Menu
Pronostics
Officiel - Alexander Albon ne pilotera pas pour Nissan
Le coéquipier de Sébastien Buemi dévoilé vendredi
Nicolas - 26 Novembre 2018 17:20
Nissan e.Dams et Alexander Albon sont venus à bout de leurs négociations pour rompre le contrat de trois ans les liants dans le cadre de l’engagement de la marque japonaise en Formule E. Le pilote thaïlandais devait épauler Sébastien Buemi mais une offre de dernière minute formulée par la Scuderia Toro Rosso pour un baquet en Formule 1 a remis en cause sa présence dans la discipline des monoplaces électriques. Nissan e.Dams devrait dévoiler vendredi l’identité de son second pilote.

C’est donc officiel, Alexander Albon ne pilotera pas en Formule E au sein de la marque japonaise. C’était plus ou moins un secret de polichinelle, après avoir constaté son absence lors des essais privés collectifs, privant au passage Nissan d’un précieux temps de roulage. Le jeune pilote devrait vraisemblablement faire ses grands débuts en Formule 1, au sein de l’écurie Toro Rosso, aux côtés de Daniil Kvyat.

Chez Nissan, l’identité du second pilote sera dévoilée ce vendredi lors d’un évènement organisé à Tokyo pour célébrer le lancement du programme Formule E. Selon plusieurs sources, Oliver Rowland devrait être l’heureux élu. Le britannique avait remplacé Alexander Albon lors de l’ultime journée de tests à Valence.

Notons que cette cérémonie se tiendra en prélude du Nismo Festival 2018, la grande messe annuelle organisée par Nissan pour célébrer son engagement en sport automobile. Ce rassemblement se tiendra le 2 décembre prochain sur le circuit Fuji International Speedway, avec la présence en piste de l’IM01.

(Mise à jour - 18h30 : Toro Rosso a confirmé l'arrivée d'Alexander Albon pour la saison 2019 de Formule 1)
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
28 Novembre 2018 - 13:11
Je trouvais cela regrettable que Renault se retire de la FE pour laisser place à Nissan.
Contrairement à d’autres, j’avais avancé que Renault ce n’était pas Nissan et inversement.
L’affaire Carlos Ghosn est elle prémonitoire ?

Jusqu’à quel niveau l’alliance accorde des échanges techniques ?
A qui va profiter le plus l’expérience dans cette discipline qui plus qu’en F1 aura de répercussions sur la voiture de tout le monde de demain ?
Renault risque d'y laisser des plumes et être en retard sans de véritables échanges entre les deux marques malgré l'alliance.
Je ne pense pas que Nissan profite de ce qui se fait à Viry.

Il me semble que le powertrain électrique est conçu par Renault.
Aucune évolution n’a été apporté sur celui de cette saison qui était le powertrain de 2017.
Tous les efforts se portaient sur le prochain que Nissan va utiliser pour sa première campagne.
On n’en sait pas vraiment plus sur l’équipe en charge des recherches, des études, des technologies, des financements, de la conception et de la fabrication de ce powertrain Nissan.
Pas plus de l’endroit exact d’où il provient !
Est-ce Viry ?

Pour Mercedes on sait !
HWA Racelab est la filiale de Mercedes engagée sur la saison 2018/19 de Formule E.
La marque à l'étoile sera présente sous son propre nom sur la saison 2019/20.
Le groupe propulseur est développé au même endroit que celui de Formule 1, dans son usine de Brixworth.
Pour l’instant HWA va utiliser les moteurs clients Venturi.
28 Novembre 2018 - 13:38
Captur, je peux te répondre, absolument rien ne va changer d'un point de vue technique et exploitation pour la FE. C'est toujours Renault qui conçoit le moteur électrique et le train arrière et Dams (basé à Ruaudin en Sarthe) qui exploite la voiture. Nissan n'apporte qu'un soutien en terme de marketing.
Si ça peut t'aider à y voir plus clair dans les implications de chacun en FE.
28 Novembre 2018 - 14:22
Merci renault72.

Heureux d'avoir une confirmation que le powertrain reste dans le giron de Renault même si on sait que ce qui limite le plus l'exploitation et une pleine puissance du moteur électrique est la source d'approvisionnement de son énergie.

Je trouve dommage que le championnat tout électrique utilisant une batterie monotype, au départ fournie par Williams Advanced Engineering, remplacé sur par McLaren Applied Technologies, ait décidé de repousser aux constructeurs l'opportunité de construire leurs propres batteries.
La concurrence s'ouvrirait à l'horizon de la saison 2024/25.

On sait le positif qu'apporte ce genre de concurrence dans les évolutions technologiques et le bon en avant produit qui ne serait pas que profitable à la discipline.

C'est à croire qu'on y met un frein pour ne venir trop rapidement mettre de l'ombre à d'autres disciplines.
A moins que ce ne soit que purement financier avec une escalade effrénée d'investissements.
La peur de faire fuir certains constructeurs intéressés calme ainsi les ardeurs.

A voir après qui aura un avantage conséquente sur cette technologie du stockage électrique, de son temps de recharge, de l'autonomie, de son exploitation qui sont la/les clés à une hégémonie des moyens de locomotion électriques envoyant à terme le thermique moyenâgeux à une autre ère.
28 Novembre 2018 - 14:44
"A moins que ce ne soit que purement financier avec une escalade effrénée d'investissements.
La peur de faire fuir certains constructeurs intéressés calme ainsi les ardeurs."

Bingo! la FE ne veut surtout pas tomber dans les mêmes travers que la F1. D'ailleurs, avec l'arrivée de Porsche/Mercedes/BMW les coûts sont en train de grimper en flèche en FE. Audi a d'ailleurs fortement investit sur la voiture de l'an dernier et se déplace (en essais, car en course ils restent à l'usine, le nombre de personnes autorisés sur les circuits étant limité) avec pas moins de 80 personnes contre une 30aine chez les autres équipes. La direction de la FE va devoir prendre des mesures pour que ça ne dégénère pas.
ScrollUp
Réagir à cet article
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
La finale à six courses tourne pour le moment en la faveur de la firme nippone
Clock11/08/2020
La marque japonaise poursuit son offensive électrique
Clock16/07/2020
Le Covid-19 continue d'apporter son lot de mesures en sport automobile
Clock11/04/2020
Une livrée dynamique pour un bolide à l'allure toujours plus futuriste
Clock10/02/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pronostics
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 3h)
@niki312T Bof, ce que Ocon fait c’est plus ou...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 3h)
@E.T29 Stable ? Stable ? 2017 énorme changement,...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - niki312T (il y a 4h)
Depuis 5 ans c'est seulement depuis quelques mois...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 4h)
@ET29. En fait ce n'est pas important car entre...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - E.T29 (il y a 4h)
Si Renault était à 5 ou 6/10s des meilleurs...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 4h)
@E.T29 Oui mais tu as demandé de la P3 et au...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - johnnybigood (il y a 4h)
@E.T29 P3 tu dit bien ? P3 je dit ouaouh...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - E.T29 (il y a 5h)
@niki312T, Pas de précision, mais redbull...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
De bonnes performances et quelques soucis avec McLaren sur fond de discussions avec Red Bull
Clock16/10/2020
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020