Menu
Renault en retard sur son recrutement
Le projet du Losange convainc difficilement les ingénieurs
Emmanuel Laurent - 13 Août 2016 22:08
La dernière sortie médiatique de Cyril Abiteboul annonçant la hausse des investissements de Renault en Formule 1 n'a certainement pas été anodine. Le Losange rencontre en effet d'importantes difficultés à finaliser le recrutement de nouveaux employés, visiblement peu convaincus par les ambitions de la marque française dans son programme. Renault est par conséquent en retard sur son plan initial, même si la firme de Boulogne-Billancourt espère toujours disposer d'un effectif de 590 employés d'ici la fin de l'année. Ce message fort doit donc contribuer à la réussite de cette campagne.

" Nous sommes en retard par rapport à nos objectifs sur le plan humain ", concède Cyril Abiteboul à Autosport.com. " Recruter des gens aussi vite que nous le souhaitons - à la fois en quantité et en qualité - est plus difficile que prévu. "
" Nous devons d'abord les convaincre, et franchement c'est un domaine dans lequel nous luttons, et je ne comprends pas pourquoi nous avons encore besoin de rassurer les gens sur nos ambitions et la façon dans laquelle Renault est engagé. Je veux que les gens sachent que nous sommes super sérieux dans nos projets, mais je pense que seuls les actes, plutôt que les mots, le montreront ", ajoute le Directeur de Renault Sport Racing.

Renault a toutefois finalisé le recrutement de plusieurs ingénieurs, avec une première salve d'arrivées prévues dès le mois de septembre. Le Losange espère ainsi sentir les effets de ces signatures sur le programme 2017.

" Espérons qu'ils vont faire une différence. Ce ne sera pas pour la voiture de cette année, malheureusement c'est trop tard, mais pour la voiture de l'année prochaine ", précise Cyril Abiteboul.

Silencieux jusque-là sur ce dossier, Renault a confirmé son intérêt à l'égard de James Allison, également convoité par McLaren-Honda. " Nous avons beaucoup de respect pour James. C'est une personne fantastique qui a participé à l'élaboration de voitures très compétitives, et il connaît bien Enstone ", explique Cyril Abiteboul.

" Je ne veux pas que les gens pensent que s'il n'y a rien, c'est parce que nous ne sommes pas intéressés par James ou nous ne le valorisons pas. Nous apprécions James ", insiste le français.

On notera que Ferrari a congédié un second proche de James Allison et ancien de la maison Enstone, Dirk De Beer. L'aérodynamicien, qui a fait le bonheur du Losange par le passé, sera peut-être une nouvelle piste pour notre écurie favorite. Affaire à suivre...
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
14 Août 2016 - 13:15
" Espérons qu'ils vont faire une différence. Ce ne sera pas pour la voiture de cette année, malheureusement c'est trop tard, mais pour la voiture de l'année prochaine ", précise Cyril Abiteboul.

Non le beauf, ne sait pas faire la différence entre le présent et le futur.
Concept trop abstrait pour lui, j'imagine.
14 Août 2016 - 18:20
@mateo du 13 ; le bof comme tu l'appelles a eu sous sa responsabilité , la remise en ordre du propulseur ; avec un certain succès , mème si le chantier
n'est pas terminé au passage Viry a cloué le bec des grandes gueules du groupe RB c'est pas une mince réussite ...
Donc on peut lui accorder une certaine crédibilité ,
Ils ont élabore Abiteboul et Vasseur pour le team Renault une stratégie pour la reconstruction de l’équipe Renault F1
le plan théorique et réel ne coïncident pas à 100% : normal , vous espériez quoi? faut s'y faire , des écueils il y en aura d'autres , faire un graphique théorique c'est assez simple , se confronter à la réalité du moment et surtout en F1 c'est autre chose
14 Août 2016 - 23:31
Tout à fait Lulu tu sais on est toujours le beauf de quelqu'un. Tous ceux qui se croient supérieurs.
Abiteboul aurait sans doute préféré que le recrutement aille plus vite mais c'est ainsi quand on se fixe des objectifs il faut fixer la barre assez haut plutôt que de jouer petit bras.
15 Août 2016 - 13:19
Ben faut reprendre ceux qui ont été virés !!!!!!!
15 Août 2016 - 14:12
Ou qui sont partis tout seuls, les bons s'en vont en premier, les mauvais restent... Règle statistique générale des boites qui battent de 'aile, il y a toujorus des exceptions...
15 Août 2016 - 17:15
Oui les bons s'en vont mais ensuite reviennent JJ His, Bernard Dudot etc.....certains de la génération plus récente sont en effet partis dégoutés....dommage.
15 Août 2016 - 21:05
Il faut se documenter mario avant de dire des contre-vérités.
Ainsi c'est Le Figaro, affreux journal gauchiste comme chacun le sait qui nous dit que: Ainsi, un ingénieur (ou un cadre moyen) perçoit 41 300 euros en France contre 54 020 euros aux États-Unis, qui prennent la tête de l'échantillon, suivis de l'Angleterre (52 234 euros). À ce niveau, les écarts se réduisent avec l'Espagne (9,6%), tandis que l'Italie passe derrière la France (-3%.).

