Menu
Techeetah aborde la saison 2017-2018 avec prudence
L'écurie chinoise va souffrir d'un manque de préparation | La dernière avec Renault
Emmanuel Laurent - 1 Novembre 2017 20:05
Avec la prise de pouvoir toujours plus importante des constructeurs et la possibilité pour ces derniers d’effectuer bien plus d’essais que ne le peut une écurie indépendante, Techeetah Formula E Team s’attend à vivre une saison 2017-2018 difficile. Interrogé par l’excellent Motorsport.com, Jean-Eric Vergne n’a pas caché ses inquiétudes face à ce manque de préparation, un sentiment renforcé par les performances affichées par les équipes usines lors des essais collectifs. Le français confirme également un changement de statut pour la prochaine campagne, où Techeetah devrait devenir une équipe constructeur, avec pour conséquence la fin de la collaboration avec Renault/Nissan.

L’année dernière, Jean-Eric Vergne avait déjà fait part de son mécontentement à l’égard de la réglementation, avec une différenciation entre une équipe dite " constructeur " et " indépendante " autour du nombre de journées d’essais allouées. Une " indépendante " est uniquement autorisée à participer aux essais collectifs de trois jours – réalisés au début du mois d’octobre pour cette saison – tandis que les structures usines peuvent rouler 15 jours de plus. Un écart conséquent qui empêche Techeetah d’appréhender son nouveau powertrain Renault, qu’elle a furtivement découvert à Valencia.

" Nous avons un nouveau groupe propulseur et nous avons tout à découvrir le concernant ", explique Jean-Eric Vergne à Motorsport.com. " Nous avons aussi beaucoup de travail à faire pour essayer d'améliorer la voiture, car toutes les autres équipes l'ont fait. Les autres équipes ont fait un très grand pas en avant, mais pas nous. "

" Renault, Audi, ou même Jaguar ont des budgets bien plus grands et ont beaucoup plus d'outils à utiliser pour développer et tester la voiture. Nous n'avons rien de ce qu'ils ont. Donc de façon réaliste, ça va être très, très difficile ", ajoute le français.

Techeetah Formula E Team a été l’une des révélations de la saison 2016-2017, avec notamment une première victoire acquise lors de l’ePrix de Montréal. Propulsée par un powertrain Renault, l’écurie chinoise sera à nouveau dans de bonnes conditions, après des essais jugés positifs par le constructeur français. Jean-Eric Vergne espère également pouvoir miser sur les capacités d’exploitation de son équipe pour lutter face aux structures usines.

" Je continue de croire en nos chances et j'ai beaucoup d'estime pour la capacité de mon équipe à être performante face à des géants comme Audi et Renault ", précise-t-il.

Jean-Eric Vergne pourra aussi compter sur l’arrivée d’un nouveau pilote, avec la signature d’André Lotterer, dont ce sera les débuts en Formule E. Le français a bon espoir de voir son coéquipier pousser Techeetah vers le haut.

" Il va être un excellent coéquipier pour moi et pour l’équipe, cela va nous pousser davantage ", commente-t-il.

En plus d’envisager la saison à venir, Techeetah voit également plus loin et devrait annoncer un accord avec un constructeur dans les prochains mois, et ainsi mettre de côté son statut d’indépendant. Selon toute vraisemblance, il devrait s’agir de DS, avec qui d’insistantes rumeurs sont apparues au cours de la saison précédente.

" À partir de la saison cinq, nous allons avoir le soutien d’un constructeur ", déclare simplement Jean-Eric Vergne à Motorsport.com.

