Renault se développe et rencontre le succès en Rallye

Les Clio marquent les esprits, 50 ans après le mythique sacre de l’A110 en WRC

Confidential-Renault.fr
19 Mai 2023 16:07
8470
Renault-se-developpe-et-rencontre-le-succes-en-Rallye

2023 marque un anniversaire important dans l’Histoire sportive du Groupe Renault. Il y a tout juste 50 ans, le Losange et sa diabolique firme au A fléché Alpine remportaient le Championnat du Monde des Rallyes WRC, avec la mythique A110. Premier constructeur à y parvenir, cet exploit datant de 1973 résonne encore aujourd’hui comme l’une des plus belles réalisations, aux côtés des victoires au Mans et en Formule 1. Il fait d’ailleurs l’objet, ces jours (19-20-21 mai), d’un évènement hommage à Dieppe. En parallèle, Renault intensifie sa présence en Rallye avec les débuts réussis de la Clio Rally3. En attendant mieux ?

Le Groupe Renault et le Rallye ont une histoire commune extrêmement forte, même si la firme au Losange n’a plus été présente en catégorie reine depuis des décennies. Elle a fait cependant le bonheur des formules d’accession, et cela se poursuit aujourd’hui avec une gamme élargie de Clio, allant de la réglementation Rally5 à 3. En avril, le Losange a justement franchi un cap majeur de son programme client avec la fin du développement de la version Rally3, sanctionnée par l’obtention de l’homologation FIA.

Preuve de la confiance accordée à la firme de Boulogne-Billancourt, près de 40 voitures avaient été commandées bien avant même d’obtenir le certificat ! Il faut dire que Renault a su convaincre avec les déclinaisons Rally5 et Rally4, très présentes sur les spéciales et régulièrement en tête des classements de leur catégorie respective. La Rally3, devenue quatre roues motrices, a fait des débuts en fanfare. Avec des statistiques arrêtées au 10 mai, l’auto a déjà enregistré 3 victoires et obtenu 30 succès en spéciales dans sa catégorie sur autant d’évènements disputés. Elle a également remporté 3 autres spéciales au général et signé un podium.

Image
Pour le moment, la Clio Rally3 évoluait en compétitions nationales. L’heure est venue d’entrer sur la scène internationale et plus précisément européenne. Ainsi, ce week-end marque ses grands débuts en ERC, toujours face à l’unique autre Rally3 proposée, la Ford Fiesta. Ce sera au Rallye de Pologne. Le duo Paulo Soria et son copilote Marcelo Der Ohannesian auront pour mission de faire gagner la petite Renault.

Et après ? La question se pose de savoir si le Losange envisage d’aller au-delà de la catégorie Rally3. Renault a vivement exprimé son intérêt pour s’engager en catégorie reine, à condition de se tourner vers le 100% électrique. La R5 Turbo 3E est prête pour cela. Cependant, si le WRC confirme rechercher un quatrième constructeur et assure écouter les attentes, un tel virage à l’heure où l’hybride propulse les bolides n’est pas privilégié.

" Avoir quatre constructeurs serait parfait ", affirme Peter Thul, Directeur sportif du Championnat, pour le compte de Motorsport.com. " Tout d'abord, tout le monde est le bienvenu, mais on a une stratégie pour savoir qui l'on approche [une marque] et comment on le fait. On le fait en collaboration avec la FIA, […], on a besoin de connaître [la réglementation] très rapidement, mais la FIA ne peut pas inventer quelque chose sans consulter les constructeurs, et c'est un processus en cours. Comme vous le savez peut-être, l'industrie automobile est elle-même en train de changer de direction, et le tout-électrique n'est pas une option pour le rallye si l'on veut conserver le format et la technologie actuels. "

Image
" L'avantage de l'actuelle réglementation, c'est que l'on peut conserver 75% de la voiture et qu'il ne reste plus qu'à choisir la combinaison du groupe propulseur. On pense que le carburant durable, et même l'e-carburant, constituent une bonne option, ce qui est très important aussi pour les marchés qui ne peuvent pas aller vers une électrification pure et simple ", ajoute-t-il.

Un discours qui ne va pas nécessairement dans le sens des aspirations de Luca de Meo, CEO du Groupe Renault, dont l’intérêt est de promouvoir sa gamme électrique à travers un engagement en WRC. Pour autant, le championnat tente d’apporter d’autres arguments, notamment en réponse aux coûts associés à un tel programme sportif. À l’image de la Formule 1 ou de la Formule E, un plafonnement est sérieusement envisagé.

" Un plafond budgétaire est super important. Il faut réduire les coûts. Les directeurs d'équipe de Rally1 doivent tous justifier l'investissement auprès du conseil d'administration [de chaque constructeur], c'est certain ", précise Peter Thul.

Image
" Je pense que pour un constructeur, cela a plus de sens de dépenser de l'argent pour le marketing et son exécution que pour un piston de folie ou pour économiser dix grammes, par exemple ", ajoute Mestelan Pinon, Directeur technique FIA, toujours à Motorsport.com. " Je suis convaincu que si nous pouvons réduire le coût de la technologie, cela aurait plus de sens pour moi, car la marque aura plus de pouvoir marketing. Ce sera bon pour elle et pour le championnat, […], c'est quelque chose qui est sur la table si tout le monde peut l'accepter et si cela a du sens de le faire. "

Les discussions se poursuivent donc pour attirer de nouvelles marques en plus de Toyota, Hyundai et Ford. Renault sera-t-il le quatrième constructeur à s’engager ? Rien n’est assuré à la vue des orientations techniques envisagées. En attendant, le Losange ne reste pas les bras croisés. En plus de la Formule 1 et du Mans, Pikes Peak est en préparation avec l’A110 Pikes Peak – des essais ont été menés récemment et l’auto a été présentée officiellement, la compétition se tiendra le 25 juin prochain – tandis qu’un engagement au Dakar se prépare, probablement sous la marque Dacia. Avec la Clio Rally3 sur la scène européenne, il reste clairement de quoi s’occuper !

Image

AlpineV6T

21/05/2023 - 17:34
2
0


Alpine va sortir 3 versions de la R5 électrique , dont une version forte de 280 chevaux emoji angel
dans la gamme. Celle-ci sera dotée d’une architecture à quatre roues
motrices, avec un moteur de 220 chevaux à l’avant et un autre sur
l’essieu arrière, comme sur le Nissan Ariya notamment.
ça devrait-être la base de la version WRC.

sylvain

22/05/2023 - 12:24
3
0


Mais qui aura envie d'aller voir passer de tels engins en spéciale ?
Après avoir connu les groupes B avec leur bruit et les flammes à l'échappement, pas moi.
Les jeunes ? Pas certain.

niki312T

22/05/2023 - 15:39
1
1

@sylvain

Avec un bruiteur de 4 à 12 cylindres, atmo ou turbo.
Surtout qu'en rallye il faut prévenir le public.

Ace76

26/05/2023 - 10:40
1
1

On n'en veut pas de vos trucs électriques,en f1 comme en wrc....
On perd directement 2 sens: L'odeur et l'ouïe.
Déja qu'en f1 c'est devenu pas terrible niveau sonore(comparé aux v12 v10 ) du début des années 2000.,j'ose pas imaginer en Rallye.

Kamel

27/05/2023 - 17:23
2
0

emoji likeemoji likePriorité à l’actualité ! Ocon est deuxième ligne du Grand prix de Monaco ! Allez Alpine-Renault !

Réagir à cet article

Pour participer aux commentaires vous devez être inscrit et connecté à notre espace membre
ou

Dernières actualités Rallye

Calendrier

GP Flag huGP de Hongrie

19-21 Juillet 2024

Horaires du GP

Essais Libres 1

13:30 - 14:30

Essais Libres 2

17:00 - 18:00

Essais Libres 3

12:30 - 13:30

Qualifications

16:00 - 17:00

Course

15:00 - 17:00

GP Flag gbePrix de Londres 1

20 Juillet 2024

GP Flag gbePrix de Londres 2

21 Juillet 2024

GP Flag beGP de Belgique

26-28 Juillet 2024

Commentaires

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

@Vroom58 On pourrait reprendre la maxime « Gouverner, c’est prévoir… ! ».  Gagner, avoir un projet, c’est prévoir aussi...

2h
Captur

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

@Tournevis Je crois comprendre que le moteur 2026 tourne déjà au ban. Faut-il le développer au regard du plan marketing que représente Alpine F1...

4h
Vroom58

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

@Vroom58 J'espère que c'est une info bidon car je ne veux pas d'un moteur autre que celui de Viry dans une Renault. Comme je l'ai dejà écrit la...

4h
niki312T

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

@Vroom58 Coté budjet, 100 Millions par an ca correspond au prix de conception d'une nouvelle silouhete sur une plateforme existante - une fois tous...

5h
Tournevis

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

@niki312T La seule certitude est un changement de pétrolier à partir de 2026. Si Total (ou autre) c'est un moteur Viry, si Petronas, c'est le...

6h
Vroom58

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

@Vroom58 Les Mercedes tournent avec PETRONAS et GULF, alors pourquoi TOTAL, si ce n'est pour Viry ? Le plan Renault/Mercedes serait-il donc bidon ?...

8h
niki312T

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

BP+Castrol ont  signé un contrat d'exclusivité avec Audi pour 2026.....et donc vont quitter Alpine. Il se chuchotte que Total serait...

8h
Vroom58

Alpine à la croisée des chemins pour préparer son futur proche

Juste après l'abandon de Gasly à Siverstone dans le tour de formation, Bruno Famin aurait déclaré : " je suis rassuré............mes voitures ne...

9h
niki312T