus. "

" Cette victoire est la meilleure de ma carrière, la voiture et l'équipe étaient parfaites tout le week-end. Nous avons attaqué très fort lors du premier relais avant les ravitaillements et la pression sur nous était très élevée lorsque nous avons fait l'arrêt, mais tout était parfait, du début à la fin. Merci à l'équipe et aux fans qui sont venus me soutenir chez moi ", ajoute le pilote natif de Pontoise.

Les 25 points de la victoire couplés aux 3 acquis avec la pole position confortent la place de leader du français au classement des pilotes, et celle de Techeetah chez les constructeurs. Avec respectivement 31 et 55 unités de plus dans les deux tableaux, la structure chinoise a de quoi voir venir. Toutefois, en Formule E plus qu’ailleurs, les rebondissements sont nombreux, et la prudence est de mise, à quatre ePrix du terme de la campagne 2017-2018.

" Les gens m'ont beaucoup demandé notre sentiment à l’égard du titre. Oui, nous avons un avantage de 31 points mais je continue à dire aux gens que tout peut arriver en course et surtout en Formule E. Nous l'avons vu tant de fois et nous n'arrêtons pas de nous pousser à faire toujours mieux ", commente Jean-Eric Vergne pour e-racing365.com.

" Nous allons aborder chaque course avec l’idée que nous avons le même nombre de points que nos concurrents. C'est ainsi que nous fonctionnons, et c'est la mentalité que nous devons avoir. Rien n'est fait jusqu'à ce que cela soit fait, […], chez Techeetah, nous sommes déterminés à continuer à faire ce que nous faisons, et nous verrons à New York à quoi les choses ressemblent ", ajoute-t-il.

Image
Techeetah était tout proche de rendre une copie parfaite. L’équipier de Jean-Eric Vergne était en effet à deux doigts de franchir la ligne d’arrivée en deuxième position, mais un manque d’énergie l’en a empêché, avec une voiture en roue libre provoquant un accident avec Sam Bird. Une manœuvre sanctionnée d’une pénalité de 10 places pour le prochain ePrix de Berlin.

" Nous étions tellement proche de faire un doublé aujourd'hui à Paris ", se désole André Lotterer, finalement sixième à l’arrivée. " Nous savions que nous devions prendre un peu de risque avec une piste aussi serrée, alors nous l'avons fait. Nous nous sommes battus jusqu'à la toute fin, mais nous n'avions plus d'énergie à quatre virages de l'arrivée. Ça s’est joué à peu, j’ai atteint la limite au virage 10 juste avant mon point de régénération, si je l’avais atteint, j’aurais pu conserver ma deuxième place. "

" C'est la première fois que cela m’arrive, et c'est un autre point d’apprentissage pour moi. C'était dommage que je sois entré en contact avec Sam au dernier moment, j'ai essayé de m'écarter mais il avait une telle différence de vitesse, ce n'était tout simplement pas possible ", précise l’allemand.

Comme trop souvent cette saison, la bonne forme de Techeetah tranche avec les difficultés de Renault e.Dams. L’écurie officielle du Losange décroche une pénible cinquième position, conséquence d’un satisfaisant premier relais et d’une baisse de régime avec la seconde voiture. Une fois de plus, la structure française peine à obtenir un week-end parfait.

" La course a très bien débuté, puisque je parviens à gagner deux places dès le premier tour ", explique Sébastien Buemi. " J’ai ensuite un très bon rythme et notre stratégie décalée – identique à celle de Di Grassi qui termine deuxième – est prometteuse. En revanche, le deuxième relais a été plus compliqué, avec des réglages qui n’étaient pas idéaux. Je n’arrivais pas à emmener la voiture comme je le souhaitais et je suis resté coincé derrière Engel. "

" Abt est passé grâce à son FanBoost, puis j’ai repris l’avantage dans le dernier tour. Nous nous sommes légèrement touchés et je termine cinquième. Ce n’est certes pas satisfaisant, mais il y a du positif à retirer de cette journée ", estime le suisse.

Image
La Direction de Renault e.Dams ne peut cacher sa déception après un nouveau week-end délicat à négocier.

" Le résultat global est décevant. Sébastien avait une très bonne première voiture, tandis que la seconde manquait d’efficacité. Notre stratégie décalée était la bonne, mais Engel a réussi à s’intercaler entre Di Grassi et nous. Comme il est très difficile de dépasser sur ce circuit, nous sommes restés bloqués pendant que l’écart se creusait avec les premiers. Finalement, Seb reprend l’avantage sur Abt pour finir cinquième, mais c’est difficile de se satisfaire de ce résultat ", considère Jean-Paul Driot, le propriétaire de l’équipe.

