Menu
Une IM02 définitivement bien née pour Nissan e.Dams
Une première sortie encourageante à Diriya malgré une moisson de points limitée
Confidential-Renault.fr - 24 Novembre 2019 20:47
Nissan e.Dams a lancé vendredi et samedi sa deuxième saison en Formule E, avec le coup d’envoi de la campagne 2019-2020 donné à Diriyah, en Arabie Saoudite. Deux épreuves dominées par les marques allemandes, mais au cours desquelles la marque japonaise s’est positionnée comme un redoutable compétiteur, en jouant systématiquement la gagne. La firme de Yokohama n’a toutefois pas récolté autant de points qu’elle pouvait légitimement espérer, la faute à plusieurs aléas de course.

Sébastien Buemi a payé le plus fort tribut de ces déconvenues, avec un abandon et une arrivée hors des points. Le suisse n’a pourtant pas démérité, avec une première ligne en course 2 et une remontée dans les points au cours de celle-ci, après avoir été mis hors-piste par Felix Da Costa en voulant activer son " Attack Mode ". Le pilote Nissan était d’ailleurs furieux de la position de cette zone d’activation.

" Le problème est que le mode d'attaque est au pire endroit possible, et je le répétais sans cesse [au briefing, ndlr] ", affirme-t-il au site e-racing365. " Vous ne pouvez pas le mettre à l'intérieur à la sortie d’un virage. Vous ralentissez beaucoup la vitesse dans le virage. Le gars derrière ne sait pas que vous allez passer en mode Attack, alors moi, si je veux être sûr d’atteindre le mode Attack, je dois ralentir davantage mais parce que le gars derrière ne sait pas, il [da Costa] m’a touché. "


Une grande frustration car Sébastien Buemi occupait à ce moment-là le deuxième rang et semblait bien parti pour mettre une grande pression sur le leader, avec potentiellement une victoire en ligne de mire. Hélas, cet accrochage l’a fait reculer dans les profondeurs du classement et s’il s’est employé à réintégrer le top 10, il en a été chassé par une pénalité de 10 secondes… conséquence d’un retour en piste dangereux suite à son accrochage !

" Malheureusement, le week-end ne s'est pas passé comme prévu pour moi ", se désole le suisse. " Etre sur la deuxième ligne de la deuxième manche était très agréable, mais j’ai été touché et cela a gâché ma course. Les courses de Formule E sont si courtes qu’il est très difficile de remonter avec un tel évènement. Je suis évidemment très déçu, mais le bilan positif du week-end est que nos voitures étaient compétitives. Nous devons maintenant nous concentrer sur la conversion de cette vitesse en résultats lorsque nous arriverons au Chili au début de la nouvelle année. "

En effet, sur les deux courses disputées, on a pu constater que l’IM02 était performante et bonne utilisatrice de son énergie. Oliver Rowland a pu au moins convertir cela en précieux points, avec une quatrième puis une cinquième places. Surtout, sur chacune des courses, au moins une Nissan était dans le match pour jouer la victoire. De très bon augure pour la suite, d’autant que la marque japonaise lance cette saison une toute nouvelle unité de puissance, avec forcément moins d’expérience que certains concurrents.

" Le niveau de compétition en Formule E a atteint un niveau jamais vu ", constate Michael Carcamo, le Directeur des programmes sport automobile de Nissan. " Ce fut une bataille sans fin pour chaque tour ce week-end. Nous n’avons pas tout à fait obtenu les résultats que nous recherchions pour ce week-end d’ouverture, mais le bilan positif du week-end est que nous avons eu d'excellentes qualifications [la deuxième place de Buemi, ndlr] et un bon rythme de course. Seb a été extrêmement malchanceux d'avoir été touché par l'arrière alors qu'il était parmi les deux premiers. Oliver a eu deux belles courses. Le potentiel est très prometteur. "


