Menu
Alpine et ByKolles s'offrent de solides résultats à Fuji
Un nouveau podium et une arrivée rassurante
Emmanuel - 14 Octobre 2018 22:17
Les 6 Heures de Fuji ont vu ce dimanche les équipes Signatech Alpine Matmut et ByKolles Racing décrocher de solides résultats en dépit d’une course mouvementée marquée par des conditions climatiques changeantes. La première citée s’offre le podium de la catégorie LMP2, le quatrième consécutif, tandis que la seconde se rassure par la présence à l’arrivée de l’Enso CLM P1/01-Nismo, avec une prestation correcte. Des 6 Heures de Fuji remportées sans surprise par la seule écurie constructeur engagée, Toyota.

Arrivée au Japon en tête du Trophée LMP2, l’équipe Signatech Alpine Matmut a assuré l’essentiel sur l’archipel nippon avec l’obtention d’un quatrième podium cette saison, un résultat permettant à la formation française de se maintenir à la première place du classement, mais avec un écart amoindri, puisque désormais fixé à une unité seulement.

Alpine peut d’ailleurs nourrir quelques regrets ce dimanche. Qualifié quatrième, le trio Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet a parfaitement su gérer le départ effectué sous la pluie pour prendre la tête de l’épreuve au bout de 30 minutes de course. Hélas, sur une piste évoluant vers le sec, Nicolas Lapierre se fait piéger par l’adhérence précaire et part en tête-à-queue. Une erreur faisant reculer l’A470 à la cinquième place.

Dès lors, Nico et ses coéquipiers s’efforcent de rattraper le temps perdu et y parviennent en partie, puisque l’auto remonte jusqu’à la troisième position, s’offrant même la perspective de monter sur la seconde marche, mais le drapeau à damier est venu mettre un terme à cet espoir.

" La déception l’emporte un peu, mais nous avons de nombreux points positifs à retenir ", commente Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Matmut. " Nous avons affiché un niveau de performances supérieur à celui de Silverstone. Tout le monde a su progresser, qu’il s’agisse de l’équipe au niveau des arrêts, des réglages et de la préparation de la voiture, ou des pilotes, à l’image de Pierre qui a réalisé une très belle course. Cela nous a permis de prendre la tête assez rapidement et nous l’avons occupée à trois reprises au gré des ravitaillements. "

" Malgré un malheureux fait de course inhérent aux conditions, nous avons bien réagi en reprenant une bonne partie de la minute perdue dans l’opération. Nous gardons les commandes du championnat et c’est le plus important pour rester mobilisés et concentrés. La saison est encore longue et nous n’en sommes qu’à la moitié. Il faudra être toujours présent aux avant-postes et c’est ce que nous faisons depuis le début de l’année ", précise-t-il.


En LMP1, ByKolles Racing s’est rassurée en mettant un terme à sa série de zéro pointé initié au Mans. La formation autrichienne motorisée par Nissan a pourtant dû composer avec un Turbo hors d’usage dès le début de la course, ce qui ne l’a pas empêché de rejoindre l’arrivée, tout en ayant fait preuve d’une bonne constance dans ses chronos.

Bénéficiant des aléas de ses adversaires, le prototype piloté par le trio James Rossiter, Tom Dillmann et Oliver Webb décroche la cinquième place de la catégorie et du classement général, consolidant sa quatrième position au championnat des équipes (sur six). S’il est bon de voir l’Enso CLM P1/01-Nismo franchir la ligne d’arrivée, il en faudra cependant plus pour espérer chercher le podium, face notamment à des équipes comme Rebellion, aujourd’hui nettement supérieure à notre formation.

Prochain rendez-vous WEC, les 16-18 novembre avec les 6 Heures de Shanghai.
ScrollUp
Réagir à cet article
Après avoir tout gagné en LMP2, place au LMP1 avant peut-être l'Hypercar ou le LMDh
Clock14/09/2020
Une nouvelle équipe est créée pour l'occasion, Alpine Endurance Team
Clock14/09/2020
Une annonce en ce sens est attendue lundi
Clock10/09/2020
On devrait en savoir plus à l'occasion des 24 Heures du Mans 2020
Clock09/09/2020
La fin de la saison 2019-2020 se précise pour ces deux compétitions
Clock19/06/2020
Grand Prix de Russie
Vendredi 25 Septembre

Essais Libres 1

10:00 - 11:30

Essais Libres 2

14:00 - 15:30

Samedi 26 Septembre

Essais Libres 3

11:00 - 12:00

Qualifications

14:00 - 15:00

Dimanche 27 Septembre

Course

13:10 - 15:10

Pseudo
Mot de passe
Inscription Mot de passe oublié ?
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - seb 62 (il y a 4m)
@Someone276 :lol: ...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - Someone276 (il y a 10m)
@seb 62 no problémo, regarde...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - seb 62 (il y a 44m)
@nonos  @Someone276 J’en veux une.  Je...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - zack! (il y a 1h)
@nonos moi j'ai 48ans. Je suis sportif, musicien,...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - nonos (il y a 2h)
@nonos Et le travail effectué jusqu'ici ne sera...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - nonos (il y a 2h)
@nonos Et le travail effectué jusqu'ici ne sera...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - niki312T (il y a 2h)
@E.T29 D'où la nouvelle désignation : Les...
Message non-lu
Brillante au Mugello, la Renault R.S.20... - nonos (il y a 2h)
@yellowteapot Soi tranquille Fernando après deux...
Message non-lu
ScrollUp
Confidential-Renault
2006-2020
Tous droits réservés
Du potentiel à convertir pour la Mégane R.S. TCR EVO
Clock16/09/2020
La monoplace française se montre, Fernando Alonso s'y intéresse
Clock15/09/2020
Après avoir tout gagné en LMP2, place au LMP1 avant peut-être l'Hypercar ou le LMDh
Clock14/09/2020
Une nouvelle équipe est créée pour l'occasion, Alpine Endurance Team
Clock14/09/2020
Course référence de Daniel Ricciardo, qui loupe de peu la troisième position
Clock13/09/2020