La fin potentielle de l’association Techeetah-Renault coïncidera avec le départ du Losange et l’arrivée de Nissan. La marque japonaise ne s’est pas encore prononcée sur sa volonté de poursuivre ou non une activité cliente. Dans le cas d’une réponse positive, il faudra alors trouver une nouvelle structure.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
02 Novembre 2017 - 14:04
Dommage que renault quitte la formuleE.La technologie electrique est l avenir de l automobile.Tout les constructeurs commencent a y venir.Cela aidera a faire progresser les batteries , ainsi que la récupération d énergie.Les frottements sont la clef pour récupérer cette energie dû a la chaleur generée.comme par exemple les freins.Mais cela ne s arrête pas la, heureusement.L avenir est devant nous.
02 Novembre 2017 - 19:12
Incroyable que cette nouvelle discipline reproduise les mêmes erreurs que la F1. "favoritisme à outrance " , ce n est pas porteur d une bonne image sportive .toutes les équipes ont besoin et doivent avoir le même nb de jours d essais avant de démarrer une saison .

pourquoi avoir pondu un pareil règlement aussi discriminant
ce Mr Todt et son entourage ne sont pas des dirigeants très inspirés ; il serait temps de les évacuer lui et son équipe.très clivant ces gens là.
03 Novembre 2017 - 22:12
D'accord avec toi julian

C’est un truc de ouf !
C’est d’une parfaite injustice de n’offrir un identique nombre de jours d’essais à toutes les écuries engagées.
C’est stupide !
Imaginez cette réglementation pour la F1. Vous me direz, Renault aurait plus de chance de figurer devant RB et McLaren en 2018.
Je me demande au nom de quoi, ils ont pondu une telle réglementation discriminante.
Dire qu’il recherche une solution en F1 pour niveler les niveaux aux fins d’offrir plus de spectacle et de chances de podiums aux petites équipes, c’est pratiquement mission impossible quand on voit ici, qu’il font exactement le contraire en compliquant les choses.

Maintenant, il faut voir dans le temps lorsque tous les constructeurs seront engagés.
La FE aura un plateau composé de moitié de constructeurs qui bénéficieront de ce règlement, le rendant, ce qui l’est déjà, encore plus absurde.
04 Novembre 2017 - 11:25
Captur 03 Novembre 2017 22:12

"Je me demande au nom de quoi, ils ont pondu une telle réglementation discriminante."

comme toujours, les constructeurs veulent la garantie de disposer d'un avantage certain sur les privés avant de s'engager dans un championnat ... en F1 cela se fait au niveau de la répartition des revenus, la FE a choisi la limitation des journées d'essais.
ScrollUp
Réagir à cet article
L'écurie chinoise n'a pas oublié d'évoquer son partenaire pour le titre obtenu
Clock19/07/2018
L'écurie cliente du Losange satisfaite de sa relation avec le constructeur français
Clock09/07/2018
L'écurie cliente de Renault a montré un gros potentiel en Suisse
Clock13/06/2018
L'écurie privée de Renault reste concentrée pour contrer une féroce concurrence
Clock23/05/2018
L'écurie chinoise poursuit sa domination | Renault e.Dams se cherche encore
Clock02/05/2018
L'écurie chinoise conforte sa place de leader pendant que l'équipe usine s'écroule
Clock18/03/2018
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Portugal - Course : Renault s'en sort... - F1nainain (il y a 51m)
@Tournevis:D  oui mais la même remorque pour...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - E.T29 (il y a 2h)
@Tournevis Tu penses qu'ils vont serrer la vis? ...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 4h)
@niki312T Perso je ne vois pas pourquoi il...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - johnnybigood (il y a 5h)
@lulu79 A t'entendre on est tous les jours en...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - asnl (il y a 5h)
@lulu79 Il y a une différence entre donner son...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 5h)
@lulu79 Je m autorise à  vous parler...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - RäikköE20 n°1 bis (il y a 5h)
@Tournevis Bottas pourra donc suivre Lewis de plus...
Message non-lu
Portugal - Course : Renault s'en sort... - lulu79 (il y a 5h)
Le monde à  l envers  J étais pour le...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
De bons points pour le Losange et sa cliente McLaren
Clock25/10/2020
La R.S.20 est moins à son aise ce week-end, McLaren-Renault en Q3
Clock24/10/2020
Une session interrompue avant son terme
Clock24/10/2020
McLaren-Renault se montre, Renault encore discret
Clock23/10/2020
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020