Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Un duo de pilotes encore incertain pour Nissan en Formule E
Des discussions sont en cours | Les essais se poursuivent
AuthorEmmanuel
Time09/05/2018 21:41
Image News
L’arrivée la saison prochaine de Nissan en Formule E soulève la question de la composition du Line-Up de la future écurie. Si Renault e.Dams dispose d’un contrat avec chacun de ses pilotes actuels, l’avenir de Sébastien Buemi et Nicolas Prost n’est pas complètement assuré. La présence de ce dernier semble notamment très fragilisée, conséquence d’une campagne actuelle décevante et du départ de son père Alain Prost.

" Normalement, il n’y a pas vraiment de discussions, mais c’est vrai que ça peut être rediscuté ", reconnaît le français dans un entretien accordé à Motorsport.com. " C’est sûr que si on n’améliore pas les résultats, aussi de mon côté, il y a un moment où il faut se dire que c’est peut-être mieux de faire chemin à part et de faire autre chose. "

Actuellement 18e du championnat, Nicolas Prost dispose de quatre courses pour inverser la tendance et retrouver le niveau qui était le sien il y a encore quelques mois, où sa contribution était importante dans le cadre des trois titres constructeurs décrochés.

Aux abonnés absents cette année, Nicolas Prost donne le soin à Sébastien Buemi de porter l’écurie à bout de bras. Fer de lance de Renault e.Dams depuis 2014 et Champion en 2015-2016, son maintien ne donne à priori pas lieu à des discussions. Cependant, son programme Endurance avec Toyota pourrait mettre en danger une association avec la meilleure ennemie Nissan la saison prochaine. Voir le suisse promouvoir les deux marques japonaises simultanément pourrait en effet ne pas plaire, ni d’un côté ni comme de l’autre.

Nissan pourrait également envisager de titulariser des pilotes maisons. On a vu récemment Mitsunori Takaboshi piloter la Renault e.Dams lors des derniers essais officiels à Marrakech. Une autre personnalité renommée du constructeur japonais, Jann Mardenborough, a quant à lui exprimer son intérêt pour une telle perspective.

Le vainqueur de la GT Academy et désormais bien installé pilote Nissan – actuellement au volant d’une GT-R officielle en SuperGT -, se verrait bien représenter la marque qu’il côtoie depuis ses débuts sur ce nouveau programme.

" J’adorerais définitivement représenter Nissan en Formule E ", déclare le jeune pilote britannique, à e-racing365. " Nous devrons voir ce qu’il se passe. Ce serait ma première préférence mais si cela ne se fait pas, je regarderais d’autres options. "

Jann Mardenborough a déjà eu l’occasion de rouler avec une Formule E, c’était lors des premiers essais de Donington, en 2014 avec l’écurie Virgin.

" Pour être honnête, j’ai toujours été intéressé par la Formule E, par exemple lors de la saison 1, j’ai brièvement conduit l’une des Virgin à Donington, […]. C’est sur mon radar, c’est sûr ", insiste-t-il.

Preuve de son intérêt, le britannique était présent à Paris où il a pu rencontrer des membres de plusieurs équipes, selon des informations rapportées par e-racing365.

Du côté de e.Dams, la structure sportive sur laquelle Renault et prochainement Nissan s’appuie(ra), on reconnaît la tenue de discussions pour une recomposition du duo, avec plusieurs éléments à prendre en considération.

" Nous avons des discussions en cours au niveau du duo de pilotes. Vous savez que nous avons un nouveau partenaire, il est donc important de définir leur mission en matière de pilotes ", révèle le désormais unique propriétaire de l’écurie, Jean-Paul Driot, à Motorsport.com.

" Il est clair que nous voulons un line-up performant. Vous savez que le marketing est également très important – ce que nous voulons accomplir pour notre compagnie, pour Nissan. Nous sommes en train de discuter et n’avons pas encore pris de décision ", ajoute-t-il.

En attendant de connaître l’épilogue de ce sujet, Nissan s’active en coulisse pour développer sa monoplace. La marque japonaise a participé aux essais collectifs très privés où peu d’information n’a filtré, si ce n’est un bon fonctionnement général de la GEN2 pour l’ensemble des acteurs. Nissan aurait au passage confié ses autos à Sébastien Buemi et Nicolas Prost.

La marque japonaise dispose comme ses rivales constructeurs de 15 jours d’essais supplémentaires à réaliser avant la fin du mois d’octobre. Six journées consacrées à des tournages promotionnels sont également autorisées et à compléter d’ici le 31 décembre. Si Nissan fournit un moteur à un client – ce qui, aujourd’hui, ne semble pas prévu -, sept nouvelles séances pourront être effectuées.
ScrollUp
Commentaires
Captur
10 Mai 2018 08:26

Le père c’est retiré mais le fils sera lui poussé de la discipline.
Ce n’est pas quelques mois qu’il n’est plus à niveau. Ils sont gentils là !
Buemi a plus de chance de rester que ce soit avec Nissan ou avec un autre constructeur.
A t’il l’intention ?
Nissan a plutôt intérêt à le garder pour ses performances mais surtout pour son expérience.
Le problème est effectivement son implication avec Toyota en WEC.

alonso130R
10 Mai 2018 11:45

Etant donné qu'il s'agit d'une nouvelle aventure, les deux pilotes seront nouveaux à n'en pas douter, pour marquer la rupture, c'est habituel lors d'un engagement.

En prime Buemi est sous contrat avec Toyota et Prost Jr ... pas besoin de faire un dessin.

On se souviendra que Honda avait refusé la participation d'Alonso au Mans avec Toyota.

Yannix
10 Mai 2018 19:02

Donc qui pour remplacer Nicolas Prost ?

piston41
10 Mai 2018 19:06

palmer

Yannix
10 Mai 2018 19:24

Ah non, pas lui !

Yannix
10 Mai 2018 19:27

PS: Si vous suivez d'autres championnats de monoplaces, vous aurez remarqué que Chilton se démerde pas trop mal en Indycar.

ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
ScrollUp
Actualités - Renault e.dams
Image Newslist
Le suisse donne son avis sur la future monoplace propulsée par Nissan
Time18/05/2018
Image Newslist
L'ambassadeur du Losange va désormais se concentrer sur la Formule 1
Time28/04/2018

Image Newslist
À l'occasion d'une séance d'essais privés organisée cette semaine
Time30/03/2018
Image Newslist
La firme au Losange va défendre sa place de leader avec Techeetah
Time15/03/2018

Image Newslist
Le constructeur japonais débute son aventure électrique au Salon de Genève
Time06/03/2018
Image Newslist
Après son triplé obtenu à Santiago, le Losange est attendu ce week-end
Time02/03/2018

Grand Prix de Monaco
Next GP
Jeudi 24 Mai
11:00 - 12:30
Essais Libres 1
15:00 - 16:30
Essais Libres 2
Samedi 26 Mai
12:00 - 13:00
Essais Libres 3
15:00 - 16:00
Qualifications
Dimanche 27 Mai
15:10 - 17:10
Course
Next ePrix

ePrix de Zurich
Dimanche 10 Juin

Espace Membre
Pseudo
Mot de passe
InscriptionMot de passe oublié ?
Commentaires
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par Fuego le 28/05/2018 à 01:03
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par asnl le 28/05/2018 à 00:29
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par Fuego le 28/05/2018 à 00:20
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par Fuego le 28/05/2018 à 00:15
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par E.T29 le 28/05/2018 à 00:13
message non-lu
Monaco - Course : Rien ne pouvait...
Par mariolotus le 28/05/2018 à 00:09
message non-lu
Pronostics
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2018
Tous droits réservés