Menu
TEST: F1 2009 sur PSP
Wissem Jaubert - 23 Novembre 2009 20:55
F1 2009 est enfin là, deux ans après la sortie du grandiose F1 Championship Edition sur PS3. Contrairement au précédent volet, cette nouvelle série qui commence sur PSP et Wii, est développé par Codemasters (à qui on doit Toca, Dirt et Grid). Il faudra attendre l’année 2010 pour pouvoir se faire la main sur Xbox et PS3, avec l'encore plus attendu: F1 2010 HD.

Aujourd’hui, l’équipe de Confidential-Renault vous propose le test de F1 2009 sur PSP.

Par où commencer ? Déjà allumons la console et lançons l’UMD Formula one 2009. Après avoir créé son pilote (Nom, prénom, nationalité et choix du casque), on arrive très rapidement dans le menu principal avec le grand classique des jeux de courses, le mode " Course Rapide ", et sans même échauffements aux préalables, on fonce !

Pilote : Alonso, circuit : Budapest. Petit brin d’histoire et C’est Darty !

Honnêtement, les premières sensations sont en-dessous de ce à quoi je m’attendais mais je redescends très vite sur terre en me rappelant que c’est une PSP et non ma Xbox 360. Je fais un tour à blanc et je suis plutôt content de ce premier tour, doubler et se faire dépasser par ses voitures qui cette année nous on fait rêver devient très vite un réel plaisir. Elles y sont toutes : Renault, Red Bull Renault, Force India, et bien sûr la nouvelle championne du monde, Brawn GP.

Après un premier tour pour prendre mes marques, j’enlève toutes les assistances et là, arrive le premier gros bémol de ce jeu. Sans ABS, on crisse des pneus à chaque freinage et chaque virage. Le son du crissement de pneu devient très vite embêtant à la longue pour vous, mais y compris l’entourage (dans le cas où vous ne portez pas de casque audio), à ajouter que le comportement de la F1 s’additionne aussi à ce défaut offrant un côté simulation malheureusement raté. On remet l’ABS mais on garde l’anti patinage qui se retrouve être un excellent plus, puisqu’il peut nous jouer quelques mauvais tours lorsque vous êtes aux prises avec un adversaire à coup de KERS, ce qui rajoute vraiment du piment aux courses. Et là tous les ingrédients sont réunis pour se faire plaisir comme il se doit.

Après ces premiers tours de roue, on retourne dans le menu afin de voir le reste du contenu. Dans le menu SOLO, vous retrouvez ce qui représente la quasi-totalité de la durée de vie du jeu, j'ai nommé les modes contre-la-montre, week-end de grand prix, championnat, défi et celui qui nous intéresse le plus, le mode carrière. En effet, dans celui-ci vous aurez trois saisons complètes pour allez chercher le Saint-Graal qu’est le titre de champion du Monde des pilotes. Le mode est bien fait avec l’habituel " Mail box " où l’on retrouve les news pré et post GP ainsi que les petites provocations diverses et variées des concurrents. Le calendrier lui est complet, ainsi que les week-ends de GP comprenant les trois séances d’essais libres, Q1, Q2, Q3 et le clou du spectacle qui est la course.

Le mode Défi qu’on pourrait croire comme complémentaire et sans intérêt se trouve vraiment intéressant quand on se prend au jeu des 75 mini-jeux (Dépasser le plus de voitures en 1 tour, Faire le tour le plus rapide, Passer le plus de check points…, ndlr).

BILAN



Graphismes : Pour un jeu PSP et comparé à son cousin Toca Race Driver 3 Challenge, le jeu n’a pas à rougir, bien au contraire. On notera quelques ralentissements gênant lors des départs et surtout à l’abord du premier virage. Toute fois pour deux ans d’attente, l’évolution graphique ne suit pas réellement et on aurait souhaité quelque chose de plus lécher.

Jouabilité : Pour avoir testé F1 06 PSP et Toca Race Driver Challenge, pour comparaison, il est clair que le jeu est une réussite, et sur les circuits rapides, vous prendrez plaisir à enchainer les tours de circuit sans trop vous rendre compte que le temps passe et que vous allez bientôt rater votre arrêt de Metro. Lorsqu’on est tenté de vouloir être un vrai baroudeur et de passer en simulation en enlevant les aides ABS et Anti patinage, le gros souci de réalisme arrive, où vous aurez plus l’impression de conduire une grosse savonnette qu’autre chose.

Durée de vie : championnat, mode carrière en 3 ans, défis, le jeu est très complet et une vingtaine d’heures devraient être suffisant pour aller au bout et remporter tout les trophées.

Bande son : c’est sans doute le point le plus négatif du jeu à mon goût. Les sons plutôt bien retransmis, sont souvent dans les aigus ce qui peut avec casque audio ou non devenir très gênant et provoquer quelques maux de têtes.

