Nissan et ses équipes préparent la saison 2023-2024 de Formule E

Les nouvelles armes présentées, les essais privés débutent bientôt à Valence

Confidential-Renault.fr
18 Oct. 2023 11:34
2399
Nissan-et-ses-equipes-preparent-la-saison-2023-2024-de-Formule-E

La Formule E se prépare à lancer la dixième campagne de son Histoire, l’édition 2023-2024. À compter du 24 octobre débute une séance d’essais privés de quatre jours, sur le circuit de Valence. En amont de cette grande répétition, Nissan et ses équipes – sa structure usine et la cliente McLaren – ont dévoilé leur monoplace et les inédits duos de pilotes. En retrait l’an passé mais capable de briller à certaines occasions, la firme de Yokohama va tenter de pérenniser dans le temps ses bonnes performances.

Nissan Formula E Team d’un côté, NEOM McLaren Electric Racing de l’autre, les représentantes du partenaire de Renault dans l’Alliance ont simultanément présenté les couleurs des autos qui défendront leurs chances au cours de la nouvelle saison 2023-2024 de Formule E. Pas de révolution visuelle, avec des livrées sensiblement proches de celles utilisées l’an passé, le rouge domine la première citée quand l’orange reste de mise pour la seconde. L’ADN des marques et leur identité visuelle sont respectés pour s’afficher sur la scène internationale du sport automobile.

Les modifications se trouvent du côté des pilotes, avec un remaniement des deux côtés. Chez Nissan, la révélation Sacha Fenestraz reste en place. Le français est désormais associé à Oliver Rowland, un ancien de la maison de retour. Un duo faisant la part belle à la jeunesse mais aussi à l’expérience – cette composition est relativement bien perçue dans le paddock. Du côté de la cliente McLaren, le convaincant Jake Hughes est reconduit, rejoint par Sam Bird, l’un des pilotes les plus en vue de la Formule E. Présent dans la discipline depuis ses débuts, il compte 11 victoires, 26 podiums et 6 poles position !

Image
Sur le papier, Nissan a tout pour briller au cours de cette saison 2023-2024. La technologie utilisée reste cependant proche de celle de l’an passé, du fait d’une homologation pour deux saisons. La performance intrinsèque est bonne, mais l’exploitation restait perfectible. Il pourrait cependant y avoir du mieux dans les semaines à venir, d’autant que la marque japonaise s’est beaucoup renforcée, et qu’elle a noué un partenariat solide avec McLaren.

La concurrence sera féroce, car également très bien équipée – on pense bien sûr à Jaguar, Porsche et DS qui évoluaient devant Nissan au classement la saison passée. La saison 2023-2024, dont les débuts sont programmés le 13 janvier à Mexico, sera une édition importante pour la firme japonaise, puisqu’elle évoluera sur ses terres le 30 mars, avec l’ePrix de Tokyo. Une première historique, d’autant que Nissan célèbre cette année ses 90 ans. La célébration risque d’être exceptionnelle !

En attendant, place au travail avec les essais privés de la semaine prochaine. Notons la présence de l’espoir d’Alpine, Victor Martins, et du pilote de développement Luca Ghiotto au volant de la Nissan, avec une séance dédiée aux jeunes pilotes au cours de ces tests.

SpaxXx

18/10/2023 - 13:12
0
0

Il est costaud Rowland emoji mrgreen
Il y a un poids minimal pour le pilote en formule E comme en F1 ? 

RäikköE20 N°1 Bis

18/10/2023 - 13:44
0
0

@SpaxXx
C'est le "minimal" qui est important.emoji mrgreen

Le poids des éléments de batterie et/ou du condensateur du RESS ne doit pas dépasser 280 kg. Le poids des éléments / condensateurs sera mesuré durant l’homologation. Le poids total de la voiture complète incluant le pilote ne doit pas être inférieur à 903 kg à tout moment de l’épreuve. Si, au moment de subir un contrôle, une voiture n’est pas déjà équipée de pneus "tout temps" standard, elle sera pesée sur un train de pneus normaux sélectionné par le Délégué Technique de la FIA.