" Mes résultats en qualifications n'étaient pas ce que je voulais voir ", ajoute de son côté Oliver Rowland. " Etre dans le premier groupe pour les deux courses était difficile, mais j’étais très satisfait de ma voiture tout au long du week-end. Sur ces deux épreuves, j'ai réussi à me dédoubler dans le peloton et à éviter les ennuis. Bien sûr, j'aurais adoré avoir été sur le podium, mais si nous pouvons mieux gérer les qualifications, c'est là que nous serons. "

Bien que frustrantes, ces deux épreuves peuvent donner de l’encouragement à Nissan e.Dams. L’IM02 est définitivement bien née et se positionne clairement comme une candidate à la victoire, pour ne pas dire les titres. Un premier succès tant le planning de développement de la nouvelle unité de puissance était réduit, forçant l’équipe à faire l’impasse sur certaines de ses journées de tests autorisées. Place désormais à l’analyse des données et à la préparation de la prochaine course, programmée le 18 janvier à Santiago, au Chili.
ScrollUp
Scrolldown
Commentaires

24 Novembre 2019

23:23

Cette IM02 a l’air effectivement performante.
Buemi doit porter en lui un chat noir. Il doit se faire exorciser.
Il aurait très certainement bien terminé sans ce malheureux accrochage.
Je suis d’accord avec lui pour ce qui est d’attraper la zone d’activation.
J’ai l’impression qu’ils en font trop en FE par peur de tomber dans un ronronnement de déroulement de course.
La zone est parfois difficilement atteignable et fait volontairement perdre du temps.
L’intention est de créer artificiellement du spectacle.
Mais trop, c’est trop. Il faut savoir se mesurer.
D’autres, ont failli avoir la même mésaventures.
Une IM02 bien née qui doit éviter les écueils de course à Santiago pour contrer le rouleau compresseur des marques allemandes.
ScrollUp
Réagir à cet article
Seuls les membres connectés peuvent participer aux commentaires.
Inscrivez vous gratuitement à notre zone membre !
Une nouvelle unité de puissance, de nouveaux concurrents, la marque japonaise aura fort à faire !
Clock21/11/2019
Le nouveau groupe motopropulseur apporte satisfaction
Clock28/10/2019
Retour aux sources pour la marque japonaise
Clock22/10/2019
Une séance positive à l'image de sa semaine de travail
Clock18/10/2019
Première journée de roulage positive pour la marque japonaise
Clock15/10/2019
Grand Prix d'Abu Dhabi
Vendredi 29 Novembre

Essais Libres 1

10:00 - 11:30

Essais Libres 2

14:00 - 15:30

Samedi 30 Novembre

Essais Libres 3

11:00 - 12:00

Qualifications

14:00 - 15:00

Dimanche 1 Décembre

Course

14:10 - 16:10

ePrix de Santiago
Samedi 18 Janvier
Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 3m)
@mateodu13 d accord avec toi . Je rajoute...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - Mateodu13 (il y a 14m)
Même si RF1 est actuellement dirigée par...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 3h)
@@papyfrançois je t,admire d aller sur les...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - gosswilliams75 (il y a 3h)
Oui mais Viry-Chatillon c' est chaud niveau...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - lulu79 (il y a 3h)
@@papyfrançois tu étais dans les tribunes ok ...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - fredelek (il y a 3h)
Encore un commentaire débile et revenchard. ...
Message non-lu
Les pilotes Renault rêvent d'un podium... - Sennaisalive (il y a 4h)
Renault F1 est une entrepris de fonctionnaires...
Message non-lu
Nico Hülkenberg a fait sa tournée... - Charly2b (il y a 5h)
"gris 14 Décembre 2019 14:10 Ça vient...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2019
Tous droits réservés
Le Losange doit également préparer 2021
Clock14/12/2019
L'aventure est désormais définitivement terminée pour l'allemand
Clock11/12/2019
La Zoé Glace a bien démarré dans la compétition
Clock09/12/2019
Le britannique écarté du projet après une saison 2019 difficile
Clock06/12/2019
Garry Rogers Motorsport et Renault Australia s'unissent pour la prochaine saison
Clock05/12/2019