Menu
Renault assure l'essentiel à Mexico
Un nouveau podium et de précieux points pour le Losange
Emmanuel Laurent - 4 Mars 2018 00:38
Renault e.Dams a enregistré ce samedi son troisième podium consécutif de la saison, avec la troisième position obtenue par Sébastien Buemi au terme d’un ePrix de Mexico dominé par Daniel Abt. Le suisse assure des points importants dans une course où l’un des plus sérieux prétendants au titre, Felix Rosenqvist, a abandonné. Jean-Eric Vergne en profite également en sauvant les 10 unités de la cinquième place.

Renault a souffert sur cet ePrix de Mexico et a probablement assuré des points essentiels dans un contexte où deux des principaux rivaux ont échoué, avec un double abandon pour Mahindra et un petit point pour DS. La firme au Losange n’a toutefois pas eu la vie facile.

En qualifications, les Techeetah ne sont pas parvenues à se qualifier en superpole là où Sébastien Buemi l’a fait avec brio, en signant le meilleur temps. Le suisse s’est cependant loupé dans son ultime tentative, avec un blocage de roue dans le premier virage. Une erreur fatale qui le prive de la pole position, obtenue par Felix Rosenqvist qui sauve là, sans le savoir encore, sa journée.

Avec le jeu des pénalités pour certains des adversaires, Sébastien Buemi s’élance en troisième position, une place qu’il va occuper la majeure partie de la course en plus de la conserver à l’arrivée. Le pilote Renault a toutefois subi une pression intense dans un peloton regroupé derrière son aileron et n’a jamais semblé être un prétendant à la victoire. Le suisse craque d’ailleurs peu avant l’arrêt aux stands face à Daniel Abt en virant large au premier virage. Il reprend cependant sa position quelques tours plus tard grâce à un dépassement sur Jean-Eric Vergne facilité par le fanboost.

Menacé ensuite par Nelson Piquet Jr, Sébastien Buemi rattrape Oliver Turvey pour initier un final haletant pour le compte de la deuxième position. Manquant de se toucher, les deux hommes franchissent finalement l’arrivée dans des positions inchangées.

Parti depuis la sixième position, Jean-Eric Vergne a suivi le rythme de son homologue suisse, en restant dans les roues de la Renault e.Dams tout au long de la course. On sentait toutefois la Techeetah en retrait par rapport aux performances vues à Santiago, au point de céder face à la Jaguar de Nelson Piquet Jr. Si on peut regretter ce manque de compétitivité, le français a assuré l’essentiel en sauvant de précieux points pour le championnat, dans une course où la victoire semblait là aussi difficile d’accès.

Les seconds pilotes ont connu un ePrix à oublier. Neuvième sur la grille, André Lotterer pouvait espérer décrocher les unités de la septième position mais une sortie des box dangereuse l’en a privé, avec une pénalité de passage par les stands. Dommage car sa prestation était une nouvelle fois convaincante.

On ne peut malheureusement pas en dire autant de Nicolas Prost, qualifié 17e ( !) et auteur d’une course anonyme jusqu’à son abandon provoqué par une touchette dont il n’est pas responsable. Une réaction urgente est nécessaire si Renault veut espérer conserver son titre des constructeurs.

L’ePrix de Mexico se renferme avec un résultat positif pour les équipes au Losange, même si on ne peut s’empêcher de regretter le manque de compétitivité pour réellement jouer la victoire. L’analyse des données permettra on l’espère de hausser le rythme pour le prochain rendez-vous programmé le 17 mars à Punta Del Este en Uruguay.

ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

04 Mars 2018

14:44

Résultat positif relatif.

Pour Buemi le titre est encore jouable à condition de trouver plus de compétitivité.
On sait que le powertrain de cette saison n'évoluera pas. Renault ayant reporter ses efforts sur la saison 5 avec passage de flambeau à Nissan.
Le pilote ne peut compter que sur ses talents, maitriser la gestion d'énergie, réglages châssis et se la jouer fine sur la tactique et stratégie de course.
Ce qui peut l'aider, est que d'autres pilotes viennent s'intercaler et prendre les gros points comme ici Abt.
Je vois bien Di Grassi gagner sur le prochain ePrix.
Il est pourtant impératif qu'il finisse mieux pour se rapprocher de Vergne tout en espérant ne subir aucun pépin.
La mésaventure de Rosenqvist et le fiasco de Bird ne se répéteront pas systématiquement.

Pour Renault eDams, c'était couru d'avance.
Nicolas, c'est du Palmer au milieu de visage.
Il n'a amené que 7 points sur les 59 au classement par équipes.
Lotterer ne fait pas beaucoup mieux mais son coup d'éclat à Santiago a fait prendre à Techteetah 18 points.
Renault eDams ne peut réellement compter que sur une seule voiture. Buemi se plante et il n'y a plus personne.

04 Mars 2018

14:47

Bravo !

04 Mars 2018

14:54

Oui, enfin Lotterer est débutant en FE tandis que Prost est présent depuis la S1 ... globalement on voit de gros écarts entre équipiers, le pilote a donc une grande influence.

Effectivement quand Abt Audi aura résolument tous ses problèmes de fiabilité, ça risque de faire mal, quand on pense que Daniel Abt qui n'est pas du niveau de Di Grassi a déjà gagné 2 fois cette année ...

RenaulteDams risque de perdre du terrain au fil de la saison faute de développement.

04 Mars 2018

15:02

Renault n'aura plus de soucis avec ce gadget quand Nissan s'en occupera.

04 Mars 2018

21:01

Le « gadget » c’est le fils Prost ?
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Après son triplé obtenu à Santiago, le Losange est attendu ce week-end
Clock02/03/2018
Grand Prix de Belgique
Vendredi 30 Août

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 31 Août

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 1 Septembre

Course

15:10 - 17:10

World RX - France
Dimanche 1 Septembre
GT4 - Nürburgring
Dimanche 1 Septembre
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault - Une pause estivale pour... - lulu79 (il y a 2h)
la forme ? la forme , vous avez réussi à faire...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - stef (il y a 3h)
@piston Sais tu si chez Renault ils ont compris...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - lulu79 (il y a 3h)
https://franceracing.fr/f1/malgre-les-victoires-honda-reflechit-a-lapres-2020-en-f1/ ce...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - Eric (il y a 3h)
Quand on lit les propos de Stoll, on devine...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - E.T29 (il y a 3h)
Quoi! Pas de révolution à la rentrée,et Prost...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - yellowteapot (il y a 5h)
Un petit espoir de changement quand on lit stoll...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - Piston41 (il y a 6h)
oups mes pas mais...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - Yannix (il y a 6h)
@Romain 13 Août 2019 00:00 "j'aimerais juste...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
CORE autosport pourrait décider de stopper son engagement
Clock17/08/2019
Le Losange engagé dans une course pour assurer le succès de son programme
Clock16/08/2019
La sportive française accumule les succès et se positionne pour la lutte aux titres
Clock15/08/2019
Prendre du recul avant d'attaquer une deuxième partie de saison décisive
Clock12/08/2019
La filiale australienne du Losange porte un grand intérêt à ce programme
Clock09/08/2019
Renault s'amuse en TCR Australia, INFINITI débute en BTCC
Clock08/08/2019