Les Plus :
- Yas Marina, Valence, Singapour, Hamilton, Buémi, Feu Bourdais, la licence F1 est respectée pour notre plus grand plaisir.
- Singapour : ce circuit est vraiment fantastique et demande une concentration de tous les instants. Peu importe le niveau de difficulté, les dépassements ne seront pas simple et il va falloir bien les préparer.
- KERS : on peut ne pas l’aimer en vrai, mais dans le jeu il s’avère utile dans des cas extrêmes, où un point de plus semble inaccessible (Le KERS est utilisable pour chaque écurie, y compris celle qui dans la réalité ne l’ont jamais eu, ndlr).
- Les Qualifs : Le système Q1, Q2 et Q3 est fidèlement retranscrit et apporte sont lot de surprise car il est sur certain circuit très dur de signer la pole voir un bon chrono.
- Course : pneus tendres et durs, l’alternance obligatoire des deux types de gommes est présente.

Les moins :
- Dégâts : Codemasters ne s’est pas trop foulé pour cette partie " importante " de l’aspect de la F1. Plutôt vide d’effet, on se rend vite compte que ce n’est pas si grave étant donné que les collisions avec l’IA sont fréquentes.
- Réglementation : plutôt modulable, lorsqu’on la met au complet il est très dur de faire un GP entier sans la moindre pénalité, peu importe la faute commise, coupage de virage ou bien agressivité sur la piste.
- Son : comme dit plus haut, les sons sont parfois stridents, et provoquent très vite quelques maux de têtes.
- Renault? : fervent admirateurs de l’équipe au losange, excusez Codemasters d’avoir peut-être trop copié les réalités de fin de saison pour Renault. En effet vous retrouverez souvent Alonso et Piquet Jr en fin de peloton voir carrément dernier.

Pour conclure avec ce F1 2009, on gardera surtout en mémoire que la licence F1 de la FIA est enfin de retour dans le monde du jeu vidéo. Graphiquement correct, avec une jouabilité sympathique, il sera pour les futurs acheteurs un très bon titre dans votre ludothèque afin de patienter avant la sortie de F1 2010 HD.






Les images ci-dessus sont la propriétés de Jeuxvideo.com.
ScrollUp
Réagir à cet article
Renault rassure sur la Formule 1, Oreca tira la sonnette d'alarme
Clock01/04/2020
Le report de la réglementation n'y changera rien
Clock21/03/2020
Un sponsor titre et des ambitions toujours très élevées pour le Losange
Clock20/03/2020
Réglementation 2021 repoussée, calendrier 2020 bouleversé et les équipes à l'arrêt
Clock19/03/2020
Essais Privés Barcelone I

Jeudi 20 Février

09:00 - 18:00

Essais Privés Barcelone II

Jeudi 27 Février

09:00 - 18:00

Grand Prix d'Europe (Baku)
Vendredi 5 Juin

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 6 Juin

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 7 Juin

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Paris
Samedi 18 Avril
World RX - Espagne
Samedi 18 Avril
WEC - 6H de Spa-Francorchamps
Samedi 25 Avril
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
McLaren va respecter son accord avec... - E.T29 (il y a 3m)
"Une nouvelle réduction de la limite budgétaire...
Message non-lu
McLaren va respecter son accord avec... - johnnybigood (il y a 28m)
@RäikköE20 n°1 bis Ça me fais rire mais les...
Message non-lu
McLaren va respecter son accord avec... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 1h)
Le confinement de plus en plus...
Message non-lu
En pleine tempête, l'avenir des marques... - quidam64 (il y a 1h)
Pendant ce temps à Marseille...
Message non-lu
En pleine tempête, l'avenir des marques... - Duduche (il y a 8h)
L'Allemagne vient d'annoncer plus de 100 000...
Message non-lu
En pleine tempête, l'avenir des marques... - Dukes (il y a 8h)
Ils ont remis le GP de Monaco 1996 sur la chaine...
Message non-lu
En pleine tempête, l'avenir des marques... - johnnybigood (il y a 11h)
@RäikköE20 n°1...
Message non-lu
En pleine tempête, l'avenir des marques... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 12h)
@johnnybigood https://youtu.be/-JWi5cH7BIA?t=46 https://www.youtube.com/watch?v=MR-ke8MZS7g :mrgreen: ...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
Renault rassure sur la Formule 1, Oreca tira la sonnette d'alarme
Clock01/04/2020
Le report de la réglementation n'y changera rien
Clock21/03/2020
Un sponsor titre et des ambitions toujours très élevées pour le Losange
Clock20/03/2020
Réglementation 2021 repoussée, calendrier 2020 bouleversé et les équipes à l'arrêt
Clock19/03/2020