" Après la déconvenue de Rome où nous manquions clairement de performance, nous avons effectué un gros travail d’analyse et de compréhension pour arriver à Paris avec de réelles ambitions ", renchérit Vincent Gaillardot, le Responsable Formule E chez Renault. " La compétition est incroyablement élevée et de plus en plus serrée, comme nous l’avons vu en qualifications avec Seb qui manque la Super Pole pour moins de 2/100e. La suite de la journée a été compromise à ce moment. "

" Nous sommes toujours à la recherche de la journée parfaite, sans faire de faute et en gérant chaque paramètre de manière optimale. Nous savons que la performance intrinsèque est là. Nous devons continuer à travailler pour que nos pilotes soient pleinement en confiance pour retrouver le chemin du podium ", ajoute-t-il.

Techeetah prouve en effet que la technologie Renault Z.E.17 a du potentiel, avec une position de leader incontestable. Une référence pour une équipe Renault e.Dams loin du compte tant sur la piste qu’au niveau comptable. L’écurie française paie ainsi ce manque de performance en pointant seulement aux sixième et quatrième rangs des tableaux constructeurs et pilotes (Sébastien Buemi) respectivement.

À quatre épreuves du retrait de Renault, un retour en forme est vivement espéré pour finir positivement l’aventure Formule E, même si le Losange pourra compter sur son client Techeetah pour soigner son palmarès.

Nelson

02/05/2018 - 20:35
0
0

emoji lolemoji lolemoji lolemoji lol je veux bien payer l apéro, mais à condition que l on ne se trompe pas sur mon nom
Moi c est Nelson emoji lolemoji lolemoji lolemoji lolemoji lolemoji arrowemoji arrowemoji arrow

Captur

02/05/2018 - 21:49
0
0

Renault e.Dams doit rapidement tout faire pour finir plus honorablement d'autant plus que son écurie cliente le prouve en dominant de la tête et des épaules. emoji mad

C'est incroyable que l'équipe Chinoise domine à ce point avec moins d'informations que la maison mère et d'essais que l'écurie constructeur.
Renault content, Renault satisfait mais Renault profil bas pour n'avoir ici aucune excuse ! emoji rolleyes

Renault bien avant Techeetah, est au courant de son retrait.
Le Losange aurait pu prendre des mesures lui permettant de s'assurer une meilleurs place avec une technologie vieillissante et pour s'être concentré sur la saison 5 avec cession de la place à Nissan.
Les tares ont la vie dure et tout comme Palmer en F1, le choix de garder le petit Nicolas a fortement hypothéqué le leadership.

Pour le reste, comme par le passé, des approximations n'ont pas fait que de mettre en difficultés une écurie ayant toutes les cartes en main. Elles ont sabré largement et c'est sans surprise qu'on retrouve Renault e.dams à une place peu digne en cette fin de règne.

Les quatre prochains e.Prix vont être difficiles pour la marque. Il est à espérer un regain de forme qui en soutien serait profitable à Techeetah et Vergne pour décrocher les deux titres.
Les Audi ont repris le flambeau et fortes de deux très bons pilotes, elles peuvent étonner sur les dernières épreuves.

Compter sur Techeetah pour soigner son palmarès, c'est justement revenir pour apporter son tribut à cette réussite en s'intercalant sportivement ou carrément en remportant une de ces courses.

Si Chinois c'est possible, rien n'est impossible aux Français ! emoji wink

Trop tard pour l'apéro Nelso.
Je perds d'un cheveux. emoji shocked

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités ePrix de Paris 2018

Calendrier

GP Flag huGP de Hongrie

30 Juillet-01 Août 2021

Horaires du GP

Essais Libres 1

11:30 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:00

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Course

15:00 - 17:00

GP Flag deWRX - Allemagne

01 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin I

14 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin

15 Août 2021

Commentaires

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Les gens qui achètent cette boisson. 

9h
E.T29

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 " Horner ne veut pas que la facture de 1,5 M entre dans son budget " Ah bon ? À ton avis, dans le budget de qui alors ? Tu crois que les...

9h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Horner n'obtiendra rien sur la course, faut être gogo pour le croire.  Il veut sans doute payer la facture avec ses propres deniers...

9h
E.T29

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 Non, car tu sais bien que le pognon de LM, dont celui destiné aux  écuries, ne vient pas d'une planche à billets.

9h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 21:42 Réfléchis aux conséquences si Horner obtient gain de cause.

9h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 En tous cas c'est plus facile de faire courir un supporter de RBR que d'en faire marcher un de Renault. :like: Ils sont plus tendres.;)

9h
niki312T