Preuves, hypothèses: l'affaire Singapour s'emballe

Romain Beaupere
10 Sept. 2009 15:18
100
0
Preuves-hypotheses-l-affaire-Singapour-s-emballe

Nous commençons à avoir de plus amples informations concernant les éléments qui ont poussé la FIA à convoquer le Conseil Mondial du Sport Automobile le 21 septembre prochain, dans le but de trancher dans l'affaire de Singapour.

Nous apprenons donc que c'est bien Nelson Piquet Jr qui est à l'origine de la révélation de ce scandale. Le jeune pilote, suite à son éviction, est allé rapporter à la FIA certaines informations concernant le Grand Prix de Singapour 2008. Le brésilien aurait alors expliqué aux commissaires de la FIA qu'une réunion s'était tenue, avant la course dans les paddocks de Singapour, entre Flavio Briatore, Pat Symonds et lui-même. Selon lui, les deux hommes lui auraient demandé de crasher sa monoplace dans le virage 17, au 13 ou 14ème tour. D'après Nelsinho, ce virage aurait été choisi du fait de l'absence de grue dans celui-ci, qui aurait garanti l'entrée de la voiture de sécurité le temps d'évacuer, non sans soucis, la R28 accidentée.

Cependant, les deux principaux intéressés démentent cette version, affirmant au contraire que durant cette discussion cordiale, c'est Nelson Piquet Jr lui-même qui aurait émit l'idée de ce plan. L'idée n'aurait pas fait son chemin, et surtout, Flavio et Pat n'auraient pas forcé le brésilien à s'exécuter.

Je vous invite à consulter la déposition que Nelsinho à déposé à la FIA en cliquant ici. Je suis persuadé que tous nos lecteurs parlent un anglais absolument parfait ... mais voici une petite traduction du paragraphe où Piquet accuse ouvertement Renault, au cas où !

"Pendant le Grand Prix de Formule 1 de Singapour, le 28 septembre 2008, comptant pour le Championnat du Monde de Formule 1 2008, M. Flavio Briatore, mon manager personnel et manager principal du ING Renault F1 Team, et M. Pat Symonds, directeur technique de l'écurie, m'ont demandé de crasher délibérément ma voiture dans le but d'influencer de manière positive les performances du ING Renault F1 team durant la course en question. J'ai accepté d'envoyer ma monoplace dans un mur au cours des treizième ou quatorzième tours de la course."

Nelson Piquet Jr explique aussi qu'il aurait accepté du fait de son stress de l'époque concernant son avenir, ne sachant pas si son contrat allait être reconduit, ou pas.

Pourtant, des sources proches de l'affaire affirment que tout cela à commencé lors du Grand Prix de Hongrie 2009, dernière course de Nelsinho Piquet, lorsque son père à informé la FIA de ce qu'il s'était passé à Singapour l'année passée. Les déclarations de Piquet Junior à la FIA auraient donc été consécutives aux paroles de son père. L'affaire est ensuite apparue au grand jour lors du Grand Prix de Belgique puisque les trois commissaires de Singapour, ainsi que deux enquêteurs externes de l'agence Quest, se sont rendu dans les Ardennes afin d'interroger les membres de l'écurie Renault.

A côté de cela, il apparaitrait, d'après le magasine italien Aurosprint, que les données télémétriques ont bien apportés aux enquêteurs des preuves accréditant l'hypothèse d'un accident planifié, ou tout du moins voulu par le pilote. En effet, lorsque les roues arrière d'une monoplace perdent en adhérence, le (bon) réflex est de relâcher la pédale de l'accélérateur, afin de retrouver un bon grip, et remettre l'auto dans le sens de la marche. Pourtant, Piquet n'aurait pas relâché cette pédale une fois l'adhérence perdue, propulsant la R28 dans un tête à queue fatal. Faute grossière de pilotage ou recherche de l'accident ?

Ces preuves orales et télémétriques sont les seules à notre connaissance, mais rien n'exclu que la FIA possède d'autres éléments à charge contre Renault.


Concernant Fernando Alonso, Autosport, repris par F1-central, rapporte que le pilote espagnol n'était pas au courant d'un tel plan (si plan il y eu). Ainsi, il aurait accepté de s'arrêter très tôt dans la course afin de mener une course agressive, comme il les aime. Ce n'est pourtant pas le cas de tout le monde dans le Renault F1 team, puisque les transcriptions radio, relevées par la FIA, laissent entendre que sur le muret des stands, la stratégie n'était pas apprécié par tout le monde: certains ingénieurs était sceptiques, inquiets, d'une telle stratégie dans la mesure où Fernando partait loin sur la grille de départ. "Non, non, ça va bien se passer " leur répondait pourtant un certain ... Pat Symonds.

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Formule 1

Calendrier

GP Flag huGP de Hongrie

30 Juillet-01 Août 2021

Horaires du GP

Essais Libres 1

11:30 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:00

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Course

15:00 - 17:00

GP Flag deWRX - Allemagne

01 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin I

14 Août 2021

GP Flag deePrix de Berlin

15 Août 2021

Commentaires

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Les gens qui achètent cette boisson. 

8h
E.T29

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 " Horner ne veut pas que la facture de 1,5 M entre dans son budget " Ah bon ? À ton avis, dans le budget de qui alors ? Tu crois que les...

8h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@niki312T Horner n'obtiendra rien sur la course, faut être gogo pour le croire.  Il veut sans doute payer la facture avec ses propres deniers...

8h
E.T29

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 Non, car tu sais bien que le pognon de LM, dont celui destiné aux  écuries, ne vient pas d'une planche à billets.

8h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 21:42 Réfléchis aux conséquences si Horner obtient gain de cause.

8h
niki312T

Grande-Bretagne - Course : Hamilton grand vainqueur malgré un spectaculaire accrochage

@E.T29 En tous cas c'est plus facile de faire courir un supporter de RBR que d'en faire marcher un de Renault. :like: Ils sont plus tendres.;)

8h
niki312T