Pour le "contrôle lors de l’homologation de la voiture", un poids de référence de 80 kg pour le pilote (siège et insert compris) sera pris en considération. 
Le poids total du pilote avec son siège en mousse, sa coque de siège extractible FIA et son équipement de conduite ne doit pas être inférieur à 80 kg à tout moment pendant une épreuve. Le poids des éléments ci‐dessus peut être vérifié à tout moment pendant une épreuve. 
Le poids de l’insert de mousse du siège pour chaque pilote doit être déclaré à la FIA lors de la première épreuve du Championnat du Monde. Ce poids de référence peut être modifié à tout moment pendant la saison du Championnat du Monde si le Délégué Technique de la FIA le juge nécessaire.

SpaxXx

18/10/2023 - 18:21
0
0

@RäikköE20 N°1 Bis
Un poids minimum ** emoji biggrin

OK, on est donc sur un poids de référence de 80kg. Merci pour la confirmation. 

Patrenault77

18/10/2023 - 19:46
0
1

Je comprends pas Nissan. Pourquoi il ne prenne pas un pilote Japonais. C’est un non sens pour la marque pour moi.

Mathieu

19/10/2023 - 11:45
0
0

@Patrenault77

Pourquoi faire ?

Nissan est connu au Japon, avoir un pilote japonais ne servirait à rien en terme de marketing et en plus il n'y en a pas de performant de disponible...

Faut arrêter avec ces histoires de pilotes qui devraient être de la nationalité de la marque...

Renault n'a jamais d'aussi bonnes retombées médiatiques qu'avec 2 allemands et un espagnol

Ferrari avec un Allemand,

Mercedes avec un Anglais

Le marketing vise à faire connaître la marque dans le monde et augmenter les ventes, tu crois qu'un pilote japonais chez Nissan aiderait à vendre plus ? de mon côté je suis persuadé du contraire !

niki312T

20/10/2023 - 17:45
0
1

@Patrenault77

Comme le dit Mathieu : c'est tout le contraire.
Tu ne regardes pas du bon côté de la lorgnette.

Enipla

21/10/2023 - 00:46
0
0

Dommage la livrée, il faudrait décider entre le rouge Nissan et le rose des cerisiers japonais, mais là le ménage n'est pas terrible. Même si j'avoue avoir une petite préférence pour la livrée sakura rose comme quand ils avaient dévoilé la monoplace il y a 2 ans (ou alors c'était l'année dernière je ne sais plus)

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Nissan e.dams

Calendrier

GP Flag cnGrand Prix de Chine

19-21 Avril 2024

Horaires du GP

Essais Libres 1

05:30 - 06:30

Sprint Shoutout

09:30 - 10:30

Sprint

05:00 - 06:00

Qualifications

09:00 - 10:00

Course

09:00 - 11:00

GP Flag itWEC - 6H d'Imola

22 Avril 2024

GP Flag mcePrix de Monaco

27 Avril 2024

GP Flag usGP de Miami

03-05 Mai 2024

Commentaires

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

@RäikköE20 N°1 Bis Sur ton raisonnement c est ok  , tu as raison . Dans le contexte actuel , il faudrait quand même apporter des gains même...

5h
durite

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

mettre l'évolution sur une seule voiture permet aussi de comparer les performances et de mieux juger le gain BF a déclaré que si la situation se...

5h
R5Alpine

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

Rien ne nous permet de juger de la pertinence  du développement  de la 2024 . J attends que la piste parle avant de me faire une...

5h
lulu79

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

@RäikköE20 N°1 Bis Je partage tout à fait ton avis sur ta conclusion. :like: Pour quoi faire du gagne-petit pour une saison foutue dans le...

6h
niki312T

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

@niki312T oui , une évidence ...

6h
durite

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

@durite J'espère pour eux qu'ils savent que le fond plat est interdit depuis 1995.oO Plus sérieusement, est-ce la bonne solution de précipiter...

6h
RäikköE20 N°1 Bis

Un autre week-end à oublier pour Alpine-Renault au Japon

@durite Malheureusement en piste c'est tout autre chose......... tant qu'ils n'auront pas un simulateur moderne digne de ce nom.

6h
niki312T