Alors je veux bien que les cotisations sociales (les charges ça n'existe pas dans le code des impôts) soient plus élevées en France mais il y a une marge de 11000 € /mois avec la GB
Et puis tous ces cadeaux qu'Hollande leur a fait comme le CICE (20 milliards/an) ce n'est pas rien.
Voici le lien et vous verrez que pour les agents de maîtrise et les ouvriers c'est pareil.
http://www.lefigaro.fr/emploi/2008/01/28/01010-20080128ARTFIG00377-salaires-la-france-face-au-reste-du-monde-.php

@ Zack
"Règle statistique générale des boites qui battent de 'aile, il y a toujorus des exceptions... "
Vous avez des sources, des études que vous pourriez mettre en lien ? Autrement cela ne vaut rien.
Moi je pense que c'est une erreur de partir d'une entreprise qui bat de l'aile car dans ce cas c'est le salarié qui casse le contrat et dans ce cas plus droit à rien. Et puis les rétablissements cela arrive parfois on le voit justement avec Lotus ceux qui sont resté sont sans doute mieux lotis que s'ils étaient parti chez FI ou chez Manor par exemple.
15 Août 2016 - 22:08
Non, j'ai pas de source. Juste mon avis. Un ingé / cadre brillant, préfère partir pour espérer retrouver du dynamisme plutot que perdre son temps dans un boite sur le declin. Les indemnités, il s'en fout completement, il pense au fun et a son déroulement de carriere. Si il est bon, il n'aura pas de mal a bouger...
15 Août 2016 - 22:39
Faudra juste m'expliquer pourquoi Renault s'est retiré de la F1... pour y revenir que maintenant. Je trouve ça vraiment bête d'avoir quitté ce sport pour y revenir et repartir de 0 quelques années plus tard.

Et puis dans 6-7 ans rebelote ?!

Enfin si c'est rester tout le temps pour nous faire du Ferrari vous me direz...
16 Août 2016 - 00:20
Mouais... 3eme derrière une RB avec moteur Renault.

Ce qu'il faut surtout c'est pas arriver à leur niveau, mais les dépasser parce qu'ils végètent pas mal depuis quelques temps... pour une écurie historique et avec leurs moyens, je peux te dire qu'en Italie ça passe pas du tout ! Et c'est normal, se voir reléguer en 3eme position !

Le moteur c'est OK, on le voit avec RB, maintenant là où tout reste à faire c'est le chassis et je cache pas que j'ai quelques craintes à ce niveau, tant qu'ils n'auront pas recruté tout le personnel voulu ils ne pourront pas jouer les podium ou la gagne à la régulière.
L'an prochain nulle doute qu'ils vont s'améliorer (vu d'où ils viennent), mais la route sera longue vers la victoire cela dit. (Et c'est là que je trouve dommage et idiot d'avoir quitté la F1 pour revenir dans ces conditions quelques années plus tard m'enfin...).
16 Août 2016 - 08:16
Oui tout a fait d'accord avec F1teamING, il faut rester et construire du solide la maison mère Renault est responsable des tergiversations vente/achat stupide et couteuse.
16 Août 2016 - 14:29
Je partge exactement ton avis F1teaming, j'ai toujours aussi trouvé stupide les aller-retour de Renault en f1. A quoi bon quitter la f1 pour y revenir, pouis repartir, puis y revenir. Une écurie qui veut véhiculer une image sérieuse doit s'accrocher à sa place et se donner les moyens de recruter de bon ingénieurs, de financer l'écurie sur le long terme, d'afficher des objectifs ambitieux mais concrets. Car là Renault doit à chaque fois tout reconstruire et repartir de zéro en f1. C'est quand meme le seul top team qui agit de la sorte. On n'a jamais vu Ferrari, McLaren, Red Bull se casser pour revenir 5 ans après !
16 Août 2016 - 20:28
Il ne reparte pas de zero quand même (et une decision juste qques mois avant auraient deja pas mal changé les choses).
Et puis quand ils sont partis en 2009, ils etaient nul part...

Mais je suis d'accords avec vous, sur le fait que renault change de stratégie tous les ans, et ca c'est pas bon. Ceux qui savent ce quu'ils veulent sont clairement avantagés par rapport aux girouettes.

Et oui la f1 c'est dur, il faut battre mercedes, redbull, ferrari et maclaren...

24 Août 2016 - 16:03
Bonjour à tous et bon retour de congés à ceux qui sont partis en vacances .

Pour répondre à Mariolotus, je ne sais pas si ceux qui ont quitté Lotus ont envie de revenir chez Renault, mais en tous cas si Allison et De Beer sont sur le marché, je pense que Renault doit mettre le paquet pour les récupérer.

Et pour être plus attractif, je pense que Renault a intérêt à s'attacher un top driver en plus de l'augmentation de son investissement. En effet, ce n'est pas en donnant l'impression qu'on se contente de pilotes payants que l'on va convaincre qu'il y a une ambition, même si un jeune pilote de talent à côté est souhaitable. (...Un tandem Jenson/Esteban par exemple).
Quant à Fred Vasseur, je suis partagé. Il aimerait certainement faire plus, mais il serait irresponsable de se mettre à dénigrer de l'intérieur. En même temps, même si c'est quelqu'un de valeur, je ne suis pas certain qu'avoir du succès dans les catégories inférieures (avec des formules monotypes et des effectifs restreints) soit la garantie pour savoir organiser une équipe de F1 associée à un grand constructeur.
ScrollUp
Réagir à cet article
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020
Daniel Ricciardo ne pouvait pas choisir meilleur moment pour s'illustrer
Clock11/10/2020
Le Losange s'inquiète, lui, de la situation moteur de la Formule 1
Clock07/10/2020
L'espagnol piloterait la R.S.18 et R.S.20 selon la presse locale
Clock07/10/2020
Les récentes prestations du Losange donnent de l'optimisme pour 2020 et au-delà
Clock05/10/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Portugal - Course : Renault s'en sort... - F1nainain (il y a 5h)
@Tournevis:D  oui mais la même remorque pour...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - E.T29 (il y a 7h)
@Tournevis Tu penses qu'ils vont serrer la vis? ...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 8h)
@niki312T Perso je ne vois pas pourquoi il...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - johnnybigood (il y a 9h)
@lulu79 A t'entendre on est tous les jours en...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 9h)
@lulu79 Il y a une différence entre donner son...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 9h)
@lulu79 Je m autorise à  vous parler...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 9h)
@Tournevis Bottas pourra donc suivre Lewis de plus...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 10h)
Le monde à  l envers  J étais pour le...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bons points pour le Losange et sa cliente McLaren
Clock25/10/2020
La R.S.20 est moins à son aise ce week-end, McLaren-Renault en Q3
Clock24/10/2020
Une session interrompue avant son terme
Clock24/10/2020
McLaren-Renault se montre, Renault encore discret
Clock23/10/2020
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020