La technologie Renault conserve la tête en Formule E

Le Losange a légèrement accentué son avance à Mexico

Emmanuel Laurent
04 Mars 2018 21:54
382
La-technologie-Renault-conserve-la-tete-en-Formule-E

Troisième et cinquième de l’ePrix de Mexico disputé ce samedi, Renault e.Dams et Techeetah dressent un bilan positif de leur prestation, en dépit d’un certain manque de rythme pour jouer la victoire. Dans un championnat extrêmement serré marqué par une forte résistance exercée par ses concurrents, la firme au Losange et ses équipes ont su se contenter des places d’honneur pour assurer une bonne opération aux championnats.

Leader du classement des pilotes avant d’aborder cet ePrix de Mexico, Jean-Eric Vergne a notamment profité de l’abandon de son plus proche poursuivant – Felix Rosenqvist – pour accentuer son avance de sept unités, portant à 12 l’écart avec le second. Le français a fait preuve d’une excellente gestion de course en évitant autant que possible les prises de risque inutiles, d’autant qu’un problème de communication est apparu sur la deuxième voiture.

" Une autre course disputée ici au Mexique ", constate Jean-Eric Vergne. " Le premier relais était super et je me battais pour gagner des positions. Nous avons eu un bon arrêt et j'ai gagné une place. Cependant, j'ai rapidement découvert que j'avais perdu la radio, les bips et les informations sur le volant, alors j'ai effectué mon deuxième relais complètement à l’aveugle. "

" Au final, j'ai dû laisser passer Sébastien Buemi pour que je puisse copier sa stratégie pour finir la course. Marquer des points est la chose la plus importante à ce stade, alors quand Nelson Piquet est arrivé derrière moi, je ne voulais pas me battre à l’aveugle, donc je l'ai laissé passer aussi ", ajoute le français.

Image
Cette cinquième place permet également à Techeetah d’augmenter son avance en tête du classement des constructeurs, avec désormais neuf unités de plus que Mahindra. De quoi rendre heureux Mark Preston, le Team Manager de l’écurie cliente de Renault.

" Nous sommes incroyablement heureux de rester leader à la fois chez les équipes que chez les pilotes après l’ePrix de Mexico. Il est crucial de marquer des points pour être en lice pour le championnat et c'est ce sur quoi nous continuons de nous concentrer ", précise le britannique.

Dominé par Techeetah à Santiago, Renault e.Dams a cette fois-ci pris l’ascendant sur son partenaire et rival, grâce à la troisième position de Sébastien Buemi. Sous la pression de ses adversaires la majeure partie de la course, le suisse a livré une bonne prestation pour s’adjuger un troisième podium consécutif, le 20e de sa carrière en Formule E.

" Je suis globalement très content, car il s’agit de notre troisième podium consécutif cette saison. C’est aussi mon vingtième podium en Formula E ! ", se félicite le pilote Renault e.Dams. " Bien entendu, on en veut toujours plus, mais je suis tout de même satisfait. "

Image
À défaut d’avoir été en mesure de jouer la victoire, Renault se félicite de la constance affichée par son pilote qui assure des points essentiels dans l’optique du championnat. Actuellement quatrième, le suisse compte désormais 29 unités (-5) de retard sur Jean-Eric Vergne tandis que chez les équipes, le Losange pointe toujours au cinquième rang à 40 points (-5) de Techeetah.

" Quelle saison incroyablement serrée ! Pour l’accession à la SuperPole, les cinq premiers se tenaient en moins de 2/10e et nous avons vu émerger de nouveaux prétendants aux premières places ", constate Vincent Gaillardot, le Directeur du programme FE chez Renault. " Plus que jamais, nous sommes persuadés que c’est la régularité qui paiera. Dans ce contexte, nous sommes très satisfaits du résultat de Seb, qui monte sur le podium pour la troisième fois consécutive. "

" C’est un week-end très positif, avec un troisième podium consécutif qui vient démontrer que nous sommes parmi les formations les plus constantes cette saison ", renchérit Jean-Paul Driot, le copropriétaire de l’écurie française.

Ce dernier ne manque toutefois pas de rappeler que le résultat aurait pu être meilleur si la copie avait été parfaite. " Il y a toujours un brin de frustration, comme en qualifications avec Seb qui bloque les roues dans le premier virage de son tour de SuperPole. Nous n’avons pas gagné, mais notre régularité sera certainement récompensée en fin de saison ", ajoute-t-il.

Image
Reste à Renault la nécessité de trouver encore un peu de performance pour imposer sa structure usine, toujours à la recherche de sa première victoire cette année.

" Le travail effectué ces dernières semaines a porté ses fruits et nous avons progressé sur l’équilibre de la voiture en course. Nous devons continuer pour gagner encore en performance et être en mesure de gagner ", indique Jean-Paul Driot.

Le prochain ePrix sera disputé à Puntal del Este, un circuit qui a traditionnellement bien réussi à Renault, puisque le Losange s’y est imposé lors des deux éditions. Jamais deux sans trois ?

" Nous allons vite nous concentrer sur la prochaine manche, disputée en Uruguay. Nous avons remporté les deux courses déjà disputées à Punta del Este et l’objectif sera de se battre à nouveau pour la victoire ", assure confiant Sébastien Buemi.

Rendez-vous désormais le 17 mars prochain.

Captur

05/03/2018 - 21:46
0
0

Je comprends mieux ce qui s'était passé pour Vergne. Il avait été dépassé trop facilement.
Buemi a certainement utilisé son Fanbost mais celui de Piquet paraissait vraiment bizarre.
On a la réponse et c'est rassurant. Sans ennuis, Vergne aurait pu mieux finir.
Il s'est montré très intelligent dans sa gestion de course.
Il a visé les points plus que la victoire. Il creuse l'écart et garde la tête du championnat.

Chez Renault si l'optimisme est de rigueur et il est à espérer que l'histoire se répète à Punta Del Este.
Buemi dans une mauvaise passe, il ne faudra pas compter le petit Nicolas. Pour l'écurie c'est un sans faute jusqu'au terme du championnat sans quoi, je crains qu'en cas d'anicroche aucune timbale ne sera récoltée.

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Formule E

Commentaires

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

Teasing du test de l’Alpine A100 R  https://fb.watch/ikORWhXMwC/

1h
Mateo

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

@Libliboo À une époque ils parlaient tous beaucoup peut-être par frime d'atteindre puis dépasser les 1000 cv mais depuis un an ils se sont passé...

2h
niki312T

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

@niki312T Complètement d'accord :like:

3h
Libliboo

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

J'ai hâte aussi !! Content de voir que les débuts sont prometteurs mais il me semble avoir lu il y a peu que le Renault n'avait gagné que quelques...

3h
Libliboo

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

@niki312T Non pas fixette juste une mise au point et j ai attendu plusieurs  jours pour la faire . Petit rappel "Abiteboul avait fait la...

3h
lulu79

Un moteur Renault dans une Andretti Cadillac, pas impossible !

@niki312T   t'as pas compris  c'était pour ton pote   et29

4h
Nanar92

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

@Yoyo61 Allez  alpine  et ne faites pas le  yoyo

4h
Nanar92

La nouvelle Alpine-Renault A523 pousse ses premiers cris

Bonjour à tous.  Encore trois semaines et bientôt le retour en piste.  On pourra  voir les essais sur canal plus.  Allez...

5h
Yoyo61