Menu
Une longue expérience de la course à exploiter pour Nissan en Formule E
Le constructeur japonais va utiliser toutes les synergies internes possibles
Emmanuel Laurent - 3 Janvier 2018 19:43
À l’image de Renault, Nissan est aujourd’hui un constructeur très engagé en sport automobile. En plus de son activité bien connue chez nous avec la GT-R GT3, la marque japonaise est très présente localement, avec par exemple l’IMSA aux Etats-Unis, le V8 Supercars en Australie ou encore le Super GT au Japon. Au cours de cette nouvelle année 2018, Nissan va débuter son programme international, avec le lancement de son équipe en Formule E.

Créée sur les bases de l’actuelle Renault e.Dams, la nouvelle formation japonaise va non seulement s’appuyer sur l’expertise du Losange mais pourra également compter sur sa propre expérience, fruit de ses engagements à travers le monde.

Nissan compte également tirer profit des enseignements de son échec récent en LMP1 - avec la GT-R LM Nismo, et s’appuiera sur la connaissance technologique acquise ou en cours d’acquisition avec les modèles de série Leaf et Leaf II pour en faire bénéficier à la future équipe.

" Nous allons tirer parti de cela, il y a des gens qui ont travaillé dans des centres de R & D avancés ainsi que dans le domaine de la course, donc nous avons beaucoup de ressources que nous pouvons appliquer à ce projet ", affirme Michael Carcamo, le Directeur de NISMO, à Motorsport.com.

Les détails du programme seront connus ultérieurement mais il paraît très probable que Nissan utilisera la technologie Renault la saison prochaine. Le constructeur français travaille depuis plusieurs mois sur le nouveau powertrain avec un important investissement. Le Losange est d’ailleurs homologué pour 2018-2019, contrairement à Nissan. Motorsport.com confirme au passage cette thèse. Notons que l’utilisation d’un bloc Renault ne permettra probablement pas de voir la marque au Losange s’afficher sur la carrosserie des futures monoplaces Nissan.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

03 Janvier 2018

23:03

Par contre Renault doit réagir sinon c'est là honte. Renault, même si c'est edam's, et qu'il doit se farcir l'autre boulet de prost junior, doit donner à sa jambe intacte, les moyens de performer.
Après, la partie cotorep du team on as l'habitude, c'est récurent malheureusement mais c'est ainsi...

04 Janvier 2018

12:53

@sami
"Par contre Renault doit réagir sinon c'est là honte".

Allons…….! Pour Renault cette saison, c’est mort !
La marque se retire au plus mauvais moment.
On le voit bien dans cet article, l’investissement se fait déjà sur 2018/2019 concertant un powertrain qui ne sera pas estampillé du losange.
Nissan, c’est pas Renault. Ils vont mettre en place leur propre structure sur des acquis qu'ils intégreront vite et feront évoluer sous leurs propres couleurs. La publicité qu'ils en tireront leur sera bien plus profitable qu'à Renault dans le domaine de l'électrique.
Sur cette saison, Renault e.Dams ne court qu’avec ses acquis sans véritables améliorations et en gardant l’identique duo de pilotes bancal.
Encore une fois, sur un excès de confiance, je doute fort qu’ils puissent défendre et décrocher un titre cette année.
Plus encore, ils se feront botter les fesses par ceux s’affichant désormais sous leur propre entité mais également par l’écurie cliente.
Si Nissan est titré sur les prochaines saisons, ces titres vaudront bien plus que ceux obtenus par Renault.
Certes, ils ne sont pas déméritants mais la compétitivité plus forte dans laquelle la marque japonaise évoluera, donnera plus de panache aux couronnes remportées.
Renault investit en FE tout en se retirant, laissant à une marque du même groupe en tirer le meilleur parti pour lutter face à BMW, Mercedes, Jaguar, DS, Audi, voire Ferrari et Porche qui se disent intéressés.
Elle se maintient en F1 en y mettant toutes ses énergies pour être titrée avant une date butoir de 2021 où l’après est incertain dans l’implication de hautes marques ayant fait un choix inverse.
Il est temps que Renault se presse.
L'effet tunnel, c'est la mauvaise surprise à la sortie de voir à quel point on a loupé ce qui se passait autour.

04 Janvier 2018

15:43

Nissan a déclaré qu'ils utiliseraient pour l'avenir des pilotes de leur propre filière. En effet Prost et Buemi sont sous contrat avec e-Dams jusqu'en 2018/2019 inclus.

04 Janvier 2018

23:16

Je partage pas ton avis sur la situation.
Moi ça me pose aucun problème que Nissan reprenne le flambeau bien au contraire.
Si Nissan gagne avec tous les gros qui arrivent oui la victoire sera plus belle mais il faudra gagner et c'est pas si simple en FE.
Déjà c'est des châssis monotypes ou seule le powertrain fait la différence avec le pilotage au contraire de la F1 ou le châssis joue un rôle prépondérant.
Puis ces courses sont aléatoires dans leurs déroulement avec la stratégie, la gestion des batteries, les faits de courses qui sont nombreux et récurent. Ça fait beaucoup de choses qui ne garantissent en rien le succès à Nissan.
Renault a marqué la discipline, inscrit son nom sur les tablettes et va regarder de loin tous ces constructeurs qui auront à coeur de remporter le championnat.
La course au développement va s'intensifier oui, les progrès vont s'accélérer aussi oui bien-sûr mais Renault en profitera grâce à son partenaire.
C'est pour moi un avantage qui permettra à l'alliance de profiter de toutes les technologies, hybrides et 100% électriques en se partageant l'investissement pour s'en partager les fruits.
La discipline reine reste la F1 ne nous y trompons pas.
Et Renault va nous régaler je l'espère...
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Le suisse n'est pas passé loin de l'exploit | La politique a gâché l'année
Clock22/07/2019
La formation franco-japonaise a su rebondir dans l'adversité
Clock15/07/2019
Elle est l'oeuvre d'un Sébastien Buemi exemplaire
Clock14/07/2019
Ce sera ce week-end avec le double ePrix de New-York
Clock10/07/2019
La marque japonaise doit revoir sa copie sur décision des instances dirigeantes et pression des adversaires
Clock30/06/2019
Grand Prix de Belgique
Vendredi 30 Août

Essais Libres 1

11:00 - 12:30

Essais Libres 2

15:00 - 16:30

Samedi 31 Août

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 1 Septembre

Course

15:10 - 17:10

World RX - France
Dimanche 1 Septembre
GT4 - Nürburgring
Dimanche 1 Septembre
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault - Une pause estivale pour... - lulu79 (il y a 2h)
la forme ? la forme , vous avez réussi à faire...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - stef (il y a 3h)
@piston Sais tu si chez Renault ils ont compris...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - lulu79 (il y a 3h)
https://franceracing.fr/f1/malgre-les-victoires-honda-reflechit-a-lapres-2020-en-f1/ ce...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - Eric (il y a 3h)
Quand on lit les propos de Stoll, on devine...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - E.T29 (il y a 3h)
Quoi! Pas de révolution à la rentrée,et Prost...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - yellowteapot (il y a 5h)
Un petit espoir de changement quand on lit stoll...
Message non-lu
2019, 2020 et 2021, les trois chantiers... - Piston41 (il y a 5h)
oups mes pas mais...
Message non-lu
STC2000, Renault rafle la triple... - Yannix (il y a 6h)
@Romain 13 Août 2019 00:00 "j'aimerais juste...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
CORE autosport pourrait décider de stopper son engagement
Clock17/08/2019
Le Losange engagé dans une course pour assurer le succès de son programme
Clock16/08/2019
La sportive française accumule les succès et se positionne pour la lutte aux titres
Clock15/08/2019
Prendre du recul avant d'attaquer une deuxième partie de saison décisive
Clock12/08/2019
La filiale australienne du Losange porte un grand intérêt à ce programme
Clock09/08/2019
Renault s'amuse en TCR Australia, INFINITI débute en BTCC
Clock08/08/2019