Menu
Pronostics
Nissan e.Dams tire les enseignements de ses essais officiels
L'écurie finalise sa préparation pour ses grands débuts en Formule E
Nicolas - 25 Octobre 2018 11:36
En dépit d’une séance d’essais privés collectifs délicate à Valencia marquée par l’absence d’une deuxième voiture la majeure partie du temps, Nissan e.Dams a démontré un certain potentiel en s’adjugeant le sixième meilleur chrono toutes journées confondues. Pour ses débuts en Formule E, la marque japonaise se montre cependant prudente mais s’est rassurée, avec un powertrain visiblement dans le match.

" Ça avait l'air bien, et le rythme avait l'air bon ", estime le joker de luxe, Oliver Rowland, pour le compte de Motorsport.com. " Je ne sais même pas qui est la référence ou quoi que ce soit de ce genre. Mais c'était important pour moi de comprendre la voiture au mieux et aussi simplement de rassembler les données et ce dont ils ont besoin. "

Si Sébastien Buemi figure au sixième rang du classement total à cinq dixièmes du leader tout en ayant signé le meilleur temps le deuxième jour au terme d’une session pas nécessairement représentative, Nissan e.Dams assure ne pas s’être amusée à titiller le chronomètre. Loin d’être représentatif des circuits en ville où l’IM01 évoluera, le circuit de Valencia a surtout permis de valider le bon fonctionnement des systèmes embarqués.

" Notre objectif ici n’a jamais été de courir derrière le chronomètre, il s'agissait d'apprendre comment la voiture se comporte dans toutes les situations possibles. Ici, nous avons une surface très lisse comparée aux circuits urbains que nous affronterons au cours de la saison cinq ", explique Jean-Paul Driot.


" C'était la première fois que nous pouvions voir où nous nous situons par rapport aux autres équipes, ce fut une semaine importante pour le développement de notre groupe motopropulseur, […], pour tester les systèmes et s’assurer que tout fonctionne correctement. Il était essentiel de s’assurer que nous pouvions pousser la voiture à la limite ", renchérit Sébastien Buemi.

Quelques soucis techniques et surtout l’absence d’Alexander Albon les deux premiers jours ont cependant fortement limité le roulage de la Nissan. La marque japonaise est ainsi créditée du plus faible cumul de kilomètres, avec 247 tours. En comparaison, le leader de ce classement, Jaguar, compte 442 boucles et Audi avec ses deux équipes atteint des sommets avec 763 tours ! Clairement, cela pourra faire une grande différence sur cette saison 2018-2019.

En attendant de donner le coup d’envoi de ce championnat le 15 décembre prochain à Dariya, Nissan e.Dams doit traiter en urgence le dossier de son second pilote. Présent à Valencia pour la troisième journée de tests, Oliver Rowland n’est pas encore assuré de piloter en course, tandis que le cas Alexander Albon fait encore l’objet de négociations avec Red Bull.

" Des pilotes qui ont appelé, qui ont envoyé des e-mails – si je vous donne les noms, vous n'allez pas en croire vos oreilles – incroyable ! Je pense qu'il y en a au moins 15, voire 20 ", révèle Jean-Paul Driot à Motorsport.com. " Oliver fait partie des candidats, car nous pensions à lui comme troisième pilote de toute façon. "

Selon e-racing365.com, Nissan dispose d’une petite semaine pour finaliser ce dossier. On devrait donc être fixé rapidement, tandis que la marque japonaise pourrait aussi dévoiler le(s) nom(s) de son/ses réserviste(s) d’ici à l’ouverture de la saison.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires
25 Octobre 2018 - 12:49
C est toujours le powertrain Renault?
25 Octobre 2018 - 13:24
Communiqué de Nissan en octobre 2017:
"L'entreprise travaillera avec son partenaire Renault afin de tirer parti de l'expertise et du développement déjà disponibles, en se concentrant sur la collaboration Renault-Nissan et Mitsubishi dans le domaine de l'optimisation des synergies pour renforcer la compétitivité."

De plus Nissan se base toujours sur la même équipe e.Dams, avant ce changement c'était Renault e.Dams maintenant c'est Nissan e.Dams
Y'a que le petit Nicolas qui n'a pas été reconduit comme pilote
25 Octobre 2018 - 13:59
Pour la partie technique, rien ne change entre Renault e.Dams et Nissan e.Dams, c'est toujours Renault (Viry) qui s'occupe du moteur, de la boite de vitesses et du train arrière.
Il n'y a que le département marketing qui est désormais dirigé par Nissan et non plus par une (beaucoup plus petite) équipe mixte entre Renault et Dams.
25 Octobre 2018 - 14:53
Moi je dits , CM !
Heu , fait pas dire ca ? Bon et bien bonne aprems alors , c'est mieux
25 Octobre 2018 - 14:55
@fredelek

renault72 répond parfaitement à ton point d'interrogation et c'est l'une des raisons de la contre performance de Renault e.Dams sur la saison passée où son écurie cliente s'en est bien mieux sortie.
Viry n'a pas fait évoluer le powertrain se contentant des acquis pour tenter de sauvegarder et s'imposer sur la quatrième saison.
Ça n'a pu être possible et la marque ne peut que s'enorgueillir du seul titre pilote obtenu par J.E Vergne sur Techeetah/Renault.
Audi, après quelques déboires de convertisseur, a remporté le titre avec une toute nouvelle technologie supplantant celle de Renault.
La faute aux recherches sur un tout nouveau powertrain destiné à la saison 5 faisant place à Nissan.

Pour les batteries, elles provenaient jusqu'à la saison 3 de Williams Advanced Engineering, cédant la place à McLaren Applied Technologies.
Normalement, il devrait y avoir une ouverture à la fabrication des batteries par les constructeurs qui pour une raison de coûts rechignent à s'y lancer.
C'est un point faible de l'industrie automobiles Européennes qui se refuse à investir dans cette nouvelle technologie laissant place aux asiatiques.

https://fr.motorsport.com/formula-e/news/batteries-ouverture-concurrence-avant-2024-987048/1403134/

https://www.lesechos.fr/04/07/2018/lesechos.fr/0301915952280_les-batteries--le-point-faible-de-l-industrie-automobile-europeenne.htm

Je crois qu'ils craignent également ce qui se produit en F1 sans en pouvoir contrôler l'emballement.
Je ne sais quoi en penser car si cela est louable, elle bride l'évolution dans le domaine et est préjudiciable à l'avenir de l'électrique.

En Formule 1, je pense que les batteries sont fabriquées par les constructeurs.

Pour cette saison, je crois bien que 5 équipes sont dans un mouchoir de poche.
BMW - Audi - DS - Nissan et Jaguar.
J'espère simplement que pour Nissan, en début de saison, le manque de roulage ne lui sera trop pénalisant.
25 Octobre 2018 - 20:19
Jaguar ne m'inspire pas confiance et Audi semble moins en avance. Attention à la possible surprise Mahindra.
26 Octobre 2018 - 12:07
Les choses évoluent rapidement en FE.
Je ne pense pas que Audi soit venu avec un tout nouveau powertrain.
Ils ont du s'attacher à améliorer et fiabiliser définitivement celui en cours.
Ils sont peut-être, dans une moindre mesure, dans une identique situation que Renault e.Dams de la dernière saison.
Mais effectivement avec les nouveaux arrivants et cette course technologique qui n'ira que crescendo, qui dit que Audi se retrouve déjà en léger retrait.
Je nomme Audi parce qu'ils ont en Di Grassi un sacré pilote qui peut faire la différence.
On verra bien !
Je suis impatient de voir la première course avec les Gen2 et de ce que ça va donner.
26 Octobre 2018 - 12:36
C'est en Arabie Saoudite.

Lien pour plus d'informations avec la liste des dates des autres e.Prix:
http://www.fiaformulae.com/fr/calendar
ScrollUp
Réagir à cet article
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
La finale à six courses tourne pour le moment en la faveur de la firme nippone
Clock11/08/2020
La marque japonaise poursuit son offensive électrique
Clock16/07/2020
Le Covid-19 continue d'apporter son lot de mesures en sport automobile
Clock11/04/2020
Une livrée dynamique pour un bolide à l'allure toujours plus futuriste
Clock10/02/2020
Grand Prix du Portugal
Vendredi 23 Octobre

Essais Libres 1

12:00 - 13:30

Essais Libres 2

16:00 - 17:30

Samedi 24 Octobre

Essais Libres 3

12:00 - 13:00

Qualifications

15:00 - 16:00

Dimanche 25 Octobre

Course

14:10 - 16:10

Pronostics
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 2h)
@niki312T Bof, ce que Ocon fait c’est plus ou...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - T2-J4 (il y a 2h)
@E.T29 Stable ? Stable ? 2017 énorme changement,...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - niki312T (il y a 2h)
Depuis 5 ans c'est seulement depuis quelques mois...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 3h)
@ET29. En fait ce n'est pas important car entre...
Message non-lu
Renault, les yeux rivés sur l'arrivée... - E.T29 (il y a 3h)
Si Renault était à 5 ou 6/10s des meilleurs...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - niki312T (il y a 3h)
@E.T29 Oui mais tu as demandé de la P3 et au...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - johnnybigood (il y a 3h)
@E.T29 P3 tu dit bien ? P3 je dit ouaouh...
Message non-lu
Le moteur Renault au centre des... - E.T29 (il y a 3h)
@niki312T, Pas de précision, mais redbull...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
2020 pose les bases d'un futur prometteur
Clock21/10/2020
De bonnes performances et quelques soucis avec McLaren sur fond de discussions avec Red Bull
Clock16/10/2020
Seules les Mégane R.S. RX seront de la partie ce week-end
Clock15/10/2020
La marque japonaise prépare sa nouvelle saison de Formule E
Clock14/10/2020
Entre 2020 et 2021, le Losange est dans une bonne dynamique
Clock13